Quel type de caillebotis choisir ?

Quel type de caillebotis choisir ?

 

Tout comme les carreaux, les caillebotis font partie de la famille des dalles de sol. Ils sont de plus en plus utilisés pour l’aménagement de la terrasse aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. C’est un treillis simple à poser, démontable pour l’hiver et pratique pour tous types de sols : dur, en recouvrement ou stabilisé. De plus, il s’agit d’une solution facile et peu onéreuse, à condition de choisir le bon matériau pour sa terrasse. Tour d’horizon dans cet article sur les différents types de caillebotis.

Les caillebotis en acier

Les caillebotis en acier sont les plus recherchés par les industries chimiques, pharmaceutiques et agroalimentaires. Ils possèdent une fonction antidérapante. Ce matériau offre une large possibilité d’utilisation : marche d’escalier, grilles, passerelles techniques, éléments de décoration de façades intérieures et extérieures… Ce type de caillebotis présente une grande résistance aux intempéries et aux acides chimiques. Il convient donc pour une utilisation en milieu industriel, qu’il soit sec ou humide. Les caillebotis en inox sont en particulier recherchés pour leur résistance presque totale à de nombreuses substances, mais aussi pour leur surface régulière et esthétique, l’acier inoxydable étant peu réactif. Enfin, lorsqu’un caillebotis métallique a une finition galvanisée, cette dernière offre une excellente protection à la rouille.

Les caillebotis en plastique

Pour vos différents travaux tels que la construction d’une terrasse ou d’une allée dans un  jardin, les caillebotis en plastique sont les plus conseillés. En plus d’être faciles à placer, ces panneaux font preuve d’une excellente longévité. Peu importe le type de sol, les caillebotis en plastique s’accordent parfaitement. Ils ont également l’avantage d’être faciles à entretenir. La surface peut être nettoyée avec un simple jet d’eau, une éponge ou encore une serpillère. Les caillebotis en plastique possèdent des propriétés antidérapantes afin d’éviter les chutes et risques de glissade. De plus, ils sont résistants à l’humidité. C’est le type de caillebotis préconisé pour ceux qui vivent dans les zones fréquemment touchées par les intempéries.

Les caillebotis en caoutchouc

Les caillebotis en caoutchouc sont également utilisés à l’intérieur tout comme à l’extérieur. En plus d’être résistants, ils sont faciles et simples à entretenir. Ces panneaux en caoutchouc sont disponibles en plusieurs formats et se présentent sous deux différentes formes :

  • Les caillebotis en caoutchouc de plus grosses cavités qui sont identiques aux autres types de caillebotis disponible sur le marché ;
  • Les caillebotis en caoutchouc à petites perforations qui possèdent des propriétés antidérapantes et protègent les personnes à faible mobilité des risques de chutes.

Les caillebotis en bois

Pour un usage extérieur, les caillebotis en bois sont les plus idéals, car ils s’y adaptent parfaitement. Ils ne se décomposent et ne se dégradent pas, quelles que soient les intempéries. Ce type de caillebotis peut être installé aux alentours d’une piscine et se prêter également pour la réalisation d’une terrasse ou encore d’une allée de jardins. Par contre, pour la réalisation des travaux intérieurs de la maison, les caillebotis en bois sont utiles pour la salle d’eau, les sorties de douches ou de baignoires. Composés de différentes lames de bois fixées sur des tasseaux, ils permettent un bon écoulement de l’eau dans la pièce.

Comment faire durer votre salon de jardin ?

Comment faire durer votre salon de jardin ?

Vous cherchez à meubler votre terrasse d’un magnifique salon de jardin ? Oui, mais lequel ? Avant d’acheter quoique ce soit, commencer par vous poser les bonnes questions. Un mobilier extérieur doit plaire tant par son esthétisme et par son prix que par son matériau. Pour être certain(e) de faire le bon choix, suivez ces quelques conseils.

 

Choisissez un mobilier extérieur de qualité

Contrairement à ceux de notre intérieur, les meubles de jardin vont s’user en fonction du temps. Pour faire face aux intempéries, il faut choisir avec soin des matériaux de qualité sans pour autant faire exploser son budget. L’acier et l’aluminium sont parmi les plus résistants. La résine ou le plastique le sont également, surtout si l’on en prend soin. Pour ne pas avoir à changer votre mobilier de jardin chaque année, misez sur un design intemporel. Plutôt qu’un motif dont vous vous lasserez, vous pourriez opter pour une couleur douce et lumineuse. A vous d’y réfléchir.

 

Optez pour des matières adaptées à votre région

Le climat du Pas de Calais n’est pas le même que celui de la région PACA. Ceci est un facteur qui pourra conditionner votre achat de salon de jardin. Le temps chaud et sec peut provoquer des éclats et des fissures du bois et décolore le plastique. Trop d’humidité peut le gondoler et détériorer l’osier, par exemple. Un vent violent peut faire valser votre mobilier d’extérieur et le froid l’abîmera aussi. Ainsi, vous devrez penser votre achat et privilégier les matériaux adéquats. Si vous souhaitez mixer les styles et les matières, votre réflexion devra être d’autant plus pertinente.

 

Protégez votre mobilier en hors saison

L’idéal est d’abriter vos meubles de jardin dans un espace protégé. Pendant cet hivernage, les meubles qui le nécessitent peuvent être enduits d’huile spécifique. Si cela n’est pas fait pour le mobilier en bois, un produit dit « dégriseur » devra être appliqué au printemps. Cela permettra de redonner un aspect neuf à la matière. Abrité ou non, vos meubles devront reposer sous une bâche qui pourra être achetée en même temps que le salon. En effet, elle va de pair avec ce genre d’acquisition. Avant de protéger votre mobilier, pensez à le nettoyer et à le surélever. Ceci évitera qu’il ne subisse les dégâts d’une éventuelle inondation.

 

Prenez soin de nettoyer vos meubles

Les matériaux vivent et se détériorent. S’ils sont plus ternes après un mauvais temps ou jaunâtres sous le soleil, ne les considérez pas comme foutus ! Un simple jet d’eau à haute pression ou du savon de Marseille peuvent faire de vrais miracles. Pour des tables ou des sièges en résine, en teck ou en bois, frotter avec une éponge. Pour la rouille présente sur le métal, un oignon coupé ou un papier de verre peuvent suffire. L’eau savonneuse fait des prouesses sur l’aluminium et le rotin. Et pour le plastique jauni, vous pouvez utiliser du bicarbonate de soude. Ces produits bon marché sont efficaces surtout si l’on réalise le nettoyage régulièrement.

Ainsi, vous avez les clés pour opter pour le salon de jardin idéal. N’oubliez pas de prendre en compte le nombres de personnes à la maison, les dimensions de la terrasse et le style que vous souhaitez lui donner.

Les terrains sont des biens dont la valeur ne cesse d’augmenter avec le temps.

Par ailleurs, on remarquera que les terrains les plus vendus sont de plus en plus petits, et pourtant beaucoup plus chers. Pour une raison simple, ces terrains sont bien valorisés. Différents critères sont mis en jeu pour donner de la valeur à un terrain. Quels éléments sont donc à considérer pour cela ? Quels pourraient être les travaux à réaliser afin de rendre votre bien plus attractif lors de sa mise en vente ?

Les éléments importants pour valoriser un terrain

Un terrain prêt à bâtir

Il est important que les futurs acquéreurs puissent déjà avoir en tête le projet qu’ils souhaitent réaliser à la première visualisation du terrain.

Les terrains les plus vendus sont le plus souvent des aires planes, qui ne présentent quasiment pas de dénivellations.

Une proximité accueillante

L’environnement du terrain joue aussi un rôle important. Il faut que les alentours soient accueillants. En d’autres termes, les possibles acheteurs doivent se sentir à l’aise dans une ambiance harmonieuse et paisible. Ils sont de plus en plus nombreux à chercher de tels critères. En effet, les particuliers recherchent désormais un endroit calme proposant un paysage de verdure. Si le propriétaire souhaite vendre à des promoteurs, la démarche reste la même. Ces derniers envisagent de faire plus de travaux que les particuliers sur le terrain. Mais l’environnement est un critère important dans leurs projets sur lequel ils n’interviennent pas automatiquement.

La viabilité du terrain

Un terrain viabilisé se vend plus rapidement et plus facilement car il attire beaucoup plus les acheteurs en leur garantissant le minimum de travaux avant la construction. Ainsi la viabilisation d’un terrain signifie : raccorder le terrain aux différents réseaux publics. Il peut s’agir des conduites de gaz et d’eau, les réseaux Internet, les diverses canalisations et raccordement à l’égout. Ces travaux peuvent représenter des charges qui pourraient décourager les futurs acquéreurs s’ils doivent encore s’en occuper avant la construction envisagée.

Un terrain légal

Un terrain ne peut être mis en vente et encore moins être constructible s’il n’est pas légalement régularisé auprès des enregistrements fonciers.  

Le bien en question doit être accompagné d’un acte de titre foncier attestant le droit de propriété du vendeur. 

 Les travaux à faire pour valoriser un terrain

Les travaux à réaliser dépendent notamment du terrain et de son environnement. Toutefois, il existe quelques travaux qui doivent impérativement se faire, quelle que soit la qualité de ces deux points.

Les travaux communs

Vous trouverez sûrement ces travaux insignifiants, pourtant ils peuvent influencer la vente de votre bien. Il s’agit notamment des petits travaux tels que : le débroussaillage, le ramassage des déchets aux alentours et sur le terrain, la tonte de la pelouse… L’idée est de rendre le terrain le plus net possible pour que les acheteurs puissent apprécier le terrain et son potentiel. Il est aussi nécessaire d’essayer au mieux de rendre rectangulaire la forme du terrain, car en effet les terrains rectangulaires se vendent plus rapidement que les autres.

Vous pouvez parfaitement prendre en charge la réalisation des travaux.

Aménagement d’un terrain en pente

Les terrains pentus ou avec une légère inclinaison se vendent plus difficilement. L’unique option pour leur donner de la valeur est de faire un terrassement du terrain. Le but est de pouvoir augmenter la surface bâtissable à son maximum. Ces travaux sont généralement réalisés par des professionnels. Mais certaines personnes préfèrent entreprendre ces travaux à elles seules. Ceci est possible si elles disposent du matériel nécessaire pour mener à bien le projet. Les travaux consistent ainsi à faire soit un surélèvement de sol, un accompagnement de pente ou un encastrement dans le sol. 

Aménagement d’un espace vert

Les espaces verts sont des éléments importants qui peuvent séduire les acheteurs. Pensez ainsi à planter des arbres autour de la propriété en guise de clôture verte. Vous pouvez aussi cultiver des plantes fructifères ou pourquoi pas, créer un potager pour montrer à l’acquéreur la qualité du sol. Choisissez toutefois des plantes faciles à cultiver et qui ne nécessitent pas beaucoup d’entretien.

Aménager des coins de détente

Vaste ou étroite, quelle que soit la superficie du terrain, il est préférable de ne pas le laisser vide. Il sera plus attrayant avec un cadre décoré comme un petit jardin fleuri accessoirisé avec des mobiliers de jardin.

Clôturer la propriété

Une astuce infaillible pour valoriser les terrains c’est de les sécuriser avec une clôture. Vous pouvez installer des clôtures végétales, ou des haies de briques ou pierres naturelles.

Mettre des acheminements

Veillez à ce que les accès soient facilement accessibles. Vous pouvez créer des allées pour relier les différentes parties de la propriété.

Conclusion

Le prix peut ne pas être un obstacle à la vente d’un terrain si celui-ci est bien valorisé. Certains travaux sont nécessaires si d’autres peuvent être des alternatives. Demandez l’aide d’un professionnel pour estimer votre propriété et connaître les éventuels travaux à faire pour rendre votre terrain plus attractif. Proposer son bien à des promoteurs peut aussi être une solution puisqu’ils sont prêts à réaliser plus de travaux que les particuliers. Ainsi, les propriétaires n’ont pas besoin d’investir dans de longs travaux avant la vente.

 

1H | VISITE CONSEIL À DOMICILE

• Rencontre avec le coach à domicile
• Validation de la faisabilité de mes projets
• Planifier & budgétiser mes travaux
• Liste d’outillages et de matériaux (30 minutes supplémentaire offerte)
• 50% de crédit d’impôt

 78€ soit 39€

après réduction d’impôts

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

L’automatisation des volets roulants présente divers atouts considérables. Elle permet d’améliorer le confort phonique et thermique, de réaliser une belle économie sur les dépenses énergétiques et d’optimiser la sécurité contre les éventuelles effractions.

Rappelons que les volets peuvent être installés sur les portes-fenêtres, les fenêtres, les toits et les vérandas. Une belle manière d’améliorer le confort de vie dans l’habitat. À l’heure actuelle, il existe plusieurs moyens d’automatiser les volets roulants. La plupart de ces solutions requièrent l’utilisation de la domotique. En vue de vous éclaircir sur l’automatisation des volets roulants, nous vous présentons dans cet article tout ce que vous devez savoir sur le sujet.

Automatisation de volets roulants : laquelle choisir ?

Parmi les différentes techniques d’automatisation de volets roulants, nous vous conseillons de bien sélectionner la solution compatible avec vos besoins pour un résultat optimal.

Un professionnel pour automatiser les volets roulants

L’automatisation de volets roulants requiert une maîtrise en télécommunication et en informatique. D’où l’intérêt de recourir au service d’un professionnel afin de bénéficier d’une installation de volets roulants sur mesure et des programmations requises. Quel que soit votre projet, des sites dédiés comme www.artisanstores.fr vous permettent d’entrer en contact avec des experts.

Un expert en automatisation de volets roulants peut vous conseiller sur le mode d’automatisation adapté à vos ouvertures et à votre budget. Outre la pose du système de fermeture, il prend en main également les programmations nécessaires pour vous assurer une utilisation optimale.

volets à moteur

Les différents modes d’automatisations de volets roulants

Il est possible de piloter les volets roulants via votre smartphone. Cependant, ce mode d’automatisation nécessite une box domotique à connecter sur internet. Votre professionnel se charge d’effectuer tous les réglages requis. L’installation terminée, vous pourrez commander vos volets roulants depuis votre smartphone à tout moment et en tous lieux.

