pixelfb
Comment bien organiser sa commode ?

L’organisation des commodes peut parfois être une tâche difficile. Nous collectionnons tellement de choses pendant des années qu’il est parfois difficile de mettre la main dessus. Mais pourquoi organiser une commode en premier lieu ? Eh bien, cela pourrait vous rendre la vie un peu plus facile. Lorsque les choses sont triées, vous pouvez gagner un temps précieux et grâce à cela, vous pourrez l’utiliser de manière plus productive – pour le travail, pour passer du temps avec votre conjoint ou vos enfants, pour faire le ménage, etc. Nous allons vous montrer ici comment organiser différents types de rangements d’armoires. Entrons dans le vif du sujet !

 

Commode de chambre à coucher

Avoir une commode comme commode de chambre est l’une des façons les plus populaires d’utiliser ce meuble. En fonction de vos besoins, vous pouvez utiliser ce meuble pour vous ou pour vos enfants – même les plus petits. Tout d’abord, avant de commencer à trier vos vêtements et à les ranger dans les tiroirs, faites une inspection des vêtements. Donnez, vendez ou jetez ceux que vous ne portez pas vraiment. Ce sera pour vous un début parfait pour le nouveau buffet. Ensuite, vous devriez opter pour des organisateurs de tiroirs – ce sera une excellente solution pour vos chaussettes et votre lingerie. Chaque chose aura sa propre place et il sera beaucoup plus facile pour vous de trouver ce que vous cherchez. Lorsqu’il s’agit d’organiser un meuble pour un enfant ou un bébé, la meilleure chose à faire est de posséder également ces organisateurs de tiroirs. Et une fois que vous les avez, le mieux est de disposer les vêtements verticalement – ne les pliez pas ! Vous ne pourrez rien voir. Lorsqu’ils sont triés et mis dans les tiroirs verticalement, vous voyez tout tout de suite. Et comment organiser les vêtements ? Cela dépend de vous. Vous pouvez mettre les pyjamas dans un organisateur de tiroirs, les pantalons et les bodys pour bébé dans le deuxième et les chemisiers et les t-shirts dans le dernier !

 

Armoire de couloir

Chapeaux, gants, écharpes, chaussures, parapluies, sacs, porte-monnaie… On peut devenir fou avec tout ça parfois, non ? Organiser les armoires de l’entrée n’est pas si difficile quand on s’assoit et qu’on réfléchit à la manière de le faire. Bien sûr, cela dépend de ce que vous voulez vraiment garder à l’intérieur. Mais généralement, nous gardons les choses mentionnées ci-dessus dans les armoires de l’entrée. Avec des choses comme les chapeaux, les gants et les écharpes, les organisateurs de tiroirs ou les paniers sont vos meilleurs amis. Vous pouvez en acheter trois et en faire bon usage. Pour les chaussures, vous pouvez faire de même, mais n’oubliez pas qu’il est préférable de ranger tous les types de chaussures dans les organisateurs de tiroirs en plastique. Il sera beaucoup plus facile de les nettoyer et de les garder bien rangées. En ce qui concerne les sacs et les porte-monnaie, il est bon de les mettre côte à côte et un par un. Vous pourrez ainsi voir clairement quels sacs vous avez. Quant aux parapluies, si vous voulez les garder dans le tiroir de votre armoire, vous pouvez simplement les poser. Mais ce ne sera pas une mauvaise idée si vous montez les crochets sur la commode et que vous y suspendez les parapluies.

 

 Table de chevet

Avoir une table de nuit est une bonne chose. Vous pouvez y ranger un grand nombre de vos affaires. Elles sont généralement petites, mais c’est une bonne chose – vous pouvez y garder seulement les choses les plus importantes. Si vous prenez des médicaments tous les matins ou tous les soirs avant de vous coucher, vous pouvez les avoir dans votre table de nuit. Il en va de même pour les cosmétiques – lotions pour le corps, crèmes pour le visage, baumes à lèvres. Il est bon de garder sa peau en bon état et lorsque vous avez des cosmétiques à portée de main, vous allez toujours les chercher et vous en souvenez. Vous pouvez également placer un chargeur de téléphone dans l’un des tiroirs – il ne se perdra jamais de cette façon, puisqu’il sera toujours au même endroit.

