Reparons

Le gaspillage représente un problème planétaire qui coûte cher aux consommateurs et à l’environnement. Il est causé par de nombreux facteurs comme la négligence et la surconsommation. Cette pratique alimente la pollution à travers la création de déchets et représente une perte importante d’argent. Elle touche différents domaines et nécessite l’implication de tous pour venir à son terme. Souhaitez-vous apporter votre contribution ? Arrêtez de gaspiller et réparez.

Limiter le gaspillage en optant pour la réparation des appareils d’entretien du jardin

Pour prendre soin des plantes de votre jardin et mettre en valeur votre espace extérieur, vous aurez besoin des équipements de jardinage indispensables. En fonction des plantes qui composent votre espace vert, il peut s’agir des appareils de motoculture tels que la tondeuse à gazon, le tracteur tondeuse, la tronçonneuse ou encore un motoculteur. Lorsque ceux-ci sont défectueux, ne les jetez surtout pas. Réparez-les.

Comment réparer les outils d’entretien de jardin ?

Il est tout à fait possible de réparer ses outils d’entretien soi-même. Il vous suffit de vous renseigner sur la panne pour identifier les pièces endommagées. Vous devrez ensuite vous tourner vers un vendeur de pièces détachées d’appareils de motoculture pour acquérir celles dont vous avez besoin ainsi que les outils de bricolage nécessaires à la réfection.

Vous trouverez assurément chez un spécialiste, toutes les pièces de moteur (Bouchon de réservoir, carburateur…), de coupe (lame, embrayage de lame, chaîne…), d’électricité (batterie, bougie, démarreur…), de filtration (filtre à air, à essence, à huile) et bien d’autres encore. Pour vous aider dans votre recherche, obtenez plus d’informations sur expert-motoculture.fr, un professionnel des pièces détachées de motoculture.

Notez toutefois que suivre les tutoriels ou regarder les vidéos sur la réparation de votre accessoire représente l’un des meilleurs moyens d’effectuer cette opération étape par étape. Si vous ne disposez pas du temps nécessaire, vous pouvez solliciter un professionnel pour la restauration de vos appareils de motoculture comme la débroussailleuse et la motobineuse.

Ce principe s’applique également aux appareils électroménagers : lave-vaisselle, four, nettoyeur vapeur, lave-linges, micro-ondes… L’on estime à 50 millions de tonnes, les déchets électroniques. 50% de ceux-ci, soit 25 millions, proviendraient des appareils électroménagers. De plus, la quantité des Déchets d’Équipements électriques et électroniques (DEEE) provenant des ménages est estimée entre 16 et 50 kg par habitant et par an. Pour pallier à cette situation, arrêtez le gâchis en réparant vos équipements défectueux ou abîmés plutôt que de les jeter.

réparation outils d'entretien jardin

Pourquoi réparer vos équipements de jardinage ?

Comme tout appareil, vos accessoires d’entretien d’espace vert peuvent tomber en panne à cause d’un accident, d’une utilisation intensive ou du dysfonctionnement d’une pièce. Dans ce cas, faut-il changer son matériel ? C’est malheureusement ce que font la plupart des utilisateurs. Pourtant, la réparation représente la meilleure chose à faire face à la survenance d’une panne de vos équipements de jardinage.

Il est en effet plus économique de réaliser une réfection que d’acheter un nouvel appareil. Abandonner votre matériel défectueux est une manière de gaspiller son réel potentiel. De plus, cet acte participe à augmenter les déchets et accroît par conséquent votre empreinte environnementale négative. Remplacer votre outil au moindre problème sans essayer de le réparer est une manière d’alimenter la surconsommation. Privilégiez donc la réfection au remplacement de vos équipements dysfonctionnels.

Arrêter le gaspillage en faisant attention à son alimentation

L’alimentation représente un important poste de gaspillage à travers le monde. Elle démarre dans les grandes distributions qui sont à elles seules responsables de 14% du gaspillage alimentaire, pour s’accentuer dans les ménages.

Pourquoi limiter le gaspillage alimentaire ?

931 millions de tonnes de nourriture sont gaspillées chaque année dans le monde. En France, c’est environ 10 millions de tonnes d’aliments consommables qui sont jetées. On retrouve dans les ordures ménagères, une quantité de nourriture encore emballée estimée à 7kg/hab par an.

Ces chiffres alarmants traduisent les mauvaises pratiques des ménages quant à la gestion des aliments qu’ils achètent. Non seulement la nourriture gaspillée est de l’argent jeté par la fenêtre, elle exprime également une mauvaise gestion de ces denrées produites grâce à l’exploitation des ressources naturelles. De même, la nourriture jetée participe à accroître les déchets et traduit une mauvaise valorisation du travail laborieux des agriculteurs.

Comment arrêter le gaspillage alimentaire ?

Bien que des mesures aient été prises et des lois votées pour limiter le gaspillage, les résultats peinent à être effectifs. La meilleure manière pour vous de contribuer à améliorer les choses consiste à limiter au maximum le gaspillage alimentaire dans votre ménage. Pour ce faire, n’achetez que les produits dont vous avez réellement besoin dans les quantités adaptées. Établir les menus de la semaine et vous en inspirer pour faire la liste des courses à effectuer peut vous aider à mieux consommer.

Assurez-vous d’utiliser tous produits achetés. Lorsque vous ne finissez pas vos repas, veillez à les revaloriser pour les consommer. Vous pouvez également les conserver à la bonne température et veiller à les utiliser dans le respect du temps de conservation. Pour éviter qu’il y ait des restes, préparez uniquement la quantité de nourriture suffisante. Prêtez également attention à la date de péremption des produits alimentaires.

Si ceux-ci portent la mention « à consommer jusqu’au », il s’agit de la DLC (date limite de consommation). Dans ce cas, toute consommation après cette date peut présenter des risques pour la santé. Si en revanche vous lisez « À consommer de préférence avant le » ou DDM (Date de durabilité minimale), cela veut dire que vous pouvez consommer le produit après la date mentionnée sans risque. Cependant, le goût, l’odeur ou encore la couleur de l’aliment peuvent changer.

gaspillage alimentaire

Arrêter le gaspillage à travers le choix responsable de ses vêtements

Le gaspillage touche également le secteur de l’habillement. Et pour cause, l’industrie textile crée un engouement autour de la mode et incite à l’hyperconsommation saison après saison. Cela se traduit notamment par le développement du fast-fashion qui se caractérise par le renouvellement mensuel, voire hebdomadaire, des collections de vêtements au sein des marques.

Gaspillage vestimentaire : pourquoi le limiter ?

Au rythme effréné de la mode rapide, l’industrie de la mode devient une source de problèmes. Les habits du fast-fashion sont produits en masse et offerts à des prix compétitifs. Cela s’explique notamment par la surexploitation des travailleurs (11 h de temps de travail dans certains pays) dans les ateliers de misère comme le témoigne l’effondrement du Rana Plaza au Bangladesh. De plus, les prix bas sont synonymes de main-d’œuvre à rabais (2 euros par jour dans certains pays).

Outre cette situation, la plupart des marques et prêts-à-porter détruisent leurs invendus. Il est question de plusieurs centaines de milliers de tonnes de vêtements. Cependant, le pire vient des consommateurs. Ce sont eux qui alimentent le gaspillage vestimentaire en cherchant à être à tout prix à la mode. L’on estime à 4 millions de tonnes, la quantité d’habits jetés par les Européens chaque année. Ce qui l’explique en partie, c’est la mauvaise qualité des textiles du fast-fashion.

La production d’un kilogramme de vêtements nécessite 20 000 litres (fibres végétales, élevage des animaux…) tandis que certains habits de la mode rapide sont réalisés à base de ressources non renouvelables. C’est le cas des tenues en polyester qui sont produites à base de pétrole.

Comment arrêter de gaspiller ses vêtements ?

Au regard de l’impact environnemental du gaspillage vestimentaire, il est important que chaque personne prenne conscience de l’enjeu que cela représente. Le prix à payer pour être à la mode revient très cher pour la planète. Alors, que faire pour limiter ce gâchis ? Pour commencer, achetez des habits uniquement pour satisfaire un réel besoin et non pour simplement vous faire plaisir ou pour être à la mode. Vous devez également veiller à acheter uniquement des tenues d’excellente qualité afin de vous assurer de leur bonne durabilité. Cela vaut en effet la peine d’investir une somme d’argent raisonnable dans un vêtement de bonne qualité et d’en profiter plusieurs années.

L’un des meilleurs moyens de réparer un tant soit peu les dégâts du fast-fashion et de limiter le gaspillage vestimentaire consiste à se mettre à la mode éthique. Celle-ci promeut une consommation responsable qui répond véritablement à un réel besoin. Elle vise la qualité plutôt que la quantité.

De plus, les vêtements de la mode éthique sont confectionnés avec des matériaux respectueux de l’environnement et de la peau des utilisateurs. Ils visent le confort et offrent une bonne durabilité de manière à rentabiliser votre investissement. Ils sont notamment vendus à des prix justes permettant de valoriser le travail des artisans et de les payer à leur juste valeur.

D’autres moyens d’éviter le gaspillage vestimentaire

Un autre moyen d’éviter le gâchis consiste à donner vos anciens habits aux personnes qui en ont besoin ou à des associations œuvrant dans le social. Vous leur offrez ainsi une seconde vie et rendez service à l’humanité ainsi qu’à l’environnement. D’autre part, si vous ne souhaitez pas faire don de vos vêtements qui ne vous vont plus ou qui ne sont plus à votre goût, vous pouvez essayer de les revendre en friperie sur les sites internet spécialisés. Sachez toutefois qu’il est possible de redonner du style à ces tenues en les personnalisant au goût du jour. Il vous suffit de suivre des tutoriels DIY et de mettre en pratique les astuces données.

gaspillage vestimentaire

Éviter le gaspillage : quelques conseils et astuces pratiques

Pour éviter de gaspiller, revoyez votre consommation et rendez-la plus responsable et plus optimale. Gardez à l’esprit que vous devez éviter à tout prix la surconsommation dans tous les domaines. Pour ce faire, achetez uniquement pour satisfaire un réel besoin. C’est le meilleur moyen de vous assurer d’utiliser vos produits et d’arrêter le gâchis.

Lorsque les appareils que vous utilisez tombent en panne, privilégiez leur réparation à leur remplacement. Cela vous permet de leur donner une seconde vie. S’ils sont hors d’usage, essayez de les donner aux structures qui se chargent de leur recyclage. Cela permet de réduire leur empreinte environnementale. En prenant en compte ces conseils, vous pourrez arrêter le gâchis, réparer, mieux gérer vos finances et prendre soin de l’environnement.

Rénovation globale : quels sont les avantages ?

D’après l’Ademe, il existe 17 % de passoires thermiques en France, ce qui équivaut 4,8 millions de logements qui disposent d’une étiquette énergétique F ou G. Ces résidences sont énergivores et l’État français se préoccupe beaucoup de leur situation. La transition énergétique est ainsi au cœur de l’actualité avec l’appui du gouvernement qui encourage fortement cette démarche. On parle alors de rénovation globale qui consiste à effectuer un ensemble de travaux afin d’améliorer les performances énergétiques d’un logement. Quels sont ses avantages ? Découvrez-les dans cet article.

Rénovation globale : les avantages d’un chantier unique

Dans le cadre de la rénovation globale thermique, tous les travaux de rénovation énergétique nécessaires sont réalisés en une seule fois. Les points à prendre en compte sont nombreux, sans compter le respect de l’architecture du bâtiment. Face à cela, il est important d’assurer une bonne coordination entre les différents artisans. Cela est également valable pour l’étanchéité du bâtiment après travaux. Celle-ci est en effet essentielle pour obtenir d’excellentes performances thermiques.

Par ailleurs, la réalisation des travaux à minima avec un investissement de départ limité constitue un risque. On essaie le plus souvent de limiter les dépenses en réduisant les efforts d’isolation sur un ou plusieurs postes. La réduction de l’épaisseur d’un isolant est d’ailleurs un parfait exemple. Au final, vous dépensez beaucoup plus d’argent qu’en réalisant les travaux directement au niveau correct de performance. Il faudra donc payer plusieurs interventions pour se retrouver avec une mauvaise isolation ou une décoration à refaire.

Pour réussir votre rénovation globale, n’hésitez pas à faire appel à des experts comme www.hellio.com qui proposent un large panel de solutions. Ceux-ci vous accompagnent dans votre projet de rénovation globale afin d’améliorer considérablement votre quotidien. Ceci vous permet de réduire votre consommation énergétique et de miser sur des énergies renouvelables. Votre logement devient alors plus confortable, plus économe et mieux valorisé.

renovation avantages globale quels sont

Des économies non négligeables grâce à la rénovation globale

La réalisation de travaux d’amélioration énergétique vous permet de faire des économies sur les charges de chauffage de votre habitation. De plus, cette rénovation globale est un moyen de limiter l’impact budgétaire des futures hausses des tarifs énergétiques. De nombreuses aides financières sont mises à la disposition des propriétaires afin de faciliter la réalisation des travaux. Plus vous êtes ambitieux, plus le montant des aides sera important. Celles-ci vous permettent de dépenser moins pour les travaux.

La prime “Coup de pouce Rénovation”

Lancée en 2020, cette prime permet de garantir un accompagnement aux projets de rénovation globale. Tous les propriétaires qui possèdent un logement construit depuis plus de 2 ans y sont éligibles. Toutefois, la condition est d’effectuer un bouquet de travaux. Ceux-ci doivent permettre un gain de 55 % au moins de consommation annuelle en énergies primaires, dans une maison individuelle. Pour les maisons collectives, ce gain doit être de 35 %.

Le programme “Habiter Mieux Sérénité”

Il s’agit d’une aide qui s’adresse aux ménages dotés de revenus modestes et aux travaux permettant de gagner au moins 35 % en énergie. Elle est plafonnée à 15 000 euros avec un financement de la moitié du coût du projet pour les ménages très modestes. Pour les ménages modestes, ce financement est limité à 10 500 euros au maximum, soit 35 %.

MaPrimeRénov’

MaPrimeRénov’ est une aide financière destinée aux ménages à revenus intermédiaires et supérieurs. Elle comprend deux options : un forfait de 7000 euros au maximum et un forfait de 3500 euros.

Un patrimoine rénové valorisé

La rénovation globale énergétique vous permet également de mieux valoriser votre maison. En effet, une maison bien rénovée devient confortable et agréable à vivre. Elle se caractérise dès lors par d’énormes gains de confort thermique et acoustique. C’est aussi une occasion pour améliorer son esthétique.

D’autre part, les données des statistiques de ventes immobilières démontrent qu’un logement bien isolé présente une valeur immobilière plus importante. Par exemple, une maison ayant une classe énergétique A ou B voit sa valeur majorée de 15 à 20 % par rapport au même bien en classe D.

Des travaux conformes à la réglementation en vigueur

Grâce à la rénovation globale, vous n’aurez plus de souci avec les nombreuses contraintes réglementaires. Il existe en effet un décret qui rend obligatoires les travaux d’amélioration énergétique à l’occasion de certaines interventions sur le bâti (travaux embarqués). La rénovation thermique globale vous permet ainsi d’être plus tranquille quant à la conformité de votre logement.

La rénovation globale est un moyen d’optimiser le confort thermique et acoustique de votre logement. Elle vous offre de nombreux avantages esthétiques, énergétiques, mais aussi financiers. Pour des travaux réussis, faites appel à un professionnel dans le domaine.

Concevoir un home studio

Les home studios sont de plus en plus populaires.

