pixelfb

Laine de bois, de roche et de verre : les différences

Laine de bois, de roche et de verre : les différences

La laine de bois, la laine de roche et la laine de verre sont les matières isolantes les plus utilisées dans le cadre des travaux d’isolation thermo-acoustique. Elles sont connues pour leurs bonnes caractéristiques isolantes et plébiscitées en construction comme en rénovation. Toutefois, bien qu’ayant des similitudes, ces matériaux se révèlent tout de même différents en termes de performances. Pour mieux apprécier les distinctions entre les trois, abordons en détail les spécificités de chacun et ses atouts majeurs tout au long de cet article.

Isolez avec de la laine de bois pour des performances optimales

La laine de bois appartient à la grande famille des isolants naturels. Totalement recyclable et issue de l’exploitation des forêts gérées durablement, elle s’inscrit dans une logique de développement durable. Ce matériau écologique est plus précisément fabriqué à partir des rémanents et déchets de scieries (résidus d’essence de bois et lignines).

Il se présente par ailleurs sous la forme d’un panneau rigide ou flexible. Cet isolant est également proposé en vrac (pour une isolation par soufflage). On peut se procurer des panneaux d’isolation sur des sites tels que https://dispano.fr spécialisés en produits et dérivés du bois. Les formes variées de la laine de bois lui permettent d’isoler les principales faiblesses d’un bâtiment. On peut ainsi l’utiliser pour isoler les murs (par l’intérieur ou par l’extérieur), la toiture, les combles (aménagés ou perdus), de même que les planchers. Sa souplesse lui permet de s’adapter à toutes les formes et sa durée de vie tourne aux alentours de 50 ans.

La laine de bois présente par ailleurs d’excellentes performances en matière d’isolation phonique et thermique. Elle est même la plus performante des trois sur ce critère. Sa conductivité thermique est généralement comprise entre 0,038 et 0,045 W/m. K. C’est aussi un isolant qui dispose de propriétés de régulation hygrométrique. Notons qu’elle absorbe efficacement les impacts et les bruits aériens. Néanmoins, la laine de bois craint les remontées par capillarité ainsi que le feu.

differences-verre-roche-laine-bois

Optez pour la laine de roche, un matériau résistant à l’humidité

Il s’agit d’une laine minérale qui est fabriquée à partir du basalte et d’autres minéraux soigneusement contrôlés. On la trouve sous forme de rouleaux, de panneaux (semi-rigides ou rigides, nus ou semi-vêtus, simple ou double densité), de coquilles ou de flocons. Le fait qu’elle se présente sous diverses formes lui permet de s’adapter à pratiquement tout projet d’isolation thermique :

  • isolation des combles aménagés ou perdus,
  • isolation des murs par l’extérieur ou par l’intérieur,
  • isolation des planchers et des sols.

Dans tous les cas, sa conductivité thermique varie entre 0,033 et 0,044 W/m. K. selon son épaisseur. Ce matériau absorbe efficacement les bruits et promet par conséquent une meilleure isolation phonique. En outre, la laine de roche se révèle résistante à l’eau et n’absorbe pas l’humidité grâce à ses fibres plus courtes. Son autre atout tient au niveau de résistance aux rongeurs. Enfin, à la différence de la laine en bois, elle s’avère peu inflammable. Cependant, elle est relativement onéreuse du fait de la complexité de son processus de fabrication.

Profitez de la polyvalence de la laine de verre pour votre isolation

À l’instar de son homologue fait de roche volcanique, la laine de verre est un matériau minéral. Elle résulte de la fusion à très haute température de sables fondus et de débris de verre appelés calcin. Il a été constaté que la laine de verre est la matière isolante la plus utilisée en France. Cela se justifie par sa polyvalence, son coût, ainsi que par ses nombreuses propriétés.

Cet isolant s’apparente à un matelas de fibres entremêlées et se présente sous la forme de panneaux, de rouleaux, de coquilles ou de flocons. Les murs intérieurs et extérieurs, les combles (aménagés ou perdus), les toitures en sarking sont parmi ses applications. Cependant, elle ne permet pas d’isoler les sols et les planchers bas, contrairement à la laine de roche et de bois.

La laine de bois se distingue par son élasticité et le fait qu’elle est incombustible, à condition qu’elle ne soit associée à aucune matière inflammable. Selon son épaisseur, sa conductivité thermique est comprise entre 0,030 et 0,040 W/m. K. On l’apprécie aussi pour son imputrescibilité, pour le fait qu’elle résiste à l’humidité et pour sa capacité à isoler les bruits environnants en raison de sa structure aussi élastique que poreuse. La laine de verre résiste aussi bien aux termites qu’aux insectes tout en affichant un rapport qualité/prix intéressant.

Poser des panneaux de polycarbonate sur une toiture : les différentes étapes à suivre
panneaux polycarbonate

Le polycarbonate est un matériau assez résistant et donc idéal pour un usage extérieur. Vous pouvez vous en servir donc Read more

Pourquoi rénover une façade de maison ?
facade maison

Avec le temps, la façade d'une maison peut vieillir et se dégrader. Il est donc important de la rénover. Découvrez Read more

Comment s’organiser pour avoir un bureau à votre domicile ?
bureau

Depuis la pandémie de Covid 19, le télétravail a pris du terrain dans le domaine de l’emploi. De plus en Read more

Nos conseils pour entretenir vos canalisations
blank

Si vous êtes comme la plupart des gens, vous considérez probablement que votre plomberie est en bon état jusqu'à ce Read more