 

Une fois que vous aurez essayé d’organiser vos tiroirs dans le buffet, vous ne regretterez rien. Avoir des choses triées et à un seul endroit vous rendra la vie beaucoup plus facile, Garder votre maison en ordre comme cela sera l’une des meilleures décisions que vous pourriez prendre.

Équiper correctement une salle de bain pour PMR
Correctement équiper salle de bain

Bien qu'elle soit dédiée au confort, la salle de bain peut devenir une pièce dangereuse pour certaines personnes. De plus, Read more

Quels sont les avantages des logos de bricolage ?
Quels sont les avantages des logos de bricolage ?

Après avoir élaboré un plan d'affaires, il est temps de penser à créer votre logo. Les logos sont particulièrement importants Read more

Comment acheter un bon monte-escalier à prix réduit ?
Comment acheter un bon monte-escalier à prix réduit

La montée et la descente des escaliers nécessitent une bonne condition de locomotion. Pensez à un monte-escalier si vous êtes Read more

Bien qu’elle soit dédiée au confort, la salle de bain peut devenir une pièce dangereuse pour certaines personnes. De plus, l’espace disponible est généralement exigu. Elle n’est donc pas adaptée aux personnes à mobilité réduite (PMR). Pour cela, il faut penser à rénover sa pièce d’eau en cas de handicap ou de perte d’autonomie. En plus de la configuration, il faut revoir les équipements et l’accessibilité pour faciliter la vie à ces individus et limiter le risque de chutes. Comment aménager une salle de bain pour PMR ? Quels équipements faut-il installer ? Quelles sont les normes d’accessibilité à respecter ?

Choisissez une disposition qui soit accessible et confortable

Que ce soit à la maison ou dans un lieu public, une salle de bain inadaptée représente un danger potentiel pour les PMR. Il convient alors d’avoir une pièce d’eau accessible et pratique pour tous. Un aménagement ou une rénovation s’impose donc. Le premier réflexe à avoir, c’est de choisir une disposition qui soit accessible et confortable. Pour faire simple, il s’agit d’installer la salle de bain et les toilettes dans un endroit ou un étage accessible afin de faciliter la circulation et les manœuvres des PMR.

Il est fortement déconseillé de créer une pièce d’eau à proximité d’escaliers dépourvus de rampe d’accès. Le sol doit être droit et sans pente. On doit pouvoir y accéder en fauteuil roulant sans difficulté. Notez que la pièce humide doit afficher des dimensions spécifiques. Par exemple, un individu en fauteuil roulant doit avoir la possibilité de faire un demi-tour à l’intérieur de l’espace, sans rencontrer d’obstacle.

Vous l’aurez compris, il y a des règles d’accessibilité à prendre en compte pour qu’une salle de bain soit adaptée aux personnes à mobilité réduite. Aménager sa pièce d’eau avec des accessoires adaptés est une bonne initiative, mais nous vous conseillons d’opter pour des produits de qualité pour éviter toute mauvaise surprise. L’idéal est de contacter un fournisseur professionnel ou un spécialiste des équipements sanitaires, de chauffage et plomberie.

Équiper correctement une salle de bain pour PMR

Installez des WC PMR ou adaptez les toilettes

En France, depuis 2005, tous les ERP (Établissements Recevant du Public) sont tenus d’installer des toilettes PMR. Il y a également des normes à respecter pour les WC PMR afin qu’ils soient fonctionnels et pratiques. Les toilettes doivent être facilement accessibles pour permettre à la personne handicapée de s’y assoir et de se lever facilement de la cuvette.

Pour cela, il faut prévoir une hauteur d’assise de 45 ou 50 cm et des barres de maintien murales solidement fixées près des WC. L’occupant de la pièce doit être en mesure d’approcher son fauteuil le plus près possible de la cuvette sans rencontrer d’obstacle. Pour remplir parfaitement leur fonction, les cuvettes existent en plusieurs modèles sur le marché. Vous y trouverez des produits suspendus, surélevés et des sièges rehausseurs pour WC. Quelles sont les différences entre ces équipements ?

