Comment installer un robinet ?

Votre robinet est en mauvais état ? Il fuit ? Il n’est plus à vos goûts ?

Avec ce tutoriel sur la thématique : Comment installer un robinet, vous avez la possibilité de changer vous même votre robinet, en quelques étapes simples.

Le but de cette manipulation va être de visser des flexibles de raccordement, et le robinet au lavabo.

1

Enlevez votre ancien robinet

 

Si vous souhaitez remplacer votre ancien robinet, afin d’enlever celui-ci, munissez-vous d’une pince crocodile, ainsi que d’une clé à molette.

Pour cela, il vous suffit de dévisser la grosse visse située en dessous de votre robinet, et d’enlever le joint (attention, ce n’est pas toujours très simple d’y accéder).

Ensuite, il ne reste plus qu'à enlever vos tresses inox en tirant votre robinet.

2

Placez votre nouveau robinet

 

Avant de placer votre nouveau robinet dans son emplacement, enlevez la grosse visse placée en bas du robinet, ainsi que le joint situé entre les deux bagues.

La bague la plus haute doit rester sur le robinet, elle contient un joint intégré directement dedans.

Ensuite, récupérez vos tresses inox, et placez-les dans les tubes disponibles dans le corps du robinet.

Vous pouvez ensuite insérer votre robinet dans son emplacement, en faisant passer les tresses inox.

3

Effectuer les raccordements

 

Une fois que le robinet est placé, il vous suffit de faire passer le joint que nous avions enlevé précédemment, ainsi que la grosse bague, dans les tresses inox.

Pour serrer le tout, munissez vous d’une pince crocodile, que vous pourrez adapter directement à votre bague, de diamètre plutôt important.

Enfin, il ne vous reste plus qu'à effectuer les branchements entre les tresses et les arrivées d’eau.

Faites attention à bien faire correspondre les tresses et les arrivées d’eau en fonction de l’eau chaude et froide.

Conseils / Astuces

Coupez bien l’arrivée d’eau avant d’effectuer votre changement de robinet

Veillez à ne pas perdre les joints fournis dans votre robinet !

Déposer votre joint bien à plat avant de visser votre bague sous le robinet

Placez votre robinet bien droit avant de serrer votre bague 

Pour une imperméabilité plus qualitative, vous pouvez placer du téflon entre les tresses et les arrivées d’eau

Il est très simple de remplacer son robinet soi-même, lorsque l’on a tous les outils à disposition.

La seule spécificité est d’arriver à effectuer ses branchements en trouvant une position confortable et efficace, car il est souvent compliqué d’accéder au dessous de son robinet !

Veillez à bien couper l’eau, lorsque vous vous intéressez à des travaux de plomberie dans votre domicile, cela peut éviter les risques d’inondation…

Plomberie sans soudure

Nous allons vous accompagner sur les points suivants :

  • Nos conseils avant de démarrer
  • La liste de matériaux et d’outils à prévoir
  • Notre calculette travaux pour estimer le coût de votre chantier
  • Les étapes pour réaliser votre projet
Pour une surface de (en m²)
Vous devez prévoir
min
user-logo
personnes

Plomberie sans soudure : Nos conseils avant de démarrer

Avant de vous lancer nous vous conseillons de prendre connaissance de ces sujets que nous traitons indépendamment : 

Comment remplacer un évier encastrable
Comment choisir son évier pour sa cuisine
Détartrer un pommeau de douche
Comment poser un receveur de douche

 

La plomberie en PER /Multicouche a l’avantage de ne pas avoir de soudure à réaliser.
Les tubes multicouche/PER font parties de la famille des tubes synthétiques (polyéthylène réticulé).
En plus d’être très résistant à la corrosion et aux U.V, ils ne s’entartrent pas.
Grâce à l’utilisation de raccord à visser, à sertir ou à glisser, il permet une plomberie sans soudure ce qui garantie une étanchéité parfaite de la tuyauterie.
Les avantages du multicouche par rapport au PER, est qu’il possède une bonne longévité, une faible dilatation face aux changements de températures et une barrière anti-oxygène (couche d’aluminium) qui protège de la corrosion et évite la formation de boue dans les circuits de chauffage.
Raccord à sertir, à glissement ou à visser, le choix se fait en fonction de votre budget, de la nature des travaux à réaliser et de la tuyauterie utilisée. »

1

Plomberie sans soudure Tracer ses repères d’emplacement

L’eau chaude se situe toujours en haut et à gauche de l’arrivé d’eau froide.
Préparer votre schéma avant de démarrer votre chantier.
Déterminez le choix de tuyauterie ainsi que raccords.
Reportez vos emplacements au mur à l’aide de votre niveau à bulle. 
Marquez vos emplacements pour les crochets à cheville.
Puis déterminez les cloisons à percer et à traversez et procédez en utilisant une scie à trépan

2

Plomberie sans soudure : Pose des fixations murales

Les colliers assurent le maintien des tuyaux. 

Frappez la tête du collier pour faire rentrer la cheville.
L'alimentation en eau chaude et en eau froide arrive sous la baignoire en diamètre 20 puis repart en diamètre 16 vers le lavabo. 

3

Plomberie sans soudure : la découpe des tubes

Prenez vos mesures des tubes à couper sur le mur.
Tracez l'emplacement de la coupe.
Utilisez votre coupe tube.
Utilisez le calibreur pour redonnez un bel arrondi au tube

4

Plomberie sans soudure : le cintrage des tubes

Le but est de tordre le tube pour lui faire prendre la direction souhaitée sans l’écraser, ce qui aurait pour effet de réduire le diamètre intérieur et de perdre en pression.

Pour les rayons de courbures importantes sur des tubes de petit diamètre, le cintrage à la main
(ressort à cintrer) suffit largement.

5

Plomberie sans soudure : raccordement des tubes

Placez les raccords sur les tubes en fonction du schéma que vous avez établi et du choix de vos raccords.
Choisissez entre des raccords à glissement ou des raccords à compression pour le PER.
Choisissez entre des raccords à sertir, à emboîtement ou à compression pour le multicouche

6

Plomberie sans soudure : Fixation du réseau de canalisation

Emboîtez les tuyaux d’eau chaude et d’eau froide dans les colliers spéciaux préalablement fixés pour qu’ils maintiennent les tuyaux contre le mur et fermez les languettes. 

Installez des sorties de cloisons « Fixoplac » multicouche dédiées à chaque utilisation pour alimenter les robinets, les éviers, les douches, les wc, les machines à laver et les lave-vaisselles.

7

Plomberie sans soudure : raccordement aux arrivées d'eau et aux éléments sanitaires

Pour une question de facilité de dérivation, le raccordement aux arrivées d’eau ( eau froide à l’arrivée générale et eau chaude à la sortie du ballon ou de la chaudière ) se fait à l’aide de nourrices qui permettent de rediriger plus facilement les différents circuits d’eau en direction des divers éléments sanitaires.
Le diamètre minimal du tube ( PER / multicouche ) dépend du sanitaire à raccorder :
10 mm pour un lavabo ou une vasque
12 mm pour une douche
13 mm pour une baignoire
Plus généralement, il est conseillé d’opter pour du 12 pour les premiers et du 16 pour la douche et la baignoire.

Estimer le coût de son projet de plomberie sans soudure

Il est difficile d’estimer proprement le coût d’intervention d’un plombier sur ce type de prestation tant elles peuvent être différentes d’un chantier à un autre.

Il est important de garder à l’esprit que le prix de la main d’oeuvre seule est comprise entre 350 et 600€ jours.

Faire appel à un plombier pour installer un robinet, ou un raccord en multicouche peut donc s’avérer onéreux.
En réalisant vous mêmes ces projets, vous ferez des économies.
Voici à titre d’exemple quelques tarifs pour des prestations en PER ou multicouche :

Création d’alimentation eau chaude et  eau froide + évacuation pour un lavabo / une vasque ou un évier : 150€

Création d’attente eau froide + évacuation pour lave-vaisselle ou lave-linge :  180 €

Création d’alimentation eau chaude et eau froide + évacuation pour baignoire : 290€

Création d’alimentation eau froide + évacuation pour WC : 300€

Création d’alimentation eau chaude et eau froide + évacuation pour douche : 350€

Création d’attente eau + évacuation pour chauffe-eau  : 220€