Meilleure fonctionnalité, technologie de pointe, aspect moderne et épuré… Une douche à l’italienne embellira à coup sûr votre salle de bain. À la fois esthétique et tendance, la douche à l’italienne s’accorde avec un certain modèle de paroi de douche. Le rôle de ce dispositif : préserver l’extérieur de la douche des désagréments liés à l’humidité et des projections d’eau. Mais quelle paroi de douche choisir pour une douche à l’italienne ? Les réponses dans ce billet.

Les portes battantes pour la paroi de douche, une excellente alternative !

Installée à même le sol, une paroi de douche à l’italienne offre un large choix de possibilités. Les portes battantes restent néanmoins les plus prisées. En effet, les portes de douche battantes se présentent sous forme simple ou à double porte. Chaque modèle présente des avantages et des inconvénients.

Les avantages des portes battantes

Question étanchéité, les portes battantes se révèlent très avantageuses. En réalité, les modèles de portes de douche battantes d’aujourd’hui sont équipés d’une gouttière d’étanchéité. Quand la porte s’ouvre, l’eau ne coule plus sous la porte.

Ce n’est pas tout ! Les portes battantes pour douche à l’italienne disposent aussi d’une large zone de passage. Elles vous permettent ainsi d’accéder facilement à la douche. Les portes battantes en verre trempé, en particulier, supportent une humidité élevée.

Les inconvénients des portes battantes

Les inconvénients de la porte de douche battante résident au niveau de son entretien et de son look, qui peut paraître un peu monotone et rétro.

Les portes de douche coulissantes, des indémodables !

Les portes de douche coulissantes s’adaptent très bien à une douche italienne. Elles offrent un vrai confort d’utilisation au quotidien. Comme tous les modèles de portes de douche existants sur le marché, elles présentent aussi des avantages et des inconvénients.

Les avantages des portes de douche coulissantes

Durant les mois d’hiver, vous pouvez apprécier une douche bien chaude. Le fait est que les portes de douche coulissantes conservent la chaleur le plus longtemps possible à l’intérieur de la douche. Puis, elles sont très faciles à entretenir.

Pour éliminer les excédents de savon ou de détergent, il suffit d’utiliser un produit de nettoyage classique. Vous en trouverez facilement en ligne ou auprès des petits commerces. Sur le marché actuel, il existe des parois de douche coulissantes en verre trempé. Ce matériau de qualité se veut à la fois ignifuge et non toxique.

Les inconvénients des portes de douche coulissantes

En choisissant l’acrylique ou le polycarbonate pour votre porte de douche coulissante, vous pourrez vous exposer à des risques de toxicité, en cas de combustion.

Les portes de douche pivotante, une solution révolutionnaire !

Vous disposez d’une grande douche à l’italienne ? Pourquoi ne pas opter pour des parois de douche pivotantes ? Elles s’ouvrent aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Les avantages des portes de douche pivotantes

Le modèle pivotant fonctionne de la même manière qu’une porte de douche classique. Autrement dit, il s’ouvre de face, d’un seul tenant. Les portes de douche pivotantes s’adaptent parfaitement aux salles de bain exiguës.

Les inconvénients des portes de douche pivotante

Si la porte pivotante pour douche à l’italienne n’est pas équipée d’une gouttière d’étanchéité pour évacuer l’eau, vous risquerez d’avoir des problèmes d’écoulement d’eau. L’entretien de ce modèle de porte de douche se révèle aussi un tantinet difficile.

Nos conseils pour mettre en valeur une verrière

La verrière apporte de la modernité mais elle amène aussi de la lumière naturelle. La verrière peut trouver sa place Read more

Quels sont les dernières tendances pour rénover son intérieur

Qui ne s’est jamais réveillé avec une envie de changement ? Qui ne s’est jamais posé la question de savoir Read more

Concevoir un home studio
Concevoir un home studio

Les home studios sont de plus en plus populaires.Les home studios sont de plus en plus populaires. À la suite Read more

Comment trouver une fuite électrique ?
Comment trouver une fuite électrique

Une fuite électrique n'est pas anodine. Elle peut occasionner des pannes passagères, comme elle peut augmenter votre consommation énergétique. Pour Read more

Comment bien choisir sa climatisation?

Pour garantir un confort optimal chez soi, le choix d’un bon système de climatisation s’impose. Pouvant prendre de nombreuses formes et proposant des fonctionnalités différentes, parmi ces modèles disponibles sur le marché, comment bien choisir sa climatisation?

Choisir sa climatisation : Les critères de choix d’une bonne climatisation

Il est primordial voire obligatoire de tenir compte de ces quelques critères suivants pour choisir sa climatisation adaptée à une pièce. Il s’agit notamment:

  • de faire le point sur les caractéristiques de la pièce à climatiser dont sa superficie, le nombre de pièces, la hauteur sous plafond, le nombre de fenêtres mais aussi la qualité de l’isolation afin de définir la puissance nécessaire du climatiseur
  • le climat local est également un facteur déterminant,
  • les sources de chaleur
  • le confort acoustique

Choisir sa climatisation : Les diverses variétés de climatiseurs suivant leur fonction

Il existe différents types de climatiseur dont ceux qui permettent de rafraîchir l’intérieur en été, ceux pour réchauffer en hiver, et d’autres qui sont dotés d’un système multifonction qui ont la capacité d’assumer une double fonction. On citera donc le monobloc, le split ou centralisé, et le climatiseur réversible.

