Salle de bains : les équipements pour la garder saine et bien rangée

Sa salle de bains, on la veut bien organisée, facile à ranger, et à entretenir. Et si, en plus d’être fonctionnelle et hygiénique, on la rendait jolie ? Découvrez trois points essentiels pour bien la vivre.

Rangement : entourez-vous des bons meubles

Pour se sentir bien dans sa salle de bains, il est important de s’y retrouver. Le matin, les minutes sont comptées, c’est tellement plus agréable de tout avoir sous la main. Votre salle de bains est exiguë ? Fixez des meubles au mur, pour gagner de l’espace. Pensez aussi aux rangements sur mur au bout de la baignoire. C’est un espace souvent inutilisé. En accrochant le sèche-cheveux près du miroir, vous l’aurez toujours sous la main, et vous libérez ainsi de l’espace.

Un meuble sous vasque avec de grands tiroirs ou des placards permet de ranger les serviettes.

L’élément quasi-indispensable est la colonne de salle de bains tout en hauteur, idéale pour tout ranger et classer selon les étages. Vous pouvez la choisir avec un miroir intégré, en blanc brillant, chêne clair ou pourquoi pas bleu satin. Design ou aux lignes galbées, à vous de choisir votre style. Chez le distributeur-fabricant Lapeyre, les meubles de salle de bains sont personnalisables. Vous pouvez y associer les pieds et les poignées qui se marieront le mieux au look de votre salle de bains, par exemple métal chromé ou métal noir, bois ou cuir. Ses experts sont là pour vous conseiller et pour vous aider à trouver les meubles de salle de bains les mieux adaptés. Avec ce multi-spécialiste de l’aménagement de la maison, vous avez la garantie de produits durables et de qualité fabriqués en France.

Un air sain : vérifiez votre VMC

Un système de ventilation performant est indispensable pour éviter les moisissures et assurer le renouvellement de l’air. Ouvrir les fenêtres ne suffit pas. Pour être certain qu’une ventilation mécanique contrôlée (VMC) fonctionne au mieux, il est important de la faire réviser par un professionnel tous les deux à trois ans. Une VMC en bon état de marche qu’elle soit simple flux ou double flux, est le meilleur moyen de protéger sa salle de bain de l’humidité. Pour cela, les filtres de la VMC doivent être remplacés environ tous les 6 mois, afin qu’ils laissent passer l’air.

Confort et chaleur : adoptez un sèche-serviette

Pour une hygiène maximale et le plaisir de vous envelopper dans des serviettes moelleuses et tièdes, adoptez un sèche-serviette mural électrique, ou un sèche-serviette sur chaudière. Par la même occasion, il réchauffera aussi la pièce. Équipés d’une fonction ventilo, ils augmentent très rapidement la chaleur de plusieurs degrés pour atteindre les 21° préconisés. Certaines marques permettent même de programmer son radiateur sèche-serviettes.

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Tout ce que vous devez savoir sur la scie circulaire

 

Les bons outils font les bons ouvriers, selon un proverbe. Mais encore faut-il connaître les « bons outils », pour savoir quand et comment les utiliser, et comment les choisir. La scie circulaire, par exemple, est irremplaçable pour des découpes nettes et précises dans le bois et ses dérivés. Et si on faisait le point ?

 

Quand utiliser une scie circulaire ?

 

La scie circulaire réalise des coupes en ligne droite avec rapidité et précision. Principalement dédiée à la coupe dans le bois et ses dérivés (bois brut, contreplaqué, aggloméré, MDF…), elle peut aussi s’attaquer, à condition de l’équiper de la bonne lame, au plastique par exemple.

Cette scie équipée d’une lame circulaire, en forme de disque, est idéale pour les coupes longues et droites dans les matériaux épais. Elle sera donc irremplaçable lorsque vous voudrez

  • vous lancer dans la réalisation d’un dressing sur mesure, pour découper les étagères,
  • construire la cabane de jardin des enfants ou le poulailler en bois,
  • poser un nouveau plancher – pour des découpes impeccable des lames,
  • réaliser de gros travaux de rénovation, qui impliqueront la coupe de panneaux de structure, des éléments de charpente,
  •  

 

A savoir : Les néophytes pensent généralement que la scie circulaire coupe le bois « en descendant ». Ce n’est pas le cas : la lame coupe en remontant !

 

Un outil à manipuler avec précaution

 

La scie circulaire est un outil puissant… et par conséquent qui exige d’être utilisé avec précaution.

En particulier, prenez l’habitude de toujours :

  • vous équiper correctement : portez des lunettes de protection car des éclats de bois peuvent être projetés, un casque anti-bruit car c’est un outil bruyant,
  • porter un masque anti-poussière, et/ou brancher la scie à un aspirateur si ce raccordement est prévu, pour éviter de respirer la sciure produite,
  • manier la scie circulaire à deux mains, systématiquement : une main sur la poignée de guidage (à l’arrière de la scie) et l’autre sur la poignée avant,
  • ne jamais toucher au carter escamotable et au carter fixe(et encore moins les démonter), qui protègent la lame et empêchent la main de l’atteindre,
  • brancher la scie uniquement le temps de son utilisation. Une fois la découpe terminée, débranchez-la.

