pixelfb

Ciment, mortier, béton : Quoi choisir et pour quelle utilisation?

En fonction des travaux qui vous réalisez, vous devrez utiliser du ciment. Ce même ciment ne devra pas être préparé à l’identique en fonction de chacun de vos projets. En effet, en fonction des matériaux que vous y ajouterez et des quantités d’eau, de sable et de gravier, vous obtiendrez un produit final différent à utiliser spécifiquement pour chaque projet. Nos coach travaux sont là pour vous accompagner et vous apprendre à réaliser vous mêmes vos travaux.

Chez Mon Coach Brico nous proposons des cours à domicile pour vous apprendre à réaliser vous mêmes votre ciment, mortier ou béton. La première heure est à seulement 37€. Découvrez nos cours sur la réalisation de ciment, béton ou mortier.

Le ciment: Qu’est ce que c’est?

Le ciment est un liant. Mélangé à de l’eau, il forme alors une pâte. Lorsque cette pâte durcit, en séchant elle permet d’assembler des éléments entre eux.

Pour choisir votre ciment, veillez à ce que la mention NF soit bien présente sur le sac. Il est également primordial de bien lire les notices pour adapter votre préparation à votre projet.

On va pouvoir utiliser cette poudre uniquement avec de l’eau, ou dans un mélange qui comprendra également du sable, des graviers ou les deux en fonction de ce que l’on veut faire avec ce ciment.

Les quantités de ciments dans le mélange influent sur la résistance mécanique du mélange. Plus il y a de ciment et plus c’est résistant. Mais attention quand même à ne pas dépasser 2 volumes de ciment pour 1 volume de sable !

Béton ou mortier ?

Le mortier :  sert à assembler des matériaux soit : briques, blocs, parpaings, carrelage…

Le béton :  sert à réaliser une structure soit : dalle, poutre, colonne, linteau. Pour apprendre à le réaliser vous même voici un autre article plus détaillé.

Pour réaliser vos travaux n’hésitez pas à faire appel à nos coachs travaux qui vous accompagnerons sur votre projet en fonction de vos besoins.

Grâce à nos cours de bricolage, vous apprendrez à choisir vos matériaux et à réaliser vous-mêmes leurs poses et applications.

Les différentes utilisations du ciment :

Nous allons maintenant vous présenter différentes utilisations du ciment, mais également des quantités standard. Cependant, nous vous invitons à vous référer aux emballages de votre sac de ciment pour bien affiner ces dernières.

Ciment et eau : Barbotine et jointoiement

Utilisation:

Pour les jointoiements et barbotine (la barbotine sert à parfaire l’assemblage entre deux couches de béton ou pour coller du carrelage) :

Préparation : 1 volume de ciment pour un demi volume d’eau

Pour les scellements et réparations

Préparation :  3 volumes de ciment pour 1 volume d’eau.

Ciment, eau et sable : Mortier

Utilisation :

Le mortier contient uniquement du sable et du ciment. Il n’a donc pas de résistance mécanique très importante. Vous l’utiliserez pour les scellements, les couches de finition (sur du béton par exemple), les enduits de murs, les chapes, etc.

Préparation : 1 volume de ciment, 2 à 4 volumes de sable pour 1/3 de volume d’eau.

En fonction de l’utilisation et du type de mortier à réaliser les quantités devront être ajustées. Pour cela, référez vous aux indications du fournisseurs du matériel.

Préparation :

Déposer sur l’aire prévue à cet effet la quantité de sable.

Verser le ciment (ou la chaux) sur le sable.

Commencer à mélanger à la pelle le sable et le ciment. Pour obtenir un bon mélange, déplacer le tas deux ou trois fois. Le mélange doit être de couleur homogène.

Creuser le tas en cratère et verser 2 / 3 de l’eau prévue.

Faire tomber peu à peu les bords du cratère dans l’eau pour humidifier le mélange.

Mélanger le tas afin de répartir l’eau. Pour homogénéiser le mélange, le déplacer deux ou trois fois comme pour le mélange à sec.

Couper le dessus du tas de mortier avec la pelle. S’il ne se forme pas de «boudins», ajouter un peu d’eau et mélanger à nouveau.

Le mortier est correctement humidifié lorsque, quand on passe le plat de la pelle dessus, il se lisse et l’eau remonte en surface. Grande quantité • Verser dans la bétonnière en mouvement les 2 / 3 de l’eau nécessaire.

Ajouter le gravier (pour le béton), le sable puis le ciment. • Ajouter le reste de l’eau.

Laisser tourner 3 à 4 minutes

Ciment, eau, sable et gravier : Béton :

Utilisation :

Le béton contient des cailloux en plus du sable et du ciment, et sert essentiellement pour le très gros oeuvre, les éléments de structure demandant une grande résistance mécanique : dalles, linteaux, fondations, etc.

Préparation : 1 volume de ciment, 2 volumes de sable, 3 volumes de graviers pour 1/2 de volume d’eau.

En fonction de l’utilisation et du type de béton à réaliser (maigre ou armé) les quantités devront être ajustées. Pour cela, référez vous aux indications du fournisseurs du matériel.

Préparation :

Mettre la bétonnière en marche. Pendant qu’elle est en train de tourner, verser 1/2 à 2 / 3 de l’eau nécessaire à la gâchée.

Verser le gravier et laisser tourner quelques secondes pour qu’il soit bien mouillé.

Verser le ciment qui va se délayer dans l’eau et se répartir uniformément autour des grains de gravier.

Verser le sable au seau ou à la pelle, après avoir repéré le volume d’une pelletée.

En surveillant le mélange, verser un peu d’eau en complément, sans dépasser le dosage prévu.

Le béton doit être onctueux mais jamais mou, et humide en surface. Si l’on prend une poignée de béton, celle-ci doit garder sa forme et, si l’on serre la main, le béton doit rester humide en surface sans perdre d’eau.

Verser le béton dans une brouette, un bac ou sur l’aire de gâchage nettoyée au préalable

La préparation des mélanges

Pour les petites quantités de mortiers: Utiliser une auge et une truelle.
Mélangez d’abord le ciment avec le sable. Puis, creusez un petit puit dans le milieu et versez votre eau dans ce puit. Rabattez ensuite votre mélange vers le puit d’eau jusqu’à obtention d’un mélange homogène.

