Une terrasse sur pilotis, pour une vue encore plus belle !

La terrasse sur pilotis est souvent une terrasse qui en jette plein la vue par sa beauté d’une part et pour son côté pratique d’autre part. Beaucoup aimeraient en créer une sur leur terrain mais peu se lancent à la vue du prix et par le fait qu’il faut engager quelqu’un qui sache le faire afin d’effectuer des travaux corrects. 

Avant de construire votre terrasse sur pilotis

  • Bien préparer votre terrain : prenez toutes les dimensions nécessaires en longueur, largeur, et hauteur.  /!\ Faites bien attention : si vous n’avez pas de permis de construire,  ne dépassez pas une hauteur de plus de 60 cm et une surface supérieure à 20 m². Renseignez-vous auprès de votre mairie pour en savoir plus. /!\

  • Faites correctement le calcul de la section des poteaux

  • Faites un plan de votre terrasse pour apercevoir tout ce dont vous aurez besoin comme espace et matériaux

Matériel nécessaire pour faire sa terrasse sur pilotis

  • Poteaux de soutien en bois

  • Vis à bois

  • Visseuse

  • Béton

  • Pelle

  • Bastaings

  • Platines de fixation

  • Goujons à expansion

  • Scie circulaire

Montage de la terrasse sur pilotis

Tout est fin prêt alors lançons-nous maintenant dans la construction de notre terrasse sur pilotis ! Suivez respectivement nos consignes.

  • Creusez des trous à chaque emplacement de 60 cm de profondeur minimum sur environ 30 à 40 cm de diamètre.

  • Versez-y le béton dedans, afin de servir de support aux platines en acier que l’on va y fixer, en tassant et en répartissant bien le tout.

  • Préparez les poteaux de soutien, qui sont bien entendu, le plus important pour faire tenir votre terrasse sur pilotis.

  • Fixez les platines de fixation sur chaque poteau de soutien, puis à l’aide d’une scie circulaire, taillez les poteaux à la hauteur que vous souhaitez leur donner. 

  • Entaillez le haut de vos poteaux par rapport à la hauteur et à la largeur des bastaings.

  • En vous servant des platines, vissez-les dans le béton avec l’aide de goujons pour ainsi mieux fixer vos poteaux.

Suite du montage de la terrasse sur pilotis

  • Prévoyez de faire une pente descendante pour l’évacuation des eaux de pluie (cela serait embêtant de se retrouver avec une piscine à la place d’une terrasse…).

  • Pour cela, fiez-vous aux poteaux fixés le long de votre maison et ceux situés au bord extérieur de la terrasse. Taillez-le à nouveau sur une hauteur de 1 cm.

  • Puis, prenez vos bastaings et mettez-les tout autour de votre terrasse en les insérant dans l’entaille et en les vissant.

  • Les bastaings non soutenus devront être fixés grâce à des sabots métalliques.

Une fois que notre support est bien construit, il ne nous manque plus que de rajouter les planches à bois. Pour ceci, il faut :

  • Une pose perpendiculaire avec les lames de bois et comprenant 2 vis par lames sur chaque lambourde. Attention, il faut bien veiller à laisser un espace entre les lames de 3 à 8 mm.

  • Et enfin, une fois que vous avez compris comment faire, faites-le sur toute votre terrasse jusqu’à ce qu’il soit entièrement recouvert.

Et c’est terminé ! Vous savez maintenant comment se passe la construction d’une terrasse sur pilotis et comment vous pourrez vous y prendre pour vos travaux à venir.

Cependant, si cela vous semble trop complexe ou que vous n’avez pas le matériel nécessaire par exemple, faites appel à nos services ! Nos cours de bricolage à domicile en compagnie de nos coachs travaux sont là pour vous aider et vous guider lors de vos projets.

A très vite sur Mon Coach Brico !

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Vis-à-vis : comment retrouver votre intimité ?
Vis-à-vis : comment retrouver votre intimité ?

Quand on a une maison ou un appartement dont la façade n'est pas couverte, on ne peut souvent pas bien Read more

Tonnelle de jardin : emplacement, entretien, coût
Tonnelle de jardin : emplacement, entretien, coût

Si les beaux jours sont synonymes de détente au soleil, ils peuvent aussi être source de brûlures ! Les fortes Read more

Nos conseils pour installer une palissade en bois et clôturer son jardin
Conseils pour installer une palissade en bois

En plus de donner une allure rustique à votre propriété, une palissade en bois sert avant tout de protection. Elle Read more

Comment équiper sa terrasse durant les jours ensoleillés ?
Comment équiper sa terrasse durant les jours ensoleillés

Comment équiper sa terrasse durant les jours ensoleillés ? Avec le passage à l'heure d'été, l'allongement des journées et l'arrivée Read more

Mur en pierre : comment se déroule la construction

Le mur en pierre, indémodable malgré les époques qu’il traverse, est principalement reconnu pour son esthétique et sa fiabilité. Force est de constater qu’il incarne tout ce que l’on pourrait rêver de mieux pour avoir un mur solide et charmant. Nous allons donc dans cet article vous apprendre comment construire ce fameux mur en pierre.

Ce dont j’ai besoin pour fabriquer mon mur en pierre :

  • Pierres

  • Cordeaux tendus

  • Cailloux de blocage

  • Dame

  • Ballast

  • Mortier à base de chaux (la chaux étant idéal pour construire un mur en pierre)

  • Truelle

  • Fil à ligaturer

Comment construire mon mur en pierre ?

  1. Choisissez des pierres de même couleur et de même texture pour une meilleure harmonie en prenant compte que les pierres les plus grosses et les plus belles seront vers l’extérieur ainsi que les angles tandis que les plus petites seront plutôt vers l’intérieur.

  2. Délimitez votre mur grâce aux cordeaux tendus.

  3. Creusez vos fondations en respectant une profondeur de 40 cm minimum. La largeur des fondateurs doit être supérieure à la largeur totale des murs.
    (Petit conseil : pour définir les limites du mur, mettez des cordeaux)

     

  4. Remplissez les fondations une fois creuses avec une couche de 10 cm de cailloux de blocage que vous aplatirez avec une dame.

  5. Par-dessus cette couche, mettez une couche de ballast et répartissez-là avec du mortier sur 10 cm d’épaisseur.

  6. Posez les fers à béton tous les 15 cm qui seront reliés avec l’aide du fil à ligaturer.

  7. Mettez une seconde couche de mortier sur 10 centimètres. Laissez sécher au moins 5 jours.

  8. Mettez une couche de mortier (à la chaux pour une meilleure fixation) sur les fondations et posez tout d’abord les pierres d’angle, qui serviront à montrer la marche à suivre lors du montage. 

  9. Utilisez une truelle afin d’insérer du mortier entre les pierres tout au long de la construction, en n’hésitant pas à varier les pierres pour une meilleure solidité et un beau rendu.