 

Choisissez la scie circulaire qui vous convient

 

Ne choisissez pas systématiquement la scie la plus puissante, en pensant que « qui peut le plus peut le moins ». Cela pourrait vous amener à choisir un modèle très lourd, qui serait difficile à manier, et disproportionné par rapport à vos besoins.

Vous allez vite constater que la scie circulaire se décline en de nombreux modèles. Faites votre choix en fonction :

  • de la puissance. Plus la puissance est importante, plus votre scie pourra couper des matériaux durs et/ou épais. Pour couper du parquet ou du MDF d’épaisseur modeste, une scie de 1 000 à 1 200 watts sera parfaite. Pour découper des poutres, allez voir du côté des scie de 1 800, 2 000 watts voire plus.
  • de la profondeur de coupe. Allez-vous découper du pin de 20 mm ou un madrier de 80 mm ? Bien sûr, pensez à l’usage le plus exigeant prévu.
  • du poids.

 

Mais attention, ces trois critères sont liés. Une machine puissante est dotée d’un moteur plus lourd, capable de couper des matériaux plus épais…

 

Enfin, le choix du mode d’alimentation – avec fil ou sans fil – dépend de vos projets. Un modèle sans fil est plus pratique à manier, et tout particulièrement lorsque l’on travaille en extérieur par exemple. Et les modèles sans fil peuvent aussi être assez puissants pour assumer de nombreux travaux. Toutefois pour un usage intensif – des journées de travail en continu – un modèle filaire vous évitera de penser à recharger les batteries !

 

A chaque découpe sa lame

 

Choisir la bonne scie est un bon début. Mais vous devez aussi l’équiper de la lame qui correspond à la découpe prévue.

 

Les lames se déclinent en différents diamètres, matériaux et dentures.

  • La profondeur de découpe augmente avec le diamètre de la lame. Attention, si les lames existent de 40 à 100 mm en général, chaque scie peut utiliser certains diamètres,
  • La finesse de la découpe augmente avec le nombre de dents : 12, 24, 48, 64… Ainsi, une lame 10 dents permet de réaliser des coupes grossières et rapides, une lame 48 dents sera indispensable pour une coupe nette (par exemple pour ajuster le plan de travail de la cuisine). La forme des dents (alternées, en U, trapézoïdale…) est aussi prévue pour différents usages : on ne coupe pas un madrier avec la même lame qu’une étagère en pin !
  • Le matériau de la lame doit être choisi en fonction du matériau à découper : une lame acier ou au carbure de tungstène (pour un usage plus intensif) pour le bois, une lame diamant pour le carrelage…

 

Le choix est donc parfois complexe, mais un marquage précis indique, sur chaque lame, son usage type. En cas de doute, n’hésitez pas à solliciter un conseiller !

 

 

 

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Étudiants : comment stocker vos affaires cet été ?

De plus en plus, dans les grandes villes de France, les particuliers louent des logements aux étudiants durant le temps de l’année universitaire. Les contrats de location s’échelonnent de septembre à juin. Les propriétaires peuvent ainsi récupérer leur appartement pour le louer durant la saison estivale. Chacun s’y retrouve, car les étudiants économisent ainsi deux à quatre mois de loyer. Néanmoins, ces derniers doivent trouver une solution pour stocker leurs affaires durant ce temps.

Comment stocker vos affaires cet été : Se faire aider par un proche

Quand les étudiants quittent leur appartement durant l’été, ils récupèrent généralement leurs affaires. La plupart du temps, ils peuvent compter sur un parent proche ou un ami pour stocker temporairement leurs affaires. Dans la majeure partie des cas, ce sont les parents qui viennent les chercher ou l’étudiant qui les ramène le temps des vacances. Parfois, ils peuvent compter sur des membres de la famille qui habitent à proximité de leurs lieux d’études et qui n’hésitent pas à offrir leur aide pour les dépanner. Enfin, « système débrouille » oblige, ils en placent un peu chez plusieurs personnes. Pour eux, c’est une solution très pratique, car elle est gratuite et que les affaires se trouvent chez des personnes de confiance.

Comment stocker vos affaires cet été : Louer un box de self stockage

C’est la solution que certains étudiants adoptent dans les grandes villes, lorsqu’ils n’ont pas accès à une voiture ou quand ils ne peuvent pas être dépannés par un proche ou un ami. Depuis quelques années déjà, la location de box à Paris est la solution adoptée par de plus en plus de personnes durant l’été. Aujourd’hui, de nombreuses structures se développent aussi aux abords des grandes villes en région ainsi qu’à proximité des moyennes agglomérations. Il s’agit de grandes surfaces qui sont délimitées en pièces plus ou moins spacieuses.

Chacun a la clef de son espace de stockage, les locaux sont sécurisés et surveillés par une équipe de professionnels. C’est très pratique quand on veut entreposer des affaires à plus ou moins long terme. Les entreprises spécialisées dans le garde-meuble proposent en effet des contrats de location de quelques jours à plusieurs mois. C’est idéal pour l’été, le temps d’un stage ou pour tous les étudiants qui ont fait le choix de partir suivre une partie de leurs études à l’étranger.

L’avantage de cette solution, c’est qu’elle permet de ne pas éparpiller et donc de ne rien perdre. De plus, les spécialistes de la location de box de stockage garantissent des conditions optimales de conservation (pas d’humidité ni de moisissure) et proposent des assurances pour les objets de valeur.

Comment stocker vos affaires cet été : Faire appel à l’économie solidaire

Aujourd’hui, l’économie solidaire imprègne tous les aspects de notre vie sociale. Les étudiants sont les premiers à utiliser les différents types de services générés par l’économie de partage. Par exemple, ils se déplacent très souvent en covoiturage pour des raisons financières et écologiques et par désir de consommation responsable. Dans le domaine du garde-meuble, il existe des plateformes qui se sont spécialisées dans le co-stockage. Elles hébergent les annonces de milliers de particuliers qui souhaitent louer une pièce de leur logement, un garage ou un espace dans le grenier pour le stockage des affaires. Beaucoup moins onéreux qu’un box, c’est une excellente solution pour les étudiants durant le temps d’un été ou d’un stage.

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Sécuriser sa maison avec un rideau Métallique

Durant votre absence, votre maison est vulnérable eux intrusions et aux
cambriolages. Vous souhaitez protéger d’avantage votre maison et assurer que
votre famille soit à l’bri du danger voici la solution : le rideau métallique

Les avantages :
C’est l’un des moyens de sécurité le plus fiable de nos jours car il possède en
plus de sa solidité un aspect dissuasif. Il est soit manuel soit motorisé (de plus
en plus). Le rideau métallique permet de réaliser une fermeture à grande
échelle pouvant atteindre jusqu’à 12 mètres voir plus. Grace à son système
anti-relevage et anti-arrachement, le mécanisme de sécurité reste fiable à
100%. Sa structure de fermeture est assurée grâce à son moteur installé en
hauteur. De plus, il permet l’isolation du froid et du bruit que ce soit pour une
villa, un appartement sur porte et fenêtre.
Les différents types :

 Le rideau métallique à lames pleines : il a une protection totale sur
votre habitation et il a une résistance aux jets d’objets
 La grille métallique en tubes ondulés : ce modèle est le plus utilisé
mais chez les commerçants car il protège et tout en laissant une
visibilité de leurs vitrines.
 Le rideau métallique à lames dentelles : c’est l’autre choix le plus
répandu chez les commerçants. Il laisse la vitrine à la vue des
passants tout en la sécurisant mais soyons franc moins que le tube
ondulé

Quelque soit le type choisit, ils sont tous disponible en aluminium anodisé ou
en acier galvanisé et ils peuvent selon la gamme de coloris être laqués.
Tous ces matériaux disposent d’une grande capacité de résistance à toutes
formes d’intrusion. C’est ce haut niveau de sécurité qui attire en premier les
utilisateurs. De plus grâce de ces différents types, il met en valeur les façades
pour leur donner un aspect beaucoup plus agréable aux yeux. Le rideau évolue
avec le temps, il peut être commandé à distance, équipé d’une alarme reliée à
un smart phone… Le rideau métallique s’adapte à toute attente sécuritaire et
fonctionnelle.

Comment faire installer un rideau métallique et à quel prix :
Pour faire installer un rideau métallique, il est impératif de contacter un
professionnel de la pose de rideau métallique ce qui vous garantira une
installation propre, aux normes et limitant totalement les risques d’effraction
et de dégradations. Même si son installation vous semble simple, en
considérant le poids des accessoires, s’occuper soi-même de la pose peut être
dangereux.
Il est cependant délicat de donner des tarifs précis. Il faut prendre en compte
de nombreuses caractéristiques pour établir un devis : les dimensions, le type
de rideau choisit, l’ajout d’un système d’automatisation ou non, les matériaux
et les contraintes d’installation. Le prix peut donc varier entre 800 et 2000 E .
Une certaine minutie est requise pour ne rien laisser au hasard et prévenir
certaines erreurs d’installation. Pour contacter un artisan qualifié, il suffit de
faire quelques recherches sur internet. Certains d’entre eux peuvent fournir
des devis en ligne.

Concernant le dépannage rideau métallique, il s’agit de bien choisir son professionnel. Pour cela vérifier les habilitations, assurances et avis 🙂

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile