Comment utiliser une scie circulaire

La scie circulaire est un outil passe partout pour faire une découpe droite et parfaite sur n’importe quelle épaisseur et longueur de bois. Toutefois, il s’agit d’un outil assez dangereux qui exige une certaine précaution dans sa manipulation. Découvrez à travers cet article, comment utiliser une scie ciruclaire en sécurité et quel type de découpe peut-on réaliser avec cet outil ? 

Conseils

Faites attention car il s’agit d’un outil dangereux. Pensez à bien maintenir votre bois avec des serre-joints ou à le fixer avec une vis. Son moteur est assez bruyant. N’oubliez pas de  porter des oreillettes de protection.

Description et caractéristiques d’une scie circulaire

Une scie circulaire est un outil de coupe qui permet de couper du bois d’une épaisseur variée. Elle est équipée d’un moteur électrique ou à batterie, produisant une puissance comprise entre 1000 jusqu’à 2300 W. Cette machine est dotée de plusieurs éléments assurant chacun une fonction spécifique :

  • La platine ou le socle est le support sur lequel votre scie va venir se poser sur le morceau de bois, et vous permettant ainsi de suivre l’évolution de la découpe. Elle apporte de la stabilité et rend la manipulation de la machine plus facile. 
  • Un réglage de l’angle de coupe permettant de faire une coupe inclinée en fonction de vos besoins. 
  • la molette à l’arrière qui permet de régler la profondeur de coupe. Ce dispositif vous permet de monter et descendre le plateau pour faire un ajustage en fonction du type de coupe que vous souhaitez faire, et ce, suivant l’épaisseur du bois(découpe pleine ou simple entaille). 
  • un bouton poussoir qui vous permet de bloquer et débloquer la gâchette( par principe de sécurité) ;
  • un poignet qui permet de libérer le carter de protection. Vous pouvez l’utiliser quand la scie n’arrive pas à pousser le bois ;
  • 2 poignets pour un bon maintien de l’outil, à l’avant et à l’arrière
  • Une baguette graduée munie d’un sabot.

Différents types de scie circulaire 

Avant de vous montrer comment manipuler une scie circulaire, sachez qu’il existe différents modèles :

  • La scie circulaire traditionnelle est constituée d’une lame circulaire alimentée par un moteur électrique ou à batterie, et une platine réglable selon le type de découpe. Vous pouvez ainsi faire une coupe complète ou faire une entaille d’une profondeur variée dans le bois. 
  • La scie circulaire plongeante est équipée de la même platine mais qui se déclenche automatiquement. Ce type de scie vous permet de commencer la découpe en plein milieu du bois. Cette catégorie de scie circulaire propose d’autres variantes telles que la scie à onglet, la scie radiale et la scie réversible.
  • La scie circulaire sur table appelée position stationnaire, est constituée d’un plateau métallique sur lequel se trouve une scie circulaire qui effectue un mouvement rotatif allant du bas vers le haut pour découper. La scie est placée entre 2 cales puis on fera passer le bois à travers la scie. Vous pouvez réaliser des bandes ou baguette de bois, diminuer les largeurs ou faire des ajustages de mesure. 

 

Choix de la lame circulaire

La lame d’une scie circulaire est un disque à dent, de diamètre varié et faite de matériaux spécifiques. Le choix de la lame se fait en fonction de la nature, la dureté du matériau à découper ainsi que de son épaisseur.  

Diamètre de la lame

Il est déterminé en fonction de la profondeur de coupe. Exemple : une lame de 60 à 170 mm permet une profondeur de coupe de 55 mm.

Nombre de dents

Plus le nombre de dents est élevé, plus la scie permet une découpe nette et parfaite. Il varie entre 10 et 48. 

Matériau

Les lames en acier HSS sont préconisées pour les usages occasionnels. Elles ont tendance à se déguiser rapidement après une utilisation prolongée. 

Les lames diamant ou à pointe de carbure de tungstène sont idéales pour des usages intensifs et sur du matériau dur. 

Comment faire pour découper ?