Pour automatiser le système d’ouverture et de fermeture de vos volets roulants, vous pouvez aussi miser sur l’automatisme préprogrammé. Tout comme le précédent, il requiert l’utilisation d’une box domotique. Pour ce faire, le module doit être branché au boîtier de commandes de chacun de vos volets. Les paramétrages se feront ensuite pour faciliter son pilotage.

En l’absence de connexion internet, la commande par GSM se trouve être la meilleure option pour les volets à distance. Cette solution est parfaite dans le cas où il y a plusieurs utilisateurs. Pour ce faire, le numéro de téléphone de chaque utilisateur doit être enregistré dans la commande GSM. Pour piloter les volets à distance, il n’aura qu’à insérer le numéro de la carte SIM de sa télécommande.

Les volets roulants : qu’en est-il des avantages ?

Contrairement aux volets battants, l’installation des volets roulants est plus avantageuse sur différents points.

Une grande praticité d’utilisation

Simples et durables, les volets roulants offrent un excellent rapport qualité/prix permettant aux professionnels comme aux particuliers d’en équiper toutes les ouvertures. Pratiques et efficaces, ils sont actionnables depuis votre intérieur, via un interrupteur mural ou à distance, grâce à une motorisation électrique.

Les volets roulants permettent de régler l’obscurité dans la maison. Fermés, ils ne laissent aucune lumière s’infiltrer dans votre pièce. Certains modèles sont équipés de lames orientables. Ils vous permettent de laisser vos volets entrouverts afin de laisser passer la lumière extérieure et l’air dans votre habitat tout en préservant votre intimité et votre sécurité. En plus de s’adapter à la majorité des projets, les volets roulants s’adaptent également à tous les goûts. La preuve, ils se proposent dans de nombreux matériaux, dont le bois, le PVC ou encore l’aluminium.

Volets roulants : une isolation et protection optimale

Pour optimiser l’isolation phonique et thermique de votre maison, investissez dans des volets roulants. Ces équipements s’adaptent naturellement à la forme de vos fenêtres. En mode fermé, ils amortissent les bruits et améliorent l’isolation de votre intérieur en créant une couche d’air entre le tablier et les fenêtres.

Les volets roulants permettent de renforcer la sécurité de votre habitation et constituent un obstacle supplémentaire à franchir pour les intrus. Une manière simple et efficace pour tenir le cambrioleur à l’extérieur de votre maison. En effet, la tentative de cambriolage dure environ 5 minutes en moyenne. Ce temps passé, le malfaiteur a tendance à abandonner son projet. Pour une sécurité maximale, misez sur les volets roulants munis d’une serrure à clé, d’attaches rigides ou de verrous manuels.

volets motorisés

Volets roulants motorisés : qu’en est-il de l’installation ?

Pour automatiser vos volets roulants, vous pouvez choisir de transformer vos volets roulants manuels en des modèles électriques. On vous en dit plus.

La motorisation d’un volet roulant manuel

Les volets roulants fonctionnent par enroulement et déroulement du tablier sur un axe ou un tube d’enroulement. Pour motoriser un volet roulant manuel, aucune modification ne sera apportée à sa configuration. Le changement se trouve au niveau de l’axe d’enroulement qui sera remplacé par un axe spécifique équipé d’un moteur tubulaire.

La motorisation des volets roulants manuels nécessite un kit adapté à cet effet. Sur le marché, deux options s’offrent à vous. Primo, les kits munis d’un moteur filaire permettent de commander les volets via un interrupteur. Secundo, les kits sans fil doté d’un moteur radiocommandé. Ils vous permettent de commander plusieurs volets à la fois. Il est à noter que le choix du kit doit se faire en fonction des dimensions de vos volets et leurs poids. Ces informations vont vous aider à sélectionner l’article le mieux adapté à votre projet.

La motorisation d’un volet roulant manuel existant

À sangle, à tirage ou à manivelle, la motorisation d’un volet roulant manuel déjà existant est tout à fait réalisable. Les démarches sont simples mais nécessitent une expertise et de l’expérience pour assurer la durabilité et la praticité des volets. C’est pourquoi nous recommandons toujours de confier ce type de projet à un professionnel.

La motorisation de volets roulants manuels débute par le démontage et le nettoyage du coffre de chaque volet après avoir pris soin de couper l’alimentation électrique de l’habitat. Viennent ensuite la pose des câblages et le déroulement du volet, le dégagement des pattes d’attache et le remplacement du tube d’enroulement.

Ces étapes effectuées, il faut procéder au branchement des câbles à l’alimentation électrique de la maison et attacher les sangles. La motorisation des volets roulants manuels s’achève, en principe, par les réglages des butées et des fins de courses ainsi que la programmation de la télécommande.