Comment faire du béton ?

Nous allons vous accompagner sur les points suivants :

  • Nos conseils avant de démarrer
  • La liste de matériaux et d’outils à prévoir
  • Notre calculette travaux pour estimer le coût de votre chantier
  • Les étapes de réalisation du béton
Pour une surface de (en m²)
Vous devez prévoir
60 min
user-logo
personnes

Comment faire du béton : Nos conseils avant de démarrer

Avant de vous lancer il faudra bien choisir et comprendre les subtilités de ce produit, pour cela découvrez nos articles pour faire votre béton :

Nos astuces à consulter avant de vous lancer :

1

Comment faire du béton : choisir le béton

Avant de commencer votre béton, il faut tout d'abord choisir celui qui sera adapté à vos travaux.

En effet, pour une meilleure durabilité, le béton doit convenir à l'environnement dans lequel il sera posé. Différents aspects doivent être pris en compte : le niveau d’exposition à la chaleur ou au froid, degré de résistance à la compression, la consistance, les dimension des granulats ou encore la teneur en chlorures.

2

Comment faire du béton : préparation de la zone de travaux

Maintenant que vous avez choisi le béton qui convient à vos travaux, vous devez organiser votre zone de travail. C'est ce qu'on appelle une zone de gâchage. Cette zone doit permettre de facilité l'accès entre la bétonnière ou l'espace réserver pour faire le béton et  l'endroit où vous allez le déposer. Il est préférable que cette zone se trouve à coté d'un point d'eau si vous utilisez la bétonnière.  Vous devrez en dernier lieu placer les quantités nécessaires de ciment, sable et graviers.

3

Comment faire du béton : le dosage du béton

Encore plus simple qu'une recette de cuisine, le dosage du béton se fait en "volume". Un volume peut représenter par exemple un seau ou une pelleté. 

Pour du béton pour des travaux courants, il faut : 1 volume de ciment, 2 volumes de sable, 3 volumes de graviers et un demi-volume d’eau tout simplement. 

Pour du béton à utiliser pour des fondations, il faut : 1 volume de ciment, 2,5 volumes de sable, 3,5 volumes de gravillons et un demi-volume d’eau.

4

Comment faire du béton : réaliser le mélange

Pour ce qui est du mélange, celui-ci peut s'effectuer dans une bétonnière, une brouette ou un bac. 

  • Si bétonnière : incorporez-y de l’eau (environ 7 litres pour un sac de 25 KG). Ensuite, incorporez le gravier et laissez tourner 1 minute. Ajoutez le sable et laissez tourner 1 minute, puis le ciment et laissez tourner 2 minutes. Ajoutez ensuite l’eau au besoin. Mais attention, plus il y a d’eau, moins le béton est solide.
  • Sans bétonnière : déposez d'abord les gravillons, puis par dessus ajoutez le sable et le ciment. Bien mélanger ensuite avec une pelle, de manière uniforme. Creusez ensuite un cratère et versez au milieu 2/3 de l'eau. Vous pouvez maintenant mélanger et ajouter de l'eau à votre convenance.
5

Comment faire du béton : finalisée la gâchée

Une fois prêt, votre béton doit être mou mais pas trop liquide. Il faut surtout éviter d'y ajouter trop d'eau car cela risque de réduire sa résistance et ainsi créer des fissures. 

Voici un test que vous pouvez réaliser pour savoir si votre béton à la bonne consistance : prenez une poignée, si la forme reste la même et quand vous serrez la main il n'y a pas d'eau qui tombe, alors votre béton est réussi. Vous pouvez aussi réaliser un tas à même le sol avec votre pelle, si au bout de quelques minutes celui-ci ne s'est pas écroulé alors il est correct. Dans le cas contraire, il est trop humide.

Estimer le coût de son projet pour faire du béton

Nous avons mis à votre disposition une calculette qui vous permettra de comprendre le coût de ce projet. Vous obtiendrez ainsi le coût de la fourniture hors outillage, le coût de la main d’oeuvre si vous choisissez de faire appel à un pro avec des tarifs moyens ainsi que le le coût d’un coaching à domicile pour vous permettre de réaliser vous-même votre projet à base de béton.

Néanmoins, pour estimer au mieux le prix de vos travaux, il vous faut au préalable :

  • Définir le type de béton nécessaire
  • Définir la surface où vous souhaitez mettre votre béton
  • Calculer les m2 nécessaires
  • Définir si vous souhaitez faire appel à un artisan ou réaliser vos travaux vous-même en vous faisant accompagner à domicile par un coach en bricolage.

Ensuite, pour ce qui est des tarifs de réalisation, cela dépend notamment de votre projet. Le béton vous permettra ensuite de réaliser des travaux comme :

  • Faire une dalle
  • Faire une terrasse
  • Le sol d’un garage
  • Des murs
  • Des escaliers

Pour vous donner un exemple, si vous avez pour projet de réaliser une dalle en béton, voici les principaux tarifs au m2 par un artisan :

  • Comptez 20€ à 30€ le m2 pour la matière 
  • Ajoutez environ 20€ par m2 de main d’oeuvre. Ce qui revient à plus ou moins 50% de vos travaux.

Bien-sur ces tarifs varient en fonction de l’épaisseur de votre dalle de béton, l’état de votre terrain si c’est en extérieur et la zone géographique où vous habitez car les artisans proposent des tarifs différents.

Poser une terrasse en bois

Nous allons vous accompagner sur les points suivants :

  • Nos conseils avant de démarrer
  • La liste de matériaux et d’outils à prévoir
  • Notre calculette travaux pour estimer le coût de votre chantier
  • Les étapes de la pose de terrasse en bois
Pour une surface de (en m²)
Vous devez prévoir
120 min
user-logo
2 personnes

Poser une terrasse en bois : Nos conseils avant de démarrer

Avant de vous lancer il faudra bien choisir et comprendre les subtilités de ce produit, pour cela découvrez nos articles sur le sujet :

Nos astuces à consulter avant de vous lancer :

1

Poser une terrasse en bois : préparer la surface

Pour faire une terrasse en bois, il faut tout d'abord que votre surface soit plane et stable. Pour cela, vérifiez avec le niveau l’horizontalité de votre sol. Puis, utilisez une règle de maçon pour contrôler la planéité. 

Si vous souhaitez faire une terrasse en bois sur une surface en terre, il faudra tout d'abord décaisser le sol avec une binette en nivelant au maximum. Déposez ensuite du sable ou gravier en tassant au maximum. Vous pouvez aussi  faire couler une chape légère pour remettre à niveau.

2

Poser une terrasse en bois

: préparer la pose

Après avoir posé un film géotextile pour empêcher la repousse d’herbes, il faut déterminer la hauteur de votre terrasse afin de choisir les bons plots et lambourdes.

Maintenant, la réalisation du calepinage va permettre le calculer le nombre de plots et lambourdes, déterminer le sens de pose des lames et démarrer votre pose (à partir d’un mur de la maison et d’un angle si possible pour un équerrage parfait).

3

Poser une terrasse en bois : mise en place des plots

Pour cette étape de réalisation d’une terrasse en bois, placez d’abord les plots en fonction du calepinage. Ensuite, fixez les si vous souhaitez avec des chevilles et établissez les niveaux afin de les incliner légèrement (2% environ) vers l’extérieur de l’habitat pour évacuer l’eau de pluie.

A savoir : il est fortement conseillé de ne pas dépasser plus de 70 cm d’espace entre deux plots car les lames risquent de casser.

4

Poser terrasse en bois : la pose des lambourdes 

La quatrième étape du projet est la pose des lambourdes. Munissez-vous d'un tournevis et vissez les lambourdes perpendiculairement au sens des lames, sur chacun des plots et avec 2 vis au niveau des raccords. Faite attention à ne pas abîmer ou bloquer le pas de vis sur les plots.

Aussi, il est préférable d’avoir un espace de 10 cm au moins entre le sol et les lames. Cela permettra de garantir une bonne ventilation des lames de bois.

La quatrième étape du projet est la pose des lambourdes. Munissez-vous d'un tournevis et vissez les lambourdes perpendiculairement au sens des lames, sur chacun des plots et avec 2 vis au niveau des raccords. Faite attention à ne pas abîmer ou bloquer le pas de vis sur les plots.

Aussi, il est préférable d’avoir un espace de 10 cm au moins entre le sol et les lames. Cela permettra de garantir une bonne ventilation des lames de bois.

5

Poser terrasse en bois : assurer sa pose et ses découpes

Commencez par réaliser les découpes de vos lames en bois en fonction de la dimension souhaitée de votre terrasse. Pour ne pas vous tromper, voici un article qui vous aidera lors de vos découpes : couper du bois avec une scie manuelle. Il est préférable d'opter pour un positionnement en quinconce pour avoir un rendu plus esthétique, avec un espacement de 3 mm entre chaque lames. Il ne reste plus qu’à poser les lames de terrasse une à une, en les vissant sur les lambourdes. Voici notre tuto pour savoir comment visser dans du bois.

6

Poser terrasse en bois : la fixation des lames

Pour une fixation par vis, il vous faudra pré-percer vos lames. Pour une meilleur maîtrise, voici un autre tutoriel explicatif : comment percer dans du bois ?

Puis, fabriquez un gabarit de perçage pour que les vis ne fendent pas le bois. Pour terminer, la tête des vis ne doit pas être trop enfoncée dans le bois au risque de faire rentrer l'eau de pluie qui stagnera ensuite dans la lame en bois.

Estimer le coût de son projet de pose de terrasse en bois

Nous avons mis à votre disposition une calculette qui vous permettra de comprendre le coût de ce projet. Vous obtiendrez ainsi le coût de la fourniture hors outillage, le coût de la main d’oeuvre si vous choisissez de faire appel à un pro avec des tarifs moyens ainsi que le le coût d’un coaching à domicile pour vous permettre de réaliser vous-même votre terrasse en bois.

Néanmoins, pour estimer au mieux le prix de vos travaux et faire une terrasse en bois, il vous faut au préalable :

  • Définir le type de bois et de lame souhaité
  • Définir l’emplacement de la terrasse 
  • Calculer les m2 nécessaires
  • Définir si vous souhaitez faire appel à un artisan ou réaliser vos travaux vous-même en vous faisant accompagner à domicile par un coach en bricolage.

Ensuite, pour vous donner un aperçu, voici les prix moyens au m2 (hors pose) pour chaque type de bois :

Naturel: 

  • Le pin : 10€ à 55€  
  • L’épicéa : 15€ à 70€ 
  • Le douglas : 15€ à 50€
  • Le cumaru : 35€ à 70€
  • Le massaranduba : 40€ à 80€
  • L’hévéa : 60€ à 120€
  • Le padouk : 45€ à 80€
  • Le teck : 100€ à 150€

Composite:

  • Lames pleines : 50€ à 120€
  • Lames semi-pleines : 40€ à 70€
  • Lames alvéolaires : 25€ à 70€

Le tarif moyen de fournitures (structure + nécessaire pour l’assemblage) : 5€ à 10€ le m2

Le tarif moyen pour la main d’oeuvre seulement : 40€ à 60€. Ce coût peut donc représenter jusqu’à 70% du tarif global de votre pose de terrasse.