Comment peindre au pistolet basse pression ?

Pour une surface de (en m²)
Vous devez prévoir
60 min
user-logo
1 personnes

Comment peindre avec un pistolet basse pression ?

Peindre est devenu une partie de plaisir grâce au pistolet à basse pression. Pratique et très efficace pour recouvrir tout type de support, cet outil est aussi compatible avec n’importe quelle peinture. On vous montre comment manipuler correctement le pistolet à basse pression et comment le nettoyer. 

Pistolet à basse pression, les bonnes raisons de l’utiliser

Pourquoi ne pas s’en tenir au pinceau ou au rouleau pour vos prochains travaux de peinture ? Pourquoi se tourner vers le pistolet à basse pression ? Voici quelques bonnes raisons d’utiliser cet outil. 

Pratique et efficace

Le pistolet à basse pression offre à son utilisateur un grand confort d’utilisation. Cette machine est constituée d’un moteur électrique léger et peu encombrant, facile à déplacer. 

Mais on l’apprécie essentiellement pour son efficacité de couverture qui est estimée entre 10 à 15 m 2 seulement en 5 minutes. Une rapidité inégalable à la peinture manuelle. 

Qualité de couverture 

Le pistolet à basse pression permet d’obtenir une couverture uniforme, sans bavure ni formation de nuage sur le contour de la zone pulvérisée. Néanmoins, tout se joue sur la technique de pulvérisation. 

Contrairement au pistolet haute pression, le modèle à basse pression entache peu ce qui se trouve autour du plan de travail. 

Comment peindre avec un pistolet basse pression : Montage du pistolet à peinture 

Le pistolet à peinture airless est constitué par différentes pièces qui garantissent la qualité de de pulvérisation. 

De l’extérieur vers l’intérieur, il est composé :

  • d’une bague de réglage de la tête d’air,
  • d’une tête d’air fixée par des vis et des joints qui  permet d’orienter le sens de la pulvérisation, à la verticale ou à l’horizontale. 
  • une buse d’air et son support,
  • le corps du pistolet,
  • la gâchette dotée d’un ressort de pression,
  • un écrou moleté de réglage de pression d’air,
  • un régulateur de jet,
  • un raccord relié à un crépine ou le tube plongeur,
  • un bocal.

Il est à noter qu’il existe 2 types de pistolet à basse pression :

  • le pistolet avec godet qui fonctionne par gravité. Le bocal est placé au dessus du pistolet ;
  • le pistolet avec crépine qui fonctionne par système de succion. 

Ici, dans la vidéo, notre coach va utiliser un pistolet avec crépine. Le montage est relativement simple. 

Tout d’abord, on vient relier le pistolet au tuyau aspirateur. 

Ensuite, on emboîte la gâchette au pistolet. 

Préparer au préalable la peinture dans le bocal avant de raccorder celui-ci au pistolet.

Faire un réglage de la molette ou de l’écrou moleté.

Préparation de la peinture

Tout type de peinture peut être utilisé dans un pistolet à basse pression ; néanmoins, il faut qu’elle ait une consistance assez fluide pour être pistolable. 

Tout d’abord, vous devez vérifier le mode d’utilisation de la peinture si l’utilisation au pistolet est permise. Si c’est le cas, diluez la peinture au fur et à mesure avec le diluant adéquat. 

La peinture à l’eau se dilue bien évidemment à l’eau ; par contre la peinture glycéro se dilue avec de l’acétone ou du white spirit. 

NB : Si la consistance n’est pas assez fluide, la peinture va couler. 

Astuces pour vérifier la viscosité de la peinture

Vous pouvez tester la viscosité de la peinture grâce à un petit entonnoir fourni en kit avec la machine. Il vous suffit de faire couler la peinture à travers l’entonnoir. Si la peinture circule normalement, la consistance est parfaite. Si elle sort en gouttes, c’est qu’il faut encore la diluer. 

Vous pouvez aussi utiliser la baguette pour mélanger pour faire le test. Plongez la baguette dans la peinture, puis laissez couler la peinture. Si elle ne laisse pas de trace à la surface et qu’elle reprend directement sa forme initiale, la consistance est parfaite. 

Comment peindre au pistolet  basse pression : la technique

Les points suivants sont importants pour garantir le bon déroulement des travaux :

  • garder une distance de 25 cm environ entre le pistolet et le support ;
  • bien régler la vitesse de pulvérisation ;
  • tenir le pistolet bien perpendiculairement par rapport au support ;
  • faire un déplacement par le poignet ;

Maintenant, voici comment faire :

Allumez la machine puis commencez par pulvériser le premier voile de peinture. Laissez sécher quelques minutes avant de procéder à la deuxième pulvérisation. 

Pour avoir une peinture uniforme et homogène, déplacez le pistolet sous le mouvement de votre poignet. Procédez toujours par section de petite couche.

 

Nettoyage du pistolet à peinture basse pression

Démontez toutes les bagues puis nettoyez toutes les petites buses ainsi que les bagues. Vous devez le faire dès que les travaux sont terminés, autrement, le nettoyage sera plus compliqué avec le durcissement de la peinture. 

Utilisez le produit de nettoyage approprié au type de peinture. N’oubliez pas de nettoyer également le bocal. 

En conclusion

Le pistolet à basse pression est un outil efficace pour peindre une petite ou grande surface. Il garantit une couverture optimale dans un bref délai. Si vous respectez bien les directives proposées par votre coach, votre projet de peinture sera une réussite.

Conseils

La première couche donne la teinte, la seconde et les couches suivantes donnent la profondeur ou la densité de la couleur.  Quelque soit la peinture achetée, faites deux passes minimum.

Peindre mur : Notre vidéo tutoriel

Pour une surface de (en m²)
Vous devez prévoir
80 min
user-logo
1 personnes

Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Estimer le coût de son projet de peinture murale

Nous avons mis à votre disposition une calculette qui vous permettra de comprendre le coût de ce projet. Vous obtiendrez ainsi le coût de la fourniture hors outillage, le coût de la main d’oeuvre si vous choisissez de faire appel à un pro avec des tarifs moyens ainsi que le le coût d’un coaching à domicile pour vous permettre de réaliser vous-même votre peinture murale.

Néanmoins, pour estimer au mieux le prix de vos travaux, il vous faut au préalable :

  • Définir le type de peinture murale
  • Définir le/les pièce.s où vous souhaitez effectuer votre peinture
  • Calculer les m2 nécessaires
  • Définir si vous souhaitez faire appel à un artisan ou réaliser vos travaux vous-même en vous faisant accompagner à domicile par un coach en bricolage.

Ensuite, pour vous donner un aperçu, voici les principaux tarifs au m2 à réaliser par un artisan :

A l’heure :

  • De 35€ à 45€ / heure

Au m2 :

  • 15€ à 25€ / m2 pour une peinture sur un mur neuf ou lisse
  • 25€ à 40€ / m2 pour une peinture sur un mur en état moyen
  • 40€ à 55€ / m2 pour une peinture sur un mur en mauvais état

A savoir aussi, le tarif moyen pour la réalisation de la peinture d’un plafond est légèrement supérieur à celle d’un mur :

  • Pour un mur comptez environ 20 à 30€ le m2
  • Pour un plafond comptez environ 30€ à 40€ le m2

Il s’agit aussi d’ajouter le coût de la préparation (protection des murs, meubles…) à votre projet qui avoisine les 50€ par pièce.

Comment peindre un mur ?

Nous allons vous accompagner sur les points suivants :

  • Nos conseils avant de démarrer
  • La liste de matériaux et d’outils à prévoir
  • Notre calculette travaux pour estimer le coût de votre chantier
  • Les étapes de la peinture murale
1

Comment peindre un mur : préparation et protection du chantier

Après avoir estimé la surface à peindre, il faut tout d'abord couvrir votre sol avec des bâches de protection, qui seront à coller avec du ruban de masquage. Si vous le pouvez, déplacer votre mobilier dans une autre pièce pour avoir plus d'espace et éviter de les tacher. Sinon couvrez les aussi avec une bâche de protection.