Pour les bétons de surfaces moyennes à grandes, dégagez une surface importante sur un sol dur (une dalle par exemple) et préparez votre mélange au sol directement à l’aide d’une pelle.Procédez à peu près de la même manière, disposez le sable, le ciment et le gravier au sol, mélangez un peu le tout et enfin faites un petit volcan et versez votre eau dans le cratère puis déplacez 3 fois votre mélange. Votre béton est prêt !

Pour les grandes quantité : bétonnière. Cet engin vous facilitera la tâche et vous fera gagner énormément de temps. (A ne pas confondre avec la bétonneuse qui est le camion qui livre le béton tout prêt).

Equipements et matériaux

Outils: bétonnière électrique ou à moteur thermique,  pelle ronde, brouette, seau, balai de chantier, auge, truelle.

Matériaux : ciment, sable, gravier, eau

Vous pouvez également prendre des cours de bricolage pour apprendre avec nos coachs à réaliser tous vos projets. Bricolage à domicile.

Chez Mon Coach Brico nous proposons des cours à domicile pour vous apprendre à réaliser vous mêmes votre ciment, mortier ou béton. La première heure est à seulement 37€. Découvrez nos cours sur la réalisation de ciment, béton ou mortier.

 

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Quel type de pose choisir pour la pose de votre carrelage mural?
Quel type de pose choisir pour la pose de votre carrelage mural?

Apprenez en davantage sur la pose de carrelage mural en découvrant notre page comment poser du carrelage mural Avant de vous lancer Read more

Quelle couleur choisir ?
Quelle couleur choisir ?

Chez Mon Coach Brico nous proposons des cours à domicile pour vous apprendre à appliquer vous mêmes votre peinture. La Read more

Comment choisir sa peinture ?
Comment choisir sa peinture ?

Vous avez pour projet de repeindre votre appartement. Après avoir choisi votre couleur, vous vous demandez quel type de peinture Read more

Peinture aspect brillant, satin ou mat ?
Peinture aspect brillant, satin ou mat ?

Choisir son aspect peintureJe repeins ma cuisine et on me propose trois aspects de peintures différents à choisir. Mais quel Read more

Vis-à-vis : comment retrouver votre intimité ?

Quand on a une maison ou un appartement dont la façade n’est pas couverte, on ne peut souvent pas bien profiter de son intimité. Qu’il s’agisse de vous détendre sur votre terrasse, ou de passer du temps dans votre jardin par exemple, vous êtes exposé aux regards des voisins. Pour vous mettre à l’abri de ces regards indiscrets, il existe de nombreuses options. Découvrez ici celles qui s’offrent à vous.

Le brise-vue, l’une des meilleures alternatives pour retrouver son intimité

Encore appelé cache-vue, le brise-vue sert à protéger un espace privé des regards extérieurs que ce soit dans votre jardin, le long de votre balcon ou autour de votre terrasse. Rouleau de toile ou d’espèces végétales, un brise-vue peut être une très bonne solution pour occulter le vis-à-vis et conserver son intimité. Il apporte une belle occultation en fonction du matériau sélectionné. Il est efficace aussi bien sur les clôtures que sur les grillages. C’est aussi un brise-vent, car il limite les rafales de vent et les courants d’air. On en distingue plusieurs types.

Les différentes variétés de brise-vues et leurs avantages

Il existe deux principaux types de brise-vue : le brise-vue naturel et le brise-vue synthétique.

Brise-vue naturel

Le brise-vue naturel, authentique et esthétique

Le modèle naturel s’installe comme un treillis, autrement dit, la plante se tisse à l’aide de fils de fer pour garder tout l’équipement. Il se présente sous forme de canisses en bois, en osier, en paillon, en brande de bruyère, en branche de noisetier ou en bambou. Ce type de brise-vue est très répandu et peut selon le matériau offrir une intimité totale. Il s’intègre parfaitement à votre jardin et offre un rendu authentique et exotique.

Cependant, le bois et ces matières végétales ne résistent pas bien aux intempéries. Le bois nécessite d’être traité et poncé en fin de saison. La canisse quant à elle a tendance à vite s’abîmer.

Le brise-vue synthétique, plus durable et plus abordable

Le brise-vue synthétique offre un rendu moderne et élégant et se présente sous forme de toiles synthétiques ou de panneaux. Il est robuste, durable et donc très prisé. Il ne nécessite pas un entretien particulier et peut offrir un rendu naturel (végétal, canisse, PVC vert…). Selon le modèle sur lequel vous portez votre choix, le degré de masquage de la visibilité extérieure peut être léger, fort, voire total.

Il faut toutefois opter pour un brise-vue synthétique de grande qualité afin de pouvoir en bénéficier plus longtemps. Cela implique traitement anti-UV et haute densité pour plus d’opacité. Au-delà de la durabilité, il pourra ainsi servir aussi de brise-vent. À cet effet, les modèles de toiles PVC microperforées sont plus recommandés. Ils empêchent que le tissu ne se gonfle sans cesse sous l’action du vent.

Les paravents et palissades, des moyens sûrs pour se cacher du vis-à-vis

Pour couvrir une zone de vis-à-vis dans votre propriété, la solution des paravents est également efficace. Il est possible de les déplacer à tout moment, et aussi de les poser où vous le voulez facilement. Ils se déclinent en des modèles en toile, en fer forgé, en matériaux naturels et bien d’autres pour vous apporter la protection qu’il vous faut.

Pour une protection plus stable et plus opaque, vous pouvez opter pour une palissade. Le plus souvent fabriquée en bois, elle peut être pleine ou ajourée. Ces planches sont clouées à l’horizontale et ne laissent presque rien transparaître. Elle vous protégera à coup sûr des regards indiscrets de vos voisins.

Les arbres et plantes grimpantes pour former une haie naturelle

Si le vis-à-vis se trouve en altitude, vous pouvez choisir de planter des arbres à fort développement. Sélectionnez des variétés persistantes qui pourront vous permettre de limiter considérablement la visibilité aux regards indiscrets tout au long de l’année. Cependant, vous devez respecter la distance de plus de 2 mètres de la limite de propriété requise par la réglementation.

Mettez aussi un peu d’exotisme chez vous, en plantant des arbres à feuillages géants tels que l’alocasia et la gunnère. Vous pouvez planter de nombreuses variétés d’espèces végétales aux feuilles denses.

Cela permet de constituer une véritable barrière, une sorte de jungle pour vous préserver des regards indiscrets. Les plantes grimpantes constituent aussi une alternative. Il suffit de palisser ces espèces florales sur un grillage, un treillage ou encore une pergola. Une gamme variée de végétaux possèdent cette propriété grimpante. Il s’agit de la glycine, du houblon et du bougainvillier entre autres.

Plantes grimpantes occultant voisin

Les rideaux, une option simple et esthétique pour se protéger du vis-à-vis

L’option des rideaux et des tentures permet aussi de briser un tant soit peu le vis-à-vis. En plus de protéger votre maison du regard des passants, ils apportent une excellente touche décorative à votre logement. De nombreux coloris de voile existent et vous pourrez opter pour celui qui se fond le plus dans votre décor. Il est cependant essentiel de ne pas perdre de vue l’objectif premier qui est de vous protéger du vis-à-vis.

Pour cela, vous pouvez opter dans la journée, pour des voilages translucides qui feront parfaitement obstacle aux regards indiscrets. Mais en soirée, ils perdent leur efficacité et ne cachent plus bien l’intérieur de vos chambres. Pour pallier cette situation, vous pouvez installer par exemple pour un usage nocturne, des tentures opaques ou des stores vénitiens en aluminium.

Le film occultant ou le vitrage opaque, pour se prémunir des regards indiscrets

Le film occultant et le vitrage opaque font également partie des solutions qui permettent de faire barrage aux regards extérieurs. De nos jours, ils sont très prisés des propriétaires de maison.

Le film occultant

Le film occultant se décline en trois principaux modèles assez performants :

  • Le film dépoli ;
  • Le film effet miroir sans tain ;
  • Le film opaque.

Le film dépoli est efficace à la fois pour un usage en journée comme dans la nuit. Il brouille parfaitement la visibilité des passants, laissant aussi bien filtrer la lumière. C’est fort de ses avantages, qu’on l’installe notamment sur les cloisons vitrées dans les entreprises.

Le film effet miroir sans tain vous permet quant à lui de voir à l’extérieur alors que vous ne pouvez être vus. Seulement, lorsque la nuit vient et que vous allumez les lumières dans vos chambres, il n’empêche plus la vision extérieure à 100 %. Quant au film opaque, il laisse peu filtrer la lumière dans la chambre (environ 5 %). Il est rarement utilisé pour la maison, à moins de vouloir transformer la pièce en une salle de home cinéma.

Le vitrage opaque

Le vitrage opaque offre à la fois les propriétés du film occultant et des options de sécurité importantes. Il se compose d’un assemblage de films plastiques et de verres feuilletés. Ces derniers intègrent un double voire un triple vitrage qui apporte une plus grande résistance aux chocs, mais aussi une protection anti-effraction. Son apparence amène une touche de modernité à vos fenêtres.

Vous en savez désormais assez sur les alternatives qui s’offrent à vous pour vous protéger des regards extérieurs. Les brise-vues sont les solutions les plus populaires et en la matière, vous avez le choix entre les modèles naturels et synthétiques. Les brise-vues naturels sont appréciés pour leur authenticité et leur esthétique, mais ne sont pas durables et nécessitent de l’entretien. Les synthétiques ont quant à eux l’avantage d’être durables, plus abordables et ne nécessitent pas tellement d’entretien.

Quelle couleur choisir ?
Quelle couleur choisir ?

Chez Mon Coach Brico nous proposons des cours à domicile pour vous apprendre à appliquer vous mêmes votre peinture. La Read more

Comment choisir sa peinture ?
Comment choisir sa peinture ?

Vous avez pour projet de repeindre votre appartement. Après avoir choisi votre couleur, vous vous demandez quel type de peinture Read more

Peinture aspect brillant, satin ou mat ?
Peinture aspect brillant, satin ou mat ?

Choisir son aspect peintureJe repeins ma cuisine et on me propose trois aspects de peintures différents à choisir. Mais quel Read more

Créer une bibliothèque déco et tendance avec des caisses de vin
Créer une bibliothèque déco et tendance avec des caisses de vin

Dans  ce post nous allons vous montrer comment réaliser une étagère en caisses de vin à la fois déco et Read more

Tonnelle de jardin : emplacement, entretien, coût

Si les beaux jours sont synonymes de détente au soleil, ils peuvent aussi être source de brûlures ! Les fortes chaleurs peuvent en effet gâcher le plaisir et agresser la peau. C’est pourquoi il est essentiel de se protéger des rayons du soleil lorsqu’on est sur la terrasse ou dans le jardin. Pour ombrager votre espace extérieur, différentes options s’offrent à vous : parasol, store, voile d’ombrage… La tonnelle de jardin reste cependant la solution la plus recommandée. Emplacement, coût, entretien… Faisons le point dans cet article.

Qu’est-ce qu’une tonnelle de jardin ?

Dès que la période estivale arrive, le jardin se transforme en un espace de vie agréable. Repas au jardin, siestes sous le soleil, barbecue entre amis… Toutes les activités sont permises pour profiter du soleil et du beau temps. Afin que votre espace extérieur soit encore plus pratique et accessible, quelle que soit l’intensité de la chaleur, il peut être nécessaire d’y installer une tonnelle.

Il s’agit d’une structure sur laquelle on fait grimper des plantes afin d’en faire un abri de jardin. Réalisée en treillage, la tonnelle apporte une véritable solution d’ombrage pour vos repas et vos réceptions en extérieur. À la fois pratique et décorative, elle vous permet aussi de vous protéger du vent lorsqu’elle supporte une toile.

Tonnelle vs pergola

Les termes « pergola » et « tonnelle » sont souvent confondus. En effet, chacun de ces deux abris permet de vous protéger du soleil. La différence, c’est que la pergola est faite pour durer dans le temps, tandis que la tonnelle est pensée pour une utilisation temporaire (le temps d’une saison ou d’un événement par exemple).

Un abri de jardin transportable

À la différence de la pergola, la tonnelle est une structure maniable. Beaucoup plus légère, elle peut être installée n’importe où dans le jardin. Cela vous permet de la déplacer vers un autre coin et de modifier le style d’aménagement quand vous le souhaitez. Vous pouvez par ailleurs, la démonter en fin de saison et la poser à nouveau lorsque les beaux jours seront de retour.

La tonnelle se distingue donc par sa mobilité et, selon certains propriétaires, il est préférable de profiter de sa terrasse ou de son jardin avec une tonnelle plutôt qu’avec une pergola. Bien sûr, cela dépend du goût de chacun.

Tonnelle emplacement

Facile à entretenir

La nécessité d’entretien qu’imposent les mobiliers de jardin freine souvent les gens à investir là-dedans. Pourtant, contrairement aux autres mobiliers, la tonnelle ne demande pas d’entretien particulier. Il suffit en effet d’un peu d’eau et de savon pour éliminer les taches. Vous pouvez également utiliser des produits de nettoyage courants pour entretenir votre tonnelle. Cela n’altérera pas la couleur de l’aluminium.

Plus abordable que la pergola

Au niveau du prix, la tonnelle a aussi l’avantage d’être moins coûteuse que la pergola. Bien que cette dernière soit conçue avec des matériaux plus résistants, elle peut demander un investissement colossal pour garantir une structure durable (entre 300 à 8 000 € selon le matériau utilisé).

Comment mettre en valeur votre extérieur avec une tonnelle de jardin ?

La tonnelle permet de valoriser votre extérieur. À cet effet, quelques conseils sont à appliquer.

Choisir le bon emplacement pour votre tonnelle

Comme il a été dit précédemment, la tonnelle de jardin permet d’apporter de l’ombre à votre extérieur, sans pour autant empêcher la lumière d’entrer. Au-delà de son rôle pratique, cette structure confère aussi une touche esthétique à votre terrasse et à votre jardin. Il est cependant important de bien choisir l’emplacement de la tonnelle, si vous souhaitez qu’elle assure correctement son rôle.

Ainsi, pour vous détendre en toute tranquillité sous votre tonnelle, il est conseillé de l’installer sur la terrasse. Cela vous permettra de créer un coin plus intimiste et d’abriter vos meubles de jardin. Attention, vous devez choisir une armature solide et résistante afin de vous préserver du vent et des intempéries.

Si en revanche vous envisagez de déplacer régulièrement votre tonnelle, le mieux est de la placer dans le jardin. Avec une construction autoportée, vous avez la possibilité d’installer votre équipement comme bon vous semble.

Choisir la forme et les dimensions idéales de la tonnelle

Pour s’assurer que votre tonnelle résiste au vent et à la pluie, le choix de sa forme est essentiel. Ronde, ovale, carrée, rectangulaire… Différentes formes sont disponibles sur le marché. Pour trouver la tonnelle qui répond à vos besoins, choisissez le modèle en fonction de la région où vous vous trouvez.

En ce qui concerne les dimensions de la tonnelle, il est important d’adapter sa taille selon l’usage auquel elle est destinée. Pour abriter un petit salon de jardin ou loger 4 personnes, vous pouvez miser sur une petite structure de 3 m². Il est par contre conseillé d’opter pour une tonnelle plus spacieuse (20 m²) si vous envisagez d’accueillir une dizaine d’invités pour une réception, par exemple.

Comment choisir sa charpente
Comment choisir sa charpente

Dans cet article, Mon Coach Brico vous donne les clés pour comprendre votre chantier et pour vous permettre de choisir Read more

Choisir son échafaudage
Choisir son échafaudage

Choisir son échafaudage: Besoin d'un échafaudage pour les constructionsPour choisir son échafaudage facilement, découvrez notre article.La construction ou la rénovation Read more

Ciment, mortier, béton : Quoi choisir et pour quelle utilisation.
Ciment, mortier, béton : Quoi choisir et pour quelle utilisation.

Ciment, mortier, béton : Quoi choisir et pour quelle utilisation? Je présente mon projet En fonction des travaux qui vous Read more

Comment construire un mur
Comment construire un mur

Comment construire un mur?Mon Coach Brico vous donne ses conseils et astuces pour réussir à construire un mur.Vous souhaitez construire Read more

Comment concilier travail en hauteur et sécurité

Comment concilier travail en hauteur et sécurité ?

 

À l’instar de bien d’autres professionnels, les employés en génie civil ou en BTP sont amenés à travailler en hauteur, ce qui les expose naturellement à des risques évidents. Il faut préciser que jusqu’en 2004, toutes tâches effectuées à partir de trois mètres étaient considérées comme un travail en hauteur. Le danger croît avec l’altitude, et il est primordial pour les professionnels qui exercent dans les métiers concernés, de prendre des dispositions idoines pour être efficaces, tout en minimisant les risques de chutes ou d’incidents.

Travail en hauteur et chutes : quelle fréquence ?

Le Code du travail impose à l’établissement chargé de la sécurité et de la santé des salariés de réaliser des évaluations de risques pour tous les travaux qui exigent des prestations en hauteur. À la suite des analyses requises, il est indispensable de préconiser des mesures adéquates pour offrir aux travailleurs des conditions qui garantissent une relative sécurité. Ceci est d’autant plus important que les statistiques liées aux accidents de travail dans les BTP soulignent des incidents réguliers sur les chantiers concernés par ce type de travaux. En effet, selon les données du conservatoire national des arts et métiers (CNAM), 47877 accidents subis en hauteur ont été déclarés en 2016, avec à la clé 26 décès. Plus récemment, la confédération de l’artisanat et des petites entreprises du bâtiment (CAPEB) a fait un constat plus alarmant. Elle évoque 6 chutes de hauteur graves, dont 3 mortelles, en juin 2020, uniquement dans les Hauts-de-France.

Les mesures sécuritaires

Les articles L4121-1 à 5 du Code du travail exigent de l’employeur des mesures de sécurité collectives. Ce sont des principes généraux qui concernent également les employés en BTP. Dans ce cadre, des outils comme la nacelle permettent aux professionnels de travailler le cœur tranquille. Pour bien des artisans, la Location nacelle s’érige ainsi comme une solution de choix pour des prestations ponctuelles nécessitant des interventions en hauteur. L’usage d’équipement de protection individuelle adéquat renforce le dispositif préventif et protège les travailleurs. Les responsables en entreprise doivent pour cela se doter d’équipements adéquats et de qualité ; l’option de la location pouvant se révéler salutaire dans certains cas. Les services d’entretien des bâtiments sont également concernés par ces mesures de sécurité indispensables. Par exemple, pour le cas des couvreurs de bâtiments ou des vitriers, l’installation de garde-corps autoportants préalablement à l’accomplissement de tâches en hauteur peut aider sensiblement à réduire les risques de chutes.

Précautions contre les chutes de hauteur : des réflexes à adopter

En plus des dispositions prises par l’entreprise, l’employé doit également se montrer vigilant. Dans cette optique, il lui revient d’optimiser sa sécurité à travers une bonne hygiène de vie et des gestes réflexes. Proscrire la cigarette et l’alcool est un point capital sur les chantiers de travail en hauteur. Pourtant, l’état d’ébriété constitue un facteur de risque. Ainsi, ceux-ci perdent leur lucidité et pourraient chuter en raison d’éventuels vertiges. Le respect du mode d’emploi de chaque équipement est également primordial (poids maximal que peut supporter le matériel, précisions sur les conditions d’utilisation, etc.).