Si les WC suspendus sont esthétiques, leur principal atout réside dans le fait qu’ils présentent une forme projetée vers l’avant, ce qui facilite leur utilisation. De nombreux fabricants proposent des équipements suspendus allongés qui offrent un confort optimal et garantissent la sécurité des PMR. Comme leurs noms l’indiquent, les WC surélevés sont des accessoires qui disposent d’une hauteur d’assise qui respecte les normes, soit au moins 45 cm pour faciliter l’installation des utilisateurs.

Enfin, à défaut d’avoir des produits surélevés, on peut s’offrir des sièges rehausseurs pour augmenter la hauteur des toilettes. Leur présence limite la flexion des jambes et favorise énormément l’autonomie des personnes à mobilité réduite. Au besoin, ajoutez des accoudoirs à tous ces équipements pour faciliter les transferts latéraux.

Pour faciliter l’accès à un fauteuil roulant, vous devez faire en sorte que la porte des WC PMR s’ouvre toujours de l’extérieur. Celle-ci doit avoir une largeur d’au moins 90 cm. Quant à la pièce, il faut qu’elle soit spacieuse, au moins 1,5 m sur 2,10 m pour faciliter les manœuvres en fauteuil roulant.

Les abattants, ces accessoires indispensables

Comme les cuvettes, les abattants sont disponibles en plusieurs modèles pour les handicapés. Misez sur un couvercle souple, fabriqué avec des matières douces. Vous pouvez également jeter votre dévolu sur un abattant lavant séchant, un accessoire intelligent qui embarque un détecteur de présence. C’est un produit complet qui assure un confort optimal. En plus de laver les zones anales ou uro-génitales de l’utilisateur, il assure aussi une fonction séchage. Il existe aussi plusieurs formes d’abattant : standard, carré et design en D. Le format standard (ovale) est le plus populaire.

La localisation des autres équipements et accessoires

Les barres d’appui des WC, elles, doivent être situées à environ 70-80 cm. La douche, elle, ne doit pas comporter de marche avec des dimensions minimales de 1,20 m sur 0, 90 m pour une hauteur d’au moins 1,80 m. N’oubliez surtout pas de placer le lavabo à au moins 75 cm de hauteur et les accessoires (distributeur de savon, sèche-main…) à environ 1,30 m du sol. Les meubles de rangement doivent être situés entre 30 cm et 1,60 m de haut. Optez pour un miroir orientable ou placez-le à 1,05 m du sol.

Installez des barres d’appui dans la baignoire

Dans la salle de bain PMR, les barres d’appui sont des équipements qui facilitent la vie des utilisateurs. Elles assurent plusieurs fonctions : le transfert (passage du fauteuil roulant à un autre endroit), l’installation, le relevage, le maintien et l’équilibre (se stabiliser en position assise ou debout). Ces accessoires doivent être installés à proximité des toilettes, dans la douche et la baignoire. En ce qui concerne la baignoire, il est conseillé de privilégier un produit qui comporte un tube horizontal et une partie oblique. Pour cette dernière, prévoyez une inclinaison de 135° pour être en règle vis-à-vis des normes.

Dans la douche, optez pour des barres en forme de T renversé. Elles présentent une partie verticale et un tube horizontal. L’occupant de la pièce peut utiliser les deux parties pour se doucher.

Quels matériaux privilégier pour ces barres d’appui PMR ? Les fabricants proposent différents matériaux et finitions tels que l’inox, l’époxy et le laiton chromé. Si l’inox et le laiton chromé sont des produits durables et robustes, la finition époxy est également très résistante. Le choix de la matière idéale dépendra surtout du style de décoration de la salle de bain.

Posez une surface antidérapante

La salle de bain est une pièce humide. Le sol est généralement couvert d’éclaboussures, ce qui rend cet espace glissant et propice aux chutes. Pour cela, il est conseillé de poser un revêtement de sol antidérapant, conforme aux normes PMR. Peu importe le matériau (carreaux, béton ciré, parquet), il faut qu’il soit non-glissant. Si vous optez pour les carreaux, prenez le soin de vous renseigner sur les normes de ce produit avant de l’acheter. Veillez également à ce que le sol de votre salle de bain ne soit pas en pente.

À défaut de poser un matériau antidérapant, on peut simplement opter pour des tapis de salle de bain pour prévenir les chutes et glissades. Ils évitent également aux utilisateurs cette sensation de froid désagréable quand on finit de prendre une douche. Très pratiques, ils peuvent être posés partout : à l’entrée et aux abords des équipements (lavabo, douche, baignoire, WC). Toutefois, ces moquettes doivent être choisies avec soin. Misez sur les produits en coton, une matière naturellement absorbante et confortable. Le synthétique et la fibre naturelle feront aussi d’excellents choix. Par ailleurs, n’oubliez pas de poser une chaise de douche antidérapante.

Veillez à ce que l’éclairage soit optimal

Aménager une salle de bain pour un handicapé nécessite de respecter des normes d’accessibilité. Si les équipements sanitaires PMR jouent un rôle essentiel, la luminosité ne l’est pas moins. Privilégiez un éclairage abondant pour faciliter les gestes et déplacements des utilisateurs. Pour cela, la couleur et l’emplacement des ampoules doivent être choisis avec soin.

Nous vous conseillons de choisir la couleur blanche pour avoir un bon éclairage. Multipliez les points de lumière avec des LED encastrables au plafond. Enfin, l’éclairage doit être sécurisé avec des interrupteurs et des thermostats d’ambiance accessibles et positionnés entre 90 cm et 1,30 m de hauteur.

Comment bien organiser sa commode ?

L'organisation des commodes peut parfois être une tâche difficile. Nous collectionnons tellement de choses pendant des années qu'il est parfois Read more

Quels sont les avantages des logos de bricolage ?
Quels sont les avantages des logos de bricolage ?

Après avoir élaboré un plan d'affaires, il est temps de penser à créer votre logo. Les logos sont particulièrement importants Read more

Comment acheter un bon monte-escalier à prix réduit ?
Comment acheter un bon monte-escalier à prix réduit

La montée et la descente des escaliers nécessitent une bonne condition de locomotion. Pensez à un monte-escalier si vous êtes Read more

Quels sont les avantages des logos de bricolage ?

Après avoir élaboré un plan d’affaires, il est temps de penser à créer votre logo. Les logos sont particulièrement importants dans le processus de création de votre entreprise et de son identité. Un logo est la représentation visuelle de la mission de votre entreprise, il permet d’identifier votre entreprise ainsi que vos différents produits, services et valeurs.

C’est la raison pour laquelle il est de la plus haute importance de veiller à ce que votre logo soit parfaitement harmonisé avec votre image de marque. Beaucoup d’entrepreneurs préfèrent procéder à la création de logo  par eux-même plutôt que de faire appel à un professionnel pour diverses raisons. 

Des études ont montré que les logos de bricolage, appelés également Logos « DIY », sont en vogue ces derniers temps. C’est particulièrement le cas pour les personnes qui cherchent à créer leur propre entreprise et qui ont un budget limité. Les logos de bricolage sont généralement beaucoup moins chers que les logos professionnels, réalisés par certaines grandes agences d’infographie et de marketing.

Cela signifie que les logos de bricolage sont sans doute à privilégier pour les entreprises en cours de développement car ils leur permettent de mieux dépenser et allouer leurs finances pour évoluer et investir dans leur cœur de métier.  

Il est important de noter que les logos bricolés ne sont pas seulement avantageux dans la mesure où ils épargnent votre budget, mais qu’ils présentent également de nombreux autres avantages. Cet article présente quelques-uns des avantages associés aux logos bricolés.

Avantages du bricolage d’un logo 

1.         Réduction des coûts 

Le recours à un professionnel pour créer le logo engendre nécessairement des dépenses supplémentaires. Dans la plupart des cas, les structures qui cherchent à avoir un logo sont généralement des start-ups ou de petites structures, et pour cette raison, elles peuvent ne pas avoir suffisamment de moyens. Toutefois, en créant vous-même votre logo, vous êtes sûr de ne rien avoir à payer.

1.         Commodité et facilité.

Lors de la création du logo, vous n’avez besoin de consulter personne pour savoir comment procéder. Grâce à la masse d’informations qui est disponible sur Internet, vous pouvez vous former et comprendre les bases en infographie très rapidement. Vous n’avez qu’à regarder ou à suivre des cours de bricolage en ligne, rapides et pertinents. Ainsi, faire un logo en respectant ce que vous souhaitez et également en le créant suivant les règles de ce domaine sera votre combinaison parfaite pour y parvenir.