Pour une peinture différente entre le plafond et les murs, collez du ruban de masquage tout autour du plafond en haut de vos murs pour éviter un dépassement. Vous pouvez aussi réaliser des bandes de couleurs différentes pour un rendu plus original et décoratif.

2

Comment peindre un mur : la préparation des murs

Pour réussir votre peinture murale ou plafond, dans tous les cas il faudra bien préparer et nettoyer vos murs pour un rendu net. Commencez par dépoussiérer à l’aide d’un chiffon humide et d’un aspirateur. Nettoyez ensuite votre mur avec un nettoyant multiusage (type lessive Saint Marc), puis rincez et laissez sécher. En amont, pensez à combler les trous et fissures avec de l’enduit et finissez par un ponçage léger pour lisser le tout. Pour mieux comprendre n’hésitez pas à regarder notre tuto vidéo : Préparer un mur avant de le peindre ou son plafond.

3

Comment peindre un mur : réalisation des sous-couches et angles

Pour commencer, il est tout d’abord préférable d’appliquer une sous-couche. Cela va permettre à vos murs une meilleure adhérence de la peinture et éviter qu’il absorbe la première couche de peinture. Pour en savoir plus à ce sujet, rendez vous sur cet article : Est-il indispensable d’utiliser une sous-couche ? 

Une fois la sous-couche parfaitement sèche, il vous faut dégagez les angles au pinceau rond ou avec un rouleau spécial angles.

4

Comment peindre un mur : la peinture 

Vous pouvez maintenant attaquer la peinture de vos murs ou de votre plafond. Commencez par mélanger votre peinture pour ensuite charger votre rouleau (sans trop de peinture non plus pour éviter les coulures).  Ensuite, peignez quelques bandes verticales sur le mur pour après, passez le rouleau horizontalement par dessus et répartir uniformément la peinture. Terminez en repassant une dernière fois le rouleau dans le sens vertical. Ici une astuce pour peindre sans baver.

5

Comment peindre un mur : finitions et nettoyage

Maintenant que vous avez fini de peindre vos surfaces, il est temps d'enlever le ruban de masquage. Cette opération doit être réalisé avant le séchage complet de la peinture et en inclinant votre bande à 45° vers l'intérieur de votre peinture. Pour ce qui est de vos rouleaux et pinceaux, entre la réalisation des deux couches de peinture, vous pouvez les mettre dans un sac plastique fermé pour éviter qu'ils ne sèchent. Ensuite lorsque tout est terminé, laissez les trempez dans l'eau toute une nuit puis rincez les le lendemain. Article: nettoyer son matériel de peinture

Estimer le coût de son projet de peinture murale

Nous avons mis à votre disposition une calculette qui vous permettra de comprendre le coût de ce projet. Vous obtiendrez ainsi le coût de la fourniture hors outillage, le coût de la main d’oeuvre si vous choisissez de faire appel à un pro avec des tarifs moyens ainsi que le le coût d’un coaching à domicile pour vous permettre de réaliser vous-même votre peinture murale.

Néanmoins, pour estimer au mieux le prix de vos travaux, il vous faut au préalable :

  • Définir le type de peinture murale
  • Définir le/les pièce.s où vous souhaitez effectuer votre peinture
  • Calculer les m2 nécessaires
  • Définir si vous souhaitez faire appel à un artisan ou réaliser vos travaux vous-même en vous faisant accompagner à domicile par un coach en bricolage.

Ensuite, pour vous donner un aperçu, voici les principaux tarifs au m2 à réaliser par un artisan :

A l’heure :

  • De 35€ à 45€ / heure

Au m2 :

  • 15€ à 25€ / m2 pour une peinture sur un mur neuf ou lisse
  • 25€ à 40€ / m2 pour une peinture sur un mur en état moyen
  • 40€ à 55€ / m2 pour une peinture sur un mur en mauvais état

A savoir aussi, le tarif moyen pour la réalisation de la peinture d’un plafond est légèrement supérieur à celle d’un mur :

  • Pour un mur comptez environ 20 à 30€ le m2
  • Pour un plafond comptez environ 30€ à 40€ le m2

Il s’agit aussi d’ajouter le coût de la préparation (protection des murs, meubles…) à votre projet qui avoisine les 50€ par pièce.