Quel type de pose choisir pour la pose de votre carrelage mural?
Quel type de pose choisir pour la pose de votre carrelage mural?

Apprenez en davantage sur la pose de carrelage mural en découvrant notre page comment poser du carrelage mural Avant de vous lancer Read more

Astuce brico : Comment enfoncer un clou sans fendre votre bois ?
Astuce brico : Comment enfoncer un clou sans fendre votre bois ?

Comment enfoncer un clou sans fendre le bois ?Lorsque l’on enfonce un clou dans du bois que ce soit dans Read more

COMMENT RECONNAÎTRE UN MUR PORTEUR ?
COMMENT RECONNAÎTRE UN MUR PORTEUR ?

Vous entreprenez des travaux de rénovation et votre préoccupation doit être dans un premier temps de trouver quels sont les Read more

Pose carrelage
Pose carrelage

Pose carrelage : Apprenez la pose de carrelage avec Mon Coach Brico: Pose carrelage : Qui est Mon Coach Brico :Dans Read more

Comment équiper sa terrasse durant les jours ensoleillés

Comment équiper sa terrasse durant les jours ensoleillés ?

 

Avec le passage à l’heure d’été, l’allongement des journées et l’arrivée des beaux jours, de nombreux foyers vont vouloir profiter de leur terrasse. Il s’agit d’un lieu idéal pour se détendre en lisant un livre ou en faisant une sieste, partager un repas en famille, admirer la nature, faire pousser des plantes, etc. C’est définitivement un espace propice à la réflexion et à la relaxation.

Située à l’extérieur de la maison, la terrasse est une construction à part dans une habitation. Le sol est bien souvent recouvert de matériaux différents par rapport aux autres pièces du foyer. Il doit effectivement être résistant à la pluie, à l’humidité, au vent, aux fortes chaleurs ainsi qu’aux petits cailloux coincés sous les chaussures entre autres. Par ailleurs, la décoration est importante pour se sentir à l’aise dans n’importe quel endroit. De manière générale, elle procure des émotions positives ou négatives, mais rarement neutres. Le fait de décorer un espace, avec un meuble de jardin ou de la végétation par exemple, participe à se créer son propre environnement et univers.

Quels sont les équipements indispensables à avoir ?

Pour commencer, il faut savoir que le salon de jardin est un élément incontournable que l’on retrouve sur une terrasse. Il existe plusieurs types de mobilier qui s’y apposeront à merveille et qui répondent à des besoins divers.

Une grande table rectangulaire peut accueillir jusqu’à dix personnes avec des chaises. Si vous disposez d’une famille nombreuse ou si vous avez l’habitude de recevoir beaucoup de convives chez vous, c’est le produit parfait. On trouve aussi des tables carrées, plus petites, où quatre individus peuvent s’y attabler simultanément. C’est idéal pour les réunions en petit comité, ou bien pour un déjeuner ou dîner en tête à tête. Souvent plus confortable, puisque offrant la possibilité de s’y allonger, un canapé en forme de lettre « L » ou « U » est une autre option. Il faut veiller à la qualité des coussins, qui sont très importants pour le confort des utilisateurs. Comme pour n’importe quel produit, il existe bien entendu différentes gammes de fauteuils. Dans un autre style, des tables rondes sont également commercialisées sur le marché. Il y en a vraiment pour tous les goûts et budgets.

Pour s’asseoir ou s’allonger à l’ombre ou au soleil, des chaises longues feront l’affaire. Vous pourrez alors vous offrir une séance bronzette depuis votre jardin ! Pour vous protéger des mauvais rayons, prévoyez d’installer un parasol en plus d’étaler de la crème solaire sur les zones nues de votre corps.

. Il ne faut pas oublier que le mobilier est très utile pour déposer ou ranger vos affaires à portée de mains. Des boîtes de rangement XL, ou encore des tables basses ont été conçues pour y poser votre cocktail, livre, téléphone ou autre objet de relaxation. Par ailleurs, si vous achetez du matériel pliable, cela vous permettra de gagner de l’espace. Et ce, notamment si vous disposez d’une surface réduite dans votre jardin. Une fois que vous avez déterminé votre style et examiné les multiples possibilités, vous n’avez que l’embarras du choix pour effectuer vos achats.

Comment choisir sa charpente
Comment choisir sa charpente

Dans cet article, Mon Coach Brico vous donne les clés pour comprendre votre chantier et pour vous permettre de choisir Read more

Choisir son échafaudage
Choisir son échafaudage

Choisir son échafaudage: Besoin d'un échafaudage pour les constructionsPour choisir son échafaudage facilement, découvrez notre article.La construction ou la rénovation Read more

Ciment, mortier, béton : Quoi choisir et pour quelle utilisation.
Ciment, mortier, béton : Quoi choisir et pour quelle utilisation.

Ciment, mortier, béton : Quoi choisir et pour quelle utilisation? Je présente mon projet En fonction des travaux qui vous Read more

Comment construire un mur
Comment construire un mur

Comment construire un mur?Mon Coach Brico vous donne ses conseils et astuces pour réussir à construire un mur.Vous souhaitez construire Read more

On vous dit tout sur le béton décoratif

Le béton décoratif  habille particulièrement bien les sols de vos espaces intérieurs ainsi que les sols des espaces extérieurs. Ce type de revêtement de sol est très en vogue chez les particuliers ou dans les entreprises et industries. Généralement, on retrouve 3 grands types de béton décoratif : le béton lisse, le béton désactivé et le béton imprimé. Leur conception technique et esthétique les destinent  parfaitement pour les sols de terrasses, les cabines de douche, les salles de réception, les espaces aquatiques ou pour les grandes surfaces de type commerciale. Son emploi est presque sans limite. Pour la réalisation des travaux, des professionnelles peuvent vous apporter les meilleurs conseils dans le choix des matériaux ou réaliser intégralement pour vous le gros-œuvre et les finitions. Nos formateurs restent disponible pour vous accompagner à domicile grâce à nos cours de bricolage.

Découvrons maintenant les différents types de béton décoratif.

Béton décoratif : Le béton imprimé 

Comme son l’indique, le béton imprimé a la faculté technique de faire apparaître des motifs ainsi que des couleurs et même des dessins bien détaillés. C’est lors de la pose lorsque le béton n’est pas encore sec qu’il est possible de poser et  d’imprimer l’empreinte.

L’empreinte est le nom que l’on donne au motif qui viendra s’incruster sur la chape de béton. C’est sur catalogue que vous définissez l’aspect esthétique de votre  béton imprimé. Une infinité d’empreintes sont permises : des rosaces, des effets d’usure, des fissures au look naturel, des formes géométriques. Avec Le béton imprimé, vous apportez une petite touche artistique à votre sol.Son emploi n’est pas limité au sol. On le retrouve parfois sur des murs

En plus des motifs, il est possible de choisir une couleur à votre béton. Le béton imprimé utilise des durcisseurs colorés  pour modifier les teintes du béton.

Passons maintenant au béton lissé.

Béton décoratif : Le béton lissé 

Le béton lissé peut facilement revêtir un sol béton un peu trop vieux. Il est parfaitement adapté pour les travaux de rénovation et sa pose est relativement facile. Les aires commerciales comme les magasins l’emploient justement à ce titre mais de plus en plus de particuliers le choisissent pour son aspect design. A l’intérieur d’une maison ou d’un appartement, il crée une atmosphère sobre et relaxante. Il est très facile d’entretien et la gamme de couleurs est sans limite. Les qualités de résistance du béton lissé sont exceptionnelles.

Et enfin, terminons par le béton désactivé.

Béton décoratif : Le béton désactivé

On le retrouve très souvent pour les espaces extérieurs comme dans les allées, sur des bords de jardins ou dans des espaces urbains variés (aire piétonne, parcs, place publique). Son aspect est reconnaissable facilement à l’œil nu .Il est garnit de graviers assemblés et fixés les uns aux autres. Au touché il est toujours rugueux. De multiples modèles sont disponibles avec une gamme de textures et de couleurs  très complète. Ses caractéristiques thermiques sont très bonnes pour une utilisation sur des sols en extérieur. Il est résistant à la chaleur, à l’humidité et son aspect granuleux est anti-glissant. Le béton désactivé est parfois nommé béton lavé.

La différence avec un béton classique est  simple à comprendre. Dans ce dernier, les graviers sont obligatoirement à l’intérieur de la matière alors que le béton désactivé laisse apparaître en surface les graviers et cailloux.

Découvrez en plus sur ces formations et faites vous accompagner par nos coach travaux.

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Quel type de pose choisir pour la pose de votre carrelage mural?
Quel type de pose choisir pour la pose de votre carrelage mural?

Apprenez en davantage sur la pose de carrelage mural en découvrant notre page comment poser du carrelage mural Avant de vous lancer Read more

Quelle couleur choisir ?
Quelle couleur choisir ?

Chez Mon Coach Brico nous proposons des cours à domicile pour vous apprendre à appliquer vous mêmes votre peinture. La Read more

Comment choisir sa peinture ?
Comment choisir sa peinture ?

Vous avez pour projet de repeindre votre appartement. Après avoir choisi votre couleur, vous vous demandez quel type de peinture Read more

Peinture aspect brillant, satin ou mat ?
Peinture aspect brillant, satin ou mat ?

Choisir son aspect peintureJe repeins ma cuisine et on me propose trois aspects de peintures différents à choisir. Mais quel Read more

Comment poser ses barrières de sécurité autour de sa piscine

Dans cet article nous allons aborder les différents points vous permettant d’apprendre à poser vos barrières de sécurité autour de votre piscine. Si vous rencontrez des difficultés à poser vos barrières de sécurité, n’hésitez pas à faire appel à nos formateurs coach travaux. Chez Mon Coach Brico nous proposons des cours à domicile pour vous apprendre à réaliser vous mêmes vos travaux. 

Comment poser ses barrières de sécurité autour de sa piscine : Que dit la loi sur la sécurité des piscines

Depuis la loi de janvier 2004, la barrière de piscine fait partie des 4 dispositifs de sécurité obligatoires pour les propriétaires de piscines privées enterrées ou semi-enterrées. Il s’agit d’une clôture, composée de poteaux et de panneaux souples ou rigides, qui permet de fermer totalement l’accès au bassin.

Comment poser ses barrières de sécurité autour de sa piscine : Le matériel nécessaire à la réalisation de votre pose de barrière de sécurité autour de la piscine.

– Un crayon pour les points de repères, un mètre, une perceuse, une mèche foreuse à béton, des platines, un serre joint, des chevilles. 

Comment poser ses barrières de sécurité autour de sa piscine : nos conseils

Avant de commencer toute manoeuvre il est important de réfléchir à l’emplacement idéal de votre clôture. Nous vous conseillons de positionner votre barrière de sécurité à 1 m du bassin, penser également à la disposition de votre portillon et définissez selon le périmètre de votre piscine l’emplacement entre chaque piquet.

Pour cela, nous vous conseillons de commencer par tracer un point de repérage pour placer votre portillon proche de l’entrée du jardin et ainsi tracer tout les autres points selon la distance que vous souhaitez tout autour de votre piscine.

Commençons à percer tout de suite afin de concrétiser cette pose.

Tout d’abord rendez vous sur le premier point tracé, commencez par poser la platine sur le point de repère puis percer à l’aide d’une mèche. Insérer la cheville et enfin visser la platine, cette dernière pourra accueillir le piquet qui sera alors fixé à la platine.

Vient le moment d’accrocher le filet au jonc supérieur et inférieur de votre premier piquet, à partir de la nous vous conseillons fortement d’adapter votre choix d’espacement entre les deux filets en tendon le galon du bas.

Une fois votre second emplacement défini, recommencer à nouveau la même manoeuvre que pour le premier piquet.

 A savoir, poser la platine sur le point de repère puis percer à l’aide d’une mèche, insérer la cheville et enfin visser la platine, cette dernière pourra accueillir le piquet qui sera alors fixé à la platine.

Concernant le portillon de sécurité il dispose de poteau assez spéciale car cette pose inclue les gonds ainsi que le loquet.

A nouveau fixer les platines à l’aide des chevilles, visser la cheville et mettre le poteau.

Monter le portillon coté gonds renforcer le à l’aide d’un serre-joint et de cale puis fixer à nouveau le poteau coté serrure, visser bien chaque chevilles dans sa platine.

Pour finir, retirer la cale ainsi que le serre-joint.

Chez Mon Coach Brico nous proposons des cours de bricolage à domicile. Grâce à un réseau de coach travaux national nous sommes en mesure de vous accompagner sur tous vos projets.

Découvrez nos cours préparation mur.

Quel type de pose choisir pour la pose de votre carrelage mural?
Quel type de pose choisir pour la pose de votre carrelage mural?

Apprenez en davantage sur la pose de carrelage mural en découvrant notre page comment poser du carrelage mural Avant de vous lancer Read more

Quelle couleur choisir ?
Quelle couleur choisir ?

Chez Mon Coach Brico nous proposons des cours à domicile pour vous apprendre à appliquer vous mêmes votre peinture. La Read more

Comment choisir sa peinture ?
Comment choisir sa peinture ?

Vous avez pour projet de repeindre votre appartement. Après avoir choisi votre couleur, vous vous demandez quel type de peinture Read more

Peinture aspect brillant, satin ou mat ?
Peinture aspect brillant, satin ou mat ?

Choisir son aspect peintureJe repeins ma cuisine et on me propose trois aspects de peintures différents à choisir. Mais quel Read more

construire un mur

Comment construire un mur?

Mon Coach Brico vous donne ses conseils et astuces pour réussir à construire un mur.

Vous souhaitez construire vous-même votre mur de clôture en agglo. Mon Coach Brico vous livre sa méthodologie.

Chez Mon Coach Brico nous proposons des cours à domicile pour vous apprendre à réaliser vous mêmes votre mur. La première heure est à seulement 37€. Découvrez nos cours sur la construction d’un mur.

Comment construire un mur : la liste des matériaux et de l’outillage.

Liste de l’outillage:

Bétonnière, pelle, brouette, sceaux, rallonge électrique, truelle, massette, niveau à bulle, fil à plomb, règle allu 2m, taloche carré, cordeau, meuleuse (si besoin de faire des découpes et des coupes).

Matériaux:

Agglos, agglos d’angles, sable à bâtir, ciments, gravier.

Pour réaliser votre mur, il vous faudra faire du mortier et du béton. Pour connaître la différence entre les deux vous pouvez lire notre article traitant ce sujet.

Comment construire un mur: Les étapes

1: La base:

Si vous surélevez un mur existant assurez-vous que le support soit sain, relativement plat. Sinon ne pas hésitez à faire une semelle en béton.

Sinon, creusez des fondations suffisamment profondes pour qu’elles soient hors-gel, puis couler du béton.

Ne pas oubliez de ferrailler son mur au minimum dans chacun des angles.

2 : Comment construire un mur : La pose des rangs:

Dans un premier temps déposer du mortier sur votre base en bonne quantité surtout pour le premier rang.

Puis faites deux boudins de chaque coté à l’aide de la truelle et de la taloche.

Posez délicatement votre premier agglo. Vérifiez et mettez le de niveau grâce à la massette. Vérifiez l’aplomb grâce au fil à plomb.

Poser un autre agglo au bout de la ligne de la même manière.

Tendez un cordeau entre les deux. Vous n’avez plus qu’à suivre le cordeau pour vous assurer une pose droite.

Pour chaque agglo, vérifiez le niveau et suivez la ligne. Vérifiez le niveau entre chaque agglo posé côte à côte.

Une fois en bout de ligne, recommencez en veillant à ne jamais aligner la fin de deux agglos sur deux rangs différents. Il vous faudra les poser en quinconce.

3: Comment construire un mur : Le solidifier.

Votre mur est maintenant terminé. Laissez 4 à 5 jours votre mur finir de sécher. Puis, afin de solidifier votre mur, vous allez maintenant fabriquer du béton que vous coulerez dans vos agglos marmites disposés à différents endroits de votre mur.

4: Comment construire un mur : Le crépir ou l’enduire.

Après 3 semaines à 1 mois de séchage, vous pouvez maintenant crépir ou enduire votre mur. Veuillez respecter scrupuleusement ce timing.

Ces travaux ne présentent pas de difficulté particulière cependant, être accompagné vous permettra de bien assurer vos préparations de mortier et de béton. Par ailleurs, nous vous accompagnerons sur la pose des premiers rangs ce qui vous permettra de gagner en efficacité, en précision et surtout d’assurer un mur parfaitement droit.

Pour ce type de travaux nous vous accompagnons en deux ou trois étapes : 

1 première intervention pour étudier la faisabilité, de votre projet, vous remettre la liste des matériaux, des quantités et de l’outillage à prévoir. Nous pouvons également vous conseiller à cette étape pour de la location ou de l’achat ainsi que pour le choix de votre fournisseur.

2: ( Facultative) Une intervention pour préparer votre base.

3: Une intervention pour réaliser avec vous la création de votre mur. Après 3 heures d’interventions, vous êtes autonome et nous vous laissons terminer.

4 : ( facultative) Une intervention pour réaliser le crépis ou l’enduit de votre mur.

Pour réaliser vos travaux n’hésitez pas à faire appel à nos coachs travaux qui vous accompagneront sur votre projet en fonction de vos besoins.

Grâce à nos cours de bricolage, vous apprendrez à choisir vos matériaux et à réaliser vous-mêmes leurs poses et applications.

Chez Mon Coach Brico nous proposons des cours à domicile pour vous apprendre à réaliser vous mêmes votre mur. La première heure est à seulement 37€. Découvrez nos cours sur la construction d’un mur.

Quel type de pose choisir pour la pose de votre carrelage mural?
Quel type de pose choisir pour la pose de votre carrelage mural?

Apprenez en davantage sur la pose de carrelage mural en découvrant notre page comment poser du carrelage mural Avant de vous lancer Read more

Quelle couleur choisir ?
Quelle couleur choisir ?

Chez Mon Coach Brico nous proposons des cours à domicile pour vous apprendre à appliquer vous mêmes votre peinture. La Read more

Comment choisir sa peinture ?
Comment choisir sa peinture ?

Vous avez pour projet de repeindre votre appartement. Après avoir choisi votre couleur, vous vous demandez quel type de peinture Read more

Peinture aspect brillant, satin ou mat ?
Peinture aspect brillant, satin ou mat ?

Choisir son aspect peintureJe repeins ma cuisine et on me propose trois aspects de peintures différents à choisir. Mais quel Read more

Comment bien choisir le bardage?

Le bardage promet un extérieur plus esthétique tout en proposant une meilleure protection et une bonne isolation pour la maison. Le choix des matériaux s’imposent pour définir le design et la performance du bardage. Découvrez dans cet article les critères de choix à prendre en compte pour vous orienter et bien choisir le bardage.

Choisir le bardage: les types de matériaux

Le bardage en bois est le plus utilisé pourtant il existe d’autres matériaux qui peuvent apporter une originalité à la façade de votre bâti. On citera entre autres:

  • le bardage en pierre naturelle de basalte, de marbre ou d’ardoise apporte une touche rustique et authentique à votre extérieur. La pierre naturelle est également un matériau très résistant aux intempéries et qui nécessite peu d’entretien.
  • le bardage en PVC offre de multiples avantages, en plus d’être facile à entretenir, il est disponible sous différents coloris. Il existe également des versions imitations bois. Le PVC est un matériau qui résiste aux conditions climatiques extérieures et aux chocs
  • le bardage en terre cuite apporte plus de value à votre demeure. Il se synchronise davantage avec les designs anciens et propose une meilleure isolation pour votre demeure.
  • le bardage en acier est utilisé pour les constructions récentes avec un design moderne. Le bardage en acier résiste aux intempéries et est proposé sous différentes couleurs.
  • Enfin, le bardage le plus prisé de tous, le bardage en bois qui apporte une note chaleureuse et authentique à votre maison. Suivant l’essence du bois, le bardage offre une bonne isolation thermique. Toutefois, il supporte peu l’humidité, et nécessite ainsi l’application d’un produit pour garantir son étanchéité.

Choisir le bardage: critères de choix

Pour mieux choisir votre revêtement extérieur ou le bardage, vous devez tenir compte des critères suivants:

  • la performance : le bardage est une carapace qui protège votre construction contre les conditions climatiques extérieures mais aussi pour renforcer l’isolation thermique de la maison. Aussi, si vous misez davantage sur le confort plutôt que sur l’esthétique, choisissez un bardage qui propose une grande résistance thermique.
  • L’esthétique : pour ceux qui déclinent davantage leur choix sur le côté esthétique, le bardage en bois, en pierre ou en terre cuite est réputé pour apporter une touche d’authenticité et de rusticité à votre décoration extérieure, et pour plus de modernité optez pour le bardage en acier
  • l’entretien : Certains matériaux sollicitent plus d’entretien que d’autres comme le bois qui requiert un ponçage et une application régulière de produits d’entretien pour une meilleure étanchéité. Comme le bardage est en perpétuel exposition aux intempéries, il est plus judicieux de choisir les matériaux qui réclament peu d’entretien comme le PVC, la pierre ou la terre cuite, béton),

En terme de qualité, vous devez ainsi vous assurer de la conformité des critères suivants:

  • r : la facilité de réparation,
  • e : la facilité d’entretien,
  • E : l’étanchéité,
  • T : la tenue aux chocs,
  • R : la résistance thermique.

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Comment choisir sa charpente
Comment choisir sa charpente

Dans cet article, Mon Coach Brico vous donne les clés pour comprendre votre chantier et pour vous permettre de choisir Read more

Choisir son échafaudage
Choisir son échafaudage

Choisir son échafaudage: Besoin d'un échafaudage pour les constructionsPour choisir son échafaudage facilement, découvrez notre article.La construction ou la rénovation Read more

Ciment, mortier, béton : Quoi choisir et pour quelle utilisation.
Ciment, mortier, béton : Quoi choisir et pour quelle utilisation.

Ciment, mortier, béton : Quoi choisir et pour quelle utilisation? Je présente mon projet En fonction des travaux qui vous Read more

Comment construire un mur
Comment construire un mur

Comment construire un mur?Mon Coach Brico vous donne ses conseils et astuces pour réussir à construire un mur.Vous souhaitez construire Read more

Mettre en place une terrasse en bois est un travail dans la compétence de tous les passionnés du bricolage. Pour garantir un meilleur rendu et réaliser une construction solide, suivez les conseils du coach du bricolage et notre tutoriel détaillé : comment faire une terrasse en bois ?

Comment poser une terrasse en bois : Déterminer le type de fondation

Avant la réalisation de tous travaux, il est important de déterminer les caractères physiques du terrain afin de choisir le type de fondation adaptée. Il existe notamment trois catégories de fondation dont la construction sur une dalle en béton, sur un sol stabilisé et sur un terrain dénivelé. La difficulté des travaux varie en fonction de la fondation. La pose d’une terrasse en bois sur une dalle en béton est beaucoup plus facile à réaliser que sur un terrain dénivelé qui sollicite une préparation du sol.

Comment poser une terrasse en bois : Préparation de la fondation

La première étape à faire est de délimiter le périmètre de la construction avec des piquets et des ficelles. Vous devez ensuite mettre à niveau le terrain avec un râteau, une pelle et un damier. Traitez le sol avec des herbicides ou des techniques géotextiles pour éviter que les mauvaises herbes ne viennent plus tard envahir votre terrasse en bois. Vous pouvez ensuite poser le support de votre construction qui peut être du parpaing, un socle en bois ou une chape en béton.

Comment poser une terrasse en bois : Le montage 

Les lames en bois sont conçues pour s’accorder les unes aux autres. Néanmoins, vous devez effectuer quelques travaux de découpage pour ajuster à la mesure souhaitée. Mesurez puis tracez les longueurs précises pour ne pas faire d’erreurs et gaspiller des lames. Utilisez une scie circulaire pour couper les lames afin de réaliser une découpe parfaite. Posez les premières lames sur le support et veillez à ce que chaque élément s’emboîte bien. Vissez les lames en bois avec le support à l’aide d’une visseuse électrique. Enfin, vérifiez que votre construction est assez solide.

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Un projet de décoration : Nos architectes d’intérieur sont là pour vous aider.

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Comment choisir sa charpente
Comment choisir sa charpente

Dans cet article, Mon Coach Brico vous donne les clés pour comprendre votre chantier et pour vous permettre de choisir Read more

Choisir son échafaudage
Choisir son échafaudage

Choisir son échafaudage: Besoin d'un échafaudage pour les constructionsPour choisir son échafaudage facilement, découvrez notre article.La construction ou la rénovation Read more

Ciment, mortier, béton : Quoi choisir et pour quelle utilisation.
Ciment, mortier, béton : Quoi choisir et pour quelle utilisation.

Ciment, mortier, béton : Quoi choisir et pour quelle utilisation? Je présente mon projet En fonction des travaux qui vous Read more

Comment construire un mur
Comment construire un mur

Comment construire un mur?Mon Coach Brico vous donne ses conseils et astuces pour réussir à construire un mur.Vous souhaitez construire Read more