  10. Couvrez d’une dernière couche de mortier votre dernière rangée de pierres que vous lisserez pour obtenir un beau résultat final

Votre mur en pierre est fin prêt. Toutefois, en cas de doute, n’hésitez pas à nous contacter où nous vous aiderons volontiers à travers nos cours de bricolage à domicile.

Découvrez nos coach travaux à domicile.

A très vite sur Mon Coach Brico !

Vis-à-vis : comment retrouver votre intimité ?
Vis-à-vis : comment retrouver votre intimité ?

Quand on a une maison ou un appartement dont la façade n'est pas couverte, on ne peut souvent pas bien Read more

Tonnelle de jardin : emplacement, entretien, coût
Tonnelle de jardin : emplacement, entretien, coût

Si les beaux jours sont synonymes de détente au soleil, ils peuvent aussi être source de brûlures ! Les fortes Read more

Nos conseils pour installer une palissade en bois et clôturer son jardin
Conseils pour installer une palissade en bois

En plus de donner une allure rustique à votre propriété, une palissade en bois sert avant tout de protection. Elle Read more

Comment équiper sa terrasse durant les jours ensoleillés ?
Comment équiper sa terrasse durant les jours ensoleillés

Comment équiper sa terrasse durant les jours ensoleillés ? Avec le passage à l'heure d'été, l'allongement des journées et l'arrivée Read more

Les garde-corps en kit, pour un montage en Do It Yourself

Amateur de Do it Yourself prenez garde, vous n’avez pas fini d’être surpris. Fabriquer vous-même vos objets fait partie de votre quotidien, par soucis de budget ou par passion ? Le bricolage devient accessible à tous, et le fabricant de garde-corps en inox Inoxkit l’a bien compris. C’est pourquoi il vous propose des rambardes en kit à monter soi-même ! Une idée ingénieuse qui séduit de nombreux adeptes désireux de réaliser eux-mêmes leurs travaux.

Présentation du concept Inoxkit

Les garde-corps, ou rambardes, ont pour but de sécuriser une terrasse, balcon ou encore un escalier en protégeant des risques de chute. Ils se doivent d’assurer une protection irréprochable pour être aux normes et efficaces.

Inoxkit se positionne comme le Ikea du garde-corps, soit le spécialiste des balustrades en kit à monter soi-même, et évidemment qui répondent exactement aux normes françaises. Son système de fixation sans soudure offre de nombreuses possibilités de montage et facilite grandement l’assemblage des pièces, qui se fait avec de la colle spéciale inox et qui fera l’effet d’une soudure à froid, sans aucun matériel.

Tout est prévu pour que vous puissiez monter votre garde-corps en kit, à condition d’avoir quelques outils de bricolage de base, comme une perceuse par exemple, pour percer le sol, ou d’une visseuse pour serrer les vis. Le kit est complet et sans surprise et comprend les poteaux, la visserie, les supports, les platines etc.… et bien sûr, la notice explicative ! L’objectif étant de rendre accessible à tous l’installation.

Bien entendu, pour obtenir un résultat satisfaisant, il ne faut pas brûler d’étapes ou être trop pressé d’en finir. Le garde-corps est un élément sécuritaire qui doit protéger de la chute et doit donc être bien fixé et résistant. C’est pourquoi il est conseillé de bien suivre les indications pour que votre balustrade puisse remplir ses fonctions correctement.

Des garde-corps aux tarifs intéressants

L’autre avantage de ce système est le prix ! En effet celui-ci est intéressant et permet d’installer une barrière à la fois résistante et design, sans trop dépenser. Des modèles à partir de 119€ le mètre linéaire sont disponibles, de quoi satisfaire les petits budgets. Et n’oublions pas que le prix est un critère de choix primordial au moment de l’achat, c’est pourquoi monter soi-même son garde-corps en kit est avantageux.

Les différents inox disponibles, 304 et 316 brossé et 316 poli miroir, permettent d’être installés aussi bien en intérieur, qu’en extérieur et bord de mer ou piscine. Il ne vous reste plus qu’à trouver le modèle qui vous convient !

Les différents modèles de garde-corps

Si le concept vous intéresse, sachez qu’il existe plusieurs gammes qui seront satisfaire les plus exigeants d’entre vous. Du simple modèle à câbles au garde-corps tout verre sur profilé, vous trouverez sans aucun doute chaussure à votre pied.

Le modèle à câbles est le plus économique des garde-corps. Son design accastillage apporte une touche de design, et les câbles sont assez fins, mais résistants, pour laisser passer la lumière et le rendre ainsi élégant, tout en garantissant une sécurité optimale. Utilisable aussi bien en intérieur qu’en extérieur, il est surtout très simple à installer.

Les garde-corps à barres, disponibles ici, sont les plus classiques. Ils sont à la fois résistants et modernes et s’utilisent aussi bien en intérieur qu’en extérieur. En version 5 ou 9 lisses ou 2 tubes avec soubassement, ce modèle de balustrade se marie très bien avec une décoration contemporaine, et pourra également moderniser votre espace.

Les rambardes en verre, disponibles ici, ou tout verre sur profilé en aluminium, sont les plus recherchées et les plus appréciées. Très design, elles ont l’avantage de laisser passer la lumière et de vous laisser profiter de la vue, avec presque aucun obstacle visuel. Elles sont souvent utilisées en extérieur et sont très prisés par les architectes.

Attention, on n'oublie pas les normes !

Et oui, même si l’on veut installer soi-même son garde-corps, il est important de se référer aux normes françaises. Lors de votre choix, gardez donc en tête ces quelques principes. Les règlementations imposent la présence d’une barrière de sécurité à partir du moment où il y a plus d’un mètre de chute ou s’il y a une pente supérieure à 90°.

De plus, les 45 premiers centimètres doivent constituer une zone de sécurité et être dans un matériau plein, pour éviter qu’un enfant ne l’escalade. Sur un balcon, une terrasse, un escalier ou encore une mezzanine, il est essentiel de respecter ces règles. Bien entendu, si la hauteur de chute est inférieure, vous pouvez également installer une rambarde, pour plus de sécurité ou ne serait-ce que pour délimiter.

Installer soi-même son garde-corps est donc pratique et économique et accessible à tous ! 

Chez Mon Coach Brico nous proposons des cours de bricolage à domicile. Grâce à un réseau de coach travaux national nous sommes en mesure de vous accompagner sur tous vos projets.

Vis-à-vis : comment retrouver votre intimité ?
Vis-à-vis : comment retrouver votre intimité ?

Quand on a une maison ou un appartement dont la façade n'est pas couverte, on ne peut souvent pas bien Read more

Tonnelle de jardin : emplacement, entretien, coût
Tonnelle de jardin : emplacement, entretien, coût

Si les beaux jours sont synonymes de détente au soleil, ils peuvent aussi être source de brûlures ! Les fortes Read more

Nos conseils pour installer une palissade en bois et clôturer son jardin
Conseils pour installer une palissade en bois

En plus de donner une allure rustique à votre propriété, une palissade en bois sert avant tout de protection. Elle Read more

Comment équiper sa terrasse durant les jours ensoleillés ?
Comment équiper sa terrasse durant les jours ensoleillés

Comment équiper sa terrasse durant les jours ensoleillés ? Avec le passage à l'heure d'été, l'allongement des journées et l'arrivée Read more

Comment poser ses barrières de sécurité autour de sa piscine

Dans cet article nous allons aborder les différents points vous permettant d’apprendre à poser vos barrières de sécurité autour de votre piscine. Si vous rencontrez des difficultés à poser vos barrières de sécurité, n’hésitez pas à faire appel à nos formateurs coach travaux. Chez Mon Coach Brico nous proposons des cours à domicile pour vous apprendre à réaliser vous mêmes vos travaux. 

Comment poser ses barrières de sécurité autour de sa piscine : Que dit la loi sur la sécurité des piscines

Depuis la loi de janvier 2004, la barrière de piscine fait partie des 4 dispositifs de sécurité obligatoires pour les propriétaires de piscines privées enterrées ou semi-enterrées. Il s’agit d’une clôture, composée de poteaux et de panneaux souples ou rigides, qui permet de fermer totalement l’accès au bassin.

Comment poser ses barrières de sécurité autour de sa piscine : Le matériel nécessaire à la réalisation de votre pose de barrière de sécurité autour de la piscine.

– Un crayon pour les points de repères, un mètre, une perceuse, une mèche foreuse à béton, des platines, un serre joint, des chevilles. 

Comment poser ses barrières de sécurité autour de sa piscine : nos conseils

Avant de commencer toute manoeuvre il est important de réfléchir à l’emplacement idéal de votre clôture. Nous vous conseillons de positionner votre barrière de sécurité à 1 m du bassin, penser également à la disposition de votre portillon et définissez selon le périmètre de votre piscine l’emplacement entre chaque piquet.

Pour cela, nous vous conseillons de commencer par tracer un point de repérage pour placer votre portillon proche de l’entrée du jardin et ainsi tracer tout les autres points selon la distance que vous souhaitez tout autour de votre piscine.

Commençons à percer tout de suite afin de concrétiser cette pose.

Tout d’abord rendez vous sur le premier point tracé, commencez par poser la platine sur le point de repère puis percer à l’aide d’une mèche. Insérer la cheville et enfin visser la platine, cette dernière pourra accueillir le piquet qui sera alors fixé à la platine.

Vient le moment d’accrocher le filet au jonc supérieur et inférieur de votre premier piquet, à partir de la nous vous conseillons fortement d’adapter votre choix d’espacement entre les deux filets en tendon le galon du bas.

Une fois votre second emplacement défini, recommencer à nouveau la même manoeuvre que pour le premier piquet.

 A savoir, poser la platine sur le point de repère puis percer à l’aide d’une mèche, insérer la cheville et enfin visser la platine, cette dernière pourra accueillir le piquet qui sera alors fixé à la platine.

Concernant le portillon de sécurité il dispose de poteau assez spéciale car cette pose inclue les gonds ainsi que le loquet.

A nouveau fixer les platines à l’aide des chevilles, visser la cheville et mettre le poteau.

Monter le portillon coté gonds renforcer le à l’aide d’un serre-joint et de cale puis fixer à nouveau le poteau coté serrure, visser bien chaque chevilles dans sa platine.

Pour finir, retirer la cale ainsi que le serre-joint.

Chez Mon Coach Brico nous proposons des cours de bricolage à domicile. Grâce à un réseau de coach travaux national nous sommes en mesure de vous accompagner sur tous vos projets.

Découvrez nos cours préparation mur.

Concevoir un home studio
Concevoir un home studio

Les home studios sont de plus en plus populaires.Les home studios sont de plus en plus populaires. À la suite Read more

Comment trouver une fuite électrique ?
Comment trouver une fuite électrique

Une fuite électrique n'est pas anodine. Elle peut occasionner des pannes passagères, comme elle peut augmenter votre consommation énergétique. Pour Read more

Pantalon de travail : que considérer pour choisir un modèle de qualité ?
Pantalon de travail : que considérer pour choisir un modèle de qualité ?

Acheter un pantalon adapté à son travail permet de se sentir à son aise durant ses activités. Cependant, il n’est Read more

Comment optimiser l’organisation d’un chantier ?
Comment optimiser l’organisation d’un chantier ?

Au-delà des compétences techniques d’une entreprise BTP, sa bonne organisation détermine son efficacité sur les chantiers. Raison pour laquelle les Read more

Vous avez décidé de construire une terrasse d’ici cet été. Vous pensez que vous arriverez sûrement à prendre plus de plaisir avec une belle terrasse lors de vos soirées barbecue. Et vous avez raison ! Vous cherchez à faire la vôtre par vous-même ? Dans cet article nous allons vous expliquer comment procéder pour réaliser votre terrasse. Vous allez voir de quoi vous avez besoin et surtout comment procéder. Pour cela, nous allons vous décrire, étape par étape, ce qu’il faut faire et prendre en compte.

Découvrez nos cours à cours à domicile sur la pose de terrasse. La première heure est à seulement 37€.

Comment réaliser une terrasse : avantages et inconvénients.

Pour commencer vous devez savoir que quel que soit le type de matériau utilisé pour recouvrir votre terrasse vous devrez commencer par une dalle en béton.

Ensuite, vous allez avoir le choix entre plusieurs matériaux pour recouvrir votre terrasse. Vous allez devoir choisir entre le carrelage, le bois, les pierres, les pavés, … Comme vous vous en doutez chacun ont leurs avantages et inconvénients. Vous verrez cela dans la prochaine partie.

Les terrasses pour ou contre ? Vous trouverez toujours de nombreux pour. Par exemple, une terrasse permet de déjeuner dehors en famille, de recevoir du monde et rester dehors l’été, … A priori tout le monde y trouve sa motivation et son intérêt. Ce que peu de gens savent c’est qu’il existe de nombreux inconvénients.

D’abord la longueur de la tâche, sans vouloir vous en dissuader. Ne vous faîtes pas d’idées, vous ne finirez pas votre terrasse en une semaine avec une bétonnière et en travaillant seul. Cette tâche va vous demander de faire appel à votre cercle d’amis, votre fils si vous en avez un, …

Ensuite, si vous voulez pouvoir en profiter plus tard vous allez devoir faire une terrasse suffisamment grande. Si vous voulez une terrasse de 20 mètres carré, voyez plus grand. De plus vous allez devoir choisir le lieu, la forme de la terrasse, et son emplacement en fonction de la position du soleil. En effet, votre terrasse sera-t-elle en forme de L, de U, rectangulaire ou arrondie ? Quelle exposition ? Nord, Sud, Ouest ? Le choix de votre emplacement va dépendre de la position du soleil en fonction du moment où vous souhaitez en profiter.

Enfin, sachez que pour une terrasse de plus de 20 m carré de surface vous aurez besoin d’un permis de construire.

Comment réaliser une terrasse : les différents revêtements.

Dans cette partie, vous allez voir quels sont les avantages et inconvénients de chaque matériau. Nous avons choisi quatre types de matériaux.

Premièrement vous avez le bois. On peut le trouver sous formes de lames ou caillebotis. Il a l’avantage de donner un côté chaleureux et de nécessiter peu d’entretien si vous espacez suffisamment vos lames.

Deuxièmement, vous aurez le béton. Ce matériau donne un aspect moderne. De plus il est résistant et facile à entretenir. Avec les techniques actuelles vous pourrez obtenir de belles terrasses en béton, vous trouverez un article sur les bétons décoratifs.

Troisièmement, vous allez trouver la pierre. Comme le béton, la pierre a l’avantage d’être très moderne en plus d’être authentique et naturel. Ce matériau est le plus souvent présenté sous forme de dalles. En revanche ce matériau est plus lourd que le bois, vous devrez donc adapter l’épaisseur de votre dalle. Surtout si celle-ci se trouve en hauteur.

Finalement, vous pouvez décider de choisir le carrelage. C’est un matériau idéal si vous voulez une terrasse un peu originale. En plus de cela, le carrelage a l’avantage d’être résistant aux chocs, aux tâches et à l’usure. Il est aussi imperméable et ne nécessite que peu d’entretien.

A présent, vous avez une idée des principaux avantages et inconvénients de chaque matériau et allez pouvoir choisir le ou les vôtres.

Comment réaliser une terrasse : la préparation

Dans cette partie vous allez voir comment préparer votre espace terrasse et prévoir vos besoins en matériaux.

Premièrement, et avant de préparer votre dallage, nous vous conseillons de réaliser un plan. Prenez un crayon, un papier, faîtes un dessin. Vous devez dessinez comment vous voyez votre future terrasse. Vous n’avez pas besoin de faire un joli dessin, un schéma peut suffire. Après votre dessin, prenez un mètre et faîtes vos mesures. Une fois que ceci est fait, inscrivez-les sur votre schéma. Enfin, calculez vos besoins en matériaux. En effet, un dallage se calcule en volume. Vous devez donc déterminer la longueur, la largeur et la hauteur de votre dalle.

Voici la formule : Hauteur x Longueur x Largeur. Le produit obtenu représente le volume de votre terrasse. Ce chiffre est utile pour savoir quelle quantité de chaque matériau vous avez besoin.

Pour vous indiquer la quantité dont vous allez avoir besoin voici les quantités pour 1 mètre cube de béton. Pour 1 mètre cube de béton vous allez avoir besoin de 350 kg de ciment, 680 kg de sable et 1175 kg de graviers. Ajoutez l’eau en fonction de la texture que vous souhaitez donner à votre béton.

Comment réaliser une terrasse : le coffrage

Dans cette partie, nous allons vous expliquer comment réaliser votre coffrage.

Premièrement, vous devez matérialiser au sol votre future terrasse. En d’autres termes il faut réaliser le coffrage. Pour cela, prenez des planches de bois et délimitez votre espace terrasse. Ces planches doivent être relativement épaisses, environ 2,7 cm, pour supporter la pression de votre dalle. Vous pouvez aussi les bloquer en plantant des piquets en bois tous les mètres.

Deuxièmement, vous devez vérifier que votre surface est plane à l’aide d’un niveau à bulle. Cela évitera qu’elle ne coule à l’extérieur. De plus, si vous avez prévu une grande terrasse, procédez par petits bouts. Pour ce faire, nous vous recommandons d’effectuer des joints de dilatation en PVC tous les 3 mètres. De plus si votre dalle doit toucher un mur, placez en un entre la dalle et le mur.

Enfin placez du treillis soudé au fond de chaque espace en veillant à respecter une distance de 2 à 3 cm par rapport aux bords. Si vos treillis sont trop petits vous pouvez en utiliser plusieurs.

Comment réaliser une terrasse : la préparation du béton

Dans les deux prochaines parties, vous allez apprendre à préparer votre béton et à couler une dalle en béton. Pour cela, nous vous conseillons de faire appel à vos meilleurs amis, et d’embaucher votre fils, votre voisin, … La journée risque d’être longue.

Pour cette étape, vous allez avoir besoin d’une bétonnière, de pelles, de sceaux, d’une ou deux brouettes, … Installez votre bétonnière sur une surface plane au plus près de votre terrasse et calez-la. Vous verrez le gain de temps et d’énergie. Vous pouvez commencer à préparer votre béton. Versez dans la cuve une pelletée de sable, une de graviers et de l’eau. Mettez votre bétonnière en route. Finissez par ajouter, le ciment, le sable, le gravier et l’eau. Laissez la bétonnière mélanger le tout pendant 3 à 4 minutes. Vous pouvez verser le mélange dans une brouette et recommencer.

Dans la prochaine partie vous allez apprendre comment couler votre dalle.

Comment réaliser une terrasse : le coulage de la dalle

Premièrement, amenez votre brouette jusqu’au coffrage. Commencez par humidifier le lit d’assise et déversez votre béton au coin de votre première section. Ensuite, lorsque vous obtenez une couche de 3 cm remontez le treillis à la surface et versez le reste du béton dans votre section.

Deuxièmement, vous devez égaliser la surface. Pour ce faire, faîtes glisser une règle de maçon sur les planches et les joints. Finissez, par combler les creux et égalisez à nouveau. Procédez de la même manière pour le reste des sections.

Troisièmement, lorsque votre dalle est entièrement finie, laissez sécher. Attention, votre dalle ne doit pas sécher trop vite. Pour éviter que cela arrive, recouvrez-la d’une grande bâche en plastique. Maintenez celle-ci en place avec des poids et laissez sécher pendant 3 jours.

Vous pourrez alors retirer les planches de coffrage sans danger.

Pour finir, il vous faudra attendre une bonne semaine avant de poser un revêtement sur votre dalle.

Comment réaliser une terrasse : conclusion

Dans cet article nous avons tenté de vous indiquer ce qu’il faut prendre en compte avant de se lancer dans des travaux de terrassements. De plus, nous vous donné les principaux avantages et inconvénients de chaque revêtement de terrasse. Pour finir, vous savez maintenant comment réaliser votre terrasse en respectant les différentes étapes.

Enfin, si vous décidez de faire appel à un artisan pour qu’il réalise vos travaux sachez que 70% du coût de ses travaux c’est la main d’œuvre. Un bon moyen de faire des économies est donc de faire appel à nos coach travaux qui vous guideront étape par étape sur votre projet.

Pour réaliser ces travaux, faites-vous accompagner d’un pro en prenant des cours de bricolage à domicile permettant de bénéficier de conseils personnalisés.

Découvrez nos cours à cours à domicile sur la pose de terrasse. La première heure est à seulement 37€. Cours pose terrasse bois

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Vis-à-vis : comment retrouver votre intimité ?
Vis-à-vis : comment retrouver votre intimité ?

Quand on a une maison ou un appartement dont la façade n'est pas couverte, on ne peut souvent pas bien Read more

Tonnelle de jardin : emplacement, entretien, coût
Tonnelle de jardin : emplacement, entretien, coût

Si les beaux jours sont synonymes de détente au soleil, ils peuvent aussi être source de brûlures ! Les fortes Read more

Nos conseils pour installer une palissade en bois et clôturer son jardin
Conseils pour installer une palissade en bois

En plus de donner une allure rustique à votre propriété, une palissade en bois sert avant tout de protection. Elle Read more

Comment équiper sa terrasse durant les jours ensoleillés ?
Comment équiper sa terrasse durant les jours ensoleillés

Comment équiper sa terrasse durant les jours ensoleillés ? Avec le passage à l'heure d'été, l'allongement des journées et l'arrivée Read more

Le béton désactivé

Depuis plusieurs semaines vous projeter de refaire une partie de votre jardin et vous avez entendu parler de béton désactivé. Cependant, vous ne savez pas ce que c’est ni ce que cela signifie. Notre but avec cet article est de vous expliquer ce qu’est le béton désactivé et quelles sont ses particularités. Nous vous dirons aussi comment le poser.

Et pour plus de détail concernant la réalisation de béton, c’est par ici.

Le béton désactivé : qu’est-ce que c’est

Le béton désactivé est un béton décoratif, relativement proche du béton lavé. Vous pouvez retrouver sur notre blog l’article qui décrit le béton décoratif  Son aspect granuleux est dû au fait qu’il soit enrichi de gros graviers et galets. Son ciment peut être blanc ou gris cela importe peu puisqu’il peut être coloré selon vos envies. La couleur est donnée par un pigment généralement associé à celle des autres matériaux. Le béton désactivé porte ce nom parce qu’une fois posé il est aspergé d’un désactivant. Il est ensuite lavé à haute pression ce qui laisse apparaître les granulats.

L’avantage principal de ce type de béton est qu’il résiste aux intempéries et a des propriétés antidérapantes. De plus il est plus esthétique qu’une dalle en béton classique et facile à entretenir.D’un autre côté, sa mise en œuvre est plus compliquée et technique. Mais nous verrons cela plus tard.

Enfin, le prix du béton désactivé dépend de beaucoup de facteurs. Vous devez prendre en compte le prix des granulats, du sable et du ciment. Les prix sont variables sont les grandes surfaces. En revanche, pour donner un ordre de prix, ce type de travaux coûte de 110 à 130 euros/m2 en dessous de 50 m2 et de 70 à 110 au-dessus.

Le béton désactivé : quelle utilisation

Dans la partie précédente vous avez appris ce qu’est le béton désactivé. Vous allez maintenant apprendre sur quel type de supports il peut être posé.

Ce béton décoratif peut être utilisé aussi bien par les particuliers que les professionnels. Premièrement, les particuliers pourront s’en servir pour concevoir une terrasse ou une descente de garage. Ils pourront aussi poser du béton désactivé pour créer une allée de jardin ou parer le sol d’une salle de bain. Dans ce dernier cas, les graviers sont remplacés par des galets, plus agréable pour les pieds.

Enfin, les professionnels peuvent l’utiliser pour décorer une place, une cour ou même une rue piétonne. Le béton désactivé peut aussi servir pour les trottoirs, parking ou pistes cyclables.

Le béton désactivé : dosage et mélange

Vous savez maintenant ce qu’est le béton désactivé et pourquoi il est utilisé. Nous allons maintenant vous expliquer comment doser et poser ce béton.

Pour commencer, vous devez doser votre béton. Sa composition est exactement la même que celle du béton ordinaire. La seule différence se trouve dans l’apparence finale du béton, les granulats étant visibles. Il est donc important pour vous de bien choisir les constituants de votre béton afin de lui donner l’apparence voulue. En effet, le choix de vos matériaux (graviers et galets) jouera un rôle sur sa couleur et sa taille.

La différence avec le béton classique se trouve dans la mise en œuvre et nous vous expliquons tout maintenant.

Premièrement, faîtes votre béton avec des graviers et/ou galets, de l’eau, du ciment et du sable le tout dans une bétonnière pour mélanger et lier. Pour rappel, les volumes sont de cet ordre : 1 volume de ciment pour 2 volumes de sable et 3 de granulats. Ensuite, suivant la couleur souhaitée ajoutez votre pigment dans la bétonnière et mélangez le tout à sec. Pour finir, ajoutez l’eau jusqu’à obtenir la consistance souhaitée. L’idéal est d’obtenir un mélange fluide et plutôt humide.

Petit conseil : si votre surface à bétonner est grande, vous devrez faire plusieurs bétonnière et donc ajouter plusieurs fois du pigment. Donc pour garder une couleur uniforme, veillez à peser votre pigment dès le début.

Le béton désactivé : la mise en œuvre

A présent, voici comment mettre en œuvre votre béton.

D’abord, votre support devra être à la fois plat et bien défini. De plus, vous devrez y ajouter du treillis soudé avant de couler le béton. Une fois le béton prêt, versez-le sur votre support et étalez-le à la pelle. Mettez à niveau et recommencez l’opération. L’idéal est d’effectuer ce type de travaux à deux, un qui fait le béton et l’autre qui étale et met à niveau.

Ensuite, pulvérisez le désactivant sur toute la surface bétonnée uniformément. Le rôle du désactivant est de faire remonter le ciment à la surface. Ce désactivant a pour effet de retarder la prise. Laissez séchez votre béton quelques heures. Plus votre surface est épaisse et large, plus vous devez attendre.

Pour finir, après 12 à 48 heures, enlevez la couche de mortier superficiel en surface en utilisant un nettoyeur haute pression. Cette tâche consiste à révéler les granulats une fois la surface nettoyée.

Le béton désactivé : conclusion

Pour conclure, dans cet article, vous aurez appris ce qu’est le béton désactivé, à quoi il sert, quels sont ses avantages. Vous savez aussi pour quel type de support il est utilisé. Et finalement vous savez comment faire et poser votre béton décoratif.

Si vous décidez de faire appel à un artisan pour qu’il réalise vos travaux de maçonnerie sachez que 70% du coût de ses travaux c’est la main d’œuvre. Un bon moyen de faire des économies est donc de faire appel à nos coach travaux qui vous guideront étape par étape sur votre projet.

Pour réaliser ces travaux, faites-vous accompagner d’un pro en prenant des cours de bricolage à domicile permettant de bénéficier de conseils personnalisés.

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Vis-à-vis : comment retrouver votre intimité ?
Vis-à-vis : comment retrouver votre intimité ?

Quand on a une maison ou un appartement dont la façade n'est pas couverte, on ne peut souvent pas bien Read more

Tonnelle de jardin : emplacement, entretien, coût
Tonnelle de jardin : emplacement, entretien, coût

Si les beaux jours sont synonymes de détente au soleil, ils peuvent aussi être source de brûlures ! Les fortes Read more

Nos conseils pour installer une palissade en bois et clôturer son jardin
Conseils pour installer une palissade en bois

En plus de donner une allure rustique à votre propriété, une palissade en bois sert avant tout de protection. Elle Read more

Comment équiper sa terrasse durant les jours ensoleillés ?
Comment équiper sa terrasse durant les jours ensoleillés

Comment équiper sa terrasse durant les jours ensoleillés ? Avec le passage à l'heure d'été, l'allongement des journées et l'arrivée Read more

Le béton imprimé

Vous souhaitez redécorer votre terrasse mais vous en avez assez de faire la même chose que tout le monde. Vous aimeriez par la même occasion impressionner vos amis cet été pendant vos soirées barbecue. Dans cet article nous allons vous expliquer ce qu’est le béton imprimé et sur quels types de supports il est utilisable. Ensuite vous verrez comment poser du béton imprimé.

L’objectif de cet article est, comme pour le béton désactivé, de vous apprendre comment poser du béton et vous donner de nouvelles idées.

Le béton imprimé : qu’est-ce que c’est

Le béton imprimé est, comme le béton désactivé, un béton décoratif. Ce type de béton est sur le marché depuis 30 ans mais n’a acquis sa notoriété que ces dernières années.

Le béton imprimé est imperméable et résiste à l’attaque des acides et des tâches d’huile et de graisse. Il est donc facilement nettoyable.

Ce béton doit son nom au fait qu’il est possible lors de la pose d’y incruster certains motifs. Il existe de plus en plus de motifs possibles : carrelage, rosaces, et autres. De cette façon plusieurs effets sont possibles comme la pierre, le bois, … Les motifs incrustés sont appelés pochoirs et sont enfoncés dans la chape afin d’y laisser une empreinte. C’est pourquoi il est aussi appelé béton empreinte ou béton pochoir.

Il présente de nombreux autres avantages. Le béton imprimé a une longue durée de vie, nécessite peu d’entretien. Cela fait de lui un matériau « économiquement efficace » étant donné l’entretien et sa durée de vie. Pour finir, il est aussi relativement rapide et facile à poser.

Nous allons, à présent, vous dire sur quels types de supports il est utilisable.

Le béton imprimé : pour quels supports

Ce béton peut être utilisé aussi bien pour des supports neufs qu’en rénovation. La plupart du temps il sera utilisé en extérieur pour les terrasses ou allées. Il est aussi utilisable sur des supports verticaux pour décorer.

Toutefois, il existe des conditions à sa pose. Votre support devra être propre et sain. Si votre support est fissuré, a des trous ou lézardes, vous devrez le nettoyer et reboucher. S’il est impropre il suffit de le décaper à l’aide d’un nettoyeur haute pression. S’il doit être rénové et comporte des trous, une couche de mortier suffira pour reboucher.

Finalement, si vous souhaitez rénover votre terrasse la couche appliquée devra être plus épaisse.

Le béton imprimé : la pose

Pour commencer, vous devez délimiter la surface à bétonner. Utiliser des planches de bois pour cela. Ensuite, la surface doit être plate et plane.

Pour votre béton, suivez la méthode habituelle pour couler une chape. Si vous n’avez jamais fait de béton de votre vie, voici la méthode. Le béton est le matériau qui résulte du mélange de ciment, eau, sable et granulats (pierres, galets, …). Pour faire votre béton, utilisez une bétonnière pour les grosses quantités. Les volumes sont de cet ordre : 1 volume de ciment pour 5 volumes de sable. Mettez cela dans votre bétonnière et laissez le tout se mélanger. Ensuite, ajoutez de l’eau. La quantité d’eau ajoutée dépend de la consistance que vous souhaitez donner à votre béton. Laissez le tout se mélanger. Ça y est votre béton est prêt.

Deuxièmement, coulez votre chape de béton et veillez à bien aplanir la surface. Une fois que la surface voulue est recouverte de béton, saupoudrez la d’un durcisseur afin de la rendre plus résistante.

Troisièmement, utilisez votre pochoir pour réaliser vos empreintes. Vous aurez acheté votre pochoir avant de commencer la pose bien sûr. Pour réaliser vos imprimés, enfoncez votre pochoir aux endroits désirés et retirez-le.

Pour finir, laissez sécher votre chape en béton pendant 24 heures. Vous pouvez éventuellement passer un coup de balai sur la chape pour enlever les aspérités. Enfin, pulvérisez sur la dalle un résine anti tâche.

Le béton imprimé : conclusion

A présent vous savez tout du béton imprimé. Nous espérons qu’en lisant cet article vous avez compris de quoi il s’agissait et quel est son intérêt. Vous avez vu que la pose n’était pas compliquée et assez abordable pour quelqu’un qui l’habitude de bricoler.

Si vous décidez de faire appel à un artisan pour qu’il réalise vos travaux de maçonnerie sachez que 70% du coût de ses travaux c’est la main d’œuvre. Un bon moyen de faire des économies est donc de faire appel à nos coach travaux qui vous guideront étape par étape sur votre projet.

Pour réaliser ces travaux, faites-vous accompagner d’un pro en prenant des cours de bricolage à domicile permettant de bénéficier de conseils personnalisés.

Testez les services de nos coachs : 2 heures de conseils ou de cours pratique à domicile 99€ soit 49,5€ après crédit d’impôt.

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Concevoir un home studio
Concevoir un home studio

Les home studios sont de plus en plus populaires.Les home studios sont de plus en plus populaires. À la suite Read more

Comment trouver une fuite électrique ?
Comment trouver une fuite électrique

Une fuite électrique n'est pas anodine. Elle peut occasionner des pannes passagères, comme elle peut augmenter votre consommation énergétique. Pour Read more

Pantalon de travail : que considérer pour choisir un modèle de qualité ?
Pantalon de travail : que considérer pour choisir un modèle de qualité ?

Acheter un pantalon adapté à son travail permet de se sentir à son aise durant ses activités. Cependant, il n’est Read more

Comment optimiser l’organisation d’un chantier ?
Comment optimiser l’organisation d’un chantier ?

Au-delà des compétences techniques d’une entreprise BTP, sa bonne organisation détermine son efficacité sur les chantiers. Raison pour laquelle les Read more

On vous dit tout sur le béton décoratif

Le béton décoratif  habille particulièrement bien les sols de vos espaces intérieurs ainsi que les sols des espaces extérieurs. Ce type de revêtement de sol est très en vogue chez les particuliers ou dans les entreprises et industries. Généralement, on retrouve 3 grands types de béton décoratif : le béton lisse, le béton désactivé et le béton imprimé. Leur conception technique et esthétique les destinent  parfaitement pour les sols de terrasses, les cabines de douche, les salles de réception, les espaces aquatiques ou pour les grandes surfaces de type commerciale. Son emploi est presque sans limite. Pour la réalisation des travaux, des professionnelles peuvent vous apporter les meilleurs conseils dans le choix des matériaux ou réaliser intégralement pour vous le gros-œuvre et les finitions. Nos formateurs restent disponible pour vous accompagner à domicile grâce à nos cours de bricolage.

Découvrons maintenant les différents types de béton décoratif.

Béton décoratif : Le béton imprimé 

Comme son l’indique, le béton imprimé a la faculté technique de faire apparaître des motifs ainsi que des couleurs et même des dessins bien détaillés. C’est lors de la pose lorsque le béton n’est pas encore sec qu’il est possible de poser et  d’imprimer l’empreinte.

L’empreinte est le nom que l’on donne au motif qui viendra s’incruster sur la chape de béton. C’est sur catalogue que vous définissez l’aspect esthétique de votre  béton imprimé. Une infinité d’empreintes sont permises : des rosaces, des effets d’usure, des fissures au look naturel, des formes géométriques. Avec Le béton imprimé, vous apportez une petite touche artistique à votre sol.Son emploi n’est pas limité au sol. On le retrouve parfois sur des murs

En plus des motifs, il est possible de choisir une couleur à votre béton. Le béton imprimé utilise des durcisseurs colorés  pour modifier les teintes du béton.

Passons maintenant au béton lissé.

Béton décoratif : Le béton lissé 

Le béton lissé peut facilement revêtir un sol béton un peu trop vieux. Il est parfaitement adapté pour les travaux de rénovation et sa pose est relativement facile. Les aires commerciales comme les magasins l’emploient justement à ce titre mais de plus en plus de particuliers le choisissent pour son aspect design. A l’intérieur d’une maison ou d’un appartement, il crée une atmosphère sobre et relaxante. Il est très facile d’entretien et la gamme de couleurs est sans limite. Les qualités de résistance du béton lissé sont exceptionnelles.

Et enfin, terminons par le béton désactivé.

Béton décoratif : Le béton désactivé

On le retrouve très souvent pour les espaces extérieurs comme dans les allées, sur des bords de jardins ou dans des espaces urbains variés (aire piétonne, parcs, place publique). Son aspect est reconnaissable facilement à l’œil nu .Il est garnit de graviers assemblés et fixés les uns aux autres. Au touché il est toujours rugueux. De multiples modèles sont disponibles avec une gamme de textures et de couleurs  très complète. Ses caractéristiques thermiques sont très bonnes pour une utilisation sur des sols en extérieur. Il est résistant à la chaleur, à l’humidité et son aspect granuleux est anti-glissant. Le béton désactivé est parfois nommé béton lavé.

La différence avec un béton classique est  simple à comprendre. Dans ce dernier, les graviers sont obligatoirement à l’intérieur de la matière alors que le béton désactivé laisse apparaître en surface les graviers et cailloux.

Découvrez en plus sur ces formations et faites vous accompagner par nos coach travaux.

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Concevoir un home studio
Concevoir un home studio

Les home studios sont de plus en plus populaires.Les home studios sont de plus en plus populaires. À la suite Read more

Comment trouver une fuite électrique ?
Comment trouver une fuite électrique

Une fuite électrique n'est pas anodine. Elle peut occasionner des pannes passagères, comme elle peut augmenter votre consommation énergétique. Pour Read more

Pantalon de travail : que considérer pour choisir un modèle de qualité ?
Pantalon de travail : que considérer pour choisir un modèle de qualité ?

Acheter un pantalon adapté à son travail permet de se sentir à son aise durant ses activités. Cependant, il n’est Read more

Comment optimiser l’organisation d’un chantier ?
Comment optimiser l’organisation d’un chantier ?

Au-delà des compétences techniques d’une entreprise BTP, sa bonne organisation détermine son efficacité sur les chantiers. Raison pour laquelle les Read more

Pour réaliser ses travaux de maçonnerie il existe différents type de béton ayant chacun des avantages et des inconvénients. Dans cet article, nous vous présentons le béton fibré. N’hésitez pas à demander conseils à nos coach travaux, pour bien réaliser vos travaux. Découvrez nos cours de bricolage à domicile. Le principal avantage de ce béton est qu’il limite fortement l’apparition de fissure, microfissure…. Il est de ce fait idéal sur des sols qui travaillent. Dans tous les cas, ce type de béton nécessitera une bonne préparation pour obtenir le résultat souhaité. Il reste cependant non recommandé pour les structures porteuses, pour lesquelles l’utilisation d’un treillis est nécessaire.

Chez Mon Coach Brico nous proposons des cours à domicile pour vous accompagner sur vos travaux de maçonnerie. La première heure est à seulement 37€. Découvrez nos cours sur la création de dalle.

Le béton fibré : réaliser des travaux sans contraintes

Lorsque l’on désire réaliser des travaux chez soi, il est nécessaire d’avoir quelques connaissances en matière de béton. La maçonnerie n’est pas forcément une activité à la porté de tous. Quel type de béton choisir ? Béton ordinaire ou béton décoratif ? Pour quel genre d’ouvrage ? Il est très important de choisir le béton adéquat pour les travaux que vous souhaitez réaliser. En effet, selon le béton pour lequel vous opterez, son application et le budget ne seront pas les mêmes. Si vous souhaitez un béton facile à mettre en œuvre pour réaliser rapidement vos travaux, le béton fibré est une bonne option. Pour comprendre les avantages de l’utilisation du béton fibré, voici quelques informations pratiques.

Les avantages du béton fibré

Le béton fibré est de plus en plus utilisé car il est très résistant. Par ailleurs, il peut convenir à n’importe quelle pièce de votre maison. Les fibres structurelles qu’il contient permettent de renforcer sa structure. Robuste dans la durée, le risque de fissuration de votre béton est, de ce fait, relativement diminué. De plus, il a pour particularité d’être extrêmement résistant aux aléas météorologiques, à l’abrasion, aux flammes ou encore aux chocs. Il ne craint donc pas l’usure. Le béton fibré est très plébiscité pour sa facilité de mise en œuvre. C’est pourquoi il est recommandé pour vos travaux de bétonnage. C’est une option particulièrement intéressante si vous souhaitez trouver une alternative aux armatures traditionnelles que l’on trouve dans un béton ordinaire. Grâce à ces fibres, l’application de votre béton sera très clairement facilité. Qu’il s’agisse d’un dallage, de fondations ou encore de l’élaboration d’un enduit, le béton fibré est utile pour différents types d’ouvrages. Facile et rapide à mettre en place, le prix du béton fibré est tout de même légèrement plus élevé qu’un béton de type classique.

Où trouver du béton fibré?

Si vous souhaitez faire intervenir une toupie béton, rien de plus facile. Vous trouverez de nombreuses centrales de livraison de béton prêt à l’emploi dans toutes les régions de France. N’hésitez pas à faire différents devis en ligne afin de trouver la prestation la plus adaptée à votre demande. Béton fibré, désactivé, lavé, imprimé, il existe un très large choix de béton pour tous les types d’ouvrages. Des professionnels sont disponibles pour vous conseiller sur le type de béton à adopter en fonction des travaux désirés. Vous pourrez recevoir rapidement un devis détaillé et gratuit.

Pour allez plus loin découvrez notre article pour réaliser vous même votre dalle. Comment réaliser sa dalle de garage

Chez Mon Coach Brico nous proposons des cours à domicile pour vous accompagner sur vos travaux de maçonnerie. La première heure est à seulement 37€. Découvrez nos cours dalle.

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Concevoir un home studio
Concevoir un home studio

Les home studios sont de plus en plus populaires.Les home studios sont de plus en plus populaires. À la suite Read more

Comment trouver une fuite électrique ?
Comment trouver une fuite électrique

Une fuite électrique n'est pas anodine. Elle peut occasionner des pannes passagères, comme elle peut augmenter votre consommation énergétique. Pour Read more

Pantalon de travail : que considérer pour choisir un modèle de qualité ?
Pantalon de travail : que considérer pour choisir un modèle de qualité ?

Acheter un pantalon adapté à son travail permet de se sentir à son aise durant ses activités. Cependant, il n’est Read more

Comment optimiser l’organisation d’un chantier ?
Comment optimiser l’organisation d’un chantier ?

Au-delà des compétences techniques d’une entreprise BTP, sa bonne organisation détermine son efficacité sur les chantiers. Raison pour laquelle les Read more

L’inox se compose de chrome, de nickel et de fer. En ajoutant du chrome et du nickel au fer, on obtient un produit inoxydable, c’est à dire qui ne rouilleras pas dans le temps. La rouille étant le principal inconvénient du fer, l’inox devient quant à lui sans entretien dans le temps. Le portail inox aura donc pour avantage d’offrir un produit sans entretien, ayant une bonne résistance à son environnement, et présentant un très bon rapport qualité prix à mi chemin entre les prix des portails en fer et en aluminium.

Chez Mon Coach Brico nous proposons des cours à domicile pour vous apprendre à poser vous mêmes votre portail. La première heure est à seulement 37€. Découvrez nos cours sur la pose d’un portail.

Portail inox : Les caractéristiques de l’inox

Le portail inox  a pour principal avantage de bien s’adapter à son environnement et de ce fait, il peut s’installer partout… à condition de choisir le bon inox.

Portail inox : Quel Inox choisir 

Deux types d’inox existent sur le marché en France :

L’inox 304 : Il résiste à son environnement tant que celui-ci n’est pas situé sur une zone côtières, ou chimique dans un rayon de 50 km.

L’inox 316 : Il s’adapte aux milieux agressifs et corrosifs. Le tarif sera supérieur à l’inox 304. Si vous résidez en zone cotière il faudra tout de même entretenir votre portail inox. C’est la présence du molybdène qui empêchera votre portail de rouiller.

L’inox se travaillant comme le fer, de nombreux modèles sont réalisables :

A barreau : constitué de barre verticale, ces motifs ont pour avantage au delà de leur aspect esthétique de présenter peu de résistance au vent. Les modèle de portail inox à barreau sont donc parfaitement adapté aux zones venteuses.

Plein : L’avantage du portail inox plein c’est qu’il cache la vue et empêche de voir de l’extérieur votre entrée. Il suffit d’ajouter une tôle fixé sur les barreaux verticaux pour obtenir un portail plein.

Les portails en inox peuvent être réalisés sur mesure, le matériau se travaillant facilement. Par ailleurs, ils sont adaptés aux ouvertures coulissantes ou à battants.

Les avantages des portails inox 

Les portails inox présentent les avantages de l’inox mais bien plus

L’entretien des portails inox 

Les portails en Inox nécessitent moins d’entretien que les portails en bois ou en fer.

Malgré que le matériau soit très résistant un entretien annuel ou bi-annuel est préconnisé. Pour cela, utilisez du savon de Marseille que vous appliquez à l’aide d’un chiffon et d’eau chaude. Attention à ne jamais utilisez de produits corrosifs sur votre portail inox comme de l’eau de Javel ou des produits à base de chlore.
Si une tache persiste vous pourrez utiliser du vinaigre blanc mélangé à part égale avec de l’eau.

La résistance à son environnement des portails inox 

De part ses caractéristiques il réssite bien à son environnement et permet d’offrir un excellent rapport qualité/ prix.  De plus sa résistance physique est très bonne le produit étant principalement composé d’acier.

De nombreuses teintes possibles pour son portail inox: 

L’inox peut se décliner en de très nombreux coloris tel que du bleu, rouge, vert… si la couleur métallique ne vous convient pas.

Automatiser son portail inox 

Qu’il soit à ouverture coulissante ou battante, il est possible d’automatiser son portail en Inox. Pour cela plusieurs automatismes sont possible en fonction de la dimension de votre portail, de son poids et du mode d’ouverture souhaité.

Le prix de son portail inox

Le prix d’un portail en inox va varié en fonction du type d’inox, du modèle choisi et de sa dimension. Il se situe en général

Pour un portail battant entre 200 et 1000€

Pour un portail coulissant entre 800 et 3000€

Pour la pose compter le même budget que votre portail en ajoutant 10 à 20%. C’est à dire, un portail battant à 1000€ vous coutera posé 2200€ en moyenne.

En réalisant vous même ces travaux avec un coach travaux vous économisez 85% du coût de vos travaux tout en étant accompagné.

Pour réaliser ces travaux, faites vous accompagner d’un pro en prenant des cours de bricolage à domicile permettant de bénéficier de conseils personnalisés.

Chez Mon Coach Brico nous proposons des cours à domicile pour vous apprendre à poser vous mêmes votre portail. La première heure est à seulement 37€. Découvrez nos cours sur la pose d’un portail.

 

Comment installer un chalet de jardin correctement ?
chalet de jardin

Vous souhaitez passer du temps dans votre jardin sans laisser de côté votre confort ? Construisez-y un chalet de jardin. Read more

Comment faire durer votre salon de jardin ?
Comment faire durer votre salon de jardin ?

Comment faire durer votre salon de jardin ?Vous cherchez à meubler votre terrasse d’un magnifique salon de jardin ? Oui, mais Read more

Les caractéristiques techniques de la pompe de piscine

Que fait une pompe de piscine ? C'est le cœur du système de votre piscine. Sans elle, vous n'aurez pas Read more

Comment choisir sa véranda ?

Je présente mon projet Comment choisir sa véranda ?Vous avez un projet de construction en route ? Vous voulez faire une extension Read more