1.         Liberté de choix

Si vous choisissez de créer un logo en bricolage, vous faites aussi le choix d’être libre. En engageant un professionnel, vous devez exprimer vos souhaits et vos besoins mais vous vous sentez un peu obligé de suivre et respecter les recommandations de ce professionnel, parce que vous avez payé pour ce service. Alors, que quand vous le faîtes par vous-même, vous n’avez pas d’autres avis ou recommandations qui viendront s’imposer à ce que vous souhaitez créer. C’est bien vous qui faîtes les règles.

De cette façon, le créateur qui est souvent le chef d’entreprise peut se décider sur quelques possibilités et ensuite affiner sa création en se fixant sur les meilleures combinaisons et options.

1.         Développer la créativité. 

Lors de la création d’un logo, il est nécessaire de s’assurer que l’élément de singularité et l’aspect d’originalité sont présents. Entre le choix de la typographie, des couleurs, des combinaisons et des formes, vous libérez votre créativité pour être sûr de communiquer le message et la personnalité de votre entreprise. Et ça, personne ne le fera mieux que vous, parce que vous gérez et connaissez mieux le sujet. 

Règles de base pour un logo DIY réussi 

Il y a quelques principes pratiques que vous devez prendre en compte lorsque vous commencez à concevoir un logo personnalisé.

  • Restez simple : un logo est la vitrine de votre marque et ce sont les logos les plus simples que la plupart des gens ont tendance à retenir car ils sont facilement reconnaissables et mémorisables.
  • Il doit être modulable : il est probable que vous utiliserez votre logo dans une variété de supports différents et ils n’auront pas tous la même taille ni la même forme. Certains logos peuvent sembler déformés et difficiles à lire ou à reconnaître lorsqu’ils sont mis à une échelle différente. Il est donc judicieux de tester le logo sur différents supports et s’assurer qu’il reste fidèle à la représentation souhaitée et créée.
  • Mémorable : Votre logo est censé attirer l’attention de votre public et créer une impression ou un impact positif dès le départ.  Comme nous l’avons vu précédemment, un logo simple peut vous aider à atteindre cet objectif.
  • Polyvalent : votre logo sera probablement utilisé dans des espaces numériques et sur des supports imprimés, il doit donc être aussi beau en ligne que sur papier. Cela rejoint la nécessité d’être modulable.
  • Pertinent : le style et les couleurs sont complètement déterminés par vous et par la stratégie d’image de marque que vous avez établie, mais il est toujours conseillé de s’assurer que le logo que vous choisissez représente l’ensemble de votre entreprise ou de votre activité. Si vous n’êtes pas sûr, créez-en plusieurs versions et choisissez les caractéristiques qui vous plaisent dans chacune d’elles pour en faire une version finale.
  • Cohérent : Certes, le choix des éléments graphiques vous appartient, mais tous les choix doivent être cohérents avec l’image de marque et l’activité de l’entreprise. Gardez à l’esprit qu’il est toujours conseillé d’essayer d’établir un lien entre le style de votre logo et le reste de votre entreprise.

N’oubliez pas que le logo que vous créez en bricolage restera votre logo pendant longtemps. Cependant, vous pouvez le faire évoluer et lui apporter des modifications quand vous le souhaitez. Ainsi, vous rafraîchissez l’apparence esthétique de votre entreprise

Comment bien organiser sa commode ?

L'organisation des commodes peut parfois être une tâche difficile. Nous collectionnons tellement de choses pendant des années qu'il est parfois Read more

Équiper correctement une salle de bain pour PMR
Correctement équiper salle de bain

Bien qu'elle soit dédiée au confort, la salle de bain peut devenir une pièce dangereuse pour certaines personnes. De plus, Read more

Comment acheter un bon monte-escalier à prix réduit ?
Comment acheter un bon monte-escalier à prix réduit

La montée et la descente des escaliers nécessitent une bonne condition de locomotion. Pensez à un monte-escalier si vous êtes Read more

Comment acheter un bon monte-escalier à prix réduit

La montée et la descente des escaliers nécessitent une bonne condition de locomotion. Pensez à un monte-escalier si vous êtes une personne à mobilité réduite, une personne âgée ayant des difficultés à marcher ou un accidenté vivant dans une maison à étages. Ce dispositif vous permettra d’aller d’un niveau à un autre en toute facilité. Le prix de l’équipement varie en fonction des caractéristiques et des fonctionnalités. Vous avez la possibilité d’acquérir un monte-escalier de haute qualité avec un budget réduit. Lisez ici comment y arriver !

Déterminer le modèle idéal selon ses besoins

Le meilleur monte-escalier est celui qui répond le mieux à vos besoins. Avant de vous intéresser aux prix, faites-vous d’abord une idée précise du modèle qu’il vous faut. Ainsi, vous pourrez effectuer des comparaisons. Le monte-escalier est disponible dans le commerce sous plusieurs types. Vous avez au choix le diable monte-escalier, la chaise élévatrice, le monte-escalier électrique, le mini-ascenseur, le dispositif pour fauteuil roulant, etc.

Le diable monte-escalier a la particularité de s’adapter à différentes sortes d’escaliers. Sa structure et sa légèreté le rendent facile à transporter. Cependant, à la descente, l’assistance d’une personne qui maîtrise la manipulation du dispositif est nécessaire. Le diable monte-escalier pourrait vous convenir, indépendamment du type d’escaliers que vous avez. En revanche, son usage peut s’avérer compliqué si vous vivez seul (e) ou avez avec des personnes qui ignorent son fonctionnement. Pour sa part, la chaise élévatrice se présente sous différents modèles conçus pour divers degré de perte de mobilité. Sa mise en place demande tout de même quelques travaux dans le logement.

Prenez cet aspect en compte puisque cela influencera le budget d’installation de l’équipement. Si vous souhaitez disposer d’un monte-escalier facile à utiliser, tournez-vous vers un modèle électrique. En revanche, un mini-ascenseur est le mieux indiqué pour vous déplacer dans un bâtiment comportant au moins deux étages. Enfin, si vous utilisez un fauteuil roulant, il vous faudra choisir une plateforme spécifique destinée à son transport dans les escaliers.

Demander des devis et faire des comparaisons

Pour connaître le monte escalier prix, rendez-vous sur des sites de vendeurs. Bien des entreprises sont spécialisées dans la vente des différents types de ce dispositif d’aide à la locomotion. Sur les sites des spécialistes, vous trouverez maintes informations sur les fonctionnalités des modèles proposés. Vous aurez alors le loisir de les évaluer en fonction de vos besoins. Les commerces vous donnent la possibilité d’obtenir un devis qui est généralement gratuit.

Le devis est établi en fonction des indications que vous aurez données sur ce que vous recherchez exactement. Sur un site de vendeur, il vous suffira de décliner votre identité, de renseigner le nombre d’étages, le type d’étage… pour obtenir un devis sur mesure. Demandez des devis à plusieurs commerces puis comparez-les. Vous trouverez ainsi le monte-escalier le moins coûteux.

Soulignons que vous avez la possibilité d’acquérir le dispositif à un prix très bas en vous orientant vers un modèle d’occasion. Craignez-vous qu’un monte-escalier de deuxième main ne soit pas de haute qualité ? Rassurez-vous ! Cette catégorie d’équipements fait l’objet d’un contrôle et de réparations avant d’être remis dans le commerce. Vous trouverez sur le marché un monte escalier occasion répondant à vos besoins et accessible à un prix dérisoire. Selon le vendeur, vous pouvez accéder à un monte-escalier de deuxième main doté de fonctionnalités récentes.




Comment bien organiser sa commode ?

L'organisation des commodes peut parfois être une tâche difficile. Nous collectionnons tellement de choses pendant des années qu'il est parfois Read more

Équiper correctement une salle de bain pour PMR
Correctement équiper salle de bain

Bien qu'elle soit dédiée au confort, la salle de bain peut devenir une pièce dangereuse pour certaines personnes. De plus, Read more

Quels sont les avantages des logos de bricolage ?
Quels sont les avantages des logos de bricolage ?

Après avoir élaboré un plan d'affaires, il est temps de penser à créer votre logo. Les logos sont particulièrement importants Read more