Comment monter une pergola adossée ?

Les beaux jours sont enfin là ! Pensez à profiter pleinement du soleil et vous détendre à l’extérieur sous le confort d’une pergola. Vous n’aurez pas besoin d’avoir un grand jardin pour en installer une. Une pergola adossée est non seulement facile à installer mais vous pouvez créer une pièce de vie supplémentaire en deux ou trois mouvements. Il ne faut pas être un ouvrier avéré pour mettre en place ce type structure. Toutefois, pour faire une installation solide et correcte, suivez respectivement chaque étape du montage.  

 

Monter une pergola adossée : choisir le bon emplacement

Le choix de l’emplacement ne doit pas être fait à la légère pour ne pas avoir à regretter votre décision. Cependant, pensez à bien définir vos besoins en ce qui concerne la fonctionnalité de votre pergola. Vous pouvez installer la structure en prolongement de la salle de séjour pour créer un salon ou une salle à manger ouverte sur l’extérieur. Si vous souhaitez aménager un espace dédié à la relaxation, montez la pergola près des chambres. Vous pouvez aussi apporter un peu d’ombrage sur votre terrasse en l’adossant directement sur la façade. Le meilleur emplacement serait de l’installer sur le côté sud de la maison.  La structure servira en un support solide aux plantes grimpantes tout en y apportant une touche décorative. Sinon, installez la pergola à proximité des zones de travail où elle servira de carport pour votre voiture. 

 

Monter une pergola adossée : l’étape préliminaire

Réunir les fournitures et matériel nécessaire

Pour monter soi-même une pergola, voici les outils ainsi que les fournitures nécessaires :

  • une scie à onglets,
  • une perceuse visseuse,
  • un ciseau à bois,
  • un serre-joints,
  • un maillet en caoutchouc,
  • 4 poteaux de 2400 x 70 x 70 mm,
  • des poteaux de bois de 2400 x 100 x 25 mm, 
  • des boulons à tête hexagonale,
  • 2 platines de fixation au sol,
  • 2 platines de fixation au mur,
  • du produit de traitement, 
  • vernis ou peinture,
  • pinceau.

Préparation du sol

Une fois que vous avez choisi l’endroit parfait pour installer votre pergola adossée, vous devez ensuite vous focaliser sur la nature de sol dans lequel les piliers seront fixés. La méthode de fixation que vous allez utiliser en dépendra. Pour un sol instable, vous allez devoir réaliser du scellement en béton en guise de socle pour les piquets. Mettez le sol à niveau avant d’entreprendre quelconques travaux. Pour les installations sur des dalles tendres ou dures, privilégiez des pergolas préfabriquées qui sont fournies en kit avec des accessoires de fixation. Ces types de pergola seront plus faciles à monter et ne nécessitent pas de gros oeuvres comme faire des trous dans du béton. Les piliers seront fixés au sol par des socles en acier galvanisé vissés au sol. Si vous choisissez d’installer des ossatures sur-mesures, vous allez devoir réaliser des trous dans les dalles pour ancrer les piliers. Ce type de fixation n’est pas conseillé compte tenu de la difficulté des travaux. 

 

Prise de mesure et repérage

La prise des mesures est nécessaire pour faire une installation correcte et précise. Tout d’abord, repérez les points de fixation des piliers. Ceux-ci doivent être bien perpendiculaires par rapport au mur. Prenez ensuite la distance entre le mur et les points d’ancrage puis reporter la mesure sur les 2 poutres qui serviront de montant latéraux. Déterminez ensuite la distance entre les 2 piquets puis reporter sur la poutre du montant transversal. 

 

Préparation du bois

Si vous avez penché votre choix sur une pergola en bois, vous allez devoir entreprendre quelques travaux préliminaires avant de passer au montage de la structure. Pour commencer, vous devez préparer, découper, traiter et pour terminer appliquer la finition que vous souhaitez avoir. 

Préparer les bois

Cette étape préparatoire consiste à raboter et poncer les bois pour dissimuler les imperfections. Vous devez ensuite appliquer du produit de traitement spécial pour les protéger des insectes, les rendre étanche et imperméable à l’humidité. Cette opération est nécessaire pour rendre le matériau résistant aux intempéries.

Découper les bois.

Une fois les bois traités, vous pouvez passer à la découpe. Réalisez les découpes au niveau des repérages que vous avez réalisés. Coupez en biseau l’une des extrémité des piliers et des montants latéraux de manière à ce qu’ils forment un angle droit une fois assembler. Réalisez  3 à 4 encoches équidistantes sur le montant transversal pour insérer les poteaux de traverse. Laissez au moins 3 cm sur le côté supérieur de l’encoche. 

 

Faire un montage à blanc

Si vous avez opté pour les modèles de pergola en kit, rassemblez toutes les pièces qui vont ensemble puis réaliser un montage à blanc. Suivez respectueusement les directives préconisées par le fournisseur.

 

Monter une pergola adossée : montage étape par étape

Vous arrivez maintenant à la phase de la fixation de la structure de la pergola adossée. Voici comment procéder :

 

Étape 1 : fixer les socles

La fixation des socles concernent notamment les piliers porteurs pour assurer la fixation au sol et les montants latéraux pour l’ancrage au mur. Il suffit d’engager les poutres dans les supports puis de renforcer la fixation. Veillez à ce que l’entrée soit complète; aidez-vous d’un marteau en caoutchouc pour bien introduire les poutres. Puis visser les boulons de fixation.

Étape 2 : monter la pergola sur la terrasse

Pour cette dernière vous aurez besoin d’une autre main forte pour vous aider au montage de la structure. 

 

Étape 3 : fixer les piliers

Pré-percez les points de fixation au sol et au niveau des poteaux pour éviter de fendre le matériau pendant le vissage. Placez les piliers porteurs munis des socles à leurs emplacements prévus puis visser au sol. 

 

Étape 4 : fixer les montants latéraux 

Reliez les deux extrémités du pilier porteur et du montant latéral puis fixer. Réglez ensuite l’alignement du montant par rapport au mur puis visser. Faites de même pour l’autre partie de la structure. 

 

Étape 5 : mettre en place les traverses 

Installez le montant transversal avant de mettre en place les poteaux de traverse. Pour ces derniers, il vous suffit de les introduire dans les encoches.

 

Monter une pergola adossée : finition

Votre pergola est enfin debout, il ne vous reste plus qu’à finaliser le travail en appliquant le revêtement de votre choix ainsi que la toiture. Comme revêtement, vous pouvez peindre le bois, de préférence avec une peinture spéciale qui permet de renforcer la protection du matériau. Vous pouvez aussi le laisser à l’état brut et l’enduire avec une couche de vernis. Installez une bâche pour créer de l’ombre sous la pergola ou préférez les toiles fines pour obtenir une lumière tamisée. 

 

Découvrez ici comment choisir sa pergola ou sa pergola adossée.

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Comment monter une pergola adossée ?

Les beaux jours sont enfin là ! Pensez à profiter pleinement du soleil et vous détendre à l’extérieur sous le confort d’une pergola. Vous n’aurez pas besoin d’avoir un grand jardin pour en installer une. Une pergola adossée est non seulement facile à installer mais vous pouvez créer une pièce de vie supplémentaire en deux ou trois mouvements. Il ne faut pas être un ouvrier avéré pour mettre en place ce type structure. Toutefois, pour faire une installation solide et correcte, suivez respectivement chaque étape du montage.  

 

Monter une pergola adossée : choisir le bon emplacement

Le choix de l’emplacement ne doit pas être fait à la légère pour ne pas avoir à regretter votre décision. Cependant, pensez à bien définir vos besoins en ce qui concerne la fonctionnalité de votre pergola. Vous pouvez installer la structure en prolongement de la salle de séjour pour créer un salon ou une salle à manger ouverte sur l’extérieur. Si vous souhaitez aménager un espace dédié à la relaxation, montez la pergola près des chambres. Vous pouvez aussi apporter un peu d’ombrage sur votre terrasse en l’adossant directement sur la façade. Le meilleur emplacement serait de l’installer sur le côté sud de la maison.  La structure servira en un support solide aux plantes grimpantes tout en y apportant une touche décorative. Sinon, installez la pergola à proximité des zones de travail où elle servira de carport pour votre voiture. 

 

Monter une pergola adossée : l’étape préliminaire

Réunir les fournitures et matériel nécessaire

Pour monter soi-même une pergola, voici les outils ainsi que les fournitures nécessaires :

  • une scie à onglets,
  • une perceuse visseuse,
  • un ciseau à bois,
  • un serre-joints,
  • un maillet en caoutchouc,
  • 4 poteaux de 2400 x 70 x 70 mm,
  • des poteaux de bois de 2400 x 100 x 25 mm, 
  • des boulons à tête hexagonale,
  • 2 platines de fixation au sol,
  • 2 platines de fixation au mur,
  • du produit de traitement, 
  • vernis ou peinture,
  • pinceau.

Préparation du sol

Une fois que vous avez choisi l’endroit parfait pour installer votre pergola adossée, vous devez ensuite vous focaliser sur la nature de sol dans lequel les piliers seront fixés. La méthode de fixation que vous allez utiliser en dépendra. Pour un sol instable, vous allez devoir réaliser du scellement en béton en guise de socle pour les piquets. Mettez le sol à niveau avant d’entreprendre quelconques travaux. Pour les installations sur des dalles tendres ou dures, privilégiez des pergolas préfabriquées qui sont fournies en kit avec des accessoires de fixation. Ces types de pergola seront plus faciles à monter et ne nécessitent pas de gros oeuvres comme faire des trous dans du béton. Les piliers seront fixés au sol par des socles en acier galvanisé vissés au sol. Si vous choisissez d’installer des ossatures sur-mesures, vous allez devoir réaliser des trous dans les dalles pour ancrer les piliers. Ce type de fixation n’est pas conseillé compte tenu de la difficulté des travaux. 

 

Prise de mesure et repérage

La prise des mesures est nécessaire pour faire une installation correcte et précise. Tout d’abord, repérez les points de fixation des piliers. Ceux-ci doivent être bien perpendiculaires par rapport au mur. Prenez ensuite la distance entre le mur et les points d’ancrage puis reporter la mesure sur les 2 poutres qui serviront de montant latéraux. Déterminez ensuite la distance entre les 2 piquets puis reporter sur la poutre du montant transversal. 

 

Préparation du bois

Si vous avez penché votre choix sur une pergola en bois, vous allez devoir entreprendre quelques travaux préliminaires avant de passer au montage de la structure. Pour commencer, vous devez préparer, découper, traiter et pour terminer appliquer la finition que vous souhaitez avoir. 

Préparer les bois

Cette étape préparatoire consiste à raboter et poncer les bois pour dissimuler les imperfections. Vous devez ensuite appliquer du produit de traitement spécial pour les protéger des insectes, les rendre étanche et imperméable à l’humidité. Cette opération est nécessaire pour rendre le matériau résistant aux intempéries.

Découper les bois.

Une fois les bois traités, vous pouvez passer à la découpe. Réalisez les découpes au niveau des repérages que vous avez réalisés. Coupez en biseau l’une des extrémité des piliers et des montants latéraux de manière à ce qu’ils forment un angle droit une fois assembler. Réalisez  3 à 4 encoches équidistantes sur le montant transversal pour insérer les poteaux de traverse. Laissez au moins 3 cm sur le côté supérieur de l’encoche. 

 

Faire un montage à blanc

Si vous avez opté pour les modèles de pergola en kit, rassemblez toutes les pièces qui vont ensemble puis réaliser un montage à blanc. Suivez respectueusement les directives préconisées par le fournisseur.

 

Monter une pergola adossée : montage étape par étape

Vous arrivez maintenant à la phase de la fixation de la structure de la pergola adossée. Voici comment procéder :

 

Étape 1 : fixer les socles

La fixation des socles concernent notamment les piliers porteurs pour assurer la fixation au sol et les montants latéraux pour l’ancrage au mur. Il suffit d’engager les poutres dans les supports puis de renforcer la fixation. Veillez à ce que l’entrée soit complète; aidez-vous d’un marteau en caoutchouc pour bien introduire les poutres. Puis visser les boulons de fixation.

Étape 2 : monter la pergola sur la terrasse

Pour cette dernière vous aurez besoin d’une autre main forte pour vous aider au montage de la structure. 

 

Étape 3 : fixer les piliers

Pré-percez les points de fixation au sol et au niveau des poteaux pour éviter de fendre le matériau pendant le vissage. Placez les piliers porteurs munis des socles à leurs emplacements prévus puis visser au sol. 

 

Étape 4 : fixer les montants latéraux 

Reliez les deux extrémités du pilier porteur et du montant latéral puis fixer. Réglez ensuite l’alignement du montant par rapport au mur puis visser. Faites de même pour l’autre partie de la structure. 

 

Étape 5 : mettre en place les traverses 

Installez le montant transversal avant de mettre en place les poteaux de traverse. Pour ces derniers, il vous suffit de les introduire dans les encoches.

 

Monter une pergola adossée : finition

Votre pergola est enfin debout, il ne vous reste plus qu’à finaliser le travail en appliquant le revêtement de votre choix ainsi que la toiture. Comme revêtement, vous pouvez peindre le bois, de préférence avec une peinture spéciale qui permet de renforcer la protection du matériau. Vous pouvez aussi le laisser à l’état brut et l’enduire avec une couche de vernis. Installez une bâche pour créer de l’ombre sous la pergola ou préférez les toiles fines pour obtenir une lumière tamisée. 

 

Découvrez ici comment choisir sa pergola ou sa pergola adossée.

1H | VISITE CONSEIL À DOMICILE

• Rencontre avec le coach à domicile
• Validation de la faisabilité de mes projets
• Planifier & budgétiser mes travaux
• Liste d’outillages et de matériaux (30 minutes supplémentaire offerte)
• 50% de crédit d’impôt

 78€ soit 39€

après réduction d’impôts

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Comment installer une clôture en grillage ?

Vous prévoyez d’installer un grillage en guise de clôture ou pour créer un enclos pour contenir vos animaux ? Pensez à vous faire aider par un ou des amis pour que l’installation se fasse plus facilement et correctement. Découvrez dans ce présent article tout ce que vous devez savoir pour bien procéder à la pose de votre clôture en grillage.

 

Installation d’une clôture en grillage : quel grillage pour quelle utilisation ?

On peut classifier les types de grillages retrouvés sur le marché en deux grandes catégories dont: 

  • les grillages en rouleau qui sont des types de grillages souples et résistants de 10 à 20 mètres de longueur et de 1 à 2 mètres de hauteur. Les mailles du grillage souple peuvent avoir différentes formes et se déclinent  sous plusieurs coloris. On peut notamment trouver des grillages à simple ou double torsion qui sont les moins rigides dans leur catégorie. Ceux- ci sont utilisés pour border les massifs ou pour cerner les champs et les verger . Il y a aussi les grillages soudés qui sont les plus robustes, utilisés comme clôture d’enclos pour animaux.
  • les grillages en panneau sont des grillages rigides indéformables, proposés en panneau de taille variable qui, généralement est comprise entre 1m50 et 3 mètres de longueur, et de 1 à 2 mètres de hauteur. Par leur grande résistance et rigidité, ces types de panneau sont utilisés pour les clôtures.

 

Installation d’une clôture en grillage en rouleau : les matériels et outils nécessaires 

Voici la liste des matériels et outils nécessaires pour la pose d’un grillage en rouleau :

Comme outils, vous aurez besoin d’une bêche, d’une massette, d’un fil à plomb, d’un décamètre, d’une truelle, d’une auge, d’une pince coupante, d’une pince universelle, d’une clé anglaise, d’une agrafeuse pour grillage. 

Quant au matériel, vous aurez besoin de piquets de bois, de ficelle, d’un ou deux rouleaux de grillage suivant le périmètre à clôturer, de poteaux d’angle, de jambes de force, de poteaux intermédiaires, de ciment, de sable, de fils de tension, de tendeurs, de barres de torsion, de boulons d’écrous et d’ attaches galvanisées. Le matériel et accessoires de fixation sont généralement fournis en kit avec les rouleaux de grillage.

 

Installation d’une clôture en grillage en rouleau : pose étape par étape 

Etape 1: prise de mesures

Pour commencer, calculez le périmètre de votre terrain en mètre en utilisant la formule suivante: P= (Longueur + largeur) x 2. Une fois  la mesure trouvée, divisez le résultat par 2 , la distance d’écart entre deux poteaux. Vous pouvez ainsi trouver le nombre de poteaux nécessaires. 

Etape 2: repérage des points de fixation

Repérez les coins d’angle de votre terrain à clôturer puis réalisez des trous de 50 cm de profondeur et de 30 à 50 cm de diamètre à chaque point de repérage. Implantez des piquets dans chaque trou. Reliez les poteaux avec une ficelle pour faire un bon alignement des poteaux intermédiaires à mettre en place prochainement. Le cordon bien aligné, réalisez de nouveaux trous tous les 2 mètres pour les poteaux intermédiaires. 

Etape 3: mise en place des poteaux

Mettez en place les poteaux d’angle à l’emplacement prévu. Renforcez au fur et à mesure avec une jambe de force d’un côté et d’un autre de chaque poteau. Calez avec des pierres, bien sceller l’ensemble avant de faire couler du béton. Laissez durcir pendant 24 heures. Tendez un cordeau à la partie haute des poteaux d’angle puis mettez en place les poteaux intermédiaires. Sceller au mortier.

Etape 4 : pose des fils de tension

Déroulez les fils de tension puis commencez par l’installation de la partie basse. Aidez- vous des tendeurs et d’une pince universelle pour bien tendre le fil. Vérifiez que l’alignement soit bien en aplomb. Procédez ensuite à la pose du fil du milieu de la même manière. 

Etape 5: pose du grillage

Déroulez le grillage sur toute sa longueur. Mettez en place des barres de tension à chaque poteau d’angle. Commencez par accrocher le grillage en partant de son extrémité de départ puis fixer avec du fil d’attache. Vous pouvez renforcer la fixation avec des agrafes pour grillage.

 

Installation d’une clôture en grillage rigide : le matériel et outils nécessaires

Quant à la liste des fournitures nécessaires pour la mise en place d’un grillage rigide, vous aurez besoin: d’un mètre, d’un niveau à bulle, de cordeau, d’une bêche, d’une massette, d’une auge, d’un seau, de piquets, de cales, de béton.

 

Installation d’une clôture en grillage rigide : pose étape par étape

La pose d’un grillage rigide est beaucoup plus facile qu’un grillage souple.

Etape 1: détermination du nombre de panneaux nécessaires

Vous devez trouvez le périmètre du terrain à clôturer puis diviser la mesure trouvée à la longueur d’un panneau ( 1, 5 m à 2 m). 

Etape 2: repérage de l’emplacement des poteaux

Mettez en place des poteaux à chaque extrémité des coins d’angle puis relier avec des cordeaux. Marquez le point d’ancrage des autres poteaux tous les 1, 5 m à 2 m suivant la longueur du panneau. 

Etape 3: fixation des poteaux

Réalisez des trous de 30 cm de profondeur et de 30 cm de diamètre à chaque point de repérage. Mettez en place les poteaux puis sceller avec du mortier.

Etape 4: mise en place des panneaux

Insérez le premier panneau dans les poteaux de fixation. Respectez les directives prescrites par le fournisseur. Mettez en place les bloqueurs pour bien tendre les panneaux et faciliter la pose. Procédez ensuite à la pose du deuxième puis au reste du panneau. Utilisez une meuleuse à disque dans le cas où vous devez découper le grillage. Retirez les bloqueurs une fois tous les panneaux installés. 

 

Pour la pose d’un grillage sur un muret, la procédure sera la même que pour une fixation  par scellement. Néanmoins, les poteaux seront fixés au support par une platine. Insérez les platines à chaque poteau puis fixer tout l’ensemble au muret. Utilisez des chevilles et des vis adéquates pour assurer une bonne fixation.

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Comment fabriquer un barbecue en dur ?

Vous êtes un passionné du barbecue et vous souhaitez faire profiter votre passion à tout l’ensemble de votre famille ainsi que vos amis? Pensez à aménager un barbecue en dur dans votre jardin. Votre coach du bricolage va vous donner un coup de pouce en vous montrant comment procéder pour mettre en oeuvre un barbecue fixe en dur. 

Fabriquer un barbecue : choix de l’emplacement

Vous avez déjà peut être une idée d’où installer votre barbecue, mais avant de valider votre choix, vous devez prendre en compte quelques éléments. Tout d’abord, votre barbecue ne doit pas être installé trop près de la maison de votre voisin. Choisissez un emplacement bien à l’abri du vent, de préférence dans un coin d’angle. Éloignez le des végétations; la fumée risque de les endommager. Attention aux constructions en bois! Une braise échappée peut être catastrophique. 

Fabriquer un barbecue : réaliser un plan 

Le plan de votre barbecue doit se conformer à la taille de la grille, ainsi vous pouvez en déduire la longueur et la largeur du support. Quant au choix de la forme de votre foyer, il est préférable de miser sur les formats courants pour vous faciliter le travail. Toutefois, vous pouvez ajouter un plan de travail sur l’un des côtés. Voici comment faire: faites une pose à blanc des jambages du barbecue. Réalisez trois rangées de parpaings écartés à un intervalle égal. La dimension des écartements entre les jambages est le tiers ou moins de la longueur de la grille. Posez la grille sur les jambages provisoires pour vérifier si votre plan est correct. Pour la hauteur, l’idéal est que la grille se trouve à la hauteur de votre bassin ou un peu plus; cela vous évitera de vous courber. Il ne vous reste plus qu’à dessiner le plan de votre futur barbecue avec ses mesures précises. 

Fabriquer un barbecue : préparer le sol

Un barbecue en dur doit être installer sur un sol ou un support stable. De préférence, aménager le foyer sur une dalle en béton; mais un sol de sable stable fera également l’affaire. Veillez à ce que la surface soit bien plane et exempte d’aspérités. Si vous choisissez de construire un barbecue en pierre, dans ce cas, vous devez réaliser un support en dalle de béton. 

Fabriquer un barbecue : les matériaux et outils nécessaires

Voici tout ce dont vous aurez besoin pour réaliser votre barbecue en dur:

  • de béton prêt à l’emploi
  • de mortier
  • de briques réfractaires
  • de parpaings
  • d’un burin plat
  • d’une massette
  • d’un mètre ruban
  • d’un niveau à bulle
  • de planches de bois
  • d’une scie égoïne
  • de serres joints
  • de truelle et truelle langue de chat

Fabriquer un barbecue : monter les jambages

Il est toujours plus prudent de faire un montage à blanc pour les dernières rectifications. Disposez les parpaings à l’emplacement prévu pour les jambages. Vérifiez la rectitude des alignements des jambages pour éviter que votre grille ne présente une inclinaison. Vous pouvez ensuite passer à la consolidation. Posez une semelle de mortier de 2 cm d’épaisseur sur le support puis adhérer les parpaings un par un en suivant l’ordre de montage à blanc. 

Fabriquer un barbecue : monter le plan de travail

Pour garantir un barbecue durable, réaliser un plan de travail en béton. Disposez des voliges sur toute la longueur des jambages. Veillez à ce que la longueur des planches dépasse de quelques centimètres de chaque extrémité en longueur et en largeur du périmètre du jambage. Réalisez un coffrage d’une épaisseur de 8 ou 10 cm d’épaisseur. Maintenez le tout avec un serre- joint. Coulez votre béton dans le coffrage, lissez et laissez sécher pendant au moins 48 heures. 

Fabriquer un barbecue : monter le foyer

Prenez les briques réfractaires puis disposez- les à leur emplacement sur le support en béton. Tracez à la craie le contour du foyer, puis enlever les briques. Sachez que le foyer prendra la forme d’un U. Etalez une couche de mortier sur la tracée que vous venez de réaliser. Réalisez la première rangée du foyer. Utilisez un burin et une massette pour découper les briques afin de les ajuster à la bonne dimension. Une fois les premières rangées mises en place, insérez des cales en bois de faible épaisseur de chaque côté parallèle du cloison afin de laisser un espace pour la grille. Vous pouvez ensuite poursuivre l’élévation du muret. Il ne vous reste plus qu’à aménager le sol du foyer. Appliquez une couche de mortier sur toute la surface du sol du foyer puis disposez le revêtement en briques réfractaires 

Fabriquer un barbecue : les finitions

Vous êtes à la dernière étape de votre construction. Commencez par jointoyer les briques. N’oubliez pas de retirer les cales réservées à l’emplacement de la grille. Utilisez une truelle en langue de chat pour atteindre les joints creux. Enlevez les excès de mortier avant qu’il ne sèche. Vous pouvez carreler votre plan de travail et ajouter quelques touches décoratives. Brossez et nettoyez votre barbecue. Mettez en place les accessoires comme les accroches, les étagères de rangement… Placez un bac ou sac de sable à proximité pour des mesures de sécurité.

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile