pixelfb
blank

Repeindre la façade redonne une seconde jeunesse à votre maison. Oserez-vous tenter le défi et entreprendre les travaux seul sans faire appel à un professionnel? Vous pouvez le faire. Toutefois, suivez bien les conseils et les étapes du coach et vous réaliserez les travaux haut la main comme un pro.

Comment repeindre une façade : Les outils et matériels 

Voici la liste des matériels dont vous aurez besoin pour repeindre une façade.

    Les équipements de sécurité: les professionnels ne négligent jamais les équipements de sécurité, alors faites-en de même. Vous devez porter une blouse ou une combinaison de travail. Des chaussures de sécurité seront également nécessaires pour ne pas glisser ou se blesser sur les échafaudages. Sans oublier un casque et des paires de gant de protection.

   Les matériels: – Une bâche ou sacs en plastique

                            – Du ruban adhésif

                            – Du produit de traitement antifongique

                            – Une sous-couche spéciale pour mur extérieur

                            – De la peinture spéciale pour façade

                            – De l’enduit de réparation

                            – Un échafaudage

                            – Brosse métallique

                            – D’un rouleau 

                            – D’un pinceau à rechampir

Comment repeindre une façade : les étapes

Mise en place de l’échafaudage: Nous vous conseillons ici d’utiliser un échafaudage plutôt qu’une échelle pour des raisons de sécurité et de praticité. Vérifiez que chaque pièce de votre échafaudage soit parfaitement fixée. Veillez à le positionner sur un support stable. Toutefois, si votre façade ne dépasse pas la hauteur de 3 mètres, une échelle peut suffire. 

Protéger la périphérie du plan de travail: les travaux de peinture sont salissants aussi il est obligatoire de protéger les surfaces environnantes des éclaboussures de peinture. Recouvrez avec une bâche le sol et et tous les éléments à ne pas peindre. Utilisez du ruban adhésif pour maintenir fermement la bâche de protection. 

Préparer le support: si vous travaillez directement dans l’état de vos murs actuels, vous risquez de travailler en vain. La peinture ne tiendra pas longtemps et le résultat sera déplorable. Il est crucial de préparer les murs pour garantir le résultat. Vous devez commencer par enlever les mousses et les moisissures qui se sont formées sur les murs. Grattez la surface de la façade avec une brosse métallique. Donnez un coup de brosse pour enlever les poussières puis aspergez de produit nettoyant pour façade. Laissez sécher puis appliquez du produit antifongique. Rebouchez les trous et les fissures avec du mastic acrylique ou de l’enduit de réparation suivant votre type de façade. Laissez sécher. 

Application de la sous couche: vous travaillez désormais sur un support quasi neuf, ainsi, il est nécessaire que vous apposiez sous-couche pour permettre la fixation de la peinture. Choisissez une sous-couche pour l’extérieur. Appliquez l’apprêt avec un rouleau et insister davantage les applications sur les surfaces à retaper. Utilisez un pinceau à rechampir pour atteindre les zones de précisions comme les cadres des fenêtres et les angles. Laissez sécher au moins 24 heures avant de passer à la peinture. 

Application de la peinture: Attendez que la couche primaire soit parfaitement sèche avant d’appliquer la peinture. Travaillez m² par m² pour que le résultat soit parfait. Assurez-vous qu’une partie est bien faite avant d’entamer une autre. Le temps de faire le tour de toutes les façades, la première couche est sèche, ainsi, vous pouvez passer à appliquer la couche suivante.

Note importante

Avant de projeter les travaux de peinture des façades, il est important de se renseigner sur les conditions climatiques de toute la semaine. Vous devez travailler avec un temps sec, pas trop ensoleillé, sans gel ni humidité.

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Quel revêtement de sol choisir pour sa cuisine ?

La cuisine est une pièce humide où le passage est fréquent. Elle a donc besoin d'un revêtement de sol solide Read more

Nos conseils pour mettre en valeur une verrière
verriere

La verrière apporte de la modernité mais elle amène aussi de la lumière naturelle. La verrière peut trouver sa place Read more

Quels sont les dernières tendances pour rénover son intérieur

Qui ne s’est jamais réveillé avec une envie de changement ? Qui ne s’est jamais posé la question de savoir Read more

Concevoir un home studio
Concevoir un home studio

Les home studios sont de plus en plus populaires.Les home studios sont de plus en plus populaires. À la suite Read more

blank

Une fenêtre qu’elle soit pleine ou vitrée présente des moulures et des zones à rechampir. Aussi combien il est important de choisir la bonne brosse et de bien la manipuler pour couvrir correctement toutes les surfaces de la fenêtre? Peindre une fenêtre en bois permet non seulement d’apporter un coup de jeune à la maison, cela protège également le matériau de l’humidité et des intempéries. Découvrez les différentes étapes pour peindre une fenêtre en bois. 

Comment peindre une fenêtre en bois : préparer le support 

Pour garantir un bon résultat, il faut toujours travailler sur un support propre avec une bonne capacité d’adhérence. S’il s’agit d’une fenêtre récente non peinte, il vous suffit de nettoyer et de légèrement poncer pour lisser les surfaces irrégulières. Par contre, si vous travaillez sur un support antérieurement peint, et qui présente des écaillements, vous devez réaliser un décapage pour enlever l’ancienne peinture. Sinon, si la fenêtre présente des fissures et des trous avec de la pâte de bois, découvrez ici comment reboucher un trou. Vérifiez également si les cadres ne se sont pas écarter à cause des chocs causés par les claquements lors des ouvertures et des fermetures des fenêtres. Révisez les décalages puis nettoyez la surface. Laissez sécher avant de procéder à l’étape suivante. 

Masquez avec du ruban de masquage les vitres ainsi que les poignées pour ne pas se tâcher de peinture. Posez également une bâche ou du papier journal tout autour de votre plan de travail. 

Comment peindre une fenêtre en bois : la couche primaire 

Le bois est une matière absorbante, ainsi pour éviter de faire un gaspillage de peinture et pour une meilleure adhésion du produit, il est important d’appliquer une couche d’apprêt. Choisissez un produit spécial pour le bois et de bonne qualité; la viabilité de votre fenêtre en dépendra. Appliquez la couche primaire puis laisser sécher suffisamment. Des imperfections peuvent apparaître comme des fibres de bois qui vont se redresser, n’hésitez pas à refaire un ponçage et un rebouchage de trous si nécessaire. 

Comment peindre une fenêtre en bois : la peinture

Pour obtenir une peinture bien uniforme et sans bavures, n’oubliez pas de bien essorer votre pinceau et de bien retirer la peinture. Utilisez un pinceau plat pour les surfaces plus larges et un pinceau à rechampir pour les moulures et les zones en relief. Commencez par peindre les zones difficiles d’accès dont les moulures des cadres horizontaux puis verticaux avant de passer aux surfaces planes. Peignez en suivant le sens des nervures du bois. Faites chevaucher les peintures pour réaliser une surface régulière. Laissez la première couche se sécher avant d’appliquer la couche suivante. 

Note importante: Travaillez la fenêtre toujours fermée.

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Quel revêtement de sol choisir pour sa cuisine ?

La cuisine est une pièce humide où le passage est fréquent. Elle a donc besoin d'un revêtement de sol solide Read more

Nos conseils pour mettre en valeur une verrière
verriere

La verrière apporte de la modernité mais elle amène aussi de la lumière naturelle. La verrière peut trouver sa place Read more

Quels sont les dernières tendances pour rénover son intérieur

Qui ne s’est jamais réveillé avec une envie de changement ? Qui ne s’est jamais posé la question de savoir Read more

Comment financer ses travaux : le crédit à la consommation
crédit consommation

Vous envisagez de faire des rénovations dans votre maison, ou des réparations doivent être effectuées dans votre futur logement ? Read more

blank

Choisissez la solution rapide et facile pour relooker ou apporter une touche de couleur à vos meubles ou tout autre vieillerie chez vous en utilisant une bombe de peinture. Toutefois, pour garantir un bon résultat, vous devez suivre quelques instructions importantes et aussi pour vous protéger de la toxicité du produit en lui-même. 

Comment utiliser une bombe de peinture : description 

Les passionnés du street art connaît parfaitement de quel type de peinture nous parlons. La bombe de peinture ou peinture en aérosol est de la peinture qui s’applique par pulvérisation grâce à un spray. Le spray permet de vaporiser la peinture en fines gouttelettes et propose un rendu uniforme même sur une surface en relief. L’utilisation d’une bombe de peinture permet d’atteindre les parties mêmes les plus inaccessibles au pinceau et au rouleau. En la manipulant correctement et en prenant les précautions nécessaires, son utilisation réduit le temps de nettoyage. La bombe de peinture aérosol s’adapte avec tout type de surface: verre, plastique, brique, pierre… Elle peut également proposer différentes finitions: mate, satinée ou brillante. 

Comment utiliser une bombe de peinture : les matériels nécessaires 

Ne jamais négliger les matériels et accessoires suivants avant d’entamer l’utilisation d’un spray. Vous aurez besoin: 

  • D’une bombe de sous couche pour une meilleure accroche de la peinture, surtout si la surface est lisse.
  • De la bombe de peinture. 
  • Un vernis suivant la texture de votre choix pour protéger la peinture et pour renforcer la finition.
  • Un masque, une paire de gants et des lunettes de protection pour se protéger des projections.
  • Du ruban de masquage.
  • D’une bâche ou du papier journal.
  • Un chiffon.

Peindre avec une bombe de peinture aérosol

Voici les préliminaires que vous devez suivre avant d’entamer les travaux de peinture au spray. Tout d’abord, aérez suffisamment le local dans lequel vous entreprendrez les travaux. Ensuite protégez les zones périphériques avec une bâche ou des papiers journaux. Préparez la surface à peindre, en la dégraissant et en la nettoyant avec du produit adapté puis poncez pour aplanir la surface. Nettoyez de nouveau et bien sécher la surface avant d’appliquer la sous couche.  Secouez vigoureusement le flacon. Tenez la bombe à 20 cm ou 30 cm de la surface puis appuyez sur le spray tout en réalisant des mouvements d’aller et retour. Secouez à chaque fois que vous sentez que la pression commence à être faible. Une fois toute la surface bien couverte de sous couche, laissez sécher. 

Collez du ruban de masquage sur les champs que vous souhaitez peindre avec une autre couleur. Avant d’appliquer la peinture en aérosol, essayez une pulvérisation sur du papier journal. Agissez comme avec la bombe de sous couche, secouez le flacon avant de le pulvériser. Une baisse de pression peut entraîner du dégoulinement sur votre flacon, alors n’oubliez pas de secouer après 30 secondes d’utilisation. Laissez sécher avant de retirer les couvertures de protection et les rubans de masquage.

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Quel revêtement de sol choisir pour sa cuisine ?

La cuisine est une pièce humide où le passage est fréquent. Elle a donc besoin d'un revêtement de sol solide Read more

Nos conseils pour mettre en valeur une verrière
verriere

La verrière apporte de la modernité mais elle amène aussi de la lumière naturelle. La verrière peut trouver sa place Read more

Quels sont les dernières tendances pour rénover son intérieur

Qui ne s’est jamais réveillé avec une envie de changement ? Qui ne s’est jamais posé la question de savoir Read more

Comment financer ses travaux : le crédit à la consommation
crédit consommation

Vous envisagez de faire des rénovations dans votre maison, ou des réparations doivent être effectuées dans votre futur logement ? Read more

blank

Comment peindre une porte ?

Pas la peine d’appeler un professionnel pour peindre sa porte, c’est une tâche assez facile à réaliser une fois que vous aurez lu cet article. Voici comment peindre une porte intérieure sans laisser de trace.

Comment peindre une porte : les préliminaires

Pour vous aider à travailler dans une meilleure posture, il est préférable de retirer la porte de ses gonds. Puis posez la porte sur un tréteau ou deux tabourets placés de chaque côtés de la porte. Sinon, si votre porte est très pesante et vous ne parvenez pas à l’enlever, ce n’est pas grave. Maintenez la porte avec une cale et veillez à ce qu’elle ne bouge pas.  Recouvrez ensuite avec une bâche ou un sachet en plastique le sol et tout autour du plan de travail. Protégez avec du ruban adhésif la poignée, la serrure et tout autre objet pour ne pas les tacher de peinture… 

Comment peindre une porte : préparation du support

Avant d’appliquer la couche de peinture, il est important de préparer le bois, de le remettre en état pour que le résultat soit parfait. Poncez une première fois  à l’aide de papier abrasif à gros grains toute la surface, puis répétez une seconde fois l’opération avec un papier à grains moyens. Suivez le sens des fibres du bois pour ne pas endommager la matière. Aspirez les poussières de bois, puis nettoyez avec un chiffon légèrement humidifié. Laissez bien sécher. Réparez les usures provoquées par les intempéries et les insectes en comblant les trous et les fissures avec de la pâte de bois. Rectifiez une dernière fois la planéité de la surface et terminez par un passage au chiffon.

Comment peindre la porte

Si vous avez une porte sans encadrements ou moulures, utilisez un pinceau de 10 cm ou un petit rouleau. Par contre si votre porte présente des panneaux, un pinceau de 5 cm conviendra à la tâche. Appliquez dans un premier temps une couche d’apprêt ou une couche primaire qui est un produit fixateur de peinture. Commencez par les encadrements, effectuez des mouvements de bas en haut. Pour les surfaces planes, il faut peindre dans les deux sens. Laissez la sous couche sécher avant d’ajouter la peinture. Appliquez la même technique de pose que la précédente avec la peinture. Laissez sécher la première couche avant de réaliser la couche suivante. Attendez quelques instants avant de pouvoir retirer les plastiques de protection, le temps que la peinture sèche. 

Vous pouvez ajouter une couche de vernis pour apporter la finition recherchée et aussi pour mieux protéger le bois. 

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Quel revêtement de sol choisir pour sa cuisine ?

La cuisine est une pièce humide où le passage est fréquent. Elle a donc besoin d'un revêtement de sol solide Read more

Nos conseils pour mettre en valeur une verrière
verriere

La verrière apporte de la modernité mais elle amène aussi de la lumière naturelle. La verrière peut trouver sa place Read more

Quels sont les dernières tendances pour rénover son intérieur

Qui ne s’est jamais réveillé avec une envie de changement ? Qui ne s’est jamais posé la question de savoir Read more

Comment financer ses travaux : le crédit à la consommation
crédit consommation

Vous envisagez de faire des rénovations dans votre maison, ou des réparations doivent être effectuées dans votre futur logement ? Read more

blank

Après les travaux de peinture, vous avez oublié de nettoyer le pinceau qui s’est complètement durci. Pas de panique, vous pouvez parfaitement le récupérer en appliquant les petites astuces préconisées par votre coach du bricolage. 

Récupérer un pinceau durci avec le diluant au vinaigre blanc 

Le vinaigre blanc fait des miracles même avec les taches les plus coriaces. Vous aurez besoin d’un verre de vinaigre blanc, un récipient, une casserole, de l’eau et du savon. Mettez à ébullition le vinaigre blanc, puis versez-le dans le récipient et y tremper directement le pinceau durci pendant 15 minutes. Touchez les poils du pinceau s’ils se sont ramollis, dans ce cas vous pouvez poursuivre au nettoyage avec de l’eau savonneuse puis terminer avec un rinçage à l’eau claire. 

Récupérer un pinceau durci: l’acétone, produit miracle pour rendre à l’état un pinceau

L’acétone est le solvant  qu’on retrouve généralement dans les dissolvants des vernis à ongles. Ce produit peut parfaitement dissoudre avec une facilité l’huile ou la graisse dans l’eau. Vous pouvez trouver de l’acétone auprès des boutiques de cosmétiques. Pour ramollir le pinceau durci, trempez les poils dans le produit jusqu’à ce que la peinture fonde. Vous pouvez ensuite laver le pinceau avec de l’eau savonneuse puis bien le rincer à l’eau claire. 

Et voilà! Vous avez un pinceau comme neuf. Tâchez de bien le conserver dans un film d’aluminium ou en plastique, mais n’oubliez pas de le sécher sinon les poils deviendront un habitat favorable aux bactéries .

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Quel revêtement de sol choisir pour sa cuisine ?

La cuisine est une pièce humide où le passage est fréquent. Elle a donc besoin d'un revêtement de sol solide Read more

Nos conseils pour mettre en valeur une verrière
verriere

La verrière apporte de la modernité mais elle amène aussi de la lumière naturelle. La verrière peut trouver sa place Read more

Quels sont les dernières tendances pour rénover son intérieur

Qui ne s’est jamais réveillé avec une envie de changement ? Qui ne s’est jamais posé la question de savoir Read more

Comment financer ses travaux : le crédit à la consommation
crédit consommation

Vous envisagez de faire des rénovations dans votre maison, ou des réparations doivent être effectuées dans votre futur logement ? Read more

blank

Le ruban adhésif ou le scotch est bien nécessaire pour réaliser une peinture impeccable, pourtant il arrive bien souvent que la bande s’est fortement accolée sous une couche de peinture et il est difficile de la retirer. Vous vous demandez comment retirer le scotch après la peinture ? Voici à votre disposition 2 astuces.

Astuce 1: 

Il ne faut retirer la bande de masquage qu’une fois la peinture sec; pourtant il est devenu difficile de la retirer avec les couches de peinture qui l’ont recouverte. Votre tâche consiste ici à extraire la bande prisonnière sous la peinture. Pour ce faire, vous aurez besoin d’un cutter pour extirper un bout du scotch du mur. Pour éviter que la peinture ne s’abîme, quand vous retirez la bande, placez une règle droite sur la limite de la jonction. Tirez délicatement le ruban tout en appuyant sur la règle. 

Astuce 2:

Cette seconde méthode peut s’appliquer avant les travaux. Elle consiste notamment à ne pas appliquer le ruban adhésif dans toute sa largeur pour permettre de le retirer facilement une fois la peinture sèche. Toutefois, bien coller les bordures du côté de la peinture pour éviter les écoulements. 

N’attendez pas trop de temps, il ne faut pas que la peinture se soit trop endurci pour pouvoir retirer la bande de masquage.

Et pour ne pas louper votre peinture, voici un tuto qui vous sera d’une aide précieuse.

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Quel revêtement de sol choisir pour sa cuisine ?

La cuisine est une pièce humide où le passage est fréquent. Elle a donc besoin d'un revêtement de sol solide Read more

Nos conseils pour mettre en valeur une verrière
verriere

La verrière apporte de la modernité mais elle amène aussi de la lumière naturelle. La verrière peut trouver sa place Read more

Quels sont les dernières tendances pour rénover son intérieur

Qui ne s’est jamais réveillé avec une envie de changement ? Qui ne s’est jamais posé la question de savoir Read more

Comment financer ses travaux : le crédit à la consommation
crédit consommation

Vous envisagez de faire des rénovations dans votre maison, ou des réparations doivent être effectuées dans votre futur logement ? Read more

blank

En intérieur comme en extérieur, la décoration ne passe pas nécessairement par l’aménagement paysager, l’ameublement d’une maison ou encore l’achat de divers accessoires design. Grâce aux avancées technologiques, certains fabricants commercialisent des peintures décoratives de bonne facture garantissant des effets décoratifs sur murs et menuiseries incroyables.

Et pour savoir comment bien appliquer la peinture sur son mur ou plafond, c’est par ici !

Pourquoi opter pour la peinture décorative ?

Si la peinture décorative était relativement peu plébiscitée à ses débuts à cause d’une offre insuffisante, il n’en est plus rien aujourd’hui. Désormais, une multitude d’effets décoratifs sur les murs intérieurs et extérieurs sont rendus possibles. Cela permet de créer des univers, des ambiances, de manière à personnaliser les pièces selon les goûts de chacun : effet marbré, effet sablé, effet nacré, effet granité… Enfin, les effets décoratifs ont tendance à masquer les petits défauts des supports non lisses, donnant ainsi plus de cachets aux pièces. Attention toutefois d’investir dans des peintures reconnues pour leur qualité — Zolpan par exemple — au risque de ne pas générer l’effet escompté. En effet, les peintures premiers prix tiennent relativement mal dans le temps, en plus de présenter des effets décoratifs relativement pauvres.

Une peinture décorative, même pour les pièces humides !

De manière générale, les revêtements des salles de bains posent problème à cause des diverses projections dont ils font l’objet. Projections d’eau, apparition d’auréoles, moisissures… sont autant d’éléments venant dégrader cette pièce. Or grâce au savoir-faire de certains fabricants, les peintures décoratives existent également pour les pièces dites humides, permettant ainsi de prolonger leur durée de vie. En recouvrant vos supports avec ce type de peintures, vous limitez donc le développement des moisissures. Et contrairement à d’autres peintures qui s’écaillent facilement à la moindre projection, celles-ci ont une excellente tenue en milieu humide. Enfin, en matière de décoration tout est possible. Vous retrouverez des centaines de coloris pour personnaliser au maximum l’ambiance de votre salle de bains.

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Quel revêtement de sol choisir pour sa cuisine ?

La cuisine est une pièce humide où le passage est fréquent. Elle a donc besoin d'un revêtement de sol solide Read more

Nos conseils pour mettre en valeur une verrière
verriere

La verrière apporte de la modernité mais elle amène aussi de la lumière naturelle. La verrière peut trouver sa place Read more

Quels sont les dernières tendances pour rénover son intérieur

Qui ne s’est jamais réveillé avec une envie de changement ? Qui ne s’est jamais posé la question de savoir Read more

Concevoir un home studio
Concevoir un home studio

Les home studios sont de plus en plus populaires.Les home studios sont de plus en plus populaires. À la suite Read more

blank

Réussir à peindre son sol n’est pas une chose difficile si on suit certaines étapes. Découvrez-ici 4 étapes qui vous permettront de peindre votre sol et d’obtenir un décor élégant et durable.

Comment peindre le sol de sa maison en 4 étapes: choisissez la peinture

Il existe plusieurs types de peinture pour sol. Votre choix dépend du résultat que vous escomptez. Si vous désirez un résultat esthétique et durable, vous pouvez opter pour les produits Tollens. Il s’agit d’une marque qui propose plusieurs types de peinture pour le sol destinés aux professionnels et aux particuliers.

Comment peindre le sol de sa maison en 4 étapes: préparez le sol

La peinture du sol commence par sa préparation. Nettoyez le sol à fond et si nécessaire frottez-le avec un chiffon jusqu’à ce qu’il soit poreux, sans tâche et bien sec. Pour ce fait, achetez un shampoing et brossez le sol zone par zone pour enlever toute trace de poussière ou microbes.

Comment peindre le sol de sa maison en 4 étapes: testez la porosité du sol

Le test de porosité est capital, car il permet de savoir si le sol est prêt à recevoir la peinture. Il ne faut pas le négliger au risque de biaiser la peinture. Versez une goutte d’eau sur le sol. Si elle disparaît avant une minute ou après cinq minutes, votre sol n’est pas encore prêt à recevoir la peinture. Utilisez une sous-couche sol pour corriger le problème.

Comment peindre le sol de sa maison en 4 étapes: appliquez la peinture.

Pour commencer, servez-vous de l’adhésif de masquage pour couvrir les plinthes. Mélangez la peinture. Utilisez un pinceau à rechampir et appliquez la peinture au sol en partant des angles de la maison. Croissez les passes et travaillez pas à pas jusqu’à la porte. Une fois la première couche terminée, attendez quelques heures et passez la seconde couche en suivant le même processus. Sous  24 heures cette dernière couche sera séchée et vous obtiendrez votre sol bien peinturé.

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Comment repeindre une façade ?

Je présente mon projet Repeindre la façade redonne une seconde jeunesse à votre maison. Oserez-vous tenter le défi et entreprendre Read more

Comment peindre une fenêtre en bois ?

Je présente mon projet Une fenêtre qu’elle soit pleine ou vitrée présente des moulures et des zones à rechampir. Aussi Read more

Comment utiliser une bombe de peinture ?

Je présente mon projet Choisissez la solution rapide et facile pour relooker ou apporter une touche de couleur à vos Read more

Comment peindre une porte ?

Je présente mon projet Comment peindre une porte ?Pas la peine d’appeler un professionnel pour peindre sa porte, c’est une Read more

blank

Est-il indispensable d’utiliser une sous-couche ?

L’application de la sous-couche est un point à ne pas négliger dans vos travaux de peinture. Son rôle est important et s’en passer peut avoir des conséquences sur le résultat final. Découvrez pour quelle raison il serait dommage de s’en passer.

Qu’est-ce que la sous-couche ?

Qu’elle soit appelée primaire, impression ou apprêt, la sous-couche est une peinture permettant de traiter les surfaces avant application de la peinture de finition afin d’en améliorer le rendu final.

Sa texture est souvent plus liquide qu’une peinture de finition et sa couleur généralement blanche.

Sa composition est formulée afin d’uniformiser le support (évite la porosité de la surface à peindre), de le bloquer afin d’éviter l’effet buvard lorsque les couches de peintures sont appliquées. La sous-couche permet également l’adhérence de la peinture sur le support à peindre : la peinture est plus résistante au support ce qui lui évite d’écailler dans le temps.

Quand faut-il appliquer la sous-couche ?

Comme son nom l’indique, la sous-couche est conçue pour être appliquée sous la couche de peinture finale. Quelque soit la peinture de finition que vous choisirez, elle recouvrira toujours, et entièrement, la sous-couche.

« La sous-couche est indispensable pour gagner en rendu final. Pour obtenir un résultat digne d’un professionnel, vous devez appliquer la sous-couche sur un support réparé, nettoyé et sec. La sous-couche va homogénéiser le support et permettra une finition plus esthétique. Lorsque la sous-couche est sèche, la peinture de finition peut enfin être appliquée. » nous rappelle Cédric LAURENT, créateur des peintures naturelles biosourcées COLIBRI. « Appliquer la sous-couche est un gain de temps et d’argent : la peinture de finition est plus chère qu’une sous-couche. Si cette dernière est absorbée par le support microporeux ou n’adhère pas car le support est déjà peint (peinture satinée ou brillante), vous allez dépenser plus en peinture colorée et perdre du temps pour avoir un résultat moins satisfaisant »

Sur quel support appliquer la sous-couche ?

La sous-couche peut, par exemple, être appliquée sur les surfaces à peindre suivantes :

  • peintures anciennes

  • supports déjà colorés : avant de repeindre dans un autre ton

  • supports tâchés

  • supports moitié peints, moitié enduits ou brut,…

Bon à savoir

La sous-couche ne peut pas être appliquée comme peinture de finition. Elle n’est pas étudiée pour résister aux UV et pourrait jaunir. Par ailleurs, elle ne possède pas les qualités de protection et de résistance d’une peinture de finition

A quel moment peut-on se passer d’une sous-couche ?

Il n’est que rarement possible de ne pas appliquer de sous-couche. Il faudrait alors que la surface à peindre soit parfaitement propre, lisse, réparée et, surtout, non poreuse : seuls les supports très adhérents peuvent se passer de cette étape.

Dans la pratique, comment faire ?

L’application d’une sous-couche ne présente aucune difficulté mais il y a des étapes à respecter :

  • Protéger la pièce avec bâche et ruban de masquage

  • Réparer les fissures et lézardes avec des enduits

  • Poncer lorsque l’enduit est totalement sec

  • Dépoussiérer

  • Lessiver les tâches

  • Lorsque le mur est prêt et sec, appliquer uniformément et en couche fine la sous-couche (1 seule couche) au rouleau (large), pinceau (à réchampir dans les coins) ou pistolet (selon la marque) 

  • Laisser sécher avant d’appliquer la peinture de finition

« Il est important de respecter les temps de séchage entre chaque couche afin d’éviter embus et détrempes. Si vous appliquez une nouvelle couche sur une couche qui n’est pas totalement sèche, le cœur de la peinture aura du mal à sécher. S’en suivront décollement ou écaillement de la peinture. » tient à préciser C. LAURENT.

« Notre sous-couche a besoin de 2h de séchage avant de pouvoir y appliquer la première couche de peinture de finition biosourcée. C’est le temps d’une pause bien méritée pour l’applicateur et la garantie d’un rendu parfait ! »

Quel type de sous-couche choisir ?

Il existe plusieurs gammes de sous-couche sur le marché et chacune d’elles a sa propre caractéristique qui peut justifier son écart de prix :

  • Pouvoir opacifiant : cache la couleur ou les anciens motifs du support

  • Pouvoir garnissant : lisse les petites irrégularités du support

Attention aux premiers prix souvent très dilués. Vérifier le rendement est un bon moyen d’en savoir plus : un bon rendement se situe autour de 10m²/l.

Comment se protéger des COV ?

Selon les marques, les sous-couches contiennent et libèrent plus ou moins de COV (Composés Organiques Volatils) dans la pièce, dont certains sont dangereux pour la santé comme le formaldéhyde (cancérigène).

L’applicateur doit donc impérativement se protéger lors de l’application : le port d’un masque et de lunettes de protection est très important. Travailler dans un endroit aéré / ventilé est également indispensable.

« Il existe aujourd’hui des produits de très bonne qualité qui sont composés à base de produits naturels et/ou biosourcés et qui ne contiennent donc que très peu de COV. Il est donc important de vérifier l’étiquetage et de choisir un produit noté A+. » rajoute C. LAURENT

A savoir : une peinture classique, conçue à partir de composants issus de la pétrochimie libère énormément de COV et ce pendant plusieurs jours, voire mois, après l’application.

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Comment repeindre une façade ?

Je présente mon projet Repeindre la façade redonne une seconde jeunesse à votre maison. Oserez-vous tenter le défi et entreprendre Read more

Comment peindre une fenêtre en bois ?

Je présente mon projet Une fenêtre qu’elle soit pleine ou vitrée présente des moulures et des zones à rechampir. Aussi Read more

Comment utiliser une bombe de peinture ?

Je présente mon projet Choisissez la solution rapide et facile pour relooker ou apporter une touche de couleur à vos Read more

Comment peindre une porte ?

Je présente mon projet Comment peindre une porte ?Pas la peine d’appeler un professionnel pour peindre sa porte, c’est une Read more

blank

Repeindre le carrelage de la douche pour relooker sa salle de bain

Depuis quelque temps, vous trouvez que le carrelage de votre douche commence à ternir et à se distinguer de tout l’ensemble de la pièce. Pourtant, changer entièrement le carrelage de la douche nécessite encore de grands travaux et réclame une dépense assez conséquente. Heureusement qu’il existe une solution adaptée à votre problème, il s’agit de repeindre le carrelage de la douche pour changer la décoration de votre salle de bain. Le coach du bricolage va vous apprendre comment repeindre le carrelage de la douche et quelle peinture choisir pour obtenir un meilleur rendu.

Repeindre le carrelage de la douche: choisir le bon produit

Il est tout à fait possible de repeindre un carrelage, mais encore faut-il savoir choisir le produit adapté pour que le résultat soit impeccable, comme si vous veniez de poser un nouveau carrelage. Le choix du produit s’impose, il ne s’agit pas d’acheter n’importe quelle peinture. Votre choix doit se porter sur les peintures spéciales pour carreaux, à utiliser directement sur le carrelage mural et sol, sans l’application de sous-couche. La peinture pour carrelage peut être appliquée sur du grès cérame, de la céramique, de la faïence… et elle est lavable, résistante aux taches, à l’humidité et au changement variable de température. Toutefois, il est à noter que la peinture utilisée pour recouvrir le mur sera différente de celle utilisée pour le sol, ainsi vous devez bien renseigner le vendeur avant d’acheter le produit. On peut très bien utiliser la peinture classique, mais dans ce cas, il vous faut appliquer une bonne couche de sous-couche pour permettre une bonne adhérence de la peinture et pour obtenir un résultat durable. Il y a également la résine qui permet également de réaliser la finition recherchée: satinée ou mate. La peinture spéciale carrelage s’applique en deux phases: la première phase qui consiste à passer une peinture acrylique avec la couleur de votre choix, la deuxième phase pour appliquer la résine de protection.

Repeindre le carrelage de la douche: préparer la surface à peindre

A chaque travail de peinture, pour une réalisation avec une finition lisse et sans irrégularité, il est important de préparer au préalable la surface à peindre. Tout d’abord, vous devez enlever toutes traces de tartre ou de résidus de calcaire sur le carrelage en utilisant des produits sains et naturels comme le vinaigre blanc ou le bicarbonate de soude additionné avec du jus de citron. Vous verrez que le résultat sera le même qu’avec du détergent chimique. Terminez le nettoyage avec un rinçage à l’eau claire pour enlever les saletés. Ensuite, vous devez enlever le vernis d’origine tout en ponçant délicatement les carreaux à la main ou avec une ponceuse électrique. Cette étape permettra également de rectifier les surfaces dénivelées.

Peindre le carrelage

Pour un travail bien fait, vous devez utiliser des outils adaptés dont un pinceau pour une petite surface et un rouleau pour une grande surface. N’oubliez pas de protéger les objets qui se trouvent tout autour du plan de travail comme les pommeaux de douche, les tuyauteries, ainsi que les meubles, en les masquant avec de la bâche et du ruban adhésif. Voici maintenant comment peindre le carrelage:

  • dans un bac, versez la couche primaire ou la sous-couche puis bien mélanger pour obtenir une préparation bien homogène.
  • commencez de peindre les zones difficiles d’accès tout en utilisant le matériel approprié
  • peindre au rouleau à mousse les grandes surfaces
  • laissez la sous-couche sécher pendant 24 heures puis reprendre le travail une fois le support bien sec.
  • le lendemain, vous pouvez passer la couche de peinture et effectuer les mêmes gestes qu’ avec l’application de la sous-couche.

Attendez 12 heures avant de nettoyer le carrelage, le temps que la peinture soit bien sèche. Et voilà! votre carrelage est bien rénové.

Envie d’en apprendre plus.

Faites appel à nos coachs travaux et découvrez nos cours de bricolage à domicile.

Besoin d’un décorateur intérieur ? Découvrez Mon Coach Déco

Un projet jardinage : Découvrez nos cours de jardinage à domicile

Quel revêtement de sol choisir pour sa cuisine ?

La cuisine est une pièce humide où le passage est fréquent. Elle a donc besoin d'un revêtement de sol solide Read more

Nos conseils pour mettre en valeur une verrière
verriere

La verrière apporte de la modernité mais elle amène aussi de la lumière naturelle. La verrière peut trouver sa place Read more

Quels sont les dernières tendances pour rénover son intérieur

Qui ne s’est jamais réveillé avec une envie de changement ? Qui ne s’est jamais posé la question de savoir Read more

Comment financer ses travaux : le crédit à la consommation
crédit consommation

Vous envisagez de faire des rénovations dans votre maison, ou des réparations doivent être effectuées dans votre futur logement ? Read more