Concevoir un home studio

Les home studios sont de plus en plus populaires.

Les home studios sont de plus en plus populaires. À la suite de l’épidémie de coronavirus, de nombreux interprètes, ingénieurs du son et musiciens prennent la décision de construire leur propre studio à domicile où ils peuvent continuer à travailler. Cependant, pour transformer une pièce en studio, nous devons prendre en compte de nombreux facteurs importants. Nous avons demandé à Perfect Acoustic de nous aider sur ce sujet https://perfectacoustic.fr/
Bien sûr, le premier et le plus important aspect est l’emplacement où nous voulons concevoir le studio. Il peut s’agir d’une pièce de notre propre maison ou d’un garage, d’un atelier ou d’un débarras inutilisé. Dans le cas d’un studio, le matériau des murs et les meubles utilisés pour décorer la pièce du studio importent également. Peut-être avons-nous tous expérimenté l’écho de la parole ou de la musique dans une pièce complètement vide et nue, donc si nous voulons créer un home studio qui fonctionne vraiment bien, la première étape et la plus importante devrait être d’améliorer et de gérer l’acoustique de la pièce. ! Pour ce faire, il est recommandé de rechercher des spécialistes de l’acoustique, qui effectuent généralement une mesure acoustique à l’avance à l’aide de programmes informatiques afin qu’ils puissent déterminer exactement où, quoi et combien de produits de panneaux acoustiques sont nécessaires.

L’acoustique est très importante !

Il est également nécessaire de placer des éléments acoustiques absorbants et diffuseurs sur les murs et le plafond, car l’absorption acoustique et l’atténuation des basses seules ne suffisent pas pour créer un son parfait. Une acoustique équilibrée et harmonieuse nécessite également une gestion idéale des sons réfléchis, aidée par des diffuseurs. Il est également important d’impliquer des professionnels de l’acoustique dans la gestion du studio, car cela évitera le cas d’une sur-atténuation.
Si le studio est entouré de murs de verre ou s’il y a beaucoup de surfaces vitrées, appliquez des rideaux acoustiques absorbants épais devant les surfaces de verre. Non seulement ils améliorent l’acoustique, mais ils atténuent également les bruits extérieurs, garantissant que la qualité d’un enregistrement sonore ou d’un mixage, par exemple, est parfaite.
Les surfaces au sol ne doivent pas non plus être oubliées, car les grandes surfaces lisses et dures comme les parquets ou les carreaux, ou même le linoléum, réfléchissent les sons, créant ainsi des échos. La solution à ce problème réside dans les tapis anti-bruit, qui sont épais et densément tissés et peuvent absorber plusieurs décibels de son.
Nous pouvons même placer des meubles rembourrés, des chaises ou des canapés dans notre studio. Non seulement ces meubles jouent un rôle dans l’ameublement et le design de la maison, mais ils sont également capables d’absorber tous les sons, sinon dans la même mesure que les produits conçus spécifiquement à des fins acoustiques.
Si une pièce à haut plafond est convertie en studio, des panneaux de plafond doivent également être placés au plafond, qui absorbent également les sons ascendants et évitent ainsi les interférences désagréables et les ondes stationnaires, qui dégradent également la qualité des matériaux sonores.
C’est une idée fausse que les boîtes à œufs bon marché, ou les panneaux muraux en mousse de polystyrène seront efficaces pour traiter l’acoustique, car ces matériaux ont une structure cellulaire, ils n’absorbent donc que les aigus, ils ne peuvent rien faire avec les sons graves, donc notre principal problème reste le même et nous pouvons même rendre le son de studio encore pire avec ces produits de mauvaise qualité. Si vous avez réussi à rendre notre studio acoustiquement idéal, vous devriez également vous procurer l’équipement et les accessoires.

Audio, technologie hi-fi

Un ordinateur ou un ordinateur portable est essentiel pour le travail en studio, donc bien sûr la chose la plus importante est d’avoir un ordinateur portable ou un ordinateur pour le bon travail en studio, avec la bonne qualité de carte son nécessaire pour un traitement sonore parfait, de préférence des entrées microphone et niveau ligne plus d’écrans d’ordinateur. Les haut-parleurs de contrôle et le microphone sont une partie essentielle d’un studio. Une grande attention doit être accordée au placement idéal des haut-parleurs, et les professionnels de l’acoustique peuvent également vous aider. Il est conseillé de placer les enceintes à hauteur de tête, à égale distance les unes des autres et de la position d’écoute. Nous aurons besoin d’un casque, et même d’un contrôleur, d’un clavier midi et d’une console de mixage de musique si quelqu’un en a besoin pour travailler.
Résumé
Pour concevoir un studio qui fonctionne vraiment bien, assurez-vous d’avoir le bon équipement et les bonnes installations, et portez également une attention particulière à la gestion acoustique de votre studio !

Comment trouver une fuite électrique ?
Comment trouver une fuite électrique

Une fuite électrique n'est pas anodine. Elle peut occasionner des pannes passagères, comme elle peut augmenter votre consommation énergétique. Pour Read more

Pantalon de travail : que considérer pour choisir un modèle de qualité ?
Pantalon de travail : que considérer pour choisir un modèle de qualité ?

Acheter un pantalon adapté à son travail permet de se sentir à son aise durant ses activités. Cependant, il n’est Read more

Comment optimiser l’organisation d’un chantier ?
Comment optimiser l’organisation d’un chantier ?

Au-delà des compétences techniques d’une entreprise BTP, sa bonne organisation détermine son efficacité sur les chantiers. Raison pour laquelle les Read more

Agrandir sa maison : les avantages d’une véranda
Agrandir sa maison : les avantages d’une véranda

Agrandir sa maison : les avantages d’une vérandaVous désirez amplifier l’espace de vie au sein de votre logement ? La véranda peut Read more

Comment trouver une fuite électrique

Une fuite électrique n’est pas anodine. Elle peut occasionner des pannes passagères, comme elle peut augmenter votre consommation énergétique. Pour ne pas avoir à faire face à ces problèmes, il est important que vous puissiez en trouver les causes et les traiter en conséquence. Mais comment détecter l’origine de la fuite en question ?

Les causes d’une fuite électrique

Plusieurs causes peuvent à la longue provoquer une fuite de courant. Une certaine quantité de courant est déviée vers un canal qu’elle ne devrait pas emprunter et se perd vers le sol. La charge baisse alors.

Par ailleurs, ces fuites vident progressivement le condensateur électrique en charge de stabiliser les alimentations électriques. Comme il se vide, il ne peut donc plus ni restituer le courant emmagasiné ni protéger le circuit électrique des baisses et hausses de tension : vous devez donc intervenir dans les plus brefs délais, en vous renseignant par exemple sur www.mon-multimetre.fr concernant les démarches à faire ou les outils à utiliser pour faire face à cette situation. Celle-ci se produit dans différents contextes et il est impératif de trouver d’abord la ou les causes de la fuite.

Multimètre analogique

Les causes de la fuite sont nombreuses disions-nous. Il peut en premier lieu s’agir d’un problème lié à l’absence ou à la défaillance de l’isolation électrique. C’est par exemple le cas si le bois utilisé devient humide, l’humidité étant un élément conducteur. Cela se produit aussi lorsque le caoutchouc qui enrobe le fil conducteur est érodé ou que le plastique a fondu suite à une surtension par exemple. Une installation électrique d’une construction ancienne peut également être responsable d’une fuite.

Pour pouvoir détecter d’où elle provient, vous devez vous servir d’un outil adapté. Le multimètre vous y aidera.

Détection de la fuite électrique à l’aide d’un multimètre

Le multimètre vous permettra de déterminer, dans le cas d’un défaut d’isolement, de la mesure de la perte (qui se dirige généralement dans la terre). Le test sera effectué sous tension pour qu’il soit possible de définir avec exactitude à quel niveau un déséquilibre a lieu. Ce dernier est dû à la fuite, mais aussi au fait que dans une circulation normale du courant électrique, les champs magnétiques se rencontrent et s’annulent entre eux. Mais la fuite interrompt le déplacement de la charge électrique. Grâce au multimètre, vous pourrez voir où la résistance électrique est différente de l’ensemble du circuit.

Le test se déroulera en plusieurs étapes. La pince multimètre utilisée est passée sur l’ensemble du circuit en commençant par celui qui est raccordé au tableau de distribution électrique. Puis les autres sources et les circuits qui y sont rattachés sont testés afin que les pertes secondaires soient testées dans le reste du circuit. Une attention particulière sera portée au niveau des équipements électroniques dotés de filtres. Ceux-ci sont en effet responsables des fuites les plus importantes qui pourraient entrainer des baisses de tension, ou des courts-circuits dont les conséquences pourraient être dramatiques.

Avec un multimètre digital professionnel, le test de défaut d’isolation sera effectué avec un calibrage en ohmmètre qui déterminera s’il y a ou non continuité dans le circuit. Quel que soit le test à entreprendre, vérifier votre appareil est une nécessité. Assurez-vous qu’il n’y a aucune fissure, aucun dommage sur l’ensemble de l’équipement (incluant donc les cordons), et ce pour que vous ne vous fassiez pas électrifier durant votre test. Faites-le ensuite fonctionner pour voir si les piles sont encore chargées ou s’il vous faut les remplacer. Portez des gants isolants.

Nous vous rappelons que vous allez travailler sous tension. Si votre multimètre est fonctionnel, réglez-le sur le V du voltmètre. Vérifiez le sens du courant pour pouvoir tourner le commutateur. N’oubliez pas de vérifier que le calibre de l’appareil est assez élevé pour vous prémunir d’un accident technique ou corporel.

Disjoncteur

Cette vérification est valable que vous soyez en mode voltmètre, ohmmètre ou ampèremètre. Il est important également de travailler sur un sol sec, car rappelons-le l’humidité est conductrice d’électricité, et les risques d’électrisation sont réels, avec des conséquences pouvant même provoquer une invalidité irréversible. Avec votre multimètre, utilisez un vérificateur d’absence de tension respectant les normes strictes CEI 61243-3 ou EN 61243-3 auxquelles il est soumis.

Réparation ou remplacement des équipements défaillants

Lorsque vous habitez dans un vieux bâtiment et que vous constatez que les différents équipements et circuits électriques montrent des signes évidents de vétusté, il est préférable de procéder préalablement à un test de fuite. Cela s’avère nécessaire pour vous éviter tous les problèmes inhérents à une mauvaise isolation, à un fil érodé. Si c’est le cas, nous vous recommandons directement d’entreprendre des travaux de rénovation de la totalité du circuit.

Installation d’un disjoncteur différentiel

Il peut aussi s’avérer nécessaire d’installer un disjoncteur. Il peut s’agir d’un disjoncteur divisionnaire à installer au niveau de chaque circuit et qui est équilibré entre 2 à 32 A. La pose d’un disjoncteur différentiel, le plus souvent recommandé dans le cas d’une fuite électrique, se fera pour les lignes en partance du tableau électrique. Le calibrage est de 10 à 63 A et la sensibilité différentielle de 30 mA. Normalement, un disjoncteur général est installé avant le tableau.

L’installation d’un disjoncteur différentiel offre de nombreux avantages. En effet, le moindre déséquilibre électrique est détecté par cet équipement. Ainsi, il est en mesure de détecter les différences qui se produisent, même si celles-ci sont infimes, entre le neutre et la phase. Dès l’instant où celles-ci sont détectées, le disjoncteur coupe automatiquement le courant. Cela vous protège d’une éventuelle électrisation ou d’un court-circuit dont les conséquences sont parfois désastreuses.

Fuite électrique : précautions à prendre

Lorsque vous recherchez une fuite électrique, surtout ne vous servez pas d’un tournevis testeur. Les informations qu’il délivre ne sont pas forcément justes, et cela est susceptible d’être dangereux autant pour vous que pour votre logement. Si par inadvertance votre doigt entre en contact avec la partie non isolée du tournevis, comme le corps humain est un conducteur électrique, vous risquez de subir une électrisation ou pire, une électrocution.

Si vous n’y connaissez rien en matière d’électricité, ne vous risquez pas à entreprendre cette opération seul. Faites appel aux services d’un professionnel.

Concevoir un home studio
Concevoir un home studio

Les home studios sont de plus en plus populaires.Les home studios sont de plus en plus populaires. À la suite Read more

Pantalon de travail : que considérer pour choisir un modèle de qualité ?
Pantalon de travail : que considérer pour choisir un modèle de qualité ?

Acheter un pantalon adapté à son travail permet de se sentir à son aise durant ses activités. Cependant, il n’est Read more

Comment optimiser l’organisation d’un chantier ?
Comment optimiser l’organisation d’un chantier ?

Au-delà des compétences techniques d’une entreprise BTP, sa bonne organisation détermine son efficacité sur les chantiers. Raison pour laquelle les Read more

Agrandir sa maison : les avantages d’une véranda
Agrandir sa maison : les avantages d’une véranda

Agrandir sa maison : les avantages d’une vérandaVous désirez amplifier l’espace de vie au sein de votre logement ? La véranda peut Read more

Pantalon de travail : que considérer pour choisir un modèle de qualité ?

Acheter un pantalon adapté à son travail permet de se sentir à son aise durant ses activités. Cependant, il n’est pas aisé d’effectuer un choix de qualité, surtout quand on est nocive. Souhaitez-vous connaître les critères à prendre en compte pour déterminer la qualité d’un pantalon de travail ? Le point ici.

Le tissu ayant servi à la fabrication

Pour profiter de son pantalon de travail, il est indispensable de connaître le type de tissu ayant servi à la réalisation. En effet, le tissu est un élément à ne pas négliger si vous envisagez d’utiliser votre vêtement sur le long terme.

Vous pouvez trouver le pantalon de travail de qualité sur ce site. Notez que parmi les tissus utilisés pour la confection des pantalons figurent :

  • Le coton, offrant un confort optimal ;
  • Le polyester, réputé pour sa légèreté ;
  • Le cotonpoly, pour un grand confort ;
  • Le polycoton, offrant confort et durabilité.

Par ailleurs, il est important de faire savoir que certains pantalons de travail sont conçus à base de tissu déperlant. Avec ce dernier, vous êtes mieux protégé de l’humidité et de la pluie.

Il y a d’autres, quant à eux, sont frappés d’un double polaire et offrent une isolation de qualité. En clair, il est important de savoir qu’il existe des modèles de pantalons de travail fabriqués à l’aide de tissus assez légers, mais très résistants pour durer dans le temps.

Le confort et le mode d’entretien

À l’instar de tout vêtement de travail, le pantalon de travail doit procurer un certain confort à son utilisateur. Puisqu’il sera sollicité au quotidien, il est important de miser sur un modèle dans lequel vous serez constamment à l’aise. Dans ce sens, les pantalons stretch sont les mieux recommandés, surtout pour les métiers qui nécessitent d’être longuement ou régulièrement accroupi. Les shorts et les bermudas de travail demeurent par contre idéals pour l’été. 

Outre l’aspect confort, vous devez également tenir compte du mode d’entretien proposé par le fabricant lors du choix de votre pantalon de travail. Il s’agit en effet d’un vêtement qui est souvent amené à se salir. Il est donc convenable qu’il soit assez facile à entretenir.

Les modèles en polyester offrent par exemple une certaine élasticité qui permet au pantalon de ne pas se froisser. Mieux la fibre polyester évite au vêtement de prendre l’aspect du feutre après lavage. Qu’importe le cas, assurez-vous d’opter pour un modèle résistant et susceptible de durer dans le temps.

Les caractéristiques du pantalon

Outre les critères précédemment évoqués, les caractéristiques de votre futur pantalon de travail seront également déterminantes lors de votre choix. Si votre métier nécessite que vous soyez régulièrement à genoux, il est conseillé de privilégier un pantalon de travail avec des genouillères amovibles. Si par contre dans votre métier vous êtes occasionnellement à genoux, un pantalon de travail avec genouillères fixe serait l’idéal.

Bien évidemment, il ne s’agit pas là des seuls critères à considérer pour opérer un bon choix. Vous devez également tenir compte des normes de sécurité, de la couleur, des poches et de l’arrière montant de votre pantalon de travail.

Concevoir un home studio
Concevoir un home studio

Les home studios sont de plus en plus populaires.Les home studios sont de plus en plus populaires. À la suite Read more

Comment trouver une fuite électrique ?
Comment trouver une fuite électrique

Une fuite électrique n'est pas anodine. Elle peut occasionner des pannes passagères, comme elle peut augmenter votre consommation énergétique. Pour Read more

Comment optimiser l’organisation d’un chantier ?
Comment optimiser l’organisation d’un chantier ?

Au-delà des compétences techniques d’une entreprise BTP, sa bonne organisation détermine son efficacité sur les chantiers. Raison pour laquelle les Read more

Agrandir sa maison : les avantages d’une véranda
Agrandir sa maison : les avantages d’une véranda

Agrandir sa maison : les avantages d’une vérandaVous désirez amplifier l’espace de vie au sein de votre logement ? La véranda peut Read more

Comment optimiser l’organisation d’un chantier ?

Au-delà des compétences techniques d’une entreprise BTP, sa bonne organisation détermine son efficacité sur les chantiers. Raison pour laquelle les constructeurs doivent miser sur une gestion méthodique des travaux. Celle-ci se décline en des phases théoriques et pratiques qui garantissent une livraison à bonne date. Quelles sont-elles et comment les aborder ? Point sur les règles fondamentales d’un chantier réussi.

Inventorier les outils nécessaires

L’exécution d’un chantier de construction de bâtiment se subdivise en trois grandes parties : le gros œuvre, le second œuvre et la finition. La première catégorie englobe tous les travaux et expertises relatifs à la structure du futur immeuble. Il s’agit entre autres du terrassement qui est un préalable au démarrage effectif du projet. Dans cette optique, la PME peut décider de la location d’engin de chantier avec chauffeur expérimenté, pour exécuter cette tâche. À cela s’ajoutent les différentes études de sol, afin d’assurer une bonne stabilité à la bâtisse.

La seconde catégorie concerne les travaux d’isolation et autres menuiseries. À cette étape, les ouvriers procèdent au revêtement des murs, du sol, à la pose des fermetures et toiture. La dernière partie est relative à la finition. Par ailleurs, la réalisation de toutes ces tâches nécessite des outils performants. Ainsi, hormis le matériel roulant, le responsable du projet doit alors répertorier tous les instruments indispensables. Il garantit ensuite leur disponibilité et surtout leur bon état, une fois le contrat signé avec le client. Car, une défaillance des outils peut retarder la livraison du chantier.

Planifier les tâches à exécuter

L’ordonnancement des tâches est primordial pour la réussite d’un chantier de construction. Cette stratégie optimise la répartition des rôles et surtout définit le chronogramme du déroulement des travaux. En réalité, cette solution consiste à identifier les tâches prioritaires et celles qui peuvent être accomplies concomitamment. La programmation étant disponible, le chef chantier peut alors affecter un contrôleur à chaque tâche. Leur rôle sera par exemple de superviser l’installation du matériel de travail, l’excavation, la réalisation du béton pour les fondations, l’élévation des murs, etc. Ces derniers seront quant à eux sous la direction d’un superviseur général. En résumé, le chantier doit être orchestré de sorte à favoriser un travail harmonieux.

Prévoir des dispositifs de sécurité et d’hygiène au travail

La question de la sécurité au travail est plus préoccupante dans le secteur du BTP en raison des nombreux cas d’accidents qui y sont recensés. Le cas échéant, le chantier sera suspendu et l’entreprise ne pourra plus honorer ses engagements. Afin d’éviter de telles déconvenues, l’employeur doit d’abord doter ses ouvriers des EPI. Ensuite, les mesures sécuritaires comme les échafaudages et le l’usage des chariots élévateurs sont indispensables.

En outre, pour plus d’hygiène au travail,  les articles R 4228-1 et 2 du Code du travail exigent des installations sanitaires sur les chantiers de longue durée notamment. Par ailleurs, ces mesures légales ne sont plus les seules en vigueur sur les chantiers de construction. En effet, en raison de la pandémie liée à la Covid19, l’Organisme professionnel de prévention du BTP (OPPBTP) a élaboré un guide sur les règles sanitaires. De ce fait, le chef d’entreprise doit aussi organiser son chantier en fonction de celles-ci afin de ne pas se faire pénaliser en cas d’inspection de travail.

Concevoir un home studio
Concevoir un home studio

Les home studios sont de plus en plus populaires.Les home studios sont de plus en plus populaires. À la suite Read more

Comment trouver une fuite électrique ?
Comment trouver une fuite électrique

Une fuite électrique n'est pas anodine. Elle peut occasionner des pannes passagères, comme elle peut augmenter votre consommation énergétique. Pour Read more

Pantalon de travail : que considérer pour choisir un modèle de qualité ?
Pantalon de travail : que considérer pour choisir un modèle de qualité ?

Acheter un pantalon adapté à son travail permet de se sentir à son aise durant ses activités. Cependant, il n’est Read more

Agrandir sa maison : les avantages d’une véranda
Agrandir sa maison : les avantages d’une véranda

Agrandir sa maison : les avantages d’une vérandaVous désirez amplifier l’espace de vie au sein de votre logement ? La véranda peut Read more

Agrandir sa maison : les avantages d’une véranda

Agrandir sa maison : les avantages d’une véranda

Vous désirez amplifier l’espace de vie au sein de votre logement ? La véranda peut être une excellente solution pour un tel objectif ! Octroyant de multiples attraits, une telle extension compte parmi les plus appréciés des propriétaires. Bien plus moderne qu’une bâtisse supplémentaire en brique ou en parpaing ; la véranda est une nouvelle pièce dont ces atouts restent non négligeables. Tour d’horizon sur les raisons pour lesquels la véranda reste la meilleure option à envisager pour un projet d’agrandissement de maison !

Extension stylée et moderne

Fini l’élargissement des maisons en brique et béton, désormais pour de modernité et de convivialité, la véranda est la meilleure des options à privilégier ! En concordance à tous les types de design de maison, cette extension ajoutera sans doute du peps à votre lieu de vie. Et question valeur, il n’y a pas mieux puisque son côté esthétique optimisera l’évaluation financière de votre bien.

Qu’il s’agisse d’un logement classique ou contemporain, vous êtes garantie de trouver la conception de véranda en totale harmonie à la bâtisse existante. En alu, en bois ou en PVC, les finitions de vérandas sur le marché se voient diversifiées contrairement aux années passées. En fonction de vos attentes et besoins, vous pourriez choisir parmi ces différents matériaux utilisés. Le prix d’une véranda Gustave Rideau dépendra selon le style et la matière de fabrication cependant, peu importe la solution privilégiée, les dépenses seront similaires à la construction d’une extension en brique.

Lumière naturelle à portée de main

Un autre atout particulier de la véranda reste la lumière naturelle qui est propagée sur l’ensemble de cette salle de vie. Ainsi grâce à ses parois vitrées, la véranda permet aux propriétaires de profiter d’un espace lumineux et agréable à occuper à n’importe quelle saison de l’année. En hiver comme en été, vous pourriez donc vous placer en tout confort au sein de votre véranda sans subir les températures extrêmes.

D’un côté, cette luminosité importante permet à cet espace d’être utilisé à des fins différentes : salle de séjour, bureau, atelier, cuisine ouverte sur salle à manger, etc.

Concevoir un home studio
Concevoir un home studio

Les home studios sont de plus en plus populaires.Les home studios sont de plus en plus populaires. À la suite Read more

Comment trouver une fuite électrique ?
Comment trouver une fuite électrique

Une fuite électrique n'est pas anodine. Elle peut occasionner des pannes passagères, comme elle peut augmenter votre consommation énergétique. Pour Read more

Pantalon de travail : que considérer pour choisir un modèle de qualité ?
Pantalon de travail : que considérer pour choisir un modèle de qualité ?

Acheter un pantalon adapté à son travail permet de se sentir à son aise durant ses activités. Cependant, il n’est Read more

Comment optimiser l’organisation d’un chantier ?
Comment optimiser l’organisation d’un chantier ?

Au-delà des compétences techniques d’une entreprise BTP, sa bonne organisation détermine son efficacité sur les chantiers. Raison pour laquelle les Read more

Conseils pour réussir la rénovation de sa salle de bain

Conseils pour réussir la rénovation de sa salle de bain

Aujourd’hui, nous passons beaucoup plus de temps dans la salle de bain qu’avant. Plus qu’un lieu consacré à la toilette, cette pièce est devenue un véritable espace de détente au quotidien. Il n’est donc pas étonnant que nous y consacrions un certain budget quand il s’agit de l’aménager ou de la rénover. Néanmoins, il ne faut pas se lancer tête baissée dans un projet sans réfléchir à certaines choses avant.

Choisir le style qui vous plaît

On aime s’y sentir bien et c’est pour cette raison que l’on accorde beaucoup plus d’importance à la décoration. Par exemple, les adeptes de décoration contemporaine et design vont installer un meuble de salle de bain moderne pour donner un effet épuré à la pièce. En revanche, les adeptes de style vintage vont préférer restaurer un meuble ancien en trouvant une vasque en émail d’époque. Malheureusement, nous ne sommes pas tous des pros de la décoration d’intérieur. Heureusement, il existe de nombreux blogs spécialisés dans le design d’intérieur où l’on trouve des idées pour s’inspirer, de même que sur certains réseaux sociaux comme Pinterest.

Prévoir un système d’aération

Si les logements récents le prévoient dans le cahier des charges de construction, certains habitats anciens que l’on achète à rénover ne disposent pas de système d’aération des pièces d’eau. Or, aujourd’hui, toute bonne salle de bain prévoit nécessairement un système de ventilation (VMC). Cela permet d’éviter que l’humidité ne s’accumule dans la pièce. Premièrement, cela évite les accidents. Deuxièmement, cela empêche les revêtements de s’abîmer trop vite. Troisièmement, cela évite d’avoir des problèmes d’humidité dans sa maison. 

Penser à l’avenir

Si les jeunes actifs qui viennent de faire l’acquisition de leur première propriété ne se posent pas cette question, d’autres y réfléchissent de plus en plus. La vie nous réserve de plus ou moins bonnes surprises. Avec l’âge, nous perdons en mobilité et les risques d’accidents domestiques augmentent dans les pièces d’eau comme la salle de bain. Il n’est donc pas inutile de prévoir un espace de douche ou de bain qui s’adaptera facilement aux personnes à mobilité réduire. De même, il est possible de choisir des revêtements antidérapants afin d’éviter les chutes avec l’humidité.  

Pensez à du mobilier pratique

Avant de décider de vous lancer dans les travaux de rénovation de votre salle de bain, il est également important de réfléchir à certains aspects pratiques. Par exemple, quel est l’avantage d’installer du mobilier suspendu (w.c. et meuble de salle de bain) ? Il ne s’agit pas que d’un choix esthétique. C’est parce qu’ils sont plus pratiques pour le nettoyage des sols. La configuration de la pièce est également très importante pour des raisons pratiques tout comme le choix de certains équipements. Par exemple, on trouve désormais des miroirs de salle de bain qui incluent un système de rétroéclairage. C’est très design et cela permet d’éviter d’avoir de la buée sur la vitre en sortant du bain. Les radiateurs spéciaux pour salle de bain sont plus sécurisés pour éviter les problèmes électriques liés à l’humidité et ils permettent également de chauffer les serviettes de bain. C’est très pratique en hiver. Ensuite, si vous disposez d’un espace avec une fenêtre, n’hésitez pas à décorer la pièce avec des plantes dépolluantes. 

Concevoir un home studio
Concevoir un home studio

Les home studios sont de plus en plus populaires.Les home studios sont de plus en plus populaires. À la suite Read more

Comment trouver une fuite électrique ?
Comment trouver une fuite électrique

Une fuite électrique n'est pas anodine. Elle peut occasionner des pannes passagères, comme elle peut augmenter votre consommation énergétique. Pour Read more

Pantalon de travail : que considérer pour choisir un modèle de qualité ?
Pantalon de travail : que considérer pour choisir un modèle de qualité ?

Acheter un pantalon adapté à son travail permet de se sentir à son aise durant ses activités. Cependant, il n’est Read more

Comment optimiser l’organisation d’un chantier ?
Comment optimiser l’organisation d’un chantier ?

Au-delà des compétences techniques d’une entreprise BTP, sa bonne organisation détermine son efficacité sur les chantiers. Raison pour laquelle les Read more

L’installation de nouvelles fenêtres est un exercice quelque peu technique. Pour y arriver, il faut avoir certaines aptitudes et notions de base. Alors, comment s’y prendre ? Est-il possible de poser de nouvelles fenêtres soi-même ?

Pourquoi faire appel à un artisan professionnel pour poser ses nouvelles fenêtres ?

Outre les portes, les fenêtres sont des vitrines pour votre habitation. Il convient donc d’appeler une entreprise spécialisée en pose de menuiseries pour l’installation de vos fenêtres. C’est un choix qui présente plusieurs avantages à savoir :

  • Obtenir un rendu esthétique et confortable ;
  • Bénéficier des services de qualité ;
  • Gagner du temps…

En effet, un artisan qualifié est mieux placé pour fournir un travail soigné et design. Non seulement parce qu’il est du domaine, mais il connaît également les divers agencements à réaliser pour un rendu fonctionnel et esthétique.

pose de fenêtre

Ensuite, il est important de faire appel à un artisan professionnel afin d’assurer vos travaux et de pouvoir les déclarer si nécessaire. En effet, un travail de qualité garantit forcément la sécurité dans la maison. Une mauvaise pose de ces fenêtres pourrait donc vous coûter plus cher, d’où l’importance de contacter un spécialiste.

En dernière position vient le gain de temps, qui est également non négligeable. La pose des fenêtres peut être une tâche fastidieuse pour les personnes qui ne s’y connaissent pas. Alors, si vous désirez optimiser votre temps et le consacrer à des activités plus importantes, faites appel à une entreprise qualifiée.

Comment poser soi-même de nouvelles fenêtres ?

Bien que l’installation des fenêtres soit l’apanage des professionnels, il est bien possible de le faire soi-même. Si vous aimez bricoler et vous essayer à de nouvelles expériences, suivez ces différentes étapes pour en poser de nouvelles.

Enlever les anciennes fenêtres

Pour effectuer la pose de nouvelles fenêtres, les anciennes doivent être retirées. En fonction des matériaux avec lesquels elles ont été fabriquées, il serait plus aisé de les enlever soit de l’extérieur ou de l’intérieur. Retirez en premier les cadres qui entourent la fenêtre puis les panneaux de cette dernière. Faites attention à ne pas vous blesser.

Préparer l’installation

Une fois les anciennes fenêtres enlevées, vous devez préparer l’installation des nouvelles. Pour ce faire, assurez-vous qu’elles sont conformes aux anciennes au niveau des mesures, du dispositif et de l’épaisseur. Vérifiez également que les pièces des nouvelles fenêtres sont en bon état. Pour finir, contrôlez la pente du seuil du dispositif. Elle doit être dirigée vers l’extérieur. Si ce n’est pas le cas, faites un ajustement ou procédez à un remplacement.

L’installation de la fenêtre

À présent, vous pouvez commencer la pose. Posez un joint de silicone au niveau du périmètre de la face extérieure de la fenêtre et sur son seuil. Installez-la à partir de l’extérieur de manière à ce qu’elle soit bien posée. Ensuite, solidifiez-la avec des cales de bois. Ajustez correctement la fenêtre pour qu’elle puisse bien poser dans le cadre. Veillez à ce qu’elle soit très bien fixée aux supports des murs.

Pour finir, insérez au besoin des fibres isolantes sur le pourtour de la fenêtre. Surtout, vérifiez qu’elles s’ouvrent et se ferment correctement. À l’issue de ce processus, vous aurez changé vos fenêtres et elles seront prêtes à être utilisées. Si cela vous paraît compliqué, n’hésitez pas à contacter un professionnel.


Concevoir un home studio


Concevoir un home studio

Les home studios sont de plus en plus populaires.Les home studios sont de plus en plus populaires. À la suite Read more


Comment trouver une fuite électrique ?


Comment trouver une fuite électrique

Une fuite électrique n’est pas anodine. Elle peut occasionner des pannes passagères, comme elle peut augmenter votre consommation énergétique. Pour Read more


Pantalon de travail : que considérer pour choisir un modèle de qualité ?


Pantalon de travail : que considérer pour choisir un modèle de qualité ?

Acheter un pantalon adapté à son travail permet de se sentir à son aise durant ses activités. Cependant, il n’est Read more


Comment optimiser l’organisation d’un chantier ?


Comment optimiser l’organisation d’un chantier ?

Au-delà des compétences techniques d’une entreprise BTP, sa bonne organisation détermine son efficacité sur les chantiers. Raison pour laquelle les Read more

Meilleure fonctionnalité, technologie de pointe, aspect moderne et épuré… Une douche à l’italienne embellira à coup sûr votre salle de bain. À la fois esthétique et tendance, la douche à l’italienne s’accorde avec un certain modèle de paroi de douche. Le rôle de ce dispositif : préserver l’extérieur de la douche des désagréments liés à l’humidité et des projections d’eau. Mais quelle paroi de douche choisir pour une douche à l’italienne ? Les réponses dans ce billet.

Les portes battantes pour la paroi de douche, une excellente alternative !

Installée à même le sol, une paroi de douche à l’italienne offre un large choix de possibilités. Les portes battantes restent néanmoins les plus prisées. En effet, les portes de douche battantes se présentent sous forme simple ou à double porte. Chaque modèle présente des avantages et des inconvénients.

Les avantages des portes battantes

Question étanchéité, les portes battantes se révèlent très avantageuses. En réalité, les modèles de portes de douche battantes d’aujourd’hui sont équipés d’une gouttière d’étanchéité. Quand la porte s’ouvre, l’eau ne coule plus sous la porte.

Ce n’est pas tout ! Les portes battantes pour douche à l’italienne disposent aussi d’une large zone de passage. Elles vous permettent ainsi d’accéder facilement à la douche. Les portes battantes en verre trempé, en particulier, supportent une humidité élevée.

Les inconvénients des portes battantes

Les inconvénients de la porte de douche battante résident au niveau de son entretien et de son look, qui peut paraître un peu monotone et rétro.

Les portes de douche coulissantes, des indémodables !

Les portes de douche coulissantes s’adaptent très bien à une douche italienne. Elles offrent un vrai confort d’utilisation au quotidien. Comme tous les modèles de portes de douche existants sur le marché, elles présentent aussi des avantages et des inconvénients.

Les avantages des portes de douche coulissantes

Durant les mois d’hiver, vous pouvez apprécier une douche bien chaude. Le fait est que les portes de douche coulissantes conservent la chaleur le plus longtemps possible à l’intérieur de la douche. Puis, elles sont très faciles à entretenir.

Pour éliminer les excédents de savon ou de détergent, il suffit d’utiliser un produit de nettoyage classique. Vous en trouverez facilement en ligne ou auprès des petits commerces. Sur le marché actuel, il existe des parois de douche coulissantes en verre trempé. Ce matériau de qualité se veut à la fois ignifuge et non toxique.

Les inconvénients des portes de douche coulissantes

En choisissant l’acrylique ou le polycarbonate pour votre porte de douche coulissante, vous pourrez vous exposer à des risques de toxicité, en cas de combustion.

Les portes de douche pivotante, une solution révolutionnaire !

Vous disposez d’une grande douche à l’italienne ? Pourquoi ne pas opter pour des parois de douche pivotantes ? Elles s’ouvrent aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur.

Les avantages des portes de douche pivotantes

Le modèle pivotant fonctionne de la même manière qu’une porte de douche classique. Autrement dit, il s’ouvre de face, d’un seul tenant. Les portes de douche pivotantes s’adaptent parfaitement aux salles de bain exiguës.

Les inconvénients des portes de douche pivotante

Si la porte pivotante pour douche à l’italienne n’est pas équipée d’une gouttière d’étanchéité pour évacuer l’eau, vous risquerez d’avoir des problèmes d’écoulement d’eau. L’entretien de ce modèle de porte de douche se révèle aussi un tantinet difficile.

Concevoir un home studio
Concevoir un home studio

Les home studios sont de plus en plus populaires.Les home studios sont de plus en plus populaires. À la suite Read more

Comment trouver une fuite électrique ?
Comment trouver une fuite électrique

Une fuite électrique n'est pas anodine. Elle peut occasionner des pannes passagères, comme elle peut augmenter votre consommation énergétique. Pour Read more

Pantalon de travail : que considérer pour choisir un modèle de qualité ?
Pantalon de travail : que considérer pour choisir un modèle de qualité ?

Acheter un pantalon adapté à son travail permet de se sentir à son aise durant ses activités. Cependant, il n’est Read more

Comment optimiser l’organisation d’un chantier ?
Comment optimiser l’organisation d’un chantier ?

Au-delà des compétences techniques d’une entreprise BTP, sa bonne organisation détermine son efficacité sur les chantiers. Raison pour laquelle les Read more

Comme de nombreux Parisiens, vous aussi, vous rêvez d’ouvrir votre cuisine sur votre salon ? Ce type d’aménagement fait rage depuis un certain temps. Il faut l’avouer, l’aménagement d’une cuisine ouverte vous présente de multiples avantages. Il permet entre autres d’agrandir l’espace, de créer une plus grande fluidité de circulation et d’amener plus de lumière dans votre appartement. Comment réunir le salon et la salle à manger dans une même pièce ? Trouvez ici les principales étapes que vous devez suivre.

Rénovez l’appartement en abattant les cloisons

Pour créer une cuisine ouverte lors de la rénovation d’un appartement, vous avez la possibilité de délimiter l’espace par un îlot central, de jouer avec l’éclairage, ou d’utiliser le canapé comme séparateur. Mais abattre les cloisons entre le salon et la cuisine reste la solution la plus prisée pour débuter la rénovation. En quoi cela consiste-t-il ?

Démolissez le mur pour relier deux espaces

Abattre les cloisons signifie que vous devez supprimer le mur séparant votre cuisine de votre salon. Avant de procéder à la démolition, vous devez vous assurer que le mur n’est pas porteur. S’il ne l’est pas, vous pouvez vous-mêmes le casser. Par contre, s’il est porteur, la procédure sera plus complexe, voire dangereuse. Ainsi, il faut solliciter les services de professionnels de rénovation sur Paris pour réaliser la création d’une cuisine ouverte dans votre appartement parisien, ou bien d’autres travaux de rénovation.

cuisine ouverte

Comment vérifier que votre mur est porteur ?

Toquez-le. S’il ne sonne pas plein, il ne s’agit pas d’un mur porteur. Sachez également que si l’épaisseur du mur dépasse les 15 centimètres, il est fort possible qu’il soit porteur. Dans tous les cas, consultez les plans originaux de votre appartement pour avoir cette information. Gardez à l’esprit qu’en abattant un mur porteur, tout un bâtiment peut s’effondrer. Une autre option consiste à faire analyser votre mur par un expert en rénovation d’appartement à Paris. Ce dernier sondera le mur pour voir si des fils électriques n’y sont pas installés.

Qu’en est-il du règlement de copropriété ?

Le règlement de copropriété s’impose si vous êtes propriétaire du bâtiment en copropriété. Il s’applique tout particulièrement si le mur est porteur. Cela signifie que si la démolition du mur peut porter atteinte aux parties communes de l’appartement, un accord, ou plus précisément, un vote de tous les copropriétaires est requis. Si vous ne respectez pas cette démarche, les résidents ont tout à fait le droit d’engager des poursuites judiciaires à votre encontre. On souligne que les copropriétaires peuvent s’opposer à la suppression d’un mur porteur. Dans ce cas, vous devez vous tourner vers une autre solution pour créer votre cuisine ouverte.

Réaménagez la cuisine

Une fois que la cuisine s’ouvre sur le salon, vous allez maintenant pouvoir penser à l’organisation de cette pièce. Une pléthore de possibilités s’offre à vous et cela dépendra surtout de votre goût. Mais pour que les deux pièces se marient à la perfection, quelques conseils sont à appliquer.

Installez des placards et une hotte dans la cuisine

Les placards dissimuleront les ustensiles qui ne sont pas « très esthétiques ». Il ne faut pas oublier que votre cuisine sera visible depuis le salon. Cette pièce doit donc bénéficier d’une bonne présentation. Désordonnée, elle perdra tout son charme. Investissez également dans une hotte. Cet équipement placé au-dessus des plaques de cuisson évacue les fumées et les vapeurs. Ainsi, les odeurs désagréables provenant de votre cuisine n’embaumeront pas votre salle de séjour.

Pensez bien aux couleurs et à l’éclairage

Pour souligner le côté chaleureux de votre cuisine et lui donner du caractère, nous vous conseillons d’éviter la couleur blanche. Privilégiez plutôt les teintes claires ou foncées quand vous choisissez vos éléments de décoration. Cependant, restez toujours dans l’harmonie. Misez sur un maximum de trois tons dominants, et pas plus. Concernant l‘éclairage, des luminaires participeront à l’ambiance de la cuisine. Installez différents types d’éclairages dans cette pièce (LED, spots avec variateur, éclairages intégrés, appliques murales, suspensions, etc.).

Respectez le triangle d’activités

Pour faciliter l’exécution des tâches dans la cuisine, il est important que celle-ci soit fonctionnelle. Le fameux concept du triangle d’activité s’applique à la fois pour la cuisine classique et la cuisine ouverte. Installez l’évier, le réfrigérateur et les plaques de cuisson à équidistance. En outre, placez la poubelle, l’évier et le lave-vaisselle dans le même coin.

Installez une ventilation électrique contrôlée (VMC)

La ventilation électrique contrôlée (VMC) diminue l’humidité dans votre cuisine et renouvelle l’air à l’intérieur. Ce matériel s’avère indispensable pour éviter les moisissures. Même si vous possédez les mains d’un bricoleur, nous vous recommandons de faire appel à des professionnels pour l’installation de ce système. Contrairement à ce que certaines personnes ont tendance à penser, la procédure est loin d’être facile. En effet, pour réussir l’installation, vous devez avoir une grande expérience pour manier les gaines et les câbles électriques. Notons que le temps de réalisation du travail variera de 3 à 4 heures selon le nombre de gaines à poser.

Refaites l’installation électrique de la cuisine

Avec l’aménagement de la cuisine, la création de nouvelles alimentations sera probablement nécessaire. Si la pièce est assez grande, disposez de 4 prises électriques sur le plan de travail. Avant que les travaux ne commencent, pensez bien à l’endroit où vous les installerez. Puisque la cuisine est une pièce d’eau, certaines réglementations sur la sécurité stipulée par la norme NF C 15-100 sont à considérer. Par conséquent, ne prenez aucun risque et sollicitez l’aide d’une entreprise de rénovation ou d’un électricien pour toutes les installations électriques.

Refaites le sol

La réfection du sol n’est pas obligatoire. Toutefois, si vous remarquez que le revêtement de votre cuisine ne cadre pas avec le look de votre salon ou que ses joints sont abîmés, rien ne vous empêche de le refaire. Dans ce cas, le style du nouveau sol ne dépendra que de vos exigences et de votre budget. Néanmoins, pour donner de la personnalité à cet espace, le carrelage reste la tendance grâce à son élégance, sa résistante et sa facilité d’entretien. Des carreaux aux coloris différents trouveront parfaitement leur place dans votre cuisine. Ces étapes franchies, vous n’aurez plus qu’à concocter un petit plat dans votre cuisine ouverte et inviter vos amis pour voir le résultat.


Concevoir un home studio


Concevoir un home studio

Les home studios sont de plus en plus populaires.Les home studios sont de plus en plus populaires. À la suite Read more


Comment trouver une fuite électrique ?


Comment trouver une fuite électrique

Une fuite électrique n’est pas anodine. Elle peut occasionner des pannes passagères, comme elle peut augmenter votre consommation énergétique. Pour Read more


Pantalon de travail : que considérer pour choisir un modèle de qualité ?


Pantalon de travail : que considérer pour choisir un modèle de qualité ?

Acheter un pantalon adapté à son travail permet de se sentir à son aise durant ses activités. Cependant, il n’est Read more


Comment optimiser l’organisation d’un chantier ?


Comment optimiser l’organisation d’un chantier ?

Au-delà des compétences techniques d’une entreprise BTP, sa bonne organisation détermine son efficacité sur les chantiers. Raison pour laquelle les Read more

Les stores offrent une solution intéressant pour atténuer les lueurs du soleil et préserver votre intimité des regards indiscrets. Sans oublier qu’ils apportent une note décorative à votre intérieur. Store vénitien, store enrouleur, store bateau, store japonais, store californien …, vous avez l’embarras de choix. Mais lequel choisir ? Découvrez les différentes sortes de stores et comment les installer.

Installer un store : les différentes types de stores

Le store est un accessoire incontournable pour les maisons exposées en plein Sud où le soleil tape directement à l’intérieur. Il convient aussi pour les maisons en ville qui se côtoient très étroitement pour se mettre à l’abri des regards extérieurs. Il existe un large panel de choix qui se décline sous différentes ergonomies, design, matières, couleurs qui sont parfaitement ajustables à toutes les configurations des fenêtres.

Pour choisir vos stores, nous vous préconisions l’enseigne www.stores-tuiss.fr

Les stores vénitiens

Les stores vénitiens sont composés de fines lames horizontales régulièrement réparties sur une échelle sur laquelle elles peuvent se glisser. Ils se manipulent par le biais d’une tirette qui permet de monter les lames vers le caisson de fixation ou pour déployer le store sur toute sa hauteur vers le bas. Une autre tirette permet d’orienter l’inclinaison des lames afin de moduler la lumière. Ces types de stores existent en version manuelle ou  motorisée. Les lamelles peuvent être en bois, en métal, en aluminium ou en plastique.

Les stores à bandes verticales ou store californien

Les stores californiens sont constitués par de larges bandes verticales qui se glissent sur un rail horizontal. Ils présentent 2 systèmes d’orientation dont une chaînette d’orientation qui permet de déplacer les bandes verticales de gauche à droite. Un deuxième cordon permet de faire pivoter les lames autour de leur axe afin de contrôler la diffusion de la lumière. Ce modèle de store est plus approprié pour les grands espaces à baies vitrées.

Les stores plissés

Les stores plissés sont des toiles en textile qui s’apprêtent la forme d’un accordéon. Ils sont faciles à manipuler et certains modèles sont motorisés. Les stores en toiles offrent une belle luminosité tamisée par contre les stores en nids d’abeilles créent une opacité complète. Ces types de stores sont spécialement adaptés pour les petits espaces.

Les stores bateaux

Le store bateau est constitué par un grand voilage sectionné en plusieurs niveaux par une barre de lestage. Le rideau est fixé sur un boitier fixation et présente des chaînettes qui permettent de monter ou faire descendre le store. 

Les stores japonais

Les stores japonais sont des grands panneaux verticaux qui se glissent sur un rail horizontal. Ils se conjuguent parfaitement avec les baies vitrées et peuvent être utilisés comme séparateur de pièces.

Les stores enrouleurs

Les stores enrouleurs sont constitués d’une barre centrale autour de laquelle s’enroule le panneau de tissu. Il existe des modèles manuels qui se manipulent par le biais d’une chaînette, ressort ou manivelle, et des versions électriques motorisées.

Installer un store : les outils et matériels

Vous aurez besoin des outils et matériels suivants pour l’installation d’un store :

  • perceuse à percussion
  • foret à bois ou à béton
  • niveau à bulle
  • cutter
  • scie à métaux
  • équerre de menuisier
  • tournevis
  • mètre ruban
  • crayon
  • lime

Installer un store : les différentes étapes

Etape 1 : choix de pose et prise des mesures

Bien avant de procéder au montage de votre store, vous devez dans un premier temps définir le type de pose qui vous semble plus approprié au style de votre maison. Vous avez la possibilité de choisir entre les techniques de pose suivantes :

  • une pose en applique qui consiste à couvrir complètement la fenêtre sous le store. Pour le faire, mesurez la largeur de l’embrasure de la fenêtre et ajouter 5 à 10 cm de plus la longueur et la largeur du store;
  • une pose en embrasure contrairement à la pose en applique permet de mettre la fenêtre en valeur. Le store est encadré dans la fenêtre. La mesure du store doit être inférieure à l’embrasure de la fenêtre. Réduisez 2 cm de chaque côté du store tout en tenant compte de la zone de repliement;
  • une pose sur le battant qui consiste à appliquer directement les stores sur les battants de la fenêtre. La mesure de chaque store sera égale aux vitres.
  • une pose au plafond, procédez de la même manière qu’une pose en applique en prenant les mesures puis reporter les dimensions au plafond.

Etape 2 : repérage et perçage

Placez le boîtier de fixation à l’emplacement prévu puis repérer au crayon les points d’ancrage des vis ou des dispositifs de fixation. Utilisez une règle et un niveau à bulle pour ajuster l’alignement des points. Pré-percez les points de fixation avec un forêt adapté à la cheville.

Etape 3 : mise en place du boitier de fixation

Maintenez le support ou le boîtier de fixation à son emplacement puis commencer par visser l’une des extrémités. Avant de fixer l’autre extrémité, vérifiez la verticalité puis vissez. Avec les dispositifs de fixation sans perçage, vous n’aurez pas besoin de percer dans les murs pour fixer les supports. Pour le faire, positionnez la première extrémité du support sur le point de repère puis clipser les vis suivant les prescriptions préconisées par le fabricant. Il ne vous reste plus qu’à réajuster l’alignement puis de fixer l’autre bout.

Etape 4 : ajustement du store

Avant de découper les lamelles, vérifiez si les mesures que vous avez pris sont correctes. Accrochez les deux extrémités du store sur le mur pour qu’il se déploie sur toute sa longueur puis reportez les mesures directement sur les lames. Faites attention à ce que les lames ne se replient pas. Découpez les tasseaux avec une lame scie métaux ou un coupe lamelle. Ajustez les cordons ou les tirettes en fonction de la longueur du store.

Etape 5 : mise en place du store

Vous devez toujours vous conférer à la notice avant de procéder au montage si cela vous semble plus compliqué. Ouvrez le boîtier de fixation; introduire le store dans son support. Vérifiez si le mécanisme fonctionne correctement puis refermer le boîtier.

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Concevoir un home studio
Concevoir un home studio

Les home studios sont de plus en plus populaires.Les home studios sont de plus en plus populaires. À la suite Read more

Comment trouver une fuite électrique ?
Comment trouver une fuite électrique

Une fuite électrique n'est pas anodine. Elle peut occasionner des pannes passagères, comme elle peut augmenter votre consommation énergétique. Pour Read more

Pantalon de travail : que considérer pour choisir un modèle de qualité ?
Pantalon de travail : que considérer pour choisir un modèle de qualité ?

Acheter un pantalon adapté à son travail permet de se sentir à son aise durant ses activités. Cependant, il n’est Read more

Comment optimiser l’organisation d’un chantier ?
Comment optimiser l’organisation d’un chantier ?

Au-delà des compétences techniques d’une entreprise BTP, sa bonne organisation détermine son efficacité sur les chantiers. Raison pour laquelle les Read more