L’installation de nouvelles fenêtres est un exercice quelque peu technique. Pour y arriver, il faut avoir certaines aptitudes et notions de base. Alors, comment s’y prendre ? Est-il possible de poser de nouvelles fenêtres soi-même ?

Pourquoi faire appel à un artisan professionnel pour poser ses nouvelles fenêtres ?

Outre les portes, les fenêtres sont des vitrines pour votre habitation. Il convient donc d’appeler une entreprise spécialisée en pose de menuiseries pour l’installation de vos fenêtres. C’est un choix qui présente plusieurs avantages à savoir :

  • Obtenir un rendu esthétique et confortable ;
  • Bénéficier des services de qualité ;
  • Gagner du temps…

En effet, un artisan qualifié est mieux placé pour fournir un travail soigné et design. Non seulement parce qu’il est du domaine, mais il connaît également les divers agencements à réaliser pour un rendu fonctionnel et esthétique.

pose de fenêtre

Ensuite, il est important de faire appel à un artisan professionnel afin d’assurer vos travaux et de pouvoir les déclarer si nécessaire. En effet, un travail de qualité garantit forcément la sécurité dans la maison. Une mauvaise pose de ces fenêtres pourrait donc vous coûter plus cher, d’où l’importance de contacter un spécialiste.

En dernière position vient le gain de temps, qui est également non négligeable. La pose des fenêtres peut être une tâche fastidieuse pour les personnes qui ne s’y connaissent pas. Alors, si vous désirez optimiser votre temps et le consacrer à des activités plus importantes, faites appel à une entreprise qualifiée.

Comment poser soi-même de nouvelles fenêtres ?

Bien que l’installation des fenêtres soit l’apanage des professionnels, il est bien possible de le faire soi-même. Si vous aimez bricoler et vous essayer à de nouvelles expériences, suivez ces différentes étapes pour en poser de nouvelles.

Enlever les anciennes fenêtres

Pour effectuer la pose de nouvelles fenêtres, les anciennes doivent être retirées. En fonction des matériaux avec lesquels elles ont été fabriquées, il serait plus aisé de les enlever soit de l’extérieur ou de l’intérieur. Retirez en premier les cadres qui entourent la fenêtre puis les panneaux de cette dernière. Faites attention à ne pas vous blesser.

Préparer l’installation

Une fois les anciennes fenêtres enlevées, vous devez préparer l’installation des nouvelles. Pour ce faire, assurez-vous qu’elles sont conformes aux anciennes au niveau des mesures, du dispositif et de l’épaisseur. Vérifiez également que les pièces des nouvelles fenêtres sont en bon état. Pour finir, contrôlez la pente du seuil du dispositif. Elle doit être dirigée vers l’extérieur. Si ce n’est pas le cas, faites un ajustement ou procédez à un remplacement.

L’installation de la fenêtre

À présent, vous pouvez commencer la pose. Posez un joint de silicone au niveau du périmètre de la face extérieure de la fenêtre et sur son seuil. Installez-la à partir de l’extérieur de manière à ce qu’elle soit bien posée. Ensuite, solidifiez-la avec des cales de bois. Ajustez correctement la fenêtre pour qu’elle puisse bien poser dans le cadre. Veillez à ce qu’elle soit très bien fixée aux supports des murs.

Pour finir, insérez au besoin des fibres isolantes sur le pourtour de la fenêtre. Surtout, vérifiez qu’elles s’ouvrent et se ferment correctement. À l’issue de ce processus, vous aurez changé vos fenêtres et elles seront prêtes à être utilisées. Si cela vous paraît compliqué, n’hésitez pas à contacter un professionnel.

Comment monter une pergola adossée ?

Les beaux jours sont enfin là ! Pensez à profiter pleinement du soleil et vous détendre à l’extérieur sous le confort d’une pergola. Vous n’aurez pas besoin d’avoir un grand jardin pour en installer une. Une pergola adossée est non seulement facile à installer mais vous pouvez créer une pièce de vie supplémentaire en deux ou trois mouvements. Il ne faut pas être un ouvrier avéré pour mettre en place ce type structure. Toutefois, pour faire une installation solide et correcte, suivez respectivement chaque étape du montage.  

 

Monter une pergola adossée : choisir le bon emplacement

Le choix de l’emplacement ne doit pas être fait à la légère pour ne pas avoir à regretter votre décision. Cependant, pensez à bien définir vos besoins en ce qui concerne la fonctionnalité de votre pergola. Vous pouvez installer la structure en prolongement de la salle de séjour pour créer un salon ou une salle à manger ouverte sur l’extérieur. Si vous souhaitez aménager un espace dédié à la relaxation, montez la pergola près des chambres. Vous pouvez aussi apporter un peu d’ombrage sur votre terrasse en l’adossant directement sur la façade. Le meilleur emplacement serait de l’installer sur le côté sud de la maison.  La structure servira en un support solide aux plantes grimpantes tout en y apportant une touche décorative. Sinon, installez la pergola à proximité des zones de travail où elle servira de carport pour votre voiture. 

 

Monter une pergola adossée : l’étape préliminaire

Réunir les fournitures et matériel nécessaire

Pour monter soi-même une pergola, voici les outils ainsi que les fournitures nécessaires :

  • une scie à onglets,
  • une perceuse visseuse,
  • un ciseau à bois,
  • un serre-joints,
  • un maillet en caoutchouc,
  • 4 poteaux de 2400 x 70 x 70 mm,
  • des poteaux de bois de 2400 x 100 x 25 mm, 
  • des boulons à tête hexagonale,
  • 2 platines de fixation au sol,
  • 2 platines de fixation au mur,
  • du produit de traitement, 
  • vernis ou peinture,
  • pinceau.

Préparation du sol

Une fois que vous avez choisi l’endroit parfait pour installer votre pergola adossée, vous devez ensuite vous focaliser sur la nature de sol dans lequel les piliers seront fixés. La méthode de fixation que vous allez utiliser en dépendra. Pour un sol instable, vous allez devoir réaliser du scellement en béton en guise de socle pour les piquets. Mettez le sol à niveau avant d’entreprendre quelconques travaux. Pour les installations sur des dalles tendres ou dures, privilégiez des pergolas préfabriquées qui sont fournies en kit avec des accessoires de fixation. Ces types de pergola seront plus faciles à monter et ne nécessitent pas de gros oeuvres comme faire des trous dans du béton. Les piliers seront fixés au sol par des socles en acier galvanisé vissés au sol. Si vous choisissez d’installer des ossatures sur-mesures, vous allez devoir réaliser des trous dans les dalles pour ancrer les piliers. Ce type de fixation n’est pas conseillé compte tenu de la difficulté des travaux. 

 

Prise de mesure et repérage

La prise des mesures est nécessaire pour faire une installation correcte et précise. Tout d’abord, repérez les points de fixation des piliers. Ceux-ci doivent être bien perpendiculaires par rapport au mur. Prenez ensuite la distance entre le mur et les points d’ancrage puis reporter la mesure sur les 2 poutres qui serviront de montant latéraux. Déterminez ensuite la distance entre les 2 piquets puis reporter sur la poutre du montant transversal. 

 

Préparation du bois

Si vous avez penché votre choix sur une pergola en bois, vous allez devoir entreprendre quelques travaux préliminaires avant de passer au montage de la structure. Pour commencer, vous devez préparer, découper, traiter et pour terminer appliquer la finition que vous souhaitez avoir. 

Préparer les bois

Cette étape préparatoire consiste à raboter et poncer les bois pour dissimuler les imperfections. Vous devez ensuite appliquer du produit de traitement spécial pour les protéger des insectes, les rendre étanche et imperméable à l’humidité. Cette opération est nécessaire pour rendre le matériau résistant aux intempéries.

Découper les bois.

Une fois les bois traités, vous pouvez passer à la découpe. Réalisez les découpes au niveau des repérages que vous avez réalisés. Coupez en biseau l’une des extrémité des piliers et des montants latéraux de manière à ce qu’ils forment un angle droit une fois assembler. Réalisez  3 à 4 encoches équidistantes sur le montant transversal pour insérer les poteaux de traverse. Laissez au moins 3 cm sur le côté supérieur de l’encoche. 

 

Faire un montage à blanc

Si vous avez opté pour les modèles de pergola en kit, rassemblez toutes les pièces qui vont ensemble puis réaliser un montage à blanc. Suivez respectueusement les directives préconisées par le fournisseur.

 

Monter une pergola adossée : montage étape par étape

Vous arrivez maintenant à la phase de la fixation de la structure de la pergola adossée. Voici comment procéder :

 

Étape 1 : fixer les socles

La fixation des socles concernent notamment les piliers porteurs pour assurer la fixation au sol et les montants latéraux pour l’ancrage au mur. Il suffit d’engager les poutres dans les supports puis de renforcer la fixation. Veillez à ce que l’entrée soit complète; aidez-vous d’un marteau en caoutchouc pour bien introduire les poutres. Puis visser les boulons de fixation.

Étape 2 : monter la pergola sur la terrasse

Pour cette dernière vous aurez besoin d’une autre main forte pour vous aider au montage de la structure. 

 

Étape 3 : fixer les piliers

Pré-percez les points de fixation au sol et au niveau des poteaux pour éviter de fendre le matériau pendant le vissage. Placez les piliers porteurs munis des socles à leurs emplacements prévus puis visser au sol. 

 

Étape 4 : fixer les montants latéraux 

Reliez les deux extrémités du pilier porteur et du montant latéral puis fixer. Réglez ensuite l’alignement du montant par rapport au mur puis visser. Faites de même pour l’autre partie de la structure. 

 

Étape 5 : mettre en place les traverses 

Installez le montant transversal avant de mettre en place les poteaux de traverse. Pour ces derniers, il vous suffit de les introduire dans les encoches.

 

Monter une pergola adossée : finition

Votre pergola est enfin debout, il ne vous reste plus qu’à finaliser le travail en appliquant le revêtement de votre choix ainsi que la toiture. Comme revêtement, vous pouvez peindre le bois, de préférence avec une peinture spéciale qui permet de renforcer la protection du matériau. Vous pouvez aussi le laisser à l’état brut et l’enduire avec une couche de vernis. Installez une bâche pour créer de l’ombre sous la pergola ou préférez les toiles fines pour obtenir une lumière tamisée. 

 

Découvrez ici comment choisir sa pergola ou sa pergola adossée.

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

L’automatisation des volets roulants présente divers atouts considérables. Elle permet d’améliorer le confort phonique et thermique, de réaliser une belle économie sur les dépenses énergétiques et d’optimiser la sécurité contre les éventuelles effractions.

Rappelons que les volets peuvent être installés sur les portes-fenêtres, les fenêtres, les toits et les vérandas. Une belle manière d’améliorer le confort de vie dans l’habitat. À l’heure actuelle, il existe plusieurs moyens d’automatiser les volets roulants. La plupart de ces solutions requièrent l’utilisation de la domotique. En vue de vous éclaircir sur l’automatisation des volets roulants, nous vous présentons dans cet article tout ce que vous devez savoir sur le sujet.

Automatisation de volets roulants : laquelle choisir ?

Parmi les différentes techniques d’automatisation de volets roulants, nous vous conseillons de bien sélectionner la solution compatible avec vos besoins pour un résultat optimal.

Un professionnel pour automatiser les volets roulants

L’automatisation de volets roulants requiert une maîtrise en télécommunication et en informatique. D’où l’intérêt de recourir au service d’un professionnel afin de bénéficier d’une installation de volets roulants sur mesure et des programmations requises. Quel que soit votre projet, des sites dédiés comme www.artisanstores.fr vous permettent d’entrer en contact avec des experts.

Un expert en automatisation de volets roulants peut vous conseiller sur le mode d’automatisation adapté à vos ouvertures et à votre budget. Outre la pose du système de fermeture, il prend en main également les programmations nécessaires pour vous assurer une utilisation optimale.

volets à moteur

Les différents modes d’automatisations de volets roulants

Il est possible de piloter les volets roulants via votre smartphone. Cependant, ce mode d’automatisation nécessite une box domotique à connecter sur internet. Votre professionnel se charge d’effectuer tous les réglages requis. L’installation terminée, vous pourrez commander vos volets roulants depuis votre smartphone à tout moment et en tous lieux.

Pour automatiser le système d’ouverture et de fermeture de vos volets roulants, vous pouvez aussi miser sur l’automatisme préprogrammé. Tout comme le précédent, il requiert l’utilisation d’une box domotique. Pour ce faire, le module doit être branché au boîtier de commandes de chacun de vos volets. Les paramétrages se feront ensuite pour faciliter son pilotage.

En l’absence de connexion internet, la commande par GSM se trouve être la meilleure option pour les volets à distance. Cette solution est parfaite dans le cas où il y a plusieurs utilisateurs. Pour ce faire, le numéro de téléphone de chaque utilisateur doit être enregistré dans la commande GSM. Pour piloter les volets à distance, il n’aura qu’à insérer le numéro de la carte SIM de sa télécommande.

Les volets roulants : qu’en est-il des avantages ?

Contrairement aux volets battants, l’installation des volets roulants est plus avantageuse sur différents points.

Une grande praticité d’utilisation

Simples et durables, les volets roulants offrent un excellent rapport qualité/prix permettant aux professionnels comme aux particuliers d’en équiper toutes les ouvertures. Pratiques et efficaces, ils sont actionnables depuis votre intérieur, via un interrupteur mural ou à distance, grâce à une motorisation électrique.

Les volets roulants permettent de régler l’obscurité dans la maison. Fermés, ils ne laissent aucune lumière s’infiltrer dans votre pièce. Certains modèles sont équipés de lames orientables. Ils vous permettent de laisser vos volets entrouverts afin de laisser passer la lumière extérieure et l’air dans votre habitat tout en préservant votre intimité et votre sécurité. En plus de s’adapter à la majorité des projets, les volets roulants s’adaptent également à tous les goûts. La preuve, ils se proposent dans de nombreux matériaux, dont le bois, le PVC ou encore l’aluminium.

Volets roulants : une isolation et protection optimale

Pour optimiser l’isolation phonique et thermique de votre maison, investissez dans des volets roulants. Ces équipements s’adaptent naturellement à la forme de vos fenêtres. En mode fermé, ils amortissent les bruits et améliorent l’isolation de votre intérieur en créant une couche d’air entre le tablier et les fenêtres.

Les volets roulants permettent de renforcer la sécurité de votre habitation et constituent un obstacle supplémentaire à franchir pour les intrus. Une manière simple et efficace pour tenir le cambrioleur à l’extérieur de votre maison. En effet, la tentative de cambriolage dure environ 5 minutes en moyenne. Ce temps passé, le malfaiteur a tendance à abandonner son projet. Pour une sécurité maximale, misez sur les volets roulants munis d’une serrure à clé, d’attaches rigides ou de verrous manuels.

volets motorisés

Volets roulants motorisés : qu’en est-il de l’installation ?

Pour automatiser vos volets roulants, vous pouvez choisir de transformer vos volets roulants manuels en des modèles électriques. On vous en dit plus.

La motorisation d’un volet roulant manuel

Les volets roulants fonctionnent par enroulement et déroulement du tablier sur un axe ou un tube d’enroulement. Pour motoriser un volet roulant manuel, aucune modification ne sera apportée à sa configuration. Le changement se trouve au niveau de l’axe d’enroulement qui sera remplacé par un axe spécifique équipé d’un moteur tubulaire.

La motorisation des volets roulants manuels nécessite un kit adapté à cet effet. Sur le marché, deux options s’offrent à vous. Primo, les kits munis d’un moteur filaire permettent de commander les volets via un interrupteur. Secundo, les kits sans fil doté d’un moteur radiocommandé. Ils vous permettent de commander plusieurs volets à la fois. Il est à noter que le choix du kit doit se faire en fonction des dimensions de vos volets et leurs poids. Ces informations vont vous aider à sélectionner l’article le mieux adapté à votre projet.

La motorisation d’un volet roulant manuel existant

À sangle, à tirage ou à manivelle, la motorisation d’un volet roulant manuel déjà existant est tout à fait réalisable. Les démarches sont simples mais nécessitent une expertise et de l’expérience pour assurer la durabilité et la praticité des volets. C’est pourquoi nous recommandons toujours de confier ce type de projet à un professionnel.

La motorisation de volets roulants manuels débute par le démontage et le nettoyage du coffre de chaque volet après avoir pris soin de couper l’alimentation électrique de l’habitat. Viennent ensuite la pose des câblages et le déroulement du volet, le dégagement des pattes d’attache et le remplacement du tube d’enroulement.

Ces étapes effectuées, il faut procéder au branchement des câbles à l’alimentation électrique de la maison et attacher les sangles. La motorisation des volets roulants manuels s’achève, en principe, par les réglages des butées et des fins de courses ainsi que la programmation de la télécommande.

Les amateurs de décoration intérieure le savent bien : le style industriel est aujourd’hui l’une des plus grandes tendances en la matière. C’est le style qu’il vous faut si vous souhaitez donner un rendu brut, authentique et esthétique à votre intérieur. Il saura sublimer toutes les pièces de votre logement alors pourquoi ne pas l’adopter dans votre grand salon ? Trouvez quelques conseils en ce sens dans cet article.

Les plafonniers industriels : les luminaires qu’il vous faut pour une véritable ambiance industrielle dans votre grand salon

Les luminaires jouent un rôle primordial en termes de décoration intérieure. Pour une ambiance industrielle, les plafonniers industriels sont très tendance actuellement et sont vivement recommandés si vous voulez une touche de modernité et d’originalité dans votre salon. Selon la taille de la pièce, vous pouvez en mettre 3 ou 4 pour assurer un bon éclairage. Plafonnier LED vintage, plafonnier cage à oiseau scandinave, rampe de spots rustiques, plafonnier à LED industriel en métal noir et doré… constituera la touche déco d’éclairage idéale, à associer à d’autres luminaires industriels : appliques, lampadaires industriels, etc.

Il existe aujourd’hui un large choix de plafonniers dans le commerce, mais pour respecter le style industriel, optez pour les modèles métalliques dans les tons noirs, gris ou aluminium. Pour ce qui est du design, le choix n’en revient qu’à vous.

luminaire industriel

Un sol en béton ciré, pour un intérieur industriel authentique et fonctionnel

Il s’agit certainement de l’un des grands classiques de la décoration industrielle. S’il se voit surtout dans les cuisines, le sol en béton ciré peut aussi très bien être intégré dans le salon. Il apportera un certain cachet à votre pièce de vie grâce à son aspect non travaillé, brut, mais soigné et ses teintes naturelles.

Sachez que le béton ciré peut également venir magnifier vos murs ainsi que le mobilier tel que les banquettes, les tables ou encore les plans de travail si vous avez une cuisine ouverte. Faites toutefois attention, car « trop » de béton ciré peut donner un rendu neutre, voire même froid.

La verrière en acier, pour un jeu de transparence intelligent et esthétique dans votre salon

Vous avez un grand salon et vous souhaitez délimiter les différents espaces qu’il accueille sans pour autant les cloisonner ? La verrière en acier est la solution idéale. Elle est en parfaite adéquation avec l’esprit industriel qui privilégie l’espace et l’ouverture.

Pour rester dans le thème industriel, misez surtout sur les modèles en métal. Si ceux en acier sont les plus populaires, ceux qui disposent d’une armature en aluminium peuvent aussi très bien faire l’affaire. Toutefois, les modèles en bois s’imposent également comme une excellente alternative.

Le mobilier d’usine, la touche finale pour une décoration industrielle réussie

Le mobilier authentique et ancien est une valeur sûre pour insuffler une ambiance industrielle à votre salon. Pour en trouver, le plus simple est de faire un tour chez les brocanteurs ou chiner dans les vide-greniers. Cependant, il existe aujourd’hui des enseignes qui font des rééditions de modèles emblématiques. Certaines proposent même désormais de nouvelles créations inspirées des usines d’antan.

Selon vos goûts et vos envies, vous pouvez par exemple agrémenter votre salon d’une lampe en laiton, d’une horloge de gare, de casiers ou de coffres métalliques, de vieux rouages…