Maintenez le bois fermement avec des serre-joints. Ici, nous avons du bois assez épais ; cependant, réglez la profondeur jusqu’à son maximum. Enclenchez la scie avant de la mettre au contact avec le matériau. Il ne vous reste plus qu’à pousser la scie vers l’avant. Vous pouvez ouvrir le carter de protection pour pousser manuellement la lame

Comment faire pour déligner ? 

Déligner signifie découper en ligne avec une largeur précise. Il ne sera pas toujours facile de faire une ligne droite, ainsi l’utilisation d’une baguette graduée est nécessaire. Glissez la baguette dans la partie située à l’avant de la scie. Vous trouverez une petite patte bien bloquée. Débloquez-la puis insérez la baguette et réglez la longueur qui vous convient. Resserrer la patte. Le sabot va s’adosser à votre morceau de bois et s’avancer tout en gardant sa position. Ce qui va permettre de faire une ligne uniforme du début jusqu’à la fin. 

Le sabot est très pratique car il vous permettra d’avoir un gabarit précis, tout en maintenant la lame toujours dans la même dimension par rapport au bord. La baguette graduée est une pièce fournie avec la scie circulaire. 

Comment faire une coupe en biseau ?

Une coupe en biseau est une basique à connaître en menuiserie. Elle consiste à tailler un tasseau avec un embout négatif et un autre avec un embout positif. Les 2 embouts vont former un parfait angle droit une fois réunis. Pour le faire, réglez le support à 45° puis serrez la molette. Il ne vous reste plus qu’à positionner la scie sur le bois puis démarrer la machine. 

Conclusion

Pour les passionnés du bricolage, la scie circulaire est l’outil de coupe idéal. Elle permet de réaliser différents types de coupe grâce à ses options variées. La manipulation de cette machine doit se faire avec grande précaution. 

Important

Faites attention de ne pas couper votre plan de travail !

Comment utiliser une scie sabre ?

Pour une surface de (en m²)
Vous devez prévoir
60 min
user-logo
personnes

Comment utiliser une scie sabre?

Une scie sabre n’est ni plus ni moins qu’une scie égoïne montée sur un moteur électrique. Plus facile à manier qu’une scie sauteuse et garantissant un résultat de coupe nette et propre, cette machine convient aux bricoleurs du dimanche. Les ouvriers professionnels l’apprécient également pour sa praticité et sa performance de coupe. Cette présentation est dédiée aux novices qui n’ont aucune notion dans l’utilisation du matériel. 

Descriptions et caractéristiques d’une scie sabre

Une scie sabre est une reproduction de la scie égoïne manuelle en version motorisée. Le travail de coupe est assuré par un moteur puissant permettant à la lame d’effectuer des mouvements de va-et-vient. Le bricoleur n’aura plus à fournir beaucoup d’efforts physiques pour couper le matériau. 

Elle est constituée d’un poignet muni d’une gâchette qui permet de l’activer, un maintien à l’avant et une partie pour fixer la lame. 

Il existe 2 catégories de scie sabre électrique : électroportatif ou à batterie, et filaire. 

La scie sabre à batterie

Ce type de scie sabre se démarque par son côté pratique. Elle est bien plus légère qu’un modèle filaire. On l’utilise le plus souvent pour les usages extérieurs pour effectuer des petits travaux de coupe, comme tailler les branches de petites ou moyennes tailles. Pour les matériaux de plus grosse épaisseur, on utilisera une tronçonneuse ou d’autres machines plus puissantes. 

Cette machine est équipée d’une batterie qui se recharge avec une tension entre 12V à 18V, et une puissance entre 3 à 4h. Cette puissance est suffisante pour assurer des tâches occasionnelles. 

La scies sabre filaire

Cette catégorie de scie sabre est bien plus puissante que la précédente, mais elle est limitée par ses fils. Vous aurez besoin d’un fil rallonge plus long pour pouvoir effectuer des travaux de plus grande envergure. Sa puissance varie de 400 à 1,800 W; une puissance 600 W est largement suffisante pour les travaux courants.

Choix de la lame de scie à sabre

La lame est la pièce maîtresse de la scie à sabre. Elle peut être fixée dans les 2 sens, à pousser ou à remonter, ce qui rend sa manipulation encore plus pratique. 

 

Il existe une multitude de lames conçues pour la machine, mais la plus couramment utilisée est la traditionnelle lame à bois disponible avec de petite ou grande dentelure. 

 

Les lames à métaux peuvent également avoir de petites ou grandes dentelures, un choix qui se fait en fonction de l’épaisseur du métal à couper. 

On peut également trouver des lames à mettre dessus ou des lames rallonges qui sont plus longues, permettant de couper la pierre ou le siporex. C’est une grande lame avec des pastilles au carbure. Pour travailler du matériau trop dur, les simples lames en acier ne suffisent pas. Elles se désaiguisent très vite et ne peuvent plus servir. On utilisera ainsi des lames plus résistantes avec une certaine spécificité. Ces types de lames présentent des pastilles de carbure de tungstène en diagonale qui permettent ainsi de couper du matériau épais et dur comme le parpaing, le béton, la pierre. Cette lame est souple ; ce qui la rend encore plus efficace. 

Les avantages d’utiliser une scie sabre

La scie sabre est un matériel intéressant qui doit faire partie de votre caisse d’outillage. 

Tout d’abord, elle permet de couper une grande diversité de matériaux : du bois, du métal, du plastique, et même des matières plus dures et épaisses comme la pierre ou le béton. 

 

Cette machine offre un grand confort d’utilisation grâce à son ergonomie permettant une bonne prise de main. Elle se manipule notamment avec les deux mains ; une main sur le poignet pour actionner la gâchette, et l’autre main sur l’avant de la machine pour le maintien et l’orientation. 

 

Elle garantit une coupe parfaite, nette et propre, sans produire des projections de matériaux lors de l’opération. Le port des lunettes n’est donc pas obligatoire. Toutefois, il faut enfiler des paires de gants lors des découpes de matériaux métalliques. 

Couper du bois à la scie sabre

Choisissez une lame à bois à petite dentelure. 

 

Tournez la molette de fixation de la lame vers le sens inverse des aiguilles d’une montre pour permettre d’introduire la lame. 

 

Mettre la lame à son emplacement ; vérifiez que le point d’accroche est bien en place puis tournez la molette de fixation dans le bon sens pour bloquer la lame. 

 

Branchez votre machine. Vous trouverez sur le côté du poignet, le bouton d’alimentation. Activez-le pour faire fonctionner la machine. 

 

Câler le bois sur un établi ou une chaise avec 2 serre-joints pour bien maintenir le matériau. 2 fixations sont nécessaires pour maintenir un matériau assez long pour éviter que la lame entraîne le bois avec elle lorsqu’elle est en mouvement.  

 

NB : Vous trouverez un sabot à l’avant de la lame qui vous permettra d’adapter l’angle de la lame en fonction de vos besoins.

 

Placez la platine parfaitement plaquée sur la lame de bois. Si elle n’est pas parfaitement plaquée, vous aurez du mal à maintenir la machine. Veillez à ce que la lame soit légèrement décalée du bois pour éviter de faire sauter le bois une fois qu’elle se met en mouvement. Appuyez sur la gâchette et suivez  le sens de la machine. 

 

Couper du métal 

Maintenir le métal à découper avec un serre-joint sur un établi ou une chaise. Vous pouvez utiliser un seul serre-joint si le matériau à couper est assez court. 

 

Débranchez votre machine ; ouvrir la molette pour débloquer la lame. Mettez en place une lame à grosse denture pour faciliter la coupe. 

 

Réglez la lame dans le contre sens, pour aller du haut vers le bas. 

 

Positionnez la platine sur le matériau tout en la plaquant fermement. Puis enclenchez la machine. Bien maintenir l’avant de la machine et laissez la lame vous conduire. 

Faites attention de ne pas découper votre établi ! 



NB : La scie sabre utilise du charbon pour alimenter le moteur. Au bout de quelque temps vous devez changer le charbon pour permettre au moteur de bien faire son travail. 

 

Conclusion

La scie sabre est une machine électroportatif qui permet de couper différentes variétés de matériaux. Elle est facile à utiliser tout en proposant de bon résultats.

Nota bene

Débranchez la machine quand vous changez la lame pour éviter les accidents. 

On peut maintenir la machine dans les 2 sens