Choisir sa climatisation: le monobloc

Le système de climatisation monobloc est constitué d’une seule unité, une version que vous pouvez orienter en fonction de vos besoins. C’est un appareil d’appoint avec puissance moyenne qui convient davantage aux petits espaces. Il existe trois modèles différents : mobile, fixe ou les encastrer dans une fenêtre.

Choisir sa climatisation: le split

Il existe différents types de climatiseurs split :

  • Le climatiseur monosplit mobile comprend deux unités, l’une qui s’installe à l’extérieur et l’autre dans la pièce à rafraîchir. Il convient aux pièces plus spacieuses. Il existe également en version fixe constitué par un boîtier ou un caisson à accrocher à 2m du sol sur le mur et de deux blocs reliés par une longue gaine. Il s’utilise en général pour la climatisation d’une seule pièce ;
  • Le multisplit ou climatisation centralisée est équipé d’un bloc extérieur qui alimente plusieurs diffuseurs en même temps qui peuvent être plafonniers ou muraux. Il fonctionne sur le même principe de la pompe à chaleur, mais il est plus silencieux et plus performant du point de vue technique.

Les principaux types de climatiseur suivant leur mode de fixation

Choisir sa climatisation: le climatiseur mobile

Le climatiseur mobile est déplaçable sur roulettes et est formé d’une unité intérieure et d’un groupe extérieur. Ce modèle ne propose pas un meilleur confort acoustique, il est notamment très bruyant.

Choisir sa climatisation: les climatiseurs muraux

Le climatiseur mural comprend une unité intérieure reliée à un groupe extérieur par une gaine. Il est fixé sur le mur et s’installe en hauteur  tout en restant assez esthétique. Il est très prisé pour son système silencieux.

Choisir sa climatisation: la climatisation gainable

La version gainable, qui a l’avantage d’être invisible prime sur le côté esthétique. L’unité intérieure est en effet conçue pour s’intégrer aux conduits de distribution d’air et seules les bouches d’aération restent apparentes. Elle est adaptée pour les habitats qui disposent un faux plafond ou un comble perdu.

Choisir sa climatisation: la climatisation cassette

Enfin, la cassette est formée d’une unité intérieure à encastrer dans le plafond et d’un groupe extérieur, réservée aux salles de 3 m de haut minimum. Une pièce avec une basse hauteur ne sera pas appropriée pour ce type de climatisation, le souffle d’air se ressentira, une situation tout à fait désagréable.  Ses émetteurs peuvent notamment couvrir 60 à 70 m² de surface, donc il conviendrait dans une pièce spacieuse.

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Quelle paroi de douche pour une douche à l’italienne ?

Meilleure fonctionnalité, technologie de pointe, aspect moderne et épuré… Une douche à l'italienne embellira à coup sûr votre salle de Read more

Cheminée: choix, nettoyage et entretien

Je présente mon projet Dans cet article, vous découvrirez tout ce qu'il faut savoir sur la cheminée: choix, nettoyage et Read more

Choisir son marteau

Je me fais aider à domicile par un coach brico Comment choisir son marteau? Le marteau est un outil polyvalent, Read more

Utiliser une scie à eau

Je présente mon projet Comment utiliser une scie à eau?Lors des travaux de pose du carrelage, vous êtes toujours mené Read more

Dans cet article, vous découvrirez tout ce qu’il faut savoir sur la cheminée: choix, nettoyage et entretien

Que de bonheur de s’allonger sur son canapé devant un beau feu rouge qui émerveille nos yeux et nos sens, par la beauté de ses flammes qui crépitent dans la cheminée et la douce chaleur qu’elle diffuse. Avoir une cheminée chez soi est bien plus qu’un désir extravagant, c’est un besoin qui assure votre confort et qui apporte une ambiance cosy dans votre intérieur. Mais comment bien la choisir pour qu’elle s’approprie avec la décoration intérieure et pour qu’elle réchauffe confortablement votre maison? Le choix s’impose parmi les différents types et modèles disponibles sur le marché. Voici un petit guide pour vous aider à choisir votre cheminée: choix, nettoyage et entretien!

Cheminée: choix, nettoyage et entretien : Les critères de choix d’une cheminée

Pour mieux vous orienter dans le choix d’une cheminée, voici les critères clés que vous devez considérer:

  • le type de cheminée: l’insert à bois est une cheminée prête à être encastrée dans un âtre déjà existant faisant un avec le bâti; et le foyer à bois est par contre un modèle équipé d’un avaloir ou d’une hotte qui comporte la conduite de fumée.
  • l’emplacement de la cheminée pour déterminer le modèle adéquat: cheminée adossée, en îlot, suspendue, de coin ou d’angle
  • la puissance de chauffe:  exprimée en Watts (W) ou en Kilowatts (kW), représente la quantité de calories que va fournir le foyer en fonctionnement. Cette puissance varie de 8 à 18 kW environ, une mesure à calculer en fonction du volume de la pièce à chauffer. La proportionnalité idéale est de 1 kW  pour 10 m² de surface
  • l’autonomie est la durée de combustion du bois sans rajout de bois pour conserver la chaleur. Elle peut varier entre 10 à 12 heures pour un foyer fermé contre 2 à 3 heures pour un foyer ouvert.
  • le matériau pour son habillage: en pierre, en brique ou en métal
  • la dimension de la façade: la taille des bois dépend notamment de cette dimension, ainsi une façade plus large a une longue autonomie et avec plus de puissance

Cheminée: choix, nettoyage et entretien : Les différents types de cheminée

Il existe notamment deux types de cheminée, l’insert à bois qui est conçu pour les constructions déjà dotées d’un foyer avec une conduite de fumée intégrée au bâti. L’insert rend plus performante la cheminée traditionnelle et son entretien est beaucoup moins fastidieux. En fonte ou en acier, l’insert est formé d’une double paroi entre lesquelles circule librement le courant d’air et permettant de distribuer plus largement la chaleur dans votre intérieur. Quant au second type de cheminée est adaptée pour les constructions récentes non équipées d’une cheminée. Il s’agit du foyer à bois, une cheminée prête à être installée dans toutes les pièces, puisque celle-ci s’accompagne d’une hotte qui comporte le système d’évacuation de fumée. Etant un accessoire indépendant de la construction, le foyer à bois est présenté sous différentes formes, tailles et modèles.

Cheminée: choix, nettoyage et entretien Les modèles de foyer à bois

Voici les types de foyer à bois conçu chacun pour s’adapter conformément aux exigences de la pièce et aux besoins des hôtes. On citera:

  • la cheminée en îlot qui est comme son nom l’indique installée en îlot dans une pièce. A la forme octogonale, rectangulaire ou carrée avec des côtés vitrés, ce modèle apporte une touche de modernité dans votre intérieur.
  • la cheminée suspendue tout comme la cheminée en îlot s’installe en milieu de pièce  et est lié au plafond comme un lustre. Un design sophistiqué et raffiné définissant une esthétique incomparable au style épuré.
  • Cheminée adossée, la traditionnelle qui s’installe contre un mur. Le style rustique ou contemporain, tout dépend de son habillage, en pierre ou en métal,
  • Cheminée de coin et la cheminée d’angle sont adaptées pour les emplacements en coin à la seule différence, la première est entièrement conçue pour s’intégrer à la forme de l’angle par contre la seconde a la forme classique, carrée ou rectangulaire, mais seul l’avaloir se synchronise avec le coin d’angle.

Cheminée: choix, nettoyage et entretien : Nettoyage et entretien de la cheminée

Pour éviter que la conduite de fumée ne se bouche, une situation qui ralentit le fonctionnement de la cheminée, un nettoyage régulier s’impose. Voici les étapes que vous devez entreprendre à chaque nettoyage:

  • Tout d’abord, vous devez commencer par nettoyer le corps de chauffe. Pour le faire, retirez les cendres, ensuite brossez les parois de la cheminée à l’aide d’une brosse trempée dans de l’eau chaude additionnée de bicarbonate de soude ou de produits spécifiques. Terminez l’opération au rinçage à l’eau claire.
  • Passez ensuite au nettoyage de la vitre avec un passage au chiffon humidifié de vinaigre blanc ou utilisez du lave-vitre. Sécher avec du papier journal ou un essui tout. Cette étape est à réaliser le plus souvent que possible afin de profiter d’une belle vue de flamme.
  • Enfin, nettoyez la plaque de la cheminée. Éliminez  les dépôts de suie à l’aide d’une brosse métallique. Frottez les taches de rouille avec un demi citron saupoudré de bicarbonate de soude pour en finir avec les rouilles. Pour donner de la brillance à la plaque, appliquez à l’aide d’un chiffon de l’huile de lin ou tout simplement de l’huile de cuisine. Laissez poser quelques heures puis essuyez avec un chiffon sec.

Et voilà! Vous avez une cheminée comme neuve.

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Quelle paroi de douche pour une douche à l’italienne ?

Meilleure fonctionnalité, technologie de pointe, aspect moderne et épuré… Une douche à l'italienne embellira à coup sûr votre salle de Read more

Choisir sa climatisation

Je présente mon projet Comment bien choisir sa climatisation? Pour garantir un confort optimal chez soi, le choix d’un bon Read more

Choisir son marteau

Je me fais aider à domicile par un coach brico Comment choisir son marteau? Le marteau est un outil polyvalent, Read more

Utiliser une scie à eau

Je présente mon projet Comment utiliser une scie à eau?Lors des travaux de pose du carrelage, vous êtes toujours mené Read more

Comment choisir son marteau?

Le marteau est un outil polyvalent, utilisé pour différents usages bien déterminés. C’est un accessoire à percussion formé d’un manche pouvant être en bois ou d’autres matières et d’une tête en métal avec une masse variable de 100 à 2000 grammes. Le choix du marteau s’impose ainsi suivant le travail à effectuer ainsi pour vous aider à choisir son marteau adéquat, le coach du bricolage vous fait découvrir les différents types de marteaux existant avec leurs caractéristiques et utilisations appropriées.

 

Les différents types de marteaux: choisir son marteau

On peut trouver différentes catégories de marteau se différenciant par leur forme, leur poids et leur utilisation. On citera:

  • le marteau du menuisier idéalement conçu pour enfoncer les clous, outil principal du menuisier et de l’ébéniste; celui-ci est formé d’une tête en acier avec une table plate de 16 mm à 35 mm.
  • le marteau arrache-clou également nommé marteau américain, celui-ci est formé d’une table plate de forme cylindrique pour clouer, et d’un autre embout légèrement courbé présentant une fente pour arracher les clous.
  • le marteau d’électricien a une forme allongée, avec une table plate et une panne mince qui sert à atteindre les zones difficiles à clouer et pour fixer les attaches des fils électriques.
  • le marteau du vitrier est constitué d’une tête plate servant à planter le clou tout en maintenant le verre, et d’une panne fendue pour enlever le clou.
  • le marteau du couvreur sert pour les travaux des toits en ardoise grâce à la forme de sa panne, pointue et légère capable de percer facilement l’ardoise.
  • le marteau rivoir est quant à lui composé d’une table massive à bout légèrement bombée et d’une panne triangulaire également à bout arrondi, qui sert notamment à plier, à redresser du métal sans y laisser de trace de percussions. La tête à elle seule peut peser de 300 à 1800 grammes
  • le maillet du carreleur a une forme cylindrique avec une tête aplatie au bout, et fait de matière légère comme le bois, le plastique ou le caoutchouc, qui ne risque pas de fendre le carreau
  • la massette est par contre un outil pesant et puissant adapté pour les maçons et les sculpteurs. Avec une masse allant de 500 à 1500 grammes, la massette peut être manipulée à une seule main.

 

Choisir son marteau suivant la nature du manche

La nature du manche est déterminante dans le choix du marteau, le confort et la puissance de l’outil en dépend. Certains manches sont conçus de matériaux anti-vibrations qui atténuent le choc lors de la frappe. On peut trouver ainsi:

  • le manche bi-matière est constituée d’acier enveloppé de caoutchouc, de plastique ou autre matière synthétique offre un grand confort à la main tout en proposant une meilleure frappe.
  • le manche tri-matière conjugue la puissance, le confort et la sécurité, et se compose notamment de fibre de verre, de polypropylène et d’élastomère.
  • le manche en plastique propose un confort optimal lors de la percussion, la matière plastique absorbe les ondes de choc.
  • le manche en bois est également anti-vibration mais elle est moins résistante au choc

 

Conseils, bons à savoir avant de choisir son marteau

On peut trouver des modèles de marteau avec des manches démanchables, très pratiques mais moins sécuritaires. Il est plus judicieux d’opter pour les marteaux indémanchables, robustes et résistants aux chocs.

1H | VISITE CONSEIL À DOMICILE

• Rencontre avec le coach à domicile
• Validation de la faisabilité de mes projets
• Planifier & budgétiser mes travaux
• Liste d’outillages et de matériaux (30 minutes supplémentaire offerte)
• 50% de crédit d’impôt

 78€ soit 39€

après réduction d’impôts

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Quelle paroi de douche pour une douche à l’italienne ?

Meilleure fonctionnalité, technologie de pointe, aspect moderne et épuré… Une douche à l'italienne embellira à coup sûr votre salle de Read more

Choisir sa climatisation

Je présente mon projet Comment bien choisir sa climatisation? Pour garantir un confort optimal chez soi, le choix d’un bon Read more

Cheminée: choix, nettoyage et entretien

Je présente mon projet Dans cet article, vous découvrirez tout ce qu'il faut savoir sur la cheminée: choix, nettoyage et Read more

Utiliser une scie à eau

Je présente mon projet Comment utiliser une scie à eau?Lors des travaux de pose du carrelage, vous êtes toujours mené Read more

Comment utiliser une scie à eau?

Lors des travaux de pose du carrelage, vous êtes toujours mené à couper du carreau afin d’obtenir la bonne mesure. Il existe différents outils utilisés pour couper le carreau, mais parmi cette diversité de modèle, utiliser une scie à eau est la plus adaptée pour effectuer une découpe droite et ce, dans un environnement de travail sain. Avant de vous montrer comment utiliser une scie à eau, le coach du bricolage vous apporte quelques informations bon à savoir sur cet outil pour une utilisation encore plus efficace.

 

Consignes de sécurité pour mieux utiliser une scie à eau

La scie à eau est un matériel alimenter par une source électrique, ainsi il est toujours recommandé de prendre les précautions nécessaires avant de l’utiliser. Vous devez impérativement porter des chaussures, des lunettes et si possible un casque de sécurité ainsi que des protections auditives. Avant toutes opérations de rechange ou de réparation de l’appareil, débranchez l’alimentation. Travaillez dans un endroit bien éclairé, non exposé à l’humidité. Vérifiez que les accessoires ne sont pas usés, dans le cas contraire où certaines pièces présentent des usures ou peuvent entraver le fonctionnement de l’appareil, réparez ou changez-les.

 

Utiliser une scie à eau: montage et démontage de la lame ou du disque

Contrairement à sa présentation extérieure, la scie à eau est un appareil de coupe fonctionnant tout comme les autres scies de table, à la seule différence, elle est dotée d’un système de refroidissement à eau qui permet d’éviter la surchauffe de la lame et l’éclaboussure de poussières. Cependant, la scie à eau ne doit être activée à sec, le réservoir d’eau, se trouvant sous la table de l’appareil , doit être rempli d’eau avant tout usage. Voici comment monter la lame d’une scie à eau:

  • retirer le bac d’eau puis dévissez les vis qui fixent la plaque du protège-lame
  • dévisser l’écrou de fixation qui fixe la lame à l’arbre du moteur tout en gardant l’ordre de placement de chaque rondelle.
  • placer la lame sur l’arbre du moteur et replacez les rondelles. Remettre l’écrou avec une clé correspondante.

 

Utiliser une scie à eau: montage du guide sur la table

Pour installer le guide sur la table, soulever le levier de serrage puis alignez les crans avant et arrière tout en les glissant sur les côtés de la table. Une fois que le guide est positionné, abaissez le levier de serrage pour le verrouiller.

 

Utiliser une scie à eau: mise en marche et arrêt de la scie à eau

Les machines sont conçues différemment, certaines sont activées par une simple activation de l’interrupteur, d’autres sont dotées d’une clé de sécurité qui, une fois retiré désactive l’appareil. Pour remettre en marche la scie, il suffit de réinsérer la clé dans le commutateur.

 

Utiliser une scie à eau: les opérations à suivre pour découper un carreau

Tout d’abord, il faut préparer la table en ajustant les crans en fonction de la découpe qu’on souhaite réaliser. Pour ce faire, relevez les clips de réajustement puis positionner le guide à la largeur de coupe souhaitée. Faire descendre les clips, dévissez les écrous du guide et ajuster l’élément amovible à la bonne dimension, enfin resserrer les écrous. Placez maintenant le matériau contre le guide puis à l’aide d’un poussoir, notamment fourni en kit avec la scie à eau, poussez-le en direction de la lame. Arriver à la fin de la coupe, arrêtez la pression pour ne pas casser le matériau.              

 

Utiliser une scie à eau: entretien du matériel

Pour garantir la longévité de la scie à eau, il faut l’entretenir régulièrement. Bien nettoyer le réservoir d’eau après chaque utilisation. Vérifier l’état général de la machine dont l’état de la lame, des câbles d’alimentation, et de la puissance du moteur.

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Quelle paroi de douche pour une douche à l’italienne ?

Meilleure fonctionnalité, technologie de pointe, aspect moderne et épuré… Une douche à l'italienne embellira à coup sûr votre salle de Read more

Choisir sa climatisation

Je présente mon projet Comment bien choisir sa climatisation? Pour garantir un confort optimal chez soi, le choix d’un bon Read more

Cheminée: choix, nettoyage et entretien

Je présente mon projet Dans cet article, vous découvrirez tout ce qu'il faut savoir sur la cheminée: choix, nettoyage et Read more

Choisir son marteau

Je me fais aider à domicile par un coach brico Comment choisir son marteau? Le marteau est un outil polyvalent, Read more

Comment utiliser une scie circulaire?

Matériel approprié pour réaliser une découpe rapide et précise dans du bois, la scie circulaire filaire ou portatif est l’outil le plus prisé par les charpentiers professionnels que les bricoleurs du dimanche. Utiliser une scie circulaire requiert un certain degré de précaution, ainsi pour la manipuler correctement, il faut nécessairement suivre ces quelques instructions d’utilisation proposées par votre coach du bricolage.

Préparer le support pour maintenir la planche à découper

Avant d’utiliser une scie circulaire, il est impératif que la planche à découper soit solidement fixé à support afin d’éviter qu’elle bouge lors de l’opération. Pour ce faire, calez la planche avec un serre-joint. Posez la planche sur une surface plane et stable, tout en vérifiant qu’aucun obstacle n’entrave le travail. Tracez bien visiblement les lignes de coupe sur la planche puis installez un guide pour vous aider à réaliser une coupe bien droite.

Préparer la scie circulaire et passer à la découpe

Avant d’utiliser une scie circulaire il vous faut la préparer, vous devez ajuster deux réglages dont la hauteur et l’angle de coupe. Tout d’abord, réglez la profondeur de lame jusqu’au dépassement des dents qui est à peu près entre 5 à 8 mm par rapport à l’épaisseur du bois à couper. Ce dépassement vous permettra d’obtenir une découpe parfaite.Vous pouvez réaliser ce réglage via une vis de serrage située à l’arrière de l’outil. Quant au réglage de l’angle de coupe, le réglage se fera au niveau de la semelle de l’appareil. Il vous suffit d’incliner la semelle dans le degré d’inclinaison recherché. Positionnez votre appareil sur la planche puis alignez la lame bien au dessus de votre repère. Réglez le guide suivant la largeur de la découpe à réaliser. Ajustez les deux crans de guidage que vous trouverez à l’avant de la scie suivant le tracée. Avancez l’appareil tout en utilisant vos deux mains, et en suivant la ligne de mire. Veillez à ce que la base de votre scie soit toujours à plat sur le bois à couper. Poussez jusqu’à ce que le protecteur ne revienne à sa place initiale

Conseils avant d’utiliser une scie circulaire

Pour éviter les éventuels accidents, vous devez prendre les précautions nécessaires. Vous devez porter des gants et des lunettes de protection pour vous protéger des poussières et des éclats de bois. Tâchez de toujours utiliser des lames bien tranchantes pour garantir une belle découpe et pour activer le travail. Travaillez dans un environnement aéré et bien éclairé.

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Quelle paroi de douche pour une douche à l’italienne ?

Meilleure fonctionnalité, technologie de pointe, aspect moderne et épuré… Une douche à l'italienne embellira à coup sûr votre salle de Read more

Choisir sa climatisation

Je présente mon projet Comment bien choisir sa climatisation? Pour garantir un confort optimal chez soi, le choix d’un bon Read more

Cheminée: choix, nettoyage et entretien

Je présente mon projet Dans cet article, vous découvrirez tout ce qu'il faut savoir sur la cheminée: choix, nettoyage et Read more

Choisir son marteau

Je me fais aider à domicile par un coach brico Comment choisir son marteau? Le marteau est un outil polyvalent, Read more

Comment utiliser une meuleuse?

Matériel adapté pour de nombreuses utilisations tant dans la maçonnerie que l’ébénisterie, la meuleuse est une machine facile à manipuler même pour les amateurs du bricolage. Mais bien avant de vous montrer comment utiliser une meuleuse, il est important de se familiariser avec le matériel et de connaître ses différentes fonctionnalités pour une utilisation encore plus efficace.

Utiliser une meuleuse: les différents éléments d’une meuleuse

Voici les dispositifs essentiels d’une meuleuse:

  • le carter de protection orientable, cache de sécurité protégeant le disque
  • le poignet mobile qui permet d’adapter à toute position d’angle
  • le bouton de blocage d’arbre
  • le carter moteur
  • le carter renvoi d’angle
  • l’interrupteur pour activer ou désactiver la machine
  • la clé de serrage

Utiliser une meuleuse: mesures de sécurité à prendre

Tronçonner, polir ou sculpter, la meuleuse est une machine qui tourne à grande vitesse et le contact avec un quelconque matériau produit des éclats et des éclaboussures de poussière. Ainsi, il est recommandé de prendre les mesures de sécurité nécessaires pour éviter les accidents. Avant d’entamer les travaux, vous devez porter un masque, des lunettes, des gants et des vêtements de protection. Travaillez dans un endroit bien aéré et bien éclairé. N’oubliez pas de mettre hors tension la machine avant toute tentative de réparation ou d’entretien. Bien vérifier la fixation des différents accessoires.

Utiliser une meuleuse: montage des différents éléments

Vous devez maîtriser le montage et le démontage des accessoires de votre machine, une opération toute simple tout à fait dans vos capacités. Commencez par la mise en place, du carter de protection amovible. Insérer ce dernier sur l’axe central de la meuleuse puis serrer la vis de fixation. Il suffit de desserrer le boulon pour changer l’orientation du carter. Avant de monter le disque, placer la première rondelle, au creux compatible avec l’embout de l’arbre à moteur, le dispositif permettant au disque de tourner au rythme du moteur. Ensuite, positionner sur le même axe fileté le disque, tout en respectant le sens de rotation mentionné sur la face du segment. Enfin, terminer avec la seconde rondelle, l’élément qui permet d’immobiliser l’arbre à moteur, tout en vous servant de la clé de serrage.

Utiliser une meuleuse: étapes d’utilisation

Votre machine est prête, il ne vous reste plus qu’à ajuster quelques réglages dont le réglage de la vitesse de rotation, puis du variateur si votre appareil en est équipé. Placez votre meuleuse sur le plan à travailler qui doit être au préalable placé sur une surface plane et stable. Branchez votre machine, s’il s’agit d’un appareil électrique, puis mettez sur “on” l’interrupteur, et c’est parti! Si vous sentez que votre machine vibre anormalement, stoppez le travail, débranchez l’alimentation puis vérifiez si chaque élément est bien fixé.

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Quelle paroi de douche pour une douche à l’italienne ?

Meilleure fonctionnalité, technologie de pointe, aspect moderne et épuré… Une douche à l'italienne embellira à coup sûr votre salle de Read more

Choisir sa climatisation

Je présente mon projet Comment bien choisir sa climatisation? Pour garantir un confort optimal chez soi, le choix d’un bon Read more

Cheminée: choix, nettoyage et entretien

Je présente mon projet Dans cet article, vous découvrirez tout ce qu'il faut savoir sur la cheminée: choix, nettoyage et Read more

Choisir son marteau

Je me fais aider à domicile par un coach brico Comment choisir son marteau? Le marteau est un outil polyvalent, Read more

Comment utiliser une scie sauteuse?

Outil par excellence pour faire des découpes précises dans du bois, du placo, du carrelage et bien d’autres matériaux, le coach du bricolage vous montre comment utiliser une scie sauteuse avec précision et sans effort.

Utiliser une scie sauteuse: monter la lame adaptée pour le type de travaux

La lame d’une scie sauteuse est l’élément principal qui va permettre de découper les matériaux. D’un travail à l’autre, vous allez devoir utiliser différents types de lame adaptée avec le matériau à découper. La fixation des lames se différencie d’un matériel à un autre, certaines scies sont dotées d’un système de fixation à vis qui sollicite l’utilisation d’un tournevis et les modèles récents disposent d’un système semi-automatique qui ne nécessite pas l’utilisation d’un quelconque outil. Avant de fixer la lame, veillez à ce que la scie soit débranchée pour éviter les éventuels accidents.

Voici comment fixer une lame à fixation à vis: insérez la lame jusqu’au fond de la gorge du galet de guidage, puis vissez jusqu’à ce que les vis se bloquent.

Quant à la fixation semi-automatique, celle-ci est beaucoup plus facile et très pratique, il existe notamment 3 types de systèmes de fixation:

  • la fixation à la pince, un dispositif en plastique ou en métal placé au-devant de la machine. Pour insérer ou desserrer une lame, il suffit de presser sur la pince porte-lame
  • la fixation levier frontal, il suffit d’ouvrir celui-ci puis d’insérer la lame dans le compartiment
  • la fixation par molette, visible que sur certaines marques de machine.

Utiliser une scie sauteuse: ajuster le réglage

Les modèles anciens s’utilisent notamment à pleine vitesse si on veut obtenir une découpe précise et bien droite. Mais si vous disposez d’un matériel récent, composé d’un variateur de vitesse, vous devez ajuster la vitesse optimale adaptée avec le type de matériau. Pour couper les matériaux fragiles ou fins comme les carrelages ou le tôle, réglez votre machine à faible vitesse.

Vous devez également régler le mouvement pendulaire, proposant 3 à 4 positions d’amplitude à ajuster en fonction du matériau. Utilisez la plus faible position pour les matériaux durs et épais, une amplitude maximale pour le bois tendre et aucune sur les éléments fins et fragiles.

Enfin, ajustez le degré d’inclinaison de la semelle de la scie, allant de 0° à 45° suivant le découpage que vous souhaitez réaliser.

Utiliser une scie sauteuse: vérifier le système d’aspiration

Cette étape est importante pour assurer un environnement de travail sain et propre. Certaines machines sont déjà équipées d’un aspirateur intégré, mais d’autres non, ce qui requiert l’utilisation d’un aspirateur extérieur. L’aspirateur permet d’aspirer les sciures qui tendent à remplir la lame et à réduire votre champ de vision lors de l’opération.

Utiliser une scie sauteuse

Bien avant d’utiliser une scie sauteuse, assurez-vous que la pièce soit suffisamment éclairée et bien aérée. Branchez votre appareil, puis placez maintenant votre scie sur l’objet à découper où la lame doit se trouver juste au-dessus de la première  zone à couper. Appuyez sur la gâchette pour activer la scie, poussez doucement vers l’avant tout en suivant la ligne de découpe. Si votre scie prend de la peine à avancer, faire une petite marche arrière tout en suivant toujours la ligne de découpe. Ce geste permet de retirer la surcharge de sciure qui bloque la lame. Evitez de pousser rapidement votre appareil, ceci risque de surchauffer la lame et d’endommager le moteur. Si vous trouvez que les sciures s’accumulent, stopper la machine, débranchez par précaution, puis nettoyez les poussières. Une fois le repère bien visible, vous pouvez reprendre le travail.

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Quelle paroi de douche pour une douche à l’italienne ?

Meilleure fonctionnalité, technologie de pointe, aspect moderne et épuré… Une douche à l'italienne embellira à coup sûr votre salle de Read more

Choisir sa climatisation

Je présente mon projet Comment bien choisir sa climatisation? Pour garantir un confort optimal chez soi, le choix d’un bon Read more

Cheminée: choix, nettoyage et entretien

Je présente mon projet Dans cet article, vous découvrirez tout ce qu'il faut savoir sur la cheminée: choix, nettoyage et Read more

Choisir son marteau

Je me fais aider à domicile par un coach brico Comment choisir son marteau? Le marteau est un outil polyvalent, Read more

Comment choisir la dimension des chevilles?

La vis est un élément incontournable en bricolage. Il sert à fixer un objet au mur, à maintenir ou raccorder deux pièces entre elles. Toutefois, la vis ne peut se raccrocher à lui seul dans du matériau, il doit s’accompagner d’une cheville pour pouvoir se tenir solidement. Cependant, le choix de la dimension des chevilles s’impose et ce, en fonction des travaux à réaliser. Découvrez dans cet article comment choisir la dimension des chevilles?

Choisir la dimension des chevilles: déterminer la profondeur de perçage

Il est important de connaître la profondeur de perçage pour pouvoir adapter la cheville à la bonne taille et pour éviter de faire un trou profond. Il existe notamment des perceuses équipées d’un accessoire pour déterminer la profondeur de perçage. Mais dans le cas contraire où votre perceuse n’est pas dotée d’une jauge de profondeur, vous pouvez utiliser des méthodes simples comme fixer une bague-entretoise et la fixer sur le point d’arrêt. Vous pouvez également enrouler un scotch électrique de couleur sur le foret, sur lequel le point d’arrêt sera marqué lors du perçage.

Choisir la dimension des chevilles: déterminer suivant le type d’ancrage

La détermination de la cheville se fait en fonction de la nature du matériau sur lequel elle sera fixée et suivant la charge à supporter. On peut distinguer 3 catégories de matériau de support dont:

  • le matériau plein tel que le béton, la brique ou la pierre… dont voici les différentes chevilles variant suivant la charge:
  • Pour une charge à moins de 50 kg on trouve la cheville polypropylène avec collerettes multimatériaux et la cheville polypropylène avec collerette existant en diamètre de 5 à 14 mm
  • moins de 90 kg: la cheville nylon à expansion
  • moins de 100 kg: la cheville nylon à expansion et à ancrage
  • moins de 150 kg: la cheville à frapper qui  existe en diamètres de 5, 6 et 8 mm, et en longueur jusqu’à 120 mm.
  • moins de 500 kg: la cheville métallique à griffe
  • moins de 750 kg: la cheville métallique à expansion disponible en diamètres de 8, 10 et 12 mm.
  • le matériau creux comme le parpaing creux, la brique creuse…
  • moins de 10 kg: la cheville à crampon
  • moins de 20 kg: la cheville plastique à expansion
  • moins de 30 kg: la cheville nylon à déformation
  • moins de 50 kg: la cheville métallique à expansion
  • moins de 100 kg: la cheville bi-matériel à expansion
  • moins de 130 kg : la cheville à verrouillage de forme
  • plus de 200 kg: la cheville métallique à grande expansion
  • le matériau friable comme le béton cellulaire, le placoplâtre…  
  • moins de 5 kg: la cheville à ailette
  • moins de 10 kg: cheville à crampon, la cheville à déformation
  • moins de 15 kg: la cheville autoperceuse à expansion
  • moins de 20 kg: la cheville à visser et la cheville à expansion
  • moins de 50kg: la cheville à expansion
  • moins de 80 kg: la cheville à verrouillage de forme

Choisir la dimension des chevilles: récapitulation

Pour garantir une bonne résistance mécanique de la cheville, il est important de connaître le diamètre de celle-ci. Ainsi pour une charge inférieure à 20 kg, le diamètre idéal varie entre 3 à 5,5 mm. Pour une charge entre 20 à 50 kg le diamètre adéquat est compris entre 6 à 8 mm et enfin pour une charge  dépassant les 50 kg, on utilise une cheville supérieure à 10 mm.

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Quelle paroi de douche pour une douche à l’italienne ?

Meilleure fonctionnalité, technologie de pointe, aspect moderne et épuré… Une douche à l'italienne embellira à coup sûr votre salle de Read more

Choisir sa climatisation

Je présente mon projet Comment bien choisir sa climatisation? Pour garantir un confort optimal chez soi, le choix d’un bon Read more

Cheminée: choix, nettoyage et entretien

Je présente mon projet Dans cet article, vous découvrirez tout ce qu'il faut savoir sur la cheminée: choix, nettoyage et Read more

Choisir son marteau

Je me fais aider à domicile par un coach brico Comment choisir son marteau? Le marteau est un outil polyvalent, Read more

Utilisé pour maintenir deux pièces lors d’une opération de  serrage ou d’assemblage, le serre-joint est l’allié du bricoleur amateur mais aussi des professionnels. Pour vous aider à choisir le matériel approprié pour vos travaux, découvrez les différentes sortes de serre-joint avec leurs caractéristiques respectives et leur utilisation.

Comment choisir ses serre-joints: Présentation caractéristique d’un serre-joint

Le serre-joint est un ustensile composé d’un coulisseau fixe, d’un coulisseau mobile et d’un levier de serrage qui peut être actionné à vis, à pompe ou par frappe. L’utilisation du serre-joint consiste à placer les pièces à assembler entre les deux coulisseaux puis de serrer le coulisseau mobile par le biais du levier. Les serre- joints se différencient par la mesure de l’ouverture entre les deux coulisseaux, par la profondeur des coulisseaux et par la puissance de serrage qui correspond au poids supporté par l’outil qui peut atteindre jusqu’à 1200 kg.

Comment choisir ses serre-joints : Les différents serre-joints et leur utilisation

Suivant les trois critères de différenciation cités ci-dessus, on peut trouver:

  • le serre-joint à pompe, fait entièrement d’acier, pouvant supporter 800 à 1200kg, est le modèle adapté pour tout type d’assemblage tout en fournissant un travail de précision. Une petite barre métallique placée sous la vis de serrage permet de réaliser un serrage puissant.
  • le serre-joint à vis est constitué de coulisseaux en acier et des dispositifs de serrage en plastique. C’est un matériel puissant mais présentant quelques inconvénients par rapport au mode de serrage qui peut être assez fastidieux.
  • le serre-joint du maçon est adapté pour les travaux de construction. Son mode de serrage se fait par frappe et il peut supporter jusqu’à 200 kg.
  • le serre-joint automatique est facile à utiliser et s’utilise autant pour caler que pour serrer deux éléments. La pression exercée par le coulisseau mobile ne peut supporter qu’un poids inférieur à 100kg
  • le serre-joint à pince par contre est l’outil adapté pour les utilisations courantes qui ne réclament pas une grande pression.

Pour être sûr d’acheter un serre-joint de bonne qualité et résistant, procurez-vous votre matériel auprès des grandes surfaces de bricolage et des distributeurs agréés.

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Nos conseils pour mettre en valeur une verrière

La verrière apporte de la modernité mais elle amène aussi de la lumière naturelle. La verrière peut trouver sa place Read more

Quels sont les dernières tendances pour rénover son intérieur

Qui ne s’est jamais réveillé avec une envie de changement ? Qui ne s’est jamais posé la question de savoir Read more

Comment financer ses travaux : le crédit à la consommation
crédit consommation

Vous envisagez de faire des rénovations dans votre maison, ou des réparations doivent être effectuées dans votre futur logement ? Read more

Comment protéger votre habitation des incendies ?
Comment protéger votre habitation des incendies ?

Que vous soyez en train de rénover une maison ou que vous soyez déjà installé, il est très important de Read more