Les home studios sont de plus en plus populaires. À la suite de l’épidémie de coronavirus, de nombreux interprètes, ingénieurs du son et musiciens prennent la décision de construire leur propre studio à domicile où ils peuvent continuer à travailler. Cependant, pour transformer une pièce en studio, nous devons prendre en compte de nombreux facteurs importants. Nous avons demandé à Perfect Acoustic de nous aider sur ce sujet https://perfectacoustic.fr/
Bien sûr, le premier et le plus important aspect est l’emplacement où nous voulons concevoir le studio. Il peut s’agir d’une pièce de notre propre maison ou d’un garage, d’un atelier ou d’un débarras inutilisé. Dans le cas d’un studio, le matériau des murs et les meubles utilisés pour décorer la pièce du studio importent également. Peut-être avons-nous tous expérimenté l’écho de la parole ou de la musique dans une pièce complètement vide et nue, donc si nous voulons créer un home studio qui fonctionne vraiment bien, la première étape et la plus importante devrait être d’améliorer et de gérer l’acoustique de la pièce. ! Pour ce faire, il est recommandé de rechercher des spécialistes de l’acoustique, qui effectuent généralement une mesure acoustique à l’avance à l’aide de programmes informatiques afin qu’ils puissent déterminer exactement où, quoi et combien de produits de panneaux acoustiques sont nécessaires.

L’acoustique est très importante !

Il est également nécessaire de placer des éléments acoustiques absorbants et diffuseurs sur les murs et le plafond, car l’absorption acoustique et l’atténuation des basses seules ne suffisent pas pour créer un son parfait. Une acoustique équilibrée et harmonieuse nécessite également une gestion idéale des sons réfléchis, aidée par des diffuseurs. Il est également important d’impliquer des professionnels de l’acoustique dans la gestion du studio, car cela évitera le cas d’une sur-atténuation.
Si le studio est entouré de murs de verre ou s’il y a beaucoup de surfaces vitrées, appliquez des rideaux acoustiques absorbants épais devant les surfaces de verre. Non seulement ils améliorent l’acoustique, mais ils atténuent également les bruits extérieurs, garantissant que la qualité d’un enregistrement sonore ou d’un mixage, par exemple, est parfaite.
Les surfaces au sol ne doivent pas non plus être oubliées, car les grandes surfaces lisses et dures comme les parquets ou les carreaux, ou même le linoléum, réfléchissent les sons, créant ainsi des échos. La solution à ce problème réside dans les tapis anti-bruit, qui sont épais et densément tissés et peuvent absorber plusieurs décibels de son.
Nous pouvons même placer des meubles rembourrés, des chaises ou des canapés dans notre studio. Non seulement ces meubles jouent un rôle dans l’ameublement et le design de la maison, mais ils sont également capables d’absorber tous les sons, sinon dans la même mesure que les produits conçus spécifiquement à des fins acoustiques.
Si une pièce à haut plafond est convertie en studio, des panneaux de plafond doivent également être placés au plafond, qui absorbent également les sons ascendants et évitent ainsi les interférences désagréables et les ondes stationnaires, qui dégradent également la qualité des matériaux sonores.
C’est une idée fausse que les boîtes à œufs bon marché, ou les panneaux muraux en mousse de polystyrène seront efficaces pour traiter l’acoustique, car ces matériaux ont une structure cellulaire, ils n’absorbent donc que les aigus, ils ne peuvent rien faire avec les sons graves, donc notre principal problème reste le même et nous pouvons même rendre le son de studio encore pire avec ces produits de mauvaise qualité. Si vous avez réussi à rendre notre studio acoustiquement idéal, vous devriez également vous procurer l’équipement et les accessoires.

Audio, technologie hi-fi

Un ordinateur ou un ordinateur portable est essentiel pour le travail en studio, donc bien sûr la chose la plus importante est d’avoir un ordinateur portable ou un ordinateur pour le bon travail en studio, avec la bonne qualité de carte son nécessaire pour un traitement sonore parfait, de préférence des entrées microphone et niveau ligne plus d’écrans d’ordinateur. Les haut-parleurs de contrôle et le microphone sont une partie essentielle d’un studio. Une grande attention doit être accordée au placement idéal des haut-parleurs, et les professionnels de l’acoustique peuvent également vous aider. Il est conseillé de placer les enceintes à hauteur de tête, à égale distance les unes des autres et de la position d’écoute. Nous aurons besoin d’un casque, et même d’un contrôleur, d’un clavier midi et d’une console de mixage de musique si quelqu’un en a besoin pour travailler.
Résumé
Pour concevoir un studio qui fonctionne vraiment bien, assurez-vous d’avoir le bon équipement et les bonnes installations, et portez également une attention particulière à la gestion acoustique de votre studio !

Comment bien sécuriser le périmètre de sa maison

En 2021, les enjeux de la question de la sécurité domestique sont toujours bien présents. Alors que le nombre de cambriolages de maison est en augmentation avec les départs en vacances, on se demande comment il est possible de sécuriser davantage l’accès à son domicile notamment au niveau de la clôture et du portail. Aujourd’hui, les fabricants et les revendeurs proposent des équipements toujours plus performants.

Ne pas négliger le choix du portail

Le portail est un élément important pour la sécurité d’une maison. Il se compose généralement d’un portail d’accès pour les piétons et d’un portail d’accès pour les voitures. Il existe différentes formes de portails pour l’entrée des véhicules. D’abord, les portails coulissants, les plus modernes et les plus pratiques, car ils glissent vers le côté et ne nécessitent pas de débattement contrairement aux portails battants. En effet, ce dernier est constitué d’une ou deux portes qui s’ouvriront vers l’avant ou vers l’arrière. Le choix des matériaux est également très important pour la solidité, la longévité et la facilité d’entretien (bois, alu, métal, PVC). C’est le cas des portails en alu que l’on trouve sur leportailalu.fr par exemple.

Ni celui de la clôture

Le choix de la clôture dépend aussi de nombreux paramètres en fonction de votre budget, de vos gouts, mais également de vos attentes. Souhaitez-vous protéger votre espace privé des regards indiscrets ? Dans ce cas, une clôture avec des panneaux occultant et hauts est nécessaire. Si vous souhaitez uniquement délimiter l’espace du terrain, une clôture souple, une clôture haute ajourée ou un muret sera suffisant. En revanche, si vos besoins sont tournés vers la sécurité, tournez-vous vers l’offre récente chez les fabricants de portails. Ils vous conseilleront dans un premier temps dans le choix de la hauteur, mais également des matériaux à utiliser. L’aluminium par exemple est un matériau léger, mais résistant. Il offre une bonne résistance au vent et il ne craint pas la corrosion. Résistant aux intempéries, il offre l’avantage également d’être facile à entretenir.

L’intérêt des fonctions connectées pour la sécurité 

Aujourd’hui, ce que les propriétaires de maisons recherchent le plus, ce sont des équipements intelligents, intuitifs et moins énergivores. L’évolution des équipements de sécurité en matière de clôture de la maison en est un bon exemple. Pour le comprendre, il faut revenir aux trois fonctions de la clôture et du portail : 

  • Sécuriser la propriété et éviter les intrusions
  • Protéger la maison des regards indiscrets
  • Délimiter l’espace de sa propriété

À partir de là, les concepteurs n’ont eu de cesse d’améliorer leurs produits. Du portail manuel, on est passé au portail électrique (plus pratique et sécurisant, notamment la nuit). Ensuite, les besoins en matière de sécurité et de respect de l’intimité ont progressivement amené la sortie sur le marché des interphones, des visiophones, des alarmes et des systèmes de vidéosurveillance. Actuellement, ce qui est de plus en plus recherché, ce sont les portails avec des fonctionnalités connectées. Ils peuvent être verrouillés ou actionnés à distance depuis son smartphone. Ils peuvent aussi se connecter à d’autres équipements connectés comme les alarmes, les ouvertures ou encore au système de vidéosurveillance de la maison.