Reparons

Le gaspillage représente un problème planétaire qui coûte cher aux consommateurs et à l’environnement. Il est causé par de nombreux facteurs comme la négligence et la surconsommation. Cette pratique alimente la pollution à travers la création de déchets et représente une perte importante d’argent. Elle touche différents domaines et nécessite l’implication de tous pour venir à son terme. Souhaitez-vous apporter votre contribution ? Arrêtez de gaspiller et réparez.

Limiter le gaspillage en optant pour la réparation des appareils d’entretien du jardin

Pour prendre soin des plantes de votre jardin et mettre en valeur votre espace extérieur, vous aurez besoin des équipements de jardinage indispensables. En fonction des plantes qui composent votre espace vert, il peut s’agir des appareils de motoculture tels que la tondeuse à gazon, le tracteur tondeuse, la tronçonneuse ou encore un motoculteur. Lorsque ceux-ci sont défectueux, ne les jetez surtout pas. Réparez-les.

Comment réparer les outils d’entretien de jardin ?

Il est tout à fait possible de réparer ses outils d’entretien soi-même. Il vous suffit de vous renseigner sur la panne pour identifier les pièces endommagées. Vous devrez ensuite vous tourner vers un vendeur de pièces détachées d’appareils de motoculture pour acquérir celles dont vous avez besoin ainsi que les outils de bricolage nécessaires à la réfection.

Vous trouverez assurément chez un spécialiste, toutes les pièces de moteur (Bouchon de réservoir, carburateur…), de coupe (lame, embrayage de lame, chaîne…), d’électricité (batterie, bougie, démarreur…), de filtration (filtre à air, à essence, à huile) et bien d’autres encore. Pour vous aider dans votre recherche, obtenez plus d’informations sur expert-motoculture.fr, un professionnel des pièces détachées de motoculture.

Notez toutefois que suivre les tutoriels ou regarder les vidéos sur la réparation de votre accessoire représente l’un des meilleurs moyens d’effectuer cette opération étape par étape. Si vous ne disposez pas du temps nécessaire, vous pouvez solliciter un professionnel pour la restauration de vos appareils de motoculture comme la débroussailleuse et la motobineuse.

Ce principe s’applique également aux appareils électroménagers : lave-vaisselle, four, nettoyeur vapeur, lave-linges, micro-ondes… L’on estime à 50 millions de tonnes, les déchets électroniques. 50% de ceux-ci, soit 25 millions, proviendraient des appareils électroménagers. De plus, la quantité des Déchets d’Équipements électriques et électroniques (DEEE) provenant des ménages est estimée entre 16 et 50 kg par habitant et par an. Pour pallier à cette situation, arrêtez le gâchis en réparant vos équipements défectueux ou abîmés plutôt que de les jeter.

réparation outils d'entretien jardin

Pourquoi réparer vos équipements de jardinage ?

Comme tout appareil, vos accessoires d’entretien d’espace vert peuvent tomber en panne à cause d’un accident, d’une utilisation intensive ou du dysfonctionnement d’une pièce. Dans ce cas, faut-il changer son matériel ? C’est malheureusement ce que font la plupart des utilisateurs. Pourtant, la réparation représente la meilleure chose à faire face à la survenance d’une panne de vos équipements de jardinage.

Il est en effet plus économique de réaliser une réfection que d’acheter un nouvel appareil. Abandonner votre matériel défectueux est une manière de gaspiller son réel potentiel. De plus, cet acte participe à augmenter les déchets et accroît par conséquent votre empreinte environnementale négative. Remplacer votre outil au moindre problème sans essayer de le réparer est une manière d’alimenter la surconsommation. Privilégiez donc la réfection au remplacement de vos équipements dysfonctionnels.

Arrêter le gaspillage en faisant attention à son alimentation

L’alimentation représente un important poste de gaspillage à travers le monde. Elle démarre dans les grandes distributions qui sont à elles seules responsables de 14% du gaspillage alimentaire, pour s’accentuer dans les ménages.

Pourquoi limiter le gaspillage alimentaire ?

931 millions de tonnes de nourriture sont gaspillées chaque année dans le monde. En France, c’est environ 10 millions de tonnes d’aliments consommables qui sont jetées. On retrouve dans les ordures ménagères, une quantité de nourriture encore emballée estimée à 7kg/hab par an.

Ces chiffres alarmants traduisent les mauvaises pratiques des ménages quant à la gestion des aliments qu’ils achètent. Non seulement la nourriture gaspillée est de l’argent jeté par la fenêtre, elle exprime également une mauvaise gestion de ces denrées produites grâce à l’exploitation des ressources naturelles. De même, la nourriture jetée participe à accroître les déchets et traduit une mauvaise valorisation du travail laborieux des agriculteurs.

Comment arrêter le gaspillage alimentaire ?

Bien que des mesures aient été prises et des lois votées pour limiter le gaspillage, les résultats peinent à être effectifs. La meilleure manière pour vous de contribuer à améliorer les choses consiste à limiter au maximum le gaspillage alimentaire dans votre ménage. Pour ce faire, n’achetez que les produits dont vous avez réellement besoin dans les quantités adaptées. Établir les menus de la semaine et vous en inspirer pour faire la liste des courses à effectuer peut vous aider à mieux consommer.

Assurez-vous d’utiliser tous produits achetés. Lorsque vous ne finissez pas vos repas, veillez à les revaloriser pour les consommer. Vous pouvez également les conserver à la bonne température et veiller à les utiliser dans le respect du temps de conservation. Pour éviter qu’il y ait des restes, préparez uniquement la quantité de nourriture suffisante. Prêtez également attention à la date de péremption des produits alimentaires.

Si ceux-ci portent la mention « à consommer jusqu’au », il s’agit de la DLC (date limite de consommation). Dans ce cas, toute consommation après cette date peut présenter des risques pour la santé. Si en revanche vous lisez « À consommer de préférence avant le » ou DDM (Date de durabilité minimale), cela veut dire que vous pouvez consommer le produit après la date mentionnée sans risque. Cependant, le goût, l’odeur ou encore la couleur de l’aliment peuvent changer.

gaspillage alimentaire

Arrêter le gaspillage à travers le choix responsable de ses vêtements

Le gaspillage touche également le secteur de l’habillement. Et pour cause, l’industrie textile crée un engouement autour de la mode et incite à l’hyperconsommation saison après saison. Cela se traduit notamment par le développement du fast-fashion qui se caractérise par le renouvellement mensuel, voire hebdomadaire, des collections de vêtements au sein des marques.

Gaspillage vestimentaire : pourquoi le limiter ?

Au rythme effréné de la mode rapide, l’industrie de la mode devient une source de problèmes. Les habits du fast-fashion sont produits en masse et offerts à des prix compétitifs. Cela s’explique notamment par la surexploitation des travailleurs (11 h de temps de travail dans certains pays) dans les ateliers de misère comme le témoigne l’effondrement du Rana Plaza au Bangladesh. De plus, les prix bas sont synonymes de main-d’œuvre à rabais (2 euros par jour dans certains pays).

Outre cette situation, la plupart des marques et prêts-à-porter détruisent leurs invendus. Il est question de plusieurs centaines de milliers de tonnes de vêtements. Cependant, le pire vient des consommateurs. Ce sont eux qui alimentent le gaspillage vestimentaire en cherchant à être à tout prix à la mode. L’on estime à 4 millions de tonnes, la quantité d’habits jetés par les Européens chaque année. Ce qui l’explique en partie, c’est la mauvaise qualité des textiles du fast-fashion.

La production d’un kilogramme de vêtements nécessite 20 000 litres (fibres végétales, élevage des animaux…) tandis que certains habits de la mode rapide sont réalisés à base de ressources non renouvelables. C’est le cas des tenues en polyester qui sont produites à base de pétrole.

Comment arrêter de gaspiller ses vêtements ?

Au regard de l’impact environnemental du gaspillage vestimentaire, il est important que chaque personne prenne conscience de l’enjeu que cela représente. Le prix à payer pour être à la mode revient très cher pour la planète. Alors, que faire pour limiter ce gâchis ? Pour commencer, achetez des habits uniquement pour satisfaire un réel besoin et non pour simplement vous faire plaisir ou pour être à la mode. Vous devez également veiller à acheter uniquement des tenues d’excellente qualité afin de vous assurer de leur bonne durabilité. Cela vaut en effet la peine d’investir une somme d’argent raisonnable dans un vêtement de bonne qualité et d’en profiter plusieurs années.

L’un des meilleurs moyens de réparer un tant soit peu les dégâts du fast-fashion et de limiter le gaspillage vestimentaire consiste à se mettre à la mode éthique. Celle-ci promeut une consommation responsable qui répond véritablement à un réel besoin. Elle vise la qualité plutôt que la quantité.

De plus, les vêtements de la mode éthique sont confectionnés avec des matériaux respectueux de l’environnement et de la peau des utilisateurs. Ils visent le confort et offrent une bonne durabilité de manière à rentabiliser votre investissement. Ils sont notamment vendus à des prix justes permettant de valoriser le travail des artisans et de les payer à leur juste valeur.

D’autres moyens d’éviter le gaspillage vestimentaire

Un autre moyen d’éviter le gâchis consiste à donner vos anciens habits aux personnes qui en ont besoin ou à des associations œuvrant dans le social. Vous leur offrez ainsi une seconde vie et rendez service à l’humanité ainsi qu’à l’environnement. D’autre part, si vous ne souhaitez pas faire don de vos vêtements qui ne vous vont plus ou qui ne sont plus à votre goût, vous pouvez essayer de les revendre en friperie sur les sites internet spécialisés. Sachez toutefois qu’il est possible de redonner du style à ces tenues en les personnalisant au goût du jour. Il vous suffit de suivre des tutoriels DIY et de mettre en pratique les astuces données.

gaspillage vestimentaire

Éviter le gaspillage : quelques conseils et astuces pratiques

Pour éviter de gaspiller, revoyez votre consommation et rendez-la plus responsable et plus optimale. Gardez à l’esprit que vous devez éviter à tout prix la surconsommation dans tous les domaines. Pour ce faire, achetez uniquement pour satisfaire un réel besoin. C’est le meilleur moyen de vous assurer d’utiliser vos produits et d’arrêter le gâchis.

Lorsque les appareils que vous utilisez tombent en panne, privilégiez leur réparation à leur remplacement. Cela vous permet de leur donner une seconde vie. S’ils sont hors d’usage, essayez de les donner aux structures qui se chargent de leur recyclage. Cela permet de réduire leur empreinte environnementale. En prenant en compte ces conseils, vous pourrez arrêter le gâchis, réparer, mieux gérer vos finances et prendre soin de l’environnement.

Une maison purifiée, claire, ordonnée et sans encombrement, voilà les critères qui qualifient la maison minimaliste. On oublie le bling bling et toutes sortes de superflus, on ne garde que l’essentiel. Le style minimaliste fait profiter de nombreux avantages, et malgré ce qu’on pense, on peut parfaitement l’adopter dans une grande maison familiale. Créer une maison minimaliste c’est changer son modes de vie et acquiescer l’esprit minimaliste. Choisissez la maison minimaliste pour vivre un quotidien sain et zen. Mais qu’est-ce qu’une maison minimaliste ? 

Qu’est-ce qu’une maison minimaliste: adopter le minimaliste 

Adopter l’esprit minimaliste en soi n’est pas un sacrifice que l’on doit faire, tout au contraire, on apprend à vivre plus sainement. Pour commencer, on doit faire de l’espace dans notre esprit, puis dans tout ce qui nous entoure. Avant de faire le réaménagement complet, faites un tri strict des meubles et d’objets qui vont composer votre futur maison. Découvrez un peu plus bas les meubles indispensables qui vont structurer chaque pièce de votre maison. Vous pouvez vous débarrasser des objets en trop en organisant un vide grenier. Nettoyez les murs, les sols et tous les plans de travail; décrochez les étagères, les tableaux ainsi que les cadres photo, faites de même sur l’ensemble de la maison. Enfin, faites quelques réparations et des retouches avant de refaire la décoration. 

 Changer votre mode de vie; ne soyez plus négligent en ce qui concerne l’organisation et le rangement .Le désordre est tout à fait contraire au principe du minimaliste. Si vous êtes une grande famille avec des enfants, misez sur de grands mobiliers de rangement encastrables pour dissimuler les jouets et toutes les affaires de vos enfants. Apprenez leur également à ne pas laisser traîner les choses un peu partout, un changement qui peut prendre du temps; mais la meilleure façon de réussir serait de bien délimiter chaque zone d’activité dans la maison pour chaque utilisation. Ce changement va apprendre à vos enfants à devenir responsable et à aimer le sens de l’organisation. 

L’esprit minimaliste va vous procurer de la légèreté, l’apaisement mais surtout la satisfaction en vous. Vous aurez moins de corvées à réaliser et votre maison paraît toujours impeccable. 

Qu’est-ce qu’une maison minimaliste : description 

On peut imposer le style minimaliste en fonction de nos goûts sans pour autant créer une maison fade et terne. En ce qui concerne les mobiliers, une pièce minimaliste ne se composerait que de meubles de base pour rendre l’endroit fonctionnel et agréable. Les quelques objets décoratifs apporteront de la personnalité et une touche de vie à l’ensemble de la décoration, comme un cadre photo avec tous les membres de la famille placé sur une étagère. Accentuez la décoration avec une petite touche de couleurs vives. 

Les plans de travail, les murs et le sol sont totalement libres, bien à découvert; les appareils électroménagers et les ustensiles de cuisine sont bien rangés dans les placards, pas de boîtes de crayon ou de rangement de dossier qui traînent sur le bureau. Tout doit être clair et épuré. 

Des motifs épurés aux couleurs unies conviennent pour les revêtements de sol. Oubliez les motifs imprimés, comme les fleurs ou les damiers. Choisissez des couleurs plus discrètes ou neutre comme le blanc, la couleur typique du minimaliste, mais vous pouvez parfaitement choisir des teintes plus foncées et colorées à condition qu’elles ne se sentent pas trop lourdes aux yeux comme le nude.

Qu’est-ce qu’une maison minimaliste : les mobiliers 

Faisons un point sur la liste des mobiliers qui vont composer chaque pièce de votre maison :

  • Le salon:l’endroit où vous allez vous adonner à la relaxation et à la distraction, aussi, équipez-le d’un canapé, une table basse, une bibliothèque, une table de télévision, un lampadaire et un grand pot de plante verte.
  • La chambre: installez un lit, un fauteuil, un bureau, un dressing encastré si possible;  une garde robe serait trop encombrant.
  • La salle à manger: rien que l’essentiel dont une table à manger et 4 chaises, un garde manger et un bon éclairage.  

Désormais, pour vivre une vie simple et plus saine, osez adopter le style de vie minimaliste.

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Vous pensez avoir choisi le lit idéal pour passer de bonnes nuits, pourtant ce n’est pas le cas. Sachez que l’agencement d’une chambre influence sur la qualité du sommeil. Dorénavant, vous devez penser à relooker cette pièce dédiée au repos en y apportant une touche chaleureuse et une ambiance cocooning. Cependant comment décorer sa chambre à coucher ? A vos outils! Mettez-vous à l’oeuvre tout en suivant les conseils donnés ici .

Comment décorer sa chambre à coucher : Renouveler la peinture 

La couleur des murs est un facteur influençant sur le sommeil et qui apporte à la fois du cachet dans une pièce. Les tons neutres et froids sont à privilégier dans une chambre à coucher comme le beige, le blanc, le bleu, le gris…; ils agissent facilement sur le sommeil. Pour imposer votre touche personnelle, vous pouvez parfaitement teinter les rebords ou les pans du plafond avec des couleurs contrastées pour éviter d’installer une ambiance morose. Vous obtiendrez ainsi un mariage de couleur original et unique. 

Comment décorer sa chambre à coucher : Miser sur un éclairage d’ambiance 

La lumière est un élément indispensable dans une chambre à coucher. Pour rendre la nuit plus agréable, choisissez un éclairage doux et tamisé. Ainsi, évitez les plafonniers trop éclairants, dirigez plutôt votre choix sur les luminaires d’appoint ou une lampe de chevet avec un variateur d’intensité. Créez une ambiance romantique en remplaçant les lampes électriques avec des bougies parfumées.

Comment décorer sa chambre à coucher : Optez pour des linges doux et chaleureux

Pour rendre l’atmosphère plus chaleureuse, choisissez des linges doux et cocooning faits de matières douces et naturelles comme le coton ou la laine. Ne négligez pas le côté esthétique, essayez de toujours créer une harmonie de couleur avec l’ensemble de votre pièce. 

Comment décorer sa chambre à coucher : Transformez votre tête de lit

Il existe différentes manières de transformer ou de fabriquer une tête de lit originale et unique. Vous pouvez  réaliser vous-même le modèle qui vous inspire, et créer une version à la fois esthétique et fonctionnelle à partir de palettes en bois. Les Stickers sont des alternatives faciles et efficaces si vous n’êtes pas un bon bricoleur.  Vous pouvez également accrocher un tableau ou des cadres photos au-dessus de votre lit pour rendre la pièce encore plus chaleureuse.

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Jardin, balcon ou terrasse, l’espace extérieur mérite d’être embelli pour offrir un coin de détente et de bien être. Vous pouvez parfaitement imposer dans votre jardin un style particulier suivant vos goûts et vos besoins. L’embellissement de votre extérieur dépend de votre créativité et de votre inspiration. Voici quelques sources d’inspirations qui pourront vous aider. 

Comment embellir son extérieur: avec des objets recyclés

Le recyclage vous permet non seulement de contribuer à la préservation de la planète, mais aussi pour transformer et enjoliver votre extérieur. Désormais, pensez à détourner les vieilleries ou les objets qui ne vous servent plus. Convertissez les bottes de pluie colorées de vos enfants en pot de fleur. Créez un tuteur mural à partir de tasseaux de bois ou pourquoi pas des spatules en bois et des ficelles. Concourez des plantes grimpantes comme la lierre ou le jasmin tout le long du tuteur pour former un beau tapis mural. 

Comment embellir son extérieur : Créer un coin d’eau 

Les points d’eau sont typiques des jardins zen et paisible. Vous pouvez mettre en place une simple fontaine murale ou créer une cascade ou encore un bassin aquatique miniature. 

Pour créer cette dernière, vous pouvez utiliser une grande bassine ou une piscine gonflable que vous enterrerez à moitié dans la terre. Créez une cascade en installant un rocher traversé par un conduit d’eau où jaillira l’eau de la cascade, quelques plantes vertes tout autour et des galets noirs. 

Comment embellir son extérieur: décorer la terrasse avec des voilages

Une idée facile mais qui apportera du charme à votre terrasse, pensez à installer des voiles en guise de store. Les voiles permettent de tamiser la forte luminosité du soleil tout en rendant votre terrasse élégante. N’hésitez pas à mettre en place de manière discrète des guirlandes lumineuses pour pouvoir profiter d’une belle nuit paisible à l’extérieur

Comment embellir son extérieur: aménager un massif floral

Le style simple ne lasse jamais les yeux. Adoptez un massif champêtre composé de plantes aux couleurs jaunes et mauves. Ce ton neutre offre un jardin zen et relaxant, le lieu parfait pour se ressourcer. Ce massif de fleur champêtre est facile à reconstituer et il sera composé par six variétés de plantes au ton neutre tel que la Lunaire Pourpre (Lunaria Biennis), le Pavot d’Islande, la giroflée ravenelle , le Myosotis haut  et la pensée orange ou Mariposa